Direct Soir n°653 27 nov 2009
Direct Soir n°653 27 nov 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°653 de 27 nov 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Les bonnes ondes de Nicolas Canteloup

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 BUZZ TÉLÉ « ENVOYÉ SPÉCIAL » DISTINGUÉ PAR LES JEUNES Le prix Stop aux clichés sur les jeunes a récompensé le magazine de France 2 Envoyé spécial, du 21 novembre pour le reportage Une jeunesse sans adresse. Réalisé par Jérémie Drieu et Emmanuel Morel, il s’agissait d’une rencontre avec des SDF âgés de moins de 25 ans. Créé en 2008 par l’Anacej (Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes), l’association Jets d’encre et le réseau national des juniors associations, ce prix est décerné aux médias qui donnent la parole aux jeunes en s’écartant des clichés. Les présentatrices Françoise Joly et Guilaine Chenu. Les animateurs Anna, Moïse et Leïla. Des mariages de rêve organisés par TF1 ➔ Le trio composé de Moïse (La nouvelle star sur M6), de l’organisatrice de mariages Anna et de la décoratrice Leïla présentera la nouvelle émission de TF1 Marions-les ! Le programme s’installe dans la grille de la chaîne à partir du samedi 12 décembre, à 17h50. L’objectif est d’offrir à des couples aux revenus modestes le mariage de leur rêve. Les « wedding planners » s’attellent à la tâche pour que le grand jour soit organisé dans le délai d’un mois. Et, cerise sur le gâteau, au-delà des invitations, du choix de la robe, du lieu et des festivités, l’équipe souhaite « tout mettre en œuvre pour réunir l’ensemble de la famille et des amis au-delà des conflits et de l’éloignement ». Les deux animatrices de M6 Mélissa Theuriau et Aïda Touihri ont développé un nouveau concept d’émission : le Courrier de la télévision pour traiter l’information de façon positive. Le projet est en cours. P.RONCEN/TF1 E. ROBERT/DIRECT8 Directsoir N°653/Vendredi 27 novembre 2009 LE BILLET DE JEAN-MARC MORANDINI Journaliste, animateur de radio et de télévision La perfection au masculin C’est une conséquence inattendue de la fameuse main de Thierry Henry lors du match France-Irlande. La marque de rasoir Gillette, avec laquelle le footballeur est en contrat, a décidé, en France, de modifier sa publicité. Dans la version internationale, on voit plusieurs sportifs debout, en costume noir, sur fond bleu. Thierry Henry tient dans la main un ballon de foot en regardant l’appareil photo droit dans les yeux. Mais en France, cette pub a été modifiée, et la main de Henry a lâché le ballon de foot et se retrouve tout simplement dans la poche du pantalon du footballeur. Alors bien sûr, officiellement, la marque dément que cela ait le moindre rapport avec ce qui s’est passé sur le terrain de foot, mais ne donne pas la moindre explication sur cette modification de l’image de la campagne publicitaire. Mais ce n’est pas tout, car en Irlande, de grands panneaux publicitaires ont fait leur apparition dans les aéroports sur lesquels on peut lire : « Bienvenue en Irlande, sauf si vous vous appelez Thierry Henry. » Ce qui est surprenant, c’est de voir, comment, en quelques secondes, l’image d’un joueur aimé par tous a pu basculer, et à quel point, désormais, la moindre de ses apparitions doit être contrôlée afin de ne pas rappeler ce mauvais geste qui a fait couler autant d’encre et divisé les Français. C’est la loi de l’hypermédiatisation, aimé un jour et détesté le suivant. Difficile de résister quand on se retrouve de façon aussi brutale sous le feu des projecteurs. Même si le slogan de Gillette est « La perfection au masculin », il est certain que l’homme parfait, lui, n’existe pas ! A lundi ! Réagissez : redac@directsoir.net GAGNEZ DES INVITATIONS POUR LE SALON NAUTIC Le Nautic c’est… Le rendez-vous annuel pour découvrir les nouveautés 2009/2010 dans le monde du nautisme. Une véritable vitrine composée de près de 1200 exposants et 1400 marques pour une fréquentation de plus de 253 000 visiteurs. Des conseils de professionnels. Une ambiance conviviale, un rendez-vous d’amis et de passionnés des loisirs nautiques. Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net Précisez en objet : SALON DU NAUTIC Seuls les 10 premiers courriels gagneront 2 invitations. Les réponses envoyées avant l’heure de la mise en ligne du journal ne pourront être prises en compte.
www.directsoir.net INTERVIEW Caroline Munoz, animatrice de « Déco 8 » « De nouveaux lieux de déco s’ouvrent sans arrêt » Chaque semaine, Caroline Munoz et son équipe décryptent dans « Déco 8 » les changements, tendances, trucs et astuces pour façonner un chez-soi confortable et beau. Rencontre avec l’animatrice, qui nous ouvre aussi les portes de lieux magiques. Après le théâtre, la réalisation de courts-métrages, pourquoi avez-vous décidé de présenter une émission de décoration ? Caroline Munoz : Je suis entrée sur la chaîne Direct 8 parce que l’idée du direct me séduisait. Cela reprenait en quelque sorte les conditions du théâtre. Le fait de construire le concept d’émission se rapprochait également de la réalisation de films. Et j’ai trouvé l’idée de ce programme tout bêtement parce qu’à l’époque je faisais des travaux chez moi. Comment se présente l’émission ? C. M. : C’est une émission hebdomadaire qui passe tous les dimanches matin de 9h à 10h. Dans celle-ci on va faire découvrir l’intérieur d’une personne qui nous présentera ses idées de décorations, nous décrira ses trucs et astuces, ses goûts. C’est la partie principale de l’émission. Ensuite il y a notre coup de cœur qui consiste à inviter quelqu’un qui évolue dans le monde de la décoration mais qui n’est pas forcément encore très connu, ou en tout cas qui n’a pas beaucoup de visibilité par rapport au grand public, comme un jeune designer ou un artisan. L’émission présente également des courts reportages informatifs sur des tendances ou des choix de mobilier, des présentations des derniers salons et expositions. En dernière partie, on a le conseil du pro, dans lequel un professionnel vient partager son savoir-faire et ses connaissances. Comment choisissez-vous les maisons et appartements que vous visitez ? C. M. : Pour Paris, on se documente. On regarde les tendances. On approche les gens connus, qui vont intéresser le public, les maisons d’architectes reconnus dans le métier… Tout cela nous apporte souvent des idées originales. Pour la province, on travaille en collaboration avec les régions et les offices du tourisme. Ils nous aiguillent vers des demeures, comme un manoir ou un château. Comment trouvez-vous les trucs et astuces que vous conseillez en plateau ? C. M. : Il y en a tellement ! On les trouve par expérience. Quand on a fait sa décoration soi-même, on trouve toujours le petit truc qui fait qu’on évite les erreurs et on avance plus vite. Quand on interroge les professionnels, on a un peu plus de mal à leur faire « EN TERMES DE RENOUVELLEMENT, LA DÉCORATION EST INÉPUISABLE » avouer leurs trucs, surtout quand ce sont des personnes très connues ! Mais c’est à nous de leur tirer les vers du nez ! La semaine dernière, vous avez fêté la 100 e émission. Qu’est-ce que cela représente pour vous ? C. M. : C’est une récompense. Lancer un concept sur une chaîne qui démarre n’est pas chose facile. Il y a beaucoup de concurrence. Pour cette émission, il nous a fallu trouver notre style, notre public, notre ton… Cet anniversaire prouve qu’on a réussi. Et 100 numéros en extérieur, c’est un beau parcours quand même. C’est une belle expérience. De notre côté, on ressent aussi une évolution, on a passé un cap depuis septembre. On a vraiment trouvé notre public. Les gens regardent l’émission de semaine en semaine, une certaine fidélisation s’est éta- Les sportifs de « Koh-Lanta » ➔ Le Parisien a levé le voile sur le nom des sportifs en lice pour 2010. Il s’agit de Frank Leboeuf (champion du monde 1998 et d’Europe 2001 de football), Djamel Bouras (champion olympique et d’Europe de judo), Gwendal Peizerat (champion olympique du monde et d’Europe de danse sur glace), Myriam Lamare (sept fois championne du monde de boxe), Frédérique Jossinet (triple championne d’Europe de judo) et Betty Lise (recordwoman de France du triple saut durant dix ans). Le tournage a actuellement lieu en Nouvelle-Calédonie. Frank Leboeuf. blie. On a trouvé notre patte et notre humour, le public aime notre ton bon enfant, nos petits sketchs, notre convivialité. C’est ce qui nous différencie des autres émissions de décoration. On s’oppose tout de même à Valérie Damidot et son émission sur M6, D&Co, qui est davantage dans le relooking, ou encore à Question maison, qui est plus sur le créneau consensuel, sérieux, posé. On a trouvé notre place dans le paysage audiovisuel français. Comment vous renouvelez-vous ? C. M. : Le domaine de la décoration est très riche, nous suivons son évolution. L’année dernière, par exemple, c’était le léopard qui était tendance ; cette année, c’est le cuir avec le noir et blanc. En terme de renouvellement, la décoration est inépuisable. De nouveaux lieux de déco s’ouvrent sans arrêt. Nous devons maintenant réussir à nous faire inviter dans ces endroits réputés inaccessibles, dont les portes n’ont jamais été ouver tes à personne. C’est pour cela que d’aller chez Chantal Thomass pour BUZZ TÉLÉ 17 la 100 e émission était incroyable car elle a toujours refusé toutes les télés. D’avoir cette exclusivité était génial. Pour la 101 e émission, vous allez chez la créatrice d’Antik Batik, Gabriella Cortese. Quel intérieur avez-vous visité ? C. M. : Quelque chose de très chaleureux, à l’image de ses créations « bohemian chic ». Le coup de cœur de cette émission est : Montre-moi ton salon, je te dirai qui tu es. En quoi cela consiste ? C. M. : Notre invité Patrick Estrade, qui est psychothérapeute, a écrit l’ouvrage La maison sur le divan, dans lequel il explique la relation entre la personnalité d’un individu et son intérieur. Il viendra nous expliquer cette théorie. Déco 8, tous les dimanches, à 9h00, Direct 8. Caroline Munoz.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :