Direct Soir n°65 29 nov 2006
Direct Soir n°65 29 nov 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de 29 nov 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Leonardo Dicaprio, l'infiltré magnifique

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Mercredi 29 novembre 2006 8 ACTU FRANCE EN BREF Ségolène Royal bientôt en Israël v La candidate du parti socialiste à l’élection présidentielle va effectuer, à partir de dimanche, une visite en Israël pendant 48 heures. Ségolène Royal devrait avoir des entretiens sur place avec le Premier ministre Ehud Olmert et la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni. Selon deux quotidiens israéliens, elle envisage aussi de se rendre en Cisjordanie pour rencontrer le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Les ultras du PSG privés de stade v Les autorités ont décidé hier d’envoyer un « message fort » aux supporteurs les plus extrêmes du PSG. Les ultras du Kop Boulogne regarderont chez eux le prochain match de leur équipe. L’interdiction de la tribune intervient cinq jours après les violents incidents qui se sont soldés par la mort d’un supporter tué par un policier. L’interdiction, qui sera prolongée jusqu’à nouvel ordre, concerne environ 2000personnes. Le budget de la Sécu adopté v L’Assemblée nationale a voté hier le projet de loi de finances de la Sécurité sociale pour 2007 (PLFSS). Ce budget, qui sera soumis demain aux sénateurs pour son adoption définitive, ramène à 8 milliards d’euros le déficit de la Sécurité sociale et légalise les 39 heures dans l’hôtellerie-restauration. Des voleurs de métaux arrêtés v Dix hommes soupçonnés de se livrer à des vols de métaux à grande échelle ont été interpellés hier matin et placés en garde à vue dans le Lot, à la suite d’un vaste coup de filet effectué sur cinq communes. Depuis 28 mois, ces hommes appartenant à la communauté des gens du voyage auraient dérobé environ 3000 tonnes de métaux, essentiellement du cuivre, pour une valeur de 253000 €. ENERGIE/La filiale énergies renouvelables d’EDF en Bourse Après l’économie de marché, place à l’écologie de marché. Depuis ce matin, la filiale énergies renouvelables d’EDF, EDF- Energies nouvelles (EDF-EN), est officiellement coté en Bourse. Une aventure risquée, mais qui pourrait « accélérer son dévéloppement », selon Pâris Mouratoglou, président du conseil d’administration d’EDF-EN. Le secteur a actuellement, il est vrai, le vent en poupe. Créée en 1990 sous le nom de SIIF, rachetée par EDF en 2000, EDF-EN n’a depuis cessé de grandir. Cette introduction intervient alors qu’il lui devient nécessaire de faire appel à des investisseurs privés. La société est présente dans tous les secteurs de l’énergie verte comme la biomasse, l’hydraulique, le solaire mais aussi l’éolien, qui représente la plus grande part de son activité. Actuellement, elle a dans ce domaine une capacité de production de 745 mégawatts qu’elle espère multiplier par quatre d’ici 2011. Pour y parvenir, les investissements à fournir sont colossaux, et la cotation devrait permettre, en cas de succès, de lever 364 millions d’euros par une augmentation de capital. Car une entreprise verte a elle aussi besoin de carburant pour avancer. « Nous ne sommes pas différents des autres, nous avons les même contraintes », explique ainsi Marylis Dubernet, membre du groupe EDF-EN. Mais si cette introduction se réalise aujourd’hui, c’est que le marché semble prêt à l’accueillir de façon favorable alors que la question de l’environnement et du développement durable n’ont ÎLE DE FRANCE/Priorité au logement h Plus d’appartements, moins d’autos. Le schéma directeur d’Ile-de-France devrait faire la part belle au logement social et aux transports en commun, selon l’avant-projet qui a été présenté hier. Ce dernier a été élaboré après deux ans de concertation entre la région, les départements, mais aussi le Conseil économique et social ou les Chambres des métiers et associations de maires. Selon le document, le défi est de construire 1,5 million logements en 25 ans, soit un rythme annuel de 60000 nouveaux, avec pour but « un stock de 30% de logements sociaux à l'horizon 2030. » Dans le domaine des transports, de nombreux projets sont également dans les cartons, comme une rocade métro en petite couronne et une autre, ferrée, en grande couronne ; une prolongation du RER E de Saint-Lazare à la Défense et le prolongement de 10 lignes de métro. THOMAS LIARD,ALEXANDRE GIRAUD,ANTONIN MOSER,NICOLAS CAILLEAUD,LAURE DEGOUY jamais été aussi présentes. EDF-EN n’est certes pas la première entreprise verte à pousser les portes de la Bourse. Depuis deux ans, les énergies renouvelables aiguisent l’appétit des investisseurs, en particulier à l’étranger. En France, les sociétés de ce type, cotées sur Euronext-Paris, se comptent encore sur les doigts des deux mains. Mais leurs performances ont déjà été saluées. Cette année, Sechilienne-Sidec (biomasse et éolien) et Théolia (éolien) ont affiché pendant quelques mois des croissances records, de l’ordre de 100%, avant de subir un affaissement au cours de l’été. Un espoir, mais aussi une invitation à la prudence pour les éventuels investisseurs. RACISME/Encore des progrès à faire h Les membres de l’Union européenne ne font pas tous les efforts nécessaires en matière de lutte contre le racisme. C’est la conclusion à laquelle parvient l’Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes dans son rapport annuel publié hier. Principal reproche adressé aux Vingt-cinq, le manque de données statistiques sur les incidents racistes et actes de discrimination, en particulier en matière d’emploi, de logement ou d’éducation. Pour faire évoluer les choses, Anastasia Crickley, qui préside le comité de direction de cet observatoire, préconise d’adopter une définition normative commune du racisme. Celle-ci faciliterait la collecte de données sur les actes racistes, car pour s’attaquer aux causes profondes de la xénophobie, il faut commencer par identifier le problème et le mesurer. Parmi les faits reprochés aux Etats membres, on cite la discrimination, la ségrégation et parfois les attaques racistes dont sont encore victimes les 8 millions de Roms et de gitans Parc d’éoliennes dans le Pas-de-Calais. Àsavoir Ce matin, un quart d’heure après l’ouverture de la Bourse de Paris, le cours de l’action EDF-EN avait déjà bondi de 17,71%, à 32,85 €. Ce qui valorise la société à près de 1,9 milliard d’euros. vivant en Europe. Des organisations non gouvernementales soulignent également la progression des attaques physiques et verbales contre les musulmans ainsi que la persistance des actes antisémites. Le rapport souligne en outre des taux de chômage bien plus élevés au sein des minorités que dans le reste de la population active, et des conditions de logement souvent déplorables. Certains propriétaires refusent toujours de louer à des personnes aux noms à consonance étrangère. Camp Rom de Saint-Priest, près de Lyon. D. PAILLARD/URBAN IMAGE R. QUADRINI/KR IMAGES PRESSE
www.directsoir.net YOSHIKAZU TSUNO/AFP SPORT/Progresser par la science Les mondes scientifiques et sportifs se réunissent jusqu’à demain à l’Insep pour les quatrièmes journées internationales des sciences du sport. L’occasion d’échanger dans un domaine permettant aux sportifs d’être de plus en plus performants. Neuf secondes soixante dix-sept centièmes. Le record du monde du 100 mètres, détenu par le jamaïcain Asafa Powell depuis juin 2005, est convoité par de nombreux sprinteurs. Pour le battre, les sportifs redoublent d’efforts lors des entraînements. Mais de plus en plus, la science s’invite dans leur quotidien, leur permettant de dépasser de nouvelles limites. En France, l’Institut national du sport et de l’éducation physique (Insep) joue ce rôle d’accompagnement scientifique des sportifs de haut niveau. « Lorsqu’ils ne progressent plus, certains athlètes se dopent. Nous leurs offrons d’autres voies pour dépasser leurs limites », explique Chantalle Mathieu, responsable du département des sciences du sport de l’Insep. Pour avancer dans ce domaine, l’institut organise, jusqu’à demain, ces rencontres. Des scientifiques des six continents, mais aussi des sportifs, des entraîneurs ou des représentants de fédérations sont invités à témoigner de leurs expériences. Pour le sportif, la science intervient à tous les niveaux. Technologique d’abord : nouveaux matériaux et autres formes, alliés à un équipement de plus en plus sophistiqué. De nouvelles perches permettent au sauteur d’aller plus haut, la texture des combinaisons aide le nageur à mieux glisser sur l’eau. Le corps humain devient l’objet de toutes les attentions. L’athlète est bardé de capteurs, en laboratoire, comme sur le terrain, grâce à la miniaturisation des appareils de mesure. Consommation d’oxygène, décomposition d’un mouvement ou encore force musculaire, tous les paramètres sont auscultés. L’objectif est de mieux percevoir les mécanismes de l’adaptation du corps à l’effort. Les entraînements sont ainsi affinés pour développer les meilleures performances possibles sans épuiser le corps du sportif. Et des mesures personnalisées déterminent qualités comme points faibles, lui permettant de travailler spécifiquement en fonction de ses particularités. Autre domaine sur lequel les scientifiques placent beaucoup d’espoir : les neurosciences. « Dans les C’estdit « Nous leur offrons d’autres voies que le dopage pour dépasser leurs limites » « Certes, nous aurons des élections l’an prochain, et certes, il existe des incertitudes. Mais j’ai la forte conviction que la tendance actuelle des réformes qui a été lancée pour rendre l’économie française plus compétitive, n’est pas sur le point de s’interrompre. » Christine Lagarde (hier au Japon lors du forum des chefs d’entreprises français et japonais) La handballeuse Paule Baudoin passant des tests à l’Insep. sports de duel, comme l’escrime, les chercheurs définissent des critères qui permettent de comprendre et anticiper l’action de l’adversaire », affirme Chantalle Mathieu. La psychologie est également un facteur crucial dans la préparation des athlètes. Un mauvais entourage à ce niveau est souvent synonyme de contre-performance. Les psychologues sont devenus des acteurs indispensables du sport de haut niveau. Mais cette relation étroite qui s’est installée entre le sport et la science est onéreuse. Des inégalités peuvent se faire jour en fonction des pays. Ceux qui ne peuvent pas s’offrir l’équipement nécessaire risquent de se retrouver en queue de peloton. L’Inde, par exemple, compte plus d’un milliard d’habitants mais n’obtient que de maigres résultats sur le plan sportif. « Le sport ne peut pas être une priorité dans un pays en développement comme l’Inde », a d’ailleurs reconnu Randhir Singh, secrétaire général du Comité asiatique olympique. Preuve que performance sportive rime dorénavant avec investissement. « A tous ceux qui prennent leur désirs pour des réalités, je réponds par ma devise : « etiam mortuus redeo », même mort, je reviens. » Jean-Pierre Chevènement (hier au cours de son premier meeting à Paris) « Avec un personnage comme celui joué par Nicholson, on atteint le « ground zero » de la moralité. Pour lui, il n’y a pas plus de mal que de bien. Il ne se livre jamais, rien ne semble le toucher. » Martin Scorsese au sujet de son dernier film Les infiltrés (Le Figaro) LABLATINIERE/PRESSE SPORTS S.HORRELL/S.P.L. FRANCE INTERNET/L’ADSL déjà obsolète pour les opérateurs h Les jours de votre modem ADSL sont comptés. Selon les opérateurs de télécoms, la fibre optique pourrait arriver dans nos foyers plus tôt que prévu. En annonçant hier, qu’elle allait proposer un forfait 100 mégabits par seconde dès janvier prochain, grâce à son réseau de fibres sur le territoire parisien, la société Erenis a relancé le débat. Déjà, en septembre dernier, Free avait jeté un pavé dans la marre. L’opérateur avait annoncé des investissements à hauteur d’un milliard d’euros début 2007 dans un réseau optique à très haut débit. Une telle offre permettrait de télécharger un fichier de quelques centaines de mégabits en une poignée de secondes et de regarder en même temps la télévision en haute définition, renvoyant, par là même, les connexions ADSL aux oubliettes. De son côté, France Telecom poursuit ses opérations ciblées pour l’usage de cette technologie, tandis que Neuf Cegetel et Noos étendent leur réseau optique. Déjà au Japon, où 20 mégas par seconde est le débit minimum, la fibre optique est en passe de dépasser l’ADSL. D’ici 2010, les opérateurs japonais tablent sur 17 millions d’abonnés à la fibre, contre 13 millions pour l’ADSL. La fibre optique : 100 mégabits par seconde. Dans les KIOSQUES Devenu mensuel depuis octobre, Courrier Cadres continue d’analyser les modes de vie de cette catégorie socio-professionnelle. Dans ce troisième numéro, il explore la blog-mania qui s’est déjà emparée de 800 000 d’entre eux. Directsoir t Mercredi 29 novembre 2006 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :