Direct Soir n°65 29 nov 2006
Direct Soir n°65 29 nov 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de 29 nov 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Leonardo Dicaprio, l'infiltré magnifique

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir t Mercredi 29 novembre 2006 6 ACTU EN COUVERTURE LEONARDO DICAPRIO/En piste pour un Oscar ? Le très attendu nouveau film de Martin Scorsese, « Les infiltrés », sort aujourd’hui en France. Leonardo DiCaprio y campe Billy Costigan, un flic infiltré dans la mafia. Un film de Martin Scorsese est toujours un événement. Un rôle de Leonardo DiCaprio aussi. Les infiltrés, qui réunit une nouvelle fois les deux hommes, suscite un grand engouement avant même sa sortie en salles. Dans le film, deux générations d’acteurs se côtoient. Matt Damon et Leonardo DiCaprio sont les deux infiltrés, l’un dans la police, l’autre dans la mafia. Ils font face à Martin Sheen et Jack Nicholson. Mais en termes de collaboration avec le réalisateur, l’ancien n’est pas celui qu’on croit. En effet, DiCaprio est un habitué des films de Scorsese dont il est l’acteur fétiche depuis Gangs of New York, en 2002. En revanche, le réalisateur n’avait jamais tourné avec son ami de trente ans, Jack Nicholson. Et cette collaboration n’était pas prévue, Robert De Niro devant incarner le parrain Franck Costello. Engagé sur The Good Shepherd, il a renoncé au film. SCORSESE À LA SAUCE HONGKONGAISE MACOSKA/RETNA US JEAN-BAPTISTE WERNER Une carrière sans repos L. HALBAUER/DPA/ABACA Dès le plus jeune âge Le destin de Leonardo DiCaprio était tracé. Son père, italien, et sa mère, allemande, ont tous deux créé un environnement pour l’aider à développer ses aptitudes artistiques. Il suit des cours de comédie dès l’école primaire. Il a moins de 14 ans lorsqu’il participe à ses premières auditions pour des spots publicitaires. C’est la télévision qui le révélera. Après de petits rôles, comme dans Santa Barbara, il se fait remarquer en 1991, avec la série Quoi de neuf docteur ? Après Gangs of New York et Aviator, « Leo » se voit offrir à nouveau un rôle à sa mesure par Scorsese. PRDO DB/20TH CENTURY FOX/DR Le tournant « Titanic » Scorsese aime porter les malfrats à l’écran. Des Affranchis à Gangs of New York, sa carrière est parsemée de films sur la pègre. Mais pour Leonardo DiCaprio qui le connaît bien, après trois collaborations avec le réalisateur, « Les infiltrés ne ressemble à aucun autre film de gangsters de Martin ». Le décor a changé. Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas à New York que Scorsese a tourné, mais à Boston. Mais surtout, selon son acteur fétiche, « cette histoire parle finalement de l’Amérique et de la corruption de certains systèmes à l’échelle d’une nation ». Les infiltrés s’inspire d’Infernal Affairs, du Hongkongais Wai Keung Lau (2002). Une affiche hors du commun, des acteurs au sommet de leur art servant un suspense haletant, Les infiltrés est un Scorsese grand cru, du calibre de Mean Streets ou Taxi Driver. A sa sortie début octobre aux Etats-Unis, il a engrangé près de 27 millions de dollars de recettes. Trois fois plus que Gangs of New York ou Casino. Le film est d’ores et déjà un succès. Une question restera en suspens jusqu’à la fin de l’hiver : vaudrat-il enfin à Leonardo DiCaprio de recevoir un Oscar, après deux nominations ? Titanic, sorti en 1997, marque un tournant majeur dans la carrière de Leonardo DiCaprio. Le film de James Cameron rapporte plus de 600millions de dollars sur le seul territoire américain. A Hollywood, où le talent se mesure en dollars, le bond effectué par ses cachets prouve son changement de statut. Pour Titanic, DiCaprio a touché 2,5 millions de dollars. Pour La plage, un voyage initiatique avec Virginie Ledoyen, sorti en 2000, ses émoluments se sont élevés à 20 millions de dollars. A. BENAINOUS/GAMMA Anoter DiCaprio sélectif Après un début de carrière boulimique (10 films en cinq ans entre 1991 et 1996), Leonardo DiCaprio a su sélectionner ses rôles et ses réalisateurs. Depuis 2003, il n’a tourné qu’avec Spielberg et Scorsese. Acteur fétiche de Scorsese Les infiltrés marque la troisième collaboration entre Martin Scorsese et Leonardo DiCaprio. Tout commence en 2002. Dans Gangs of New York, Scorsese confie à DiCaprio le rôle principal, celui d’Amsterdam Vallon. Les deux hommes poursuivent leur travail en commun, deux ans plus tard, avec le biopic Aviator. Dans une étonnante performance, l’acteur campe Howard Hughes, milliardaire, magnat de la presse et fou d’avions, qui défraya la chronique aux Etats-Unis pendant 40 ans.
J. CEDRE/GRANDE NATURE/HOA-QUI www.directsoir.net D. de Villepin a dévoilé ce matin les mesures de soutien au secteur automobile. MÉTÉO/Automne torride h Avec des températures supérieures de 2,9 degrés à la moyenne saisonnière, ces trois derniers mois, l’automne 2006 aura été le plus chaud depuis 1950 en France. Le phénomène ne peut être, à lui seul, considéré comme un signe du réchauffement climatique. Selon Météo France, des conclusions définitives ne peuvent être tirées d’un tel phénomène. Toutefois, les températures moyennes continuent d’augmenter depuis qu’il existe des statistiques météo et les dix années les plus chaudes ont été observées au cours des 17 dernières années. TAXE FONCIÈRE/+ 70% en dix ans Une hausse très variée selon la localité. h En 2005, la taxe foncière a rapporté 24 milliards d’euros, ce qui représente 71,5% d’augmentation sur les dix dernières années, selon l’Observatoire des taxes foncières établi pour la première fois par l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI). Les contribuables ne sont pas égaux face à cet impôt. Mieux vaut habiter à Caen (Calvados) avec ses 6,99% d’augmentation qu’à Châlons-en-Champagne (Marne), qui crève le plafond avec 77,71% d’augmentation depuis 1995. P.ALLARD/REA AUTOMOBILE/Un plan de soutien pour le secteur h Le secteur automobile traverse des difficultés et les équipementiers automobiles français sont les premiers à en subir l’impact. Ces derniers comptent environ 124500 salariés et 5000 postes seraient menacés d’ici à la fin de l’année, selon la Fédération des industries des équipements pour véhicules, patronat des équipementiers. En visite ce matin, à Bobigny, dans les locaux de l’équipementier automobile Valeo-Vision, Dominique de Villepin a tenu sa conférence de presse mensuelle. Le Premier ministre, qui avait reçu jeudi et vendredi les acteurs du secteur automobile, a dévoilé son plan de soutien pour la filière, comme il l’a fait pour l’aéronautique à la mi-novembre. Pour le chef du gouvernement, l’objectif est de faciliter la mobilité des salariés à l’intérieur de la filière automobile, mais aussi vers d’autres secteurs connaissant des difficultés de recrutement. L’outil principal : un encouragement à la conclusion d’accords de « gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ». De tels accords, dans les entreprises, visent à anticiper et préparer des évolutions programmées. En outre, Dominique de Villepin a mis l’accent sur la nécessité de raccourcir les délais de paiement du secteur. En France, ils sont particulièrement longs, puisque les pièces sont généralement réglées à 90 jours à compter de la fin du mois en cours, là où les Allemands et les Britanniques règlent dans les 30 jours. SIDA/Participez à la mise au point d’un vaccin h L’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS) lance aujourd’hui une campagne d’appel aux volontaires. L’ANRS souhaite recruter environ 200 personnes pour participer à des essais de vaccins préventifs, dont le premier aurait lieu au premier semestre 2007. Elle débute aujourd’hui, et espère profiter du regain d’attention dont bénéficie l’épidémie à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, le 1 er décembre. Contacter le 0800 156 156 (numéro vert) ou le site www.anrs.fr pour en savoir plus. LES SITES À CONSULTER ★★★★ ★★★ ★★ ★★ P.GLEIZES/REA 200 volontaires recherchés www.jesuisvolontaire.fr www.anrs.fr www.sidaction.org www.sida-info-service.org D.R. FRANCE LA SANTÉ DES ÉLÈVES, UNE PRIORITÉ 1 La santé des élèves et des étudiants est au cœur des attentions des ministères de l’Education nationale et de la Santé. Gilles de Robien a annoncé hier quatre priorités à l’occasion de la « Première rencontre de l’Education nationale pour la santé », à la Sorbonne. 2 La lutte contre les addictions constitue la priorité numéro un. La prévention en matière d’alcool, de tabac et de toxicomanie devra être organisée dès l’école. Des domaines dans lesquelles la situation « semble se dégrader », selon le ministre. 3 L’alimentation doit être surveillée. Les organismes scolaires devront promouvoir une alimentation « saine et équilibrée », tandis que la prévention des maladies sexuellement transmissibles et l’éducation sexuelle devraient être renforcées. 4 La dernière priorité concerne les premiers secours. Les « gestes qui sauvent » seront enseignés aux élèves. En outre, le corps infirmier de l’éducation nationale devrait être renforcé, avec la création de 300 postes nouveaux, chaque année pendant cinq ans. THOMAS LIARD,NICOLAS CAILLEAUD,ANTONIN MOSER,ALEXANDRE GIRAUD P.ALLARD/REA Directsoir t Mercredi 29 novembre 2006 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :