Direct Soir n°649 23 nov 2009
Direct Soir n°649 23 nov 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°649 de 23 nov 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (225 x 295) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : Susan Boyle... comme un rêve.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 MERIADECK/DIRECT8 AUJOURD’HUI LE BILLET DE BERTRAND DELAIS Journaliste, réalisateur La leçon de Lula La visite du président iranien Mahmoud Ahmadinejad au Brésil, chez Luiz Inácio Lula da Silva, dit Lula, vient consacrer le rôle nouveau de ce pays sur la scène internationale. Une réussite qui consacre la puissance économique et géographique de ce géant de l’Amérique du Sud. Mais cela consacre aussi l’habileté politique du président brésilien. Une habileté politique qu’il saura utiliser très vite. Lui, l’ancien syndicaliste qui avait fait fuir les investissements américains dès son élection (ces derniers avaient chuté de 22 milliards de dollars). Dès lors, il comprend que sa réussite passe par un crédit accru sur la scène internationale. Pour cela, il choisit comme ministre de l’Economie, Antonio Palocci, ancien militant trotskiste converti à l’économie de marché, et poursuit la politique exigée par le Fonds monétaire international (FMI). Ce pragmatisme irrite dans son propre camp et Lula ne l’oublie pas. Fin 2003, les objectifs fixés par le FMI ayant été atteints et même dépassés, Lula annonce que la rigueur est passée, et que 2004 sera une meilleure année pour tous les Brésiliens. La reprise économique qui s’est par la suite confirmée lui a permis d’être réélu en 2006. Au moment où la gauche française semble hésiter à assumer sa culture de gouvernement, à ne savoir trouver un point d’équilibre entre crédibilité économique et transformation sociale, l’habileté de Lula mérite d’être soulignée. Bien sûr, on peut ironiser sur le credo écologique porté par ce président avec Nicolas Sarkozy à la veille du sommet de Copenhague, par l’homme qui laisse faire l’extraordinaire destruction de la forêt amazonienne. Pourtant, il y a là une indéniable habileté politique qui a porté son pays au rang des grandes puissances politiques en moins de dix ans ! La gauche française ferait bien de méditer la leçon de Lula. Réagissez  : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 10 MILLIONS d’euros pour cinq mois de tournage. C’est le budget final de Pigalle la nuit, nouvelle série télévisée de Canal+ qui sera diffusée en huit épisodes tous les lundis à compter de ce soir (20h45). Les auteurs du scénario, Hervé Hadmar et Marc Herpoux, dévoilent un univers sombre et sensuel où les personnages évoluent sur fond de guerre des gangs. « On s’est imprégnés de l’humeur, du son, des gueules un peu cassées que l’on voyait. Il y a dans ce quartier une marginalité qui peut être violente et belle aussi », explique Marc Herpoux. La PHOTO du jour URUGUAY ➔ Un cahier, un stylo… et un ordinateur portable, c’est le cartable de rêve dont dispose chaque écolier en Uruguay, premier et seul pays au monde à offrir une machine connectée à Internet aux élèves des écoles primaires publiques. Le RDV du jour Ahmadinejad en visite au Brésil Lula et Ahmadinejad, en janvier dernier. ➔ Après Shimon Peres, c’est au tour du président iranien Mahmoud Ahmadinejad d’aller cueillir, aujourd’hui, la bonne parole auprès du président brésilien Lula. En recevant coup sur coup ces deux dirigeants de pays ennemis, Lula, qui aspire à un siège de membre permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, affirme sa volonté de jouer un rôle plus actif sur la scène mondiale. En filigrane, le processus de paix au Proche- Orient et la question du nucléaire iranien. La semaine dernière, Shimon Peres effectuait une visite d’Etat au Brésil puis en Argentine afin de contrer « l’infiltration iranienne dans la région ». Il appelait alors le Brésil à exprimer une « voix claire » contre la « menace » nucléaire iranienne, accusant le régime de Téhéran de chercher à se doter de l’arme atomique. Le président brésilien, lui, défend le droit de l’Iran à posséder l’énergie nucléaire pacifique et la voix diplomatique pour amener M. Ahmadinejad à signer les accords internationaux. Les deux présidents devraient aborder leurs coopérations pétrolière, agricole, technologique et spatiale. R. BUENDIA/AFP Le FAIT du jour Directsoir N°649/Lundi 23 novembre 2009 L’Airbus A380 prend les airs aux couleurs d’Air France ➔ Après un vol inaugural Paris-New York vendredi, Air France lance ses vols commerciaux réguliers au-dessus de l’Atlantique. Une route réputée rentable, fréquentée par une clientèle de touristes et d’hommes d’affaires. Après ces parcours transatlantiques, l’A380 d’Air France desservira Johannesbourg (Afrique du Sud) à compter du 3 février, avant de proposer des vols pour Tokyo. En commandant douze A380, Air France devance ses concurrentes européennes British Airways, Lufthansa et Virgin Atlantic, qui sont également sur les rangs pour exploiter l’avion géant. Cette mise en service intervient alors qu’Air France traverse une mauvaise passe, due au recul du trafic mondial de passagers. La compagnie compte tirer profit du très gros porteur pour réaliser 15 millions d’euros d’économies par an pour chaque appareil en service, mettant à profit les gains d’échelle et de carburant. Air France devient la première compagnie aérienne européenne à exploiter l’Airbus A380. P.ASTIAZARAN/AFP E. PIERMONT/AFP
www.directsoir.net L’HOMME du jour ➔ Demain, Christian Blanc aura du mal à convaincre les députés du bien-fondé de son plan pour le Grand Paris. Le projet, lancé en grande pompe par Nicolas Sarkozy, a souffert dès sa première présentation publique de critiques acérées. Après avoir été amendé par le Premier ministre il y a deux mois, il est maintenant présenté devant le législateur. Mais les intérêts des acteurs concernés sont si divergents qu’il sera sans doute difficile de trouver un consensus autour de ce qui ressemble de plus en plus à un casse-tête. Dans un contexte très politisé par la perspective des élections régionales, où la droite rêve d’arracher l’Ile-de-France au socialiste Jean-Paul Huchon, le projet ne fait même pas l’unanimité parmi Christian Blanc, secrétaire d’Etat au développement de la Région Capitale, défend son projet de loi demain à l’Assemblée nationale. Un Grand Paris à quitte ou double les élus locaux de la majorité. Il faut dire que les ambitions de Christian Blanc sont grandes  : organisé autour de sept grands pôles d’activités d’excellence, répartis dans l’Ile-de-France, le Grand Paris doit être animé par pas moins de 130 km de lignes de métro circulaires qui se recouperont dans le centre de la capitale. Et c’est pour le moment le financement de ces gigantesques infrastructures qui inquiète. Estimé à 35 milliards d’euros dans son ensemble, le plan devrait s’étaler sur 20 ans. Il reposerait sur des plusvalues immobilières réalisées grâce la valorisation du foncier situé autour des nouvelles gares, sur lequel l’Etat jouirait d’un droit de préemption. Un pari risqué pour un Paris rêvé. L’ANNIVERSAIRE du jour 23 novembre 2002 Ellen MacArthur, reine de la Route du Rhum ➔ Ce jour-là, la navigatrice britannique Ellen MacArthur remporte l’épreuve monocoque de la Route du Rhum sur Kingfisher. A 26 ans, elle en pulvérise le record de deux jours et devient la deuxième femme, après Florence Arthaud, à remporter cette compétition. Désignée « marin de l’année » par la Royal Yachting Association en 1998, elle s’était déjà illustrée dans le Vendée Globe 2001, qu’elle avait terminé à la seconde place, derrière Michel Desjoyeaux. AUJOURD’HUI 7 VILLARD/HADJ/F. STEVENS/SIPA G. MARTIN-RAGET/AFP Le TOP du jour FRIMEZ DANS LES DÎNERS ➔ « Vous ne savez rien ? Ce n’est pas une raison pour que tout le monde le sache. » Tel est le programme de cet hilarant Manuel d’inculture générale, signé Basile de Koch, président à vie du groupe d’intervention culturelle Jalons. Il paraît que Frédéric Mitterrand en raffole. Manuel d’inculture générale, Basile de Koch, Flammarion, 25  € . UN PEU DE POÉSIE… ➔ Quand il ne dirige pas le groupe France Télévisions, Patrick de Carolis aime prendre la plume et rédiger des vers. Il nous ouvre les portes de son « refuge ». Refuge pour temps d’orage, textes et CD, Patrick de Carolis, Plon, 14,90  € . FLAMMARION PLON



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :