Direct Soir n°647 19 nov 2009
Direct Soir n°647 19 nov 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°647 de 19 nov 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : Bollywood, les Indes charmantes

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
8 SPORTS LE BILLET DE PIERRE SALVIAC Consultant RTL La grève qui fait « pschitt » D es employés qui menacent de se mettre en grève, c’est plutôt courant ces temps-ci. Mais des employeurs, c’est moins habituel. C’est pourtant ce qu’ont envisagé les dirigeants des clubs professionnels de rugby, avant de faire marche arrière, faute de combattants. L’objet de cet appel à l’arrêt du travail est la décision des parlementaires de mettre fin à une faveur faite aux employeurs et à leurs employés de ne pas payer de charges sociales au-delà de 70% des salaires. Pour se justifier, un quarteron de présidents en colère prétendait que la suppression de ce privilège allait mettre les clubs en état de cessation de paiement. Mais en se retournant, les meneurs du rugby pro se sont rendu compte qu’ils n’étaient pas suivis par les présidents des autres sports professionnels, à commencer par ceux du foot. Ils ont donc déchiré leur préavis de grève et sont rentrés dans le rang, promettant de faire parler d’eux d’une autre façon. Pendant qu’il leur reste un peu de raison, il serait temps pour les frondeurs d’admettre une chose : si le sport pro a besoin de petits arrangements avec l’Etat pour équilibrer ses budgets, c’est peut-être tout simplement qu’il vit au-dessus de ses moyens. L’aide en voie de suppression, connue sous le nom de droit à l'image collective, n’est finalement que de la fausse monnaie. Quand une partie des Français se lève chaque matin en se demandant comment finir le mois, les appels à la grève de ceux qui se font payer pour jouer étaient voués à l’échec. C’est sans doute la raison pour laquelle, dans un moment de bon sens, les patrons du rugby pro ont remis dans leur poche une menace de grève qui ne pouvait que faire « pschitt » ! Réagissez : redac@directsoir.net FORMULE 1 Button double Räikkönen ➔ C’est avec deux pilotes britanniques, les deux derniers champions du monde, que McLaren débutera la saison 2010. Après de longues tractations, l’écurie anglaise a officialisé hier l’arrivée de Jenson Button (Brawn GP), qui Jenson Button et Kimi Räikkönen. sera donc associé au lauréat 2008, Lewis Hamilton. Une annonce qui ne fait pas les affaires de Kimi Räikkönen, lui aussi en pourparlers avec McLaren, mais qui n’a pu trouver un accord. Le Finlandais avait pourtant fait de cette écurie son unique priorité. Il pourrait donc faire l’impasse sur la saison 2010, Ferrari ayant résilié son contrat pour pouvoir enrôler Fernando Alonso. V. CAPMAN/SIPA En ces jours de barrages et de testmatchs, l’actualité chargée des deux équipes de France, de football et d’ovalie, aurait presque fait oublier qu’un « clasico » se tiendra bel et bien demain soir. Initialement programmé pour le 25 octobre dernier, et reporté le jour même en raison de trois cas de grippe A dans l’effectif parisien, OM-PSG se tiendra demain soir au Vélodrome. Outre l’aspect sécurité (lire encadré), souci principal des autorités après les violents affrontements entre les supporters des deux camps, l’aspect sportif dominera dans cette rencontre déjà décisive pour les deux clubs. Respectivement 8 e et 12 e avec un match en retard, Marseille (19 pts) et Paris (16 pts) sont dans l’obligation de faire un bon résultat. L’OM pour ne pas perdre de vue le haut du classement et le PSG pour revenir… dans la première moitié de tableau. Sur les cinq dernières journées, Marseille a perdu pas moins de 10 points, voyant Bordeaux et Lyon prendre le large. Sur la même période, le bilan comptable des Parisiens est identique, ce qui en dit long sur l’importance de ce « clasico ». BEN ARFA FAIT ENCORE DES SIENNES Barrages de Coupe du monde oblige, cette rencontre s’est préparée dans la discrétion du côté de la Canebière. Tout du moins jusqu’à l’énième frasque d’Hatem Ben Arfa. Peu utilisé depuis le début de la saison par Didier Deschamps, l’ancien Lyonnais semble prendre le chemin d’un départ au prochain mercato d’hiver, après un nouvel accrochage, mardi, avec son coach. S’il apparaît encore plus évident que Direct 8 sur le maillot du PSG Directsoir N°647/Jeudi 19 novembre 2009 FOOTBALL/LIGUE 1 Un « clasico » qui vaut des points Après le report du 25 octobre dernier, le clasico OM-PSG aura lieu demain soir au Stade Vélodrome. Sur fond d’insécurité et d’une nouvelle frasque de Ben Arfa, les deux clubs, en manque de points, disputeront une rencontre importante pour la suite du championnat. DD se passera demain soir de Ben Arfa, il pourra compter sur Benoît Cheyrou et Baky Koné, qui ont repris l’entraînement collectif. A Paris, ce déplacement s’est préparé avec le maximum de concentration, les joueurs s’étant notamment entraînés mardi à huis clos. Espérant revenir de la cité phocéenne avec au moins un point, Paris, privé de Claude Makelele, suspendu, et de Guillaume Hoarau, toujours blessé, pourrait évoluer en 4-3-3 au Vélodrome. SÉCURITÉ Près de 800 supporters du PSG se déplaceront demain soir pour ce « clasico », au lieu des 2 000 recensés le 25 octobre dernier. Les fans parisiens, qui effectueront tous le déplacement en train, arriveront dans l’aprèsmidi à Marseille, où ils seront transférés jusqu’au stade, en bus et sous escorte policière. Entre 500 et 1000 policiers seront appelés pour cette rencontre classée à très haut risque. ➔ C’est avec un nouveau sponsor maillot que le PSG affrontera l’Olympique de Marseille, demain soir au Stade Vélodrome. Toujours plus présente dans le sport, Direct 8, chaîne généraliste de la TNT, fera en effet apparaître son logo dans le dos de chaque joueur parisien, au-dessous du numéro. La chaîne du groupe Bolloré a signé mardi avec le club de la capitale un partenariat qui porte sur trois rencontres phares du PSG, l’opération devant être reconduite pour deux autres affiches du championnat 2009-2010. Une première, et également une belle opportunité pour Direct 8, qui peut ainsi se prévaloir d’être devenue en deux ans le « deuxième diffuseur de sport en clair ». PHOTOSHOT/ICON SPORT Les joueurs du PSG, au Camp des Loges. BASKET/NBA Kobe Bryant, le roi des parquets ➔ En inscrivant 40 points lors de la victoire de Los Angeles contre Detroit (106-93), dans la nuit de mardi à mercredi, l’Américain Kobe Bryant (photo) a, pour la centième fois de sa carrière, atteint la barre des 40 points inscrits en match. DR
le classique est une musique écrite par des morts pour des vieux, mais on y vient quand même… et de plus en plus nombreux ! le volume 2 est encore + fort ! 2 CD + 100 000 exemplaires vendus 2 CD



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :