Direct Soir n°645 17 nov 2009
Direct Soir n°645 17 nov 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°645 de 17 nov 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Sophie Marceau et Christophe Lambert, que du bonheur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir N°645/Mardi 17 novembre 2009 14 BUZZ TÉLÉ INTERVIEW Alexandre Delpérier, journaliste sportif, animateur de télévision et de radio « Des matchs de qualité et des joueurs accessibles » Ce soir, à 20h40 sur Direct 8, Alexandre Delpérier commentera avec Vincent Guérin, en direct du stade Auguste-Delaune, à Reims, la rencontre entre l’équipe de France Espoirs et la Slovénie, dans le cadre de la 5 e journée des qualifications pour l’Euro Espoirs 2011. L’occasion d’évoquer son actualité, du football sur Direct 8 à l’actualité sportive à la radio, en passant par l’émission « Direct Poker », dont il a pris la tête de la quatrième saison. Vous commentez les rencontres de l’équipe de France Espoirs de football sur Direct 8. Comment se déroule la préparation avant chaque match ? Alexandre Delpérier : Avec l’équipe de Direct 8, menée notamment par Jézabel Lemonier, on se tient informé de l’état de forme des joueurs, des éventuels blessés, etc. Ce qui nous permet, à Vincent Guérin et à moi, qui commentons le match, d’être performants. On arrive sur place trois heures avant le coup d’envoi, on rencontre les joueurs, on sonde un peu l’ambiance. Nous sommes en principe logés dans le même hôtel qu’eux, ce qui nous permet d’observer l’atmosphère qui règne autour de l’équipe. Nos conditions de travail sont relativement faciles : on a accès aux joueurs et aux entraîneurs, c’est un vrai bonheur. Nous n’avons pas les difficultés des chaînes hertziennes, qui « courent » après l’équipe de France A et qui ont, si l’entraîneur est de bonne humeur, seulement droit à quinze secondes d’interview. Ce n’est pas du tout le même climat. Ainsi, on s’est retrouvé, après la victoire à Malte, à dîner avec l’équipe de France Espoirs ! Ça chantait, ça riait, c’était très convivial et c’est sympa de partager ces moments-là. O. ANDRIVON/ICON SPORT L’équipe de France Espoirs. Vous commentez aussi les matchs de l’équipe de France féminine… A.D. : C’est le même climat. J’ai été agréablement surpris par l’esprit, la gentillesse et la disponibilité de l’équipe, et par la qualité de son jeu. C’est très technique, il n’y a pas de temps mort durant 90 minutes et quand on voit l’audience exceptionnelle que cela a donné sur Direct8 – je crois qu’il y avait plus de 600000 personnes pour suivre la fin du match –, c’est incroyable. Pour les féminines, comme pour les Espoirs, cette visibilité doit être une grande satisfaction ! A.D. : Absolument. Pour Direct 8, c’est un vrai pari de s’être lancé dans l’acquisition des droits des équipes de France Espoirs et féminine. Pour les uns comme pour les autres, c’est une vraie vitrine, une bel le Gagnez des CD du best of de Miles Davis « WE WANT MILES » Conçu par des experts « es-Miles » tels que le producteur Michael Cuscuna ou le musicien et producteur Bob Belden, ce « best of » déroule en 25 morceaux et autant de chefsd’œuvre le parcours discographique de Miles pour sept labels différents (Prestige, Blue Note, Warner et, bien sûr, Columbia). Depuis ses débuts aux côtés de Charlie Parker en 1945 jusqu’à l’album Tutu, en 1986, We Want Miles et sa magnifique pochette signée Bob Blumenthal est l’introduction indispensable à l’œuvre du génial trompettiste. Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net, précisez en objet : MILES DAVIS - Seuls les 20 premiers courriels gagneront 1 CD Les réponses envoyées avant l’heure de la mise en ligne du journal ne pourront être prises en compte. opportunité que d’être diffusés sur une chaîne majeure de la TNT, aux audiences très importantes. Donc, je pense que c’est du « gagnant-gagnant ». Pour nous, c’est l’occasion de démontrer que l’on sait traiter le football et qu’on arrive à avoir des matchs de qualité, et pour eux, c’est la possibilité d’être vus par trois fois plus de personnes qu’auparavant. Les Espoirs sont engagés dans le championnat d’Europe. Quelles sont leurs chances ? A.D. : Il faut tout gagner. L’équipe est capable de le faire. Il ne faut pas qu’elle se retrouve dans des positions comme celle que connaît actuellement l’équipe de France A avec des barrages. Il faut vite prendre ce qu’il y a à prendre pour éviter de rajouter du stress aux joueurs, qui connaissent de longues saisons. Je rappelle que ce sont des joueurs qui évoluent dans les meilleurs clubs européens, qu’ils sont beaucoup sollicités et que leur ajouter du stress n’est ni bon pour l’équipe de France Espoirs, ni bon pour leurs clubs respectifs. Quels sont les joueurs stars et ceux pressentis pour passer en équipe de France « officielle » ? Alexandre Delpérier. A.D. : Le Toulousain Moussa Sissoko y est passé tout récemment. David Ngog, par exemple, joue à Liverpool… Ce sont des garçons qui brillent en Ligue1 et qui sont tous aux portes de l’équipe de France. Vous avez également succédé cette année à Patrice Laffont à l’animation de Direct Poker, sur Direct 8. Commenter du foot ou du poker, est-ce le même exercice ? A.D. : Le sport, ce n’est pas que des performances physiques, c’est énormément de psychologie et c’est quelque chose que j’adore. C’est fascinant et c’est ce qui fait la différence à un niveau de technique égal. Et le poker, c’est beaucoup de psychologie. C’est pour cette raison que ce sont des journalistes sportifs qui sont sollicités pour commenter le poker. Comment expliquez-vous l’engouement pour ce jeu ? A.D. : Internet a rendu son accès facile. Le « poker hold’em » », comme on dit, se joue rapidement, on n’est pas forcé d’y jouer toute la nuit. Et puis, on n’est pas obligé d’être riche pour y jouer. En revanche, on peut le devenir ! Vous animez aussi tous les jours des émissions à la radio. Cela vous laisse-t-il du temps pour jouer ? A.D. : J’anime Europe 1 Foot tous les soirs, de 20h à 22h30 (ou 23h les soirs de match), ainsi que Le Club Sport Europe1, un ma - gazine qui traite de l’actualité sportive, une sorte de grand Stade2, de 19h à 20h tous les dimanches. Je m’occupe également de la Formule 1, dont Europe 1 a acquis les droits. La saison vient de se terminer, mais on avait tous les Grands Prix avec Alain Prost pour les commentaires… Pour le poker, je suis devenu joueur récemment et je dois avouer que j’y prends beaucoup de plaisir, mais, entre Direct 8, Europe 1 et ma famille, j’ai peu de temps pour y jouer ! « LE SPORT, CE N’EST PAS QUE DES PERFORMANCES PHYSIQUES »
www.directsoir.net 22H35 22H30 « NKM » SUR DIRECT 8 Valérie Trierweiler accueille Nathalie Kosciusko-Morizet (photo), secrétaire d’Etat à la Prospective et à l’Economie numérique, avant de revenir sur la personnalité et le parcours de Jacques Chirac. Politiquement parlant, magazine. Action solidaire ➔ Le 16 décembre 2006, des centaines de tentes sont dressées sur les bords du canal Saint-Martin, à Paris. Une opération montée par une association créée à l’initiative du comédien Augustin Legrand et de quelques amis, Les enfants de Don Quichotte. L’idée est simple : provoquer un débat médiatique et politique sur le sort des mal-logés dans l’Hexagone. Les images font le tour du monde. La question des conditions de vie des SDF, à quelques mois de l’élection présidentielle, devient inévitable. Le documentaire Les enfants de Don Quichotte, réalisé par Jean-Baptiste Legrand, Augustin Legrand et Ronan Dénécé, propose aux téléspectateurs de suivre la naissance et l’évolution de ce mouvement. Une action citoyenne qui propose également de faire le point sur les promesses électorales faites à l’époque. Les enfants de Don Quichotte, acte 1, documentaire. Jean-Baptiste Legrand, Augustin Legrand et Ronan Dénécé. 22H35 Dans le cadre de la Journée des droits de l’enfant, Patrick Poivre d’Arvor accueille dans L’avis des autres, ce soir à 20h45 sur Arte, Jacques Hintzy, président d’Unicef France, Marcel Rufo, pédopsychiatre, Dominique Versini, défenseur des enfants, et Hatem Kotrane, du Comité des droits de l’enfant des Nations unies. 20H35 Morsures en vol ➔ L’agent spécial Neville Flynn(SamuelL. Jackson, photo) escorte en avion un témoin susceptible de faire tomber un pilier de la mafia. Tous les scénarios ont été envisagés pour assurer sa protection. Enfin presque... Des serpents dans l’avion, film. 20H35 Xavier Vallat (Jacques Bonnaffé). Qui était Xavier Vallat ? ➔ 1941. Dans une France occupée en partie par l’armée allemande, Xavier Vallat, un antisémite militant depuis les années 1930, est nommé secrétaire général du Commissariat général aux questions juives par le gouvernement de Vichy. Cette institution mène à bien la politique antisémite institutionnelle du régime voulue par les Allemands. L’ultranationaliste catholique exclut alors les juifs de toute responsabilité au niveau de l’Etat. Le commissariat, téléfilm. 21h35 DR Michaël Jerémiasz, médaillé à Pékin. Éveiller les consciences ➔ Devenu paraplégique, Michaël Jerémiasz a su apprivoiser son handicap, fort du soutien familial. En 2008, huit ans après son accident de ski, il est sacré champion de France handisport de tennis et décroche une médaille d’or à Pékin. Parallèlement, il suit des cours à Sciences-Po Paris et est l’un des ambassadeurs d’Amnesty International. Tous pour un, documentaire. SUNSET PRESSE I. MATHIE/FTV POLE/FRANCE3 GRENADE PRODUCTION 22H35 ZOOM TÉLÉ 15 Quand le travail tue ➔ Depuis la vague de suicides qui a touché les salariés de France Télécom, la question du surmenage au travail n’a jamais été autant débattue. Une médiatisation qui a incité les dirigeants de cette entreprise à envoyer des questionnaires sur le stress à ses salariés. Les agents du Pôle Emploi ont eux aussi été invités à participer à ce type d’étude. Avec une productivité qui s’est accrue et un monde qui tourne plus vite, le surmenage fait de nombreuses victimes, les dépressions touchent tous les métiers. Une infirmière qui craque, un directeur de l’informatique qui souffre de crises de panique, des employés de grands groupes que le surmenage pousse au suicide… Alors que les drames de France Télécom ont poussé l’Etat à stopper les transformations prévues, existe-t-il un phénomène équivalent en Allemagne ? Selon certains spécialistes, l’origine d’un grand nombre de suicides serait, outre-Rhin également, liée aux conditions de travail. Arte enquête ce soir sur ce mal-être et interroge des salariés qui ne voient comme issue que les médicaments ou les drogues pour tenir le choc. Se tuer au travail, documentaire. Frédérique Guillon, victime du stress dans son travail. Le neurobiologiste Gerald Hüther. Dans les rues de Casablanca ➔ Diffusé à l’occasion de la semaine des droits de l’enfant, ce documentaire poignant relate le quotidien des enfants des rues de Casablanca. Au Maroc, ils sont de 15000 à 30000 à vivre ainsi. Les enfants du bitume, documentaire.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :