Direct Soir n°645 17 nov 2009
Direct Soir n°645 17 nov 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°645 de 17 nov 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Sophie Marceau et Christophe Lambert, que du bonheur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 CUISINE MIEUX CONSOMMER À toute vapeur ! A l’heure des ravages de la malbouffe, la cuisson à la vapeur est devenue très tendance. Recommandée pour la santé et pour la ligne, elle présente l’avantage de préserver les nutriments essentiels des aliments et d’être très diététique. Adieu beurre, huile et graisse en tout genre ! Place à la cuisine légère et saine avec la cuisson à la vapeur. Les nutritionnistes ont redécouvert, ces dernières années, les bienfaits de cette cuisine, utilisée depuis des siècles par les Chinois. Ce mode de préparation respecte en effet les qualités gustatives et nutritionnelles des aliments. Dans la cuisine à la vapeur, les aliments n’entrent pas en contact avec le liquide de cuisson, ce qui 80% des vitamines d’un légume cuit à la vapeur sont conservés, contre 30% s’il est bouilli permet de cuisiner sans matière grasse. De plus, ce mode de cuisson ne brûle pas les graisses, mais les évacue, tout en préservant au mieux leurs vitamines. Ainsi, un légume cuit à la vapeur garde plus de 80% de ses vitamines, au lieu de 30% s’il est bouilli. Concernant le plaisir gustatif, la cuisine à la vapeur permet aux aliments de conserver toute leur saveur, car la chaleur et la vapeur n’en changent pas la structure. Pour les détracteurs de ce type de cuisine, qui avancent l’argument de sa fadeur, il n’est pas interdit d’ajouter des épices ou des herbes dans de l’eau, ou de préparer un bouillon parfumé à la place de cette eau. Autre avantage non négligeable : la rapidité. Il faut compter une dizaine de minutes de préparation tout au plus. ENTRÉE, PLATS ET DESSERTS Légumes, poissons, poulets, raviolis chinois, fondants au chocolat : l’étendue des recettes est infinie. Mais certains aliments sont plus adaptés que d’autres. Ainsi pour la viande rouge, les recettes au fromage ou censées donner des plats croustillants, mieux vaut éviter la cuisson à la vapeur. RECETTE Boulettes de cabillaud à la coriandre Pour 2 personnes Préparation : 15 min Cuisson : 8 min Ingrédients:• 200 g de cabillaud• 1/2 bouquet de coriandre• 5 cl de lait• 1 cuillère à soupe de Maïzena• 30 g de chapelure• Sel, poivre Préparation : – Retirer les arêtes du cabillaud. Mixer la chair avec le lait, la Maïzena et la coriandre. Ajouter du sel et du poivre. Ajouter ensuite la chapelure jusqu’à avoir une texture malléable. – Former des boulettes et les piquer sur des brochettes. – Déposer ensuite les brochettes dans le panier vapeur. – Faire cuire 8 minutes. TÉMOIGNAGES ➔ AMÉLIE, 28 ANS « Je cuisine très souvent les légumes à la vapeur. C’est une cuisson très saine et très pratique. Il est en plus très difficile de rater la cuisson d’un plat préparé d’une telle façon. Mon appareil est doté de plusieurs étages, ce qui me permet de cuire mon poisson en même temps que les légumes. Grâce à l’option « maintien au chaud », je peux laisser le tout dans le cuiseur-vapeur pendant des heures, sans m’en préoccuper. » ➔ ROGER, 57 ANS « Je ne connaissais pas la cuisine à la vapeur jusqu’à Noël dernier. C’est ma femme qui m’a initié à ce type de cuisine. Un peu réticent au début, je suis maintenant un adepte ! J’aime particulièrement les légumes, car ils conservent leur goût et toute leur saveur. C’est à chaque fois un délice ! » Directsoir N°645/Mardi 17 novembre 2009 H ET M/SUCRÉ SALÉ Quel appareil choisir ? • Le panier en bambou : utilisé depuis des siècles en Orient, il suffit de le poser directement dans un wok ou sur une casserole d’eau, sans le mettre en contact avec le liquide. Vous pouvez superposer plusieurs paniers pour préparer plusieurs aliments simultanément.• Le four combiné vapeur : très pratique, cet appareil permet aussi bien la cuisson vapeur, tout en gardant les usages traditionnels d’un four.• Le four micro-ondes fonction vapeur : certains fours micro-ondes proposent la cuisson à la vapeur. En fonction du taux d’humidité de l’aliment à cuire ou à réchauffer, deux capteurs ajustent automatiquement la puissance et le temps de cuisson.• L’autocuiseur sous pression : avec son système sous pression, le temps de cuisson est réduit de moitié, mais cela nécessite de calculer ce temps avec précision pour éviter que les aliments ne soient trop cuits.• Le cuiseur vapeur électrique : très rapide, il permet de cuire simultanément plusieurs aliments. Certains modèles comprennent même un compartiment pour le riz. Autre avantage : sa minuterie automatique.• Le cuiseur vapeur traditionnel : à poser simplement sur les plaques de cuisson. En soulevant le couvercle, vous pouvez vérifier à tout moment la cuisson. Le cuiseur vapeur électrique.
E. ROBERT/DIRECT8 www.directsoir.net LE BILLET DE JEAN-MARC MORANDINI Journaliste, animateur de radio et de télévision Vivant, mort, malade… le Web dérape ! Il faut aller de plus en plus vite pour donner l’info et il est de bon ton actuellement de jeter en pâture les blogs qui véhiculeraient en permanence de fausses infos non vérifiées. Des arguments avancés généralement par les sites professionnels, les télés et les radios pour défendre leurs propres sites internet, dans lesquels ils investissent des dizaines de milliers d’euros chaque mois. Pourtant, la semaine dernière, le 11 novembre au soir, c’est le très sérieux site du Figaro qui annonçait l’« hospitalisation de Johnny Hallyday à l’hôpital américain de Neuilly, dans les Hauts-de-Seine », ajoutant même que « cette hospitalisation (était) inattendue ». Une info immédiatement démentie par le rockeur. Il faut dire qu’au même moment, le chanteur était en concert, et cela ne l’a pas beaucoup fait rire : « Le feuilleton devient ridicule, il faut trouver quelqu’un d’autre sur qui s’acharner », a-t-il déclaré. Autre info annoncée à tort, ce week-end, la mort de Roger Hanin. Là, c’est un site d’information médical – donc a priori sérieux – qui, pendant plusieurs heures, a annoncé en une que Navarro était décédé, dimanche après-midi. On pouvait ainsi lire : « L’acteur Roger Hanin est décédé à l’hôpital de Toulon, où il a été hospitalisé après un malaise dans la rue à Saint-Tropez (Var). Il a été victime d’un accident vasculaire cérébral. Il s’est éteint à l’âge de 84 ans. » Suivait une longue biographie de l’acteur. Il a fallu plusieurs heures pour que le site réécrive son article, avec la simple mention « correction ». Pas d’excuses, pas d’explication. Autant d’événements qui doivent nous conduire à une prudence extrême dans le traitement des infos, mais force est de constater que plus le temps passe, plus ces incidents sont nombreux ! A demain ! Réagissez : redac@directsoir.net Uranium, poussière de poison ➔ Tout le village de Mounana, situé au sud-est du Gabon, est soumis à un danger toxique mortel. Quarante années durant, la société experte en énergie Areva y a exploité une carrière pour en extraire de l’uranium. En 1999, le groupe a décidé de faire cesser l’activité à sa filiale établie, la Compagnie des mines d’uranium de Franceville. La mine d’uranium inexploitée reste pourtant aujourd’hui une source de radioactivité très dangereuse. Le poison métallique est inhalé quotidiennement par les habitants, se propage dans les eaux, le sol, les produits agricoles. A l’issue de deux années d’enquête au Gabon et au Niger, Dominique Hennequin et Mounana, un village du Gabon contaminé. Pascal Lorent livrent un documentaire de cinquante-deux minutes, Uranium, l’héritage empoisonné, qui sera diffusé le 7 décembre sur la chaîne d’information politique Public Sénat. DESIREY MINKOH/AFP Châtelet-Les Halles, un quartier divisé ➔ Situé entre le musée du Louvre et le Marais, le quartier Châtelet-Les Halles suscite la curiosité et la polémique. Commerçants, riverains, trafiquants, touristes, prostituées, le lieu est une véritable fourmilière où les affrontements alimentent le quotidien. Le magazine Enquête exclusive proposera de découvrir sur M6, le 29 novembre, à 22h45, le documentaire de Stéphane Girard et Carole Reguillon, Châtelet-Les Halles : la bataille du centre de Paris. Le Forum des Halles et l’église Sainte- Eustache, véritable fourmilière parisienne. BUZZ TÉLÉ 13 P.LELLUCH/SIPA Premier « James Bond » sur la TNT Pierce Brosnan dans Le monde ne suffit pas. ➔ Pour la première fois, James Bond arrive sur une chaîne de la TNT. A partir du 1er décembre, France 4 diffusera trois films de l’agent 007, à commencer par Le monde ne suffit pas, réalisé en 1999 par Michael Apted. James Bond (Pierce Brosnan) se voit confier une nouvelle mission qui consiste à protéger la ravissante et fortunée Elektra King (Sophie Marceau), fille d’un magnat du pétrole assassiné. Son aventure le mène en Azerbaïdjan et prend un tournant inattendu.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :