Direct Soir n°644 16 nov 2009
Direct Soir n°644 16 nov 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°644 de 16 nov 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : « Twilight » tous mordus !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
E. ROBERT/DIRECT8 Directsoir N°644/Lundi 16 novembre 2009 14 BUZZ TÉLÉ LE BILLET DE JEAN-MARC MORANDINI Journaliste, animateur de radio et de télévision Gros doutes pour « Sans aucun doute » Il n’y a plus de rente de situation dans les médias et encore moins à TF1. Le départ de PPDA, que l’on pensait pourtant intouchable, avait donné le ton, il y a dix-huit mois. Désormais, plus personne n’est à l’abri de voir son émission disparaître ou sa place d’animateur remise en question. Dernier exemple en date, Sans aucun doute, magazine emblématique de TF1, diffusé le vendredi en deuxième partie de soirée et créé par Julien Courbet, il y a dix-sept ans. Lors son départ pour France 2, TF1 nous avait expliqué que le programme survivrait à son animateurproducteur et que Christophe Moulin allait être le digne successeur de Courbet. Pourtant, un an et demi après, c’est l’existence même de Sans aucun doute qui semble compromise. Non que Christophe Moulin ait démérité, bien au contraire. Il s’est battu pour se différencier de son prédécesseur tout en gardant les fondamentaux. Mais « l’usure du programme », dont parlait Courbet en partant, n’était visiblement pas qu’une vue de l’esprit. Du coup, façon discrète, TF1 a ralenti le rythme de diffusion de l’émission pour laisser la place, une semaine sur deux, à C’est quoi l’amour ? avec Carole Rousseau. TF1 réfléchit même, de façon très sérieuse, au programme qui pourrait remplacer celui de Moulin. Il pourrait s’agir d’un mix entre Y’a que la vérité qui compte et Sans aucun doute, avec des familles ou des amis fâchés depuis des années pour des problèmes d’argent ou d’héritage, et qui se retrouveraient sur le plateau. Bref, la télé va de plus en plus vite, et les concepts s’usent à la vitesse grand V. Gare à la pénurie d’idées ! A demain ! Réagissez : redac@directsoir.net INTERVIEW Gagnez des DVD du film « LA DOUBLE INCONSTANCE » Silvia et Arlequin s’aiment d’un amour sincère depuis l’enfance. Un jour, le Prince, riche patron de boîte de nuit épris de Silvia, décide de l’enlever pour mieux la conquérir. Flaminia, alliée du Prince, devient alors la confidente de celle-ci. En usant de divers stratagèmes, elle tente de détourner Silvia de son amour pour Arlequin et entreprend de séduire le jeune homme. Les deux amants résisteront-ils à ces subtiles manœuvres ? Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net, précisez en objet : LA DOUBLE INCONSTANCE Seuls les 20 premiers courriels gagneront un DVD. Les réponses envoyées avant l’heure de la mise en ligne du journal ne pourront être prises en compte. « Nous souffrons aujourd’hui de solitude » Une enquête nationale menée l’an dernier révèle qu’un Français sur deux souffre de misère affective. Le magazine Complément d’enquête s’intéresse à ces femmes et ces hommes qui ont besoin d’amour. Misère affective et tourisme sexuel vont de pair. Vous revenez sur ce phénomène dans un reportage intitulé L’île de la tentation. Benoît Duquesne : Dans une société dure et difficile, les personnes souffrant de solitude ont aujourd’hui un grand besoin d’affection. Notre équipe s’est rendue en République dominicaine pour enquêter sur le tourisme sexuel. Nous avons recueilli des confessions et des propos assez forts. Les Italiens que nous avons suivis nous racontent de manière crue ce qui les attire dans ces pays. Par exemple, des relations amoureuses douloureuses les ont conduits à partir à la rencontre de prostituées. Ces hommes passent parfois tout leur séjour avec la même personne. Un lien entre les deux êtres se tisse. D’autres partent dans les pays de l’Est à la recherche de l’âme sœur. Parlez-nous de Katia, jeune femme originaire de Russie. B.D. : Mariée à Michel, entrepreneur, elle s’est installée dans la campagne du Gers, où il y a un fort déficit de femmes. Elle a créé une agence matrimoniale pour faire venir des compatriotes et satisfaire ce marché porteur. Qu’ils soient agriculteurs ou retraités, tous ces hommes veulent vivre des histoires d’amour. Ce sont peut-être des mariages arrangés, mais cela peut fonctionner. Autre thématique abordée ce soir : l’exhibitionnisme. Pourquoi s’être intéressé à ces délinquants sexuels ? B.D. : Au fil des conversations, je me suis aperçu que toutes les femmes en avaient croisé lors de joggings ou de promenades ou dans le métro. Nous voulions savoir ce que cela dénotait et si le fait d’être exhibitionniste était un premier pas vers des actes plus graves, comme le viol. Ce type de sujet est très peu traité. La sexualité des handicapés est aussi un sujet DR Benoît Duquesne, journaliste et animateur « « COMPLÉMENT D’ENQUÊTE » EST UNE DES RARES ÉMISSIONS THÉMATIQUES » DANS LA PEAU D’UN HOMME Des jeunes femmes au tempérament bien trempé ont accepté de relever un défi, celui de pratiquer une profession dite « d’homme ». Dans Recherche Des femmes face aux « métiers d’homme ». Benoît Duquesne. tabou en France. Comment aider ces personnes prisonnières de leur corps et qui pourtant recherchent le plaisir ? B.D. : L’idée que les personnes souffrant de handicap puissent avoir des enfants suscite encore de la gêne. En Suisse, des accompagnateurs sexuels tentent de leur apporter un plaisir charnel, et une charte a été établie pour définir les relations entre les pensionnaires et ces assistants. C’est aussi une manière de les considérer. Cette expérience à l’état embryonnaire est unique au monde. Peut-on imaginer un jour ce type d’assistanat en France ? B.D. : C’est un débat qu’il ne faut pas occulter. Le regard que nous portons sur les handicapés changerait si nous nous préoccupions de leur sexualité et de l’amour qu’ils peuvent ressentir. Pour aborder ces différentes thématiques, quels seront vos intervenants sur le plateau ? B.D. : Nous avons notamment invité l’écrivain Catherine Millet, l’animatrice Caroline Dublanche, qui confesse la France entière la nuit depuis près de dix ans sur Europe1, ou encore Frédéric Martineau, ancien SDF qui a connu la déchéance sociale. Le sexe est interdit à ceux qui n’ont plus rien. Depuis 2001, vous assurez la présentation de Complément d’enquête. Comment expliquez-vous le succès de ce programme ? B.D. : Les téléspectateurs aiment le sérieux du magazine. Complément d’enquête est l’une des rares émissions thématiques. Il existe une complémentarité entre des sujets et une réflexion en plateau sans polémique ni spectacle. Complément d’enquête, Sexe : enquête sur ces Français qui ont besoin d’amour, ce soir, 22h10, France 2. femmes pour métiers d’homme, la réalisatrice britannique Catey Sexton remet en perspective la notion de parité et son application dans la réalité. Venant d’outre-Manche, cette série documentaire arrive sur la chaîne Odyssée dès ce soir, à 20h40. Elle montrera les difficultés des femmes à s’imposer dans les métiers prédestinés aux hommes. Première démonstration avec des bûcheronnes.
www.directsoir.net Evelyne Thomas. 22H55 En quête d’amour ➔ D’après une enquête nationale menée en 2008, un Français sur deux reconnaît avoir des problèmes d’ordre affectif. L’individualisme croissant, la précarité économique, la fin des solidarités d’antan sont autant de facteurs qui expliquent l’isolement préoccupant d’une partie toujours plus grande des Français. Une solitude sur laquelle se penche ce soir Benoît Duquesne dans Complément d’enquête (lire interview ci-contre). Le magazine retrace notamment l’histoire de Katia, une jeune femme russe mariée à un entrepreneur du Gers et 11H30 VIVE LES RONDES ! Evelyne Thomas s’intéressera demain, en direct, aux femmes « rondes », en essayant d’apporter des solutions pour « assumer et sublimer ses formes ». Les experts présents sur le plateau répondront aux questions des téléspectateurs. Y’a une solution à tout !, magazine. qui découvre, une fois installée dans son pays d’adoption, la solitude de ses voisins, agriculteurs, ouvriers ou retraités. Elle décide alors d’ouvrir une agence matrimoniale franco-russe entre Auch et Toulouse. Sa « petite entreprise » s’avère prospère, illustrant la difficulté à rencontrer l’âme sœur dans les campagnes. Tandis que certains en viennent à commettre l’irréparable, d’autres recourent au tourisme sexuel ou à l’exhibitionnisme. L’équipe de l’émission s’est intéressée sans tabou à ces solitaires malgré eux. Complément d’enquête, magazine. 0H10 Audience au sein d’un tribunal. Proximité en danger ➔ Juridictions aux missions peu connues du grand public, les tribunaux d’instance sont pourtant l’un des maillons essentiels du système judiciaire. On y traite des litiges du quotidien : crédits impayés, logements indécents, problèmes de voisinage, surendettement… Considérés comme la juridiction fonctionnant le mieux de l’ensemble du système judiciaire, 178 d’entre eux sur les 476 existants vont pourtant être supprimés. Tribunal d’instance, on ferme, document. 20H50 Justice en péril ➔ L’indépendance de la justice est-elle en danger ? C’est la question posée par Thierry de Lestrade et Brigitte Vital- Durand avec le documentaire Justice sous tutelle. Les réalisateurs ont recueilli de nombreux témoignages du personnel de la justice française qui raconte les dysfonctionnements constatés au quotidien. Un document à forte teneur pédagogique. Justice sous tutelle, documentaire. MORGANE PRODUCTION/FRANCE 3 20H40 ZOOM TÉLÉ 15 Les dessous du strip-tease ➔ La rédaction de Direct 8 diffuse ce soir le deuxième numéro de son magazine d’investigation sur les coulisses de l’économie. Business, préparé et présenté par Emmanuel Pontneau, donne chaque mois la priorité au reportage. Parmi les sujets, l’accent sera mis sur le strip-tease, qui connaît une véritable révolution. Il se démocratise et change son image. Ceux qui le pratiquent sont à leur compte ou exercent ce métier pour arrondir leurs fins de mois. Des écoles spécialisées s’ouvrent un peu partout en France. Mais si des filles en ont fait leur métier ou un simple loisir, d’autres sont obligées de se dénuder pour vivre. Est-ce une première étape vers la prostitution ? Enquête dans les rues de Pigalle et d’autres quartiers de Paris. Business proposera aussi Le business du sushi en France. Ce mets nippon est la nouvelle star de la restauration en France. Comment démasquer les faux restaurants japonais et à quoi ressemble la cuisine traditionnelle au pays du Soleil-Levant ? Autre sujet : Le business des patrons superstars : Pierre Martinet, Alain Afflelou, Franck Provost, Michel et Augustin. Des patrons qui, a priori, n’ont pas grandchose en commun sauf leur sens de la communication. Mais qui se cache derrière cette personnification parfaitement orchestrée ? Mégalomanes ou entrepreneurs de talent ? Business, magazine. Pour répondre à la demande, des écoles de strip-tease s’ouvrent un peu partout en France.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :