Direct Soir n°64 28 nov 2006
Direct Soir n°64 28 nov 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°64 de 28 nov 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Fidel Castro Cuba célèbre ses 80 ans

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Mardi 28 novembre 2006 8 ACTU FRANCE EN BREF Neuville : troisième victime v Ce matin, le corps d’une troisième personne a été découvert sous les décombres de l’immeuble de Neuville-sur- Saône (Rhône), qui a explosé dans la nuit de dimanche à lundi. Le jeune homme, âgé de 25 à 30 ans, habitait le dernier étage du bâtiment. Les enquêteurs doivent déterminer si l’explosion, qui a fait au total trois morts dont un gendarme de 31 ans, est liée à une tentative de suicide au gaz. L’Eglise pour un Téléthon transparent v L’archevêque de Paris, Mgr Vingt-Trois a réclamé une plus grande transparence dans l’utilisation des dons récoltés par le Téléthon. Sans appeler au boycott de l’opération, qu’il a qualifié « d’œuvre généreuse », il a souhaité pouvoir connaître les positions de la recherche sur le tri d’embryons, auquel l’Eglise est opposée. Il a fait part de sa gêne face à des « recherches qui instrumentalisent l’embryon humain ou qui confinent à l’eugénisme ». Une villa touchée en Corse v Cette nuit, une villa a été en partie détruite par l’explosion d’une bombe à Corbara (Haute- Corse), près de l’Ile-Rousse. Cette résidence secondaire appartient à une famille installée sur le continent. L’attentat n’a pas été signé. En 2005, des attentats avaient déjà visé deux autres villas dans la même marina. Frêche devant la justice v Le président PS de la région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, comparaîtra jeudi devant la justice pour ses propos tenus en février dernier à des harkis. Il est accusé d’une « injure envers un groupe de personnes en raison de son appartenance ethnique ou raciale ». Le plus récent dérapage verbal du président PS porte sur le nombre de « blacks » dans l’équipe de France de foot. PARITÉ/Encore un effort Avec moins de 13% de femmes à l’Assemblée nationale, la France fait figure de très mauvais élève en Europe. Elle se classe seulement au 21 e rang derrière Chypre, la République tchèque ou encore la Grèce. Et pourtant, la France est l’un des pays à avoir instauré un cadre législatif clair en la matière. La loi du 6 juin 2000 a pour objectif de favoriser l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux. Pour Catherine Vautrin, ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité, cette loi « n’a pas réussi à métamorphoser d’un seul coup l’ensemble du paysage politique français ». A l’approche des élections, la parité est de nouveau d’actualité. Marie-Jo Zimmermann, la présidente de la Délégation parlementaire aux droits des femmes, s’en est inquiétée, dans une lettre ouverte au Premier ministre : « L’UMP, qui représente plus de la moitié de la représentation parlementaire, vient d’annoncer la liste de ses candidats aux législatives de 2007 et il n’y a que 30% de femmes. » C’est tout de même plus qu’en 2002 où le parti n’en avait présenté qu’à peine 20%. Pourtant, ces entorses à la loi entraînent des retenues sur l’aide publique perçue. Un effet dissuasif qui ne semble pas intimider les partis. L’UMP s’est ainsi vu pénalisé de plus de 4 millions d’euros, tandis que le PS a dû se passer de 1,6 million d’euros par an. Pour aller plus loin, aujourd’hui, un projet de loi est présenté au Conseil des ministres. Dans ce nouveau texte, les pénalités financières seront augmentées de 50%. Les deux autres points clés du projet de loi : le choix d’un EUROPE/Contre la drogue h Le Conseil de l’Europe accueille, jusqu’à aujourd’hui à Strasbourg, les représentants de 35pays d’Europe, membres du Groupe Pompidou, pour définir leur stratégie de coopération en matière de lutte contre la drogue d’ici 2010. Au menu, des échanges sur les résultats obtenus par les programmes de lutte contre le trafic et de prévention contre les abus de stupéfiants, ainsi que sur les questions éthiques. Les Pays-Bas vont passer la main pour la présidence du groupe. Dans son rapport annuel publié la semaine dernière, l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies tire la sonnette d’alarme. La consommation de cocaïne poursuit sa progression en Europe, avec 3,5 millions de personnes en ayant consommé au moins une fois en un an, tandis que celle d’héroïne et de drogues injectées reste « une menace permanente pour la santé publique ». Le cannabis, avec 22,5 millions de consommateurs, reste de loin la drogue la plus utilisée. ANNE DEVERRE,CAROLE TOLILA,XAVIER FORNEROD,ALEXANDRE GIRAUD,ANTONIN MOSER,SOPHIE NORMAND suppléant de l’autre sexe pour les élections cantonales et l’extension de la parité au sein des exécutifs municipaux et régionaux de plus de 3 500 habitants. Pour les villes en deçà de ce seuil, il faudra encore attendre. De même que la parité intercommunale n’a pas été retenue dans ces nouvelles dispositions. Les femmes représentent aujourd’hui 47,5% des élus dans les communes de plus de 3500 habitants. Mais seules 10,9% d’entre elles occupent le fauteuil de maire, 12,9% un siège de député, et une seule est présidente de région. Il s’agit d’une dénommée Ségolène Royal, par ailleurs candidate PS à la présidentielle… SANTÉ/Le préservatif à 20 centimes d’euro h « Le seul vaccin que nous avons contre le VIH, c’est le préservatif », affirme Christian Saout, président de l’association Aides. Pour que ce « vaccin » soit accessible à tous, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a annoncé hier la généralisation de l’opération Préservatif à 20centimes d’euro, testée depuis juin dans le département de la Côte-d’Or. Outre les pharmacies, ils seront désormais disponibles dans plus de 20000 points de vente de tabac ou de presse, et ce dès jeudi, veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Les dix millions de préservatifs à 20 centimes seront vendus soit à l’unité, soit par pochette de cinq à 1 euro. « Il faut trouver le préservatif dans un maximum d’endroits pour que son usage devienne un réflexe », a déclaré le ministre. Autre cible de cette opération : les lycées. Xavier Bertrand a déploré que seule la moitié des établissements mette des préservatifs à disposition, dans des distributeurs ou auprès des infirmières. Les lycéens doivent tous y avoir accès début 2007, selon Xavier Etats généraux de la démocratie locale et de la parité, en mars 2005. Asavoir La France se situe au 84 e rang mondial pour le pourcentage de femmes députés. Bertrand. Celui-ci souhaite aussi mettre en place des distributeurs dans les discothèques ou les cinémas, « tous les endroits fréquentés par la jeunesse ». Le lancement de cette opération intervient alors que les derniers chiffres de l’épidémie ont été publiés hier par l’Institut de veille sanitaire. Le sida continue de progresser en France, avec 6700 personnes qui ont découvert leur séropositivité en 2005. Près de 29000 patients sont atteints du sida dans l’Hexagone et la maladie est responsable de 400 décès par an. Le nombre total de séropositifs en France est estimé à 150000. DR S. DE SAKUTIN/AFP
www.directsoir.net PRÉVENTION ROUTIÈRE/Une femme au volant Délégué interministériel à la Sécurité routière depuis mars 2003, Rémy Heitz, appelé à d’autres fonctions, cède sa place. Nommée pour lui succéder, Cécile Petit devra poursuivre une action dont le bilan est exceptionnel. Mercredi dernier, en Conseil des ministres, Dominique Perben, en charge du portefeuille des Transports, a présenté le nouveau responsable de la Sécurité routière. Cécile Petit, avocat général à la Cour de cassation, a été désignée déléguée interministérielle à la Sécurité routière et directrice de la Sécurité et de la Circulation routières au ministère des Transports, en remplacement d’un autre magistrat, Rémy Heitz. Ce dernier a été nommé directeur de l’administration générale et de l’équipement au ministère de la Justice par le garde des Sceaux, Pascal Clément. Le ministre des Transports a estimé que « ce changement, évolution normale de la vie professionnelle des uns et des autres, est une volonté de continuité » et a souhaité la poursuite d’une « politique qui réussit et épargne des vies humaines ». Difficile de prôner autre chose que la continuité, tant le bilan de l’action menée par Rémy Heitz est positif. La Sécurité routière, dont le président de la République, Jacques Chirac, avait fait l’un des chantiers prioritaires de son quinquennat, a en effet enregistré des progrès historiques lors des quatre dernières années. Le chef de l’Etat s’est d’ailleurs félicité de cette « baisse exceptionnelle » de la mortalité sur les routes. Jeudi dernier, il présidait à l’Elysée la cérémonie de remise des « Echarpes d’or 2006 ». Un prix qui vient récompenser l’action des collectivités locales en matière de prévention routière. A cette occasion, Jacques Chirac a rappelé qu’en quatre ans, la France a enregistré « 40% d’accidents, de personnes C’estdit « Je ne suis pas d’accord avec l’idée que l’enseignement du civisme devrait être réservé aux jeunes. La fraude fiscale, les stagiaires non rémunérés, ce n’est pas les jeunes, que je sache ! » Dominique Voynet, sénatrice Verts de Seine-Saint-Denis (Le Monde) Trop de jeunes et de piétons victimes d’accidents tuées et blessées de moins », ce qui signifie « plus de 8 500 vies sauvées et plus de 100 000 blessés évités ». Lors de l’année 2005, le nombre de morts sur les routes de France est passé sous la barre des 5000, contre plus de 7700 en 2001. Et sur les dix derniers mois, on a relevé une baisse de 14,2% des décès dans des accidents de la route. Des résultats spectaculaires que l’on n’avait plus vus depuis les années 1970. C’est dire si la tâche de Cécile Petit s’annonce particulière. D’une part, elle sera facilitée par le fait que la « révolution des esprits », évoquée par le président de la République, est déjà en marche. Mais dans le même temps, un tel bilan est difficile à maintenir sur le long terme. Pour autant, tout n’est pas encore réglé, et le chef de l’Etat, comme son ministre des Transports, ont souligné les principaux points dans lesquels des progrès doivent encore être faits. Ils ont tout d’abord pointé du doigt les disparités géographiques dans ces avancées en matière de sécurité au volant. Ainsi, tous les départements ne progressent pas au même rythme, et selon Dominique Perben, certains « ne vont pas dans la bonne direction ». Le problème de l’alcool, « qui demeure une des principales causes d’accident » a été souligné par le chef de l’Etat. Enfin, ce dernier a jugé « inacceptable » que la part des accidents impliquant des conducteurs de deux-roues soit en augmentation continuelle, en particulier dans les grandes agglomérations. Outre cette catégorie, les jeunes et les piétons sont trop souvent victimes d’accidents en milieu urbain.Autant de constats dont Cécile Petit a déjà pris connaissance. Elle a indiqué vouloir, pour commencer, orienter son action « vers la prise en charge des jeunes de 18 à 24 ans, puisque c’est un des domaines où nous pouvons encore progresser ». « Je crains le choc des civilisations que la visite du pape ne doit pas attiser. Aussitôt après Ratisbonne, Benoît XVI n’a cessé de faire des déclarations pour dire qu’on ne l’avait pas compris. Ça n’a pas été pris en compte. » Mgr Louis Pelâtre, vicaire apostolique d’Istanbul et Ankara (Le Parisien) « Les chirurgiens m’ont donné la chance de revivre et je conseillerais à n’importe qui aurait besoin d’une opération comme celle-là de le faire. » Isabelle Dinoire, première greffée du visage (Le Parisien) Cécile Petit, la nouvelle Madame Prévention routière. LUDOVIC/REA CHU AMIENS, HO/AP FRANCE COMPOSTAGE DOMESTIQUE/Un geste pour l’environnement h Le ministère de l’Ecologie a annoncé hier un plan national de soutien au compostage domestique des déchets organiques. Le ministre de l’Ecologie et du Développement durable, Nelly Olin, souhaite promouvoir cette pratique grâce à l’élaboration par l’Agence du développement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) d’un plan visant chaque année l’installation de 100000 composteurs. Le budget annuel qui lui sera consacré sera porté à 3 millions d’euros, soit une augmentation de 1,15 million d’euros. L’objectif visé est multiple : il s’agit de doubler en cinq ans le nombre de foyers concernés pour le porter à plus d’un million, et de réduire le volume global des poubelles destinées à la décharge ou à l’incinération. Selon l’Ademe, ce mode de recyclage, nécessitant peu d’investissement pour la collectivité, permettrait de réduire jusqu’à 30% le volume des poubelles, par an et par habitant. Cette démarche, qui consiste à transformer certains déchets en terreau pour l’agriculture ou le jardinage, s’inscrit dans une gestion intégrée des déchets et apporte une solution locale et durable au problème de valorisation des déchets. Déchetterie réservée aux végétaux. Dans les KIOSQUES France Football consacre son nouveau numéro à l’attribution du Ballon d’or 2006 à Fabio Cannavaro. Le magazine revient longuement sur le sacre du défenseur italien de 33ans (lire page 12). P.BESSARD/REA Directsoir t Mardi 28 novembre 2006 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :