Direct Soir n°63 27 nov 2006
Direct Soir n°63 27 nov 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63 de 27 nov 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Charlotte Gainsbourg triomphe au cinéma

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir t Lundi 27 novembre 2006 6 ACTU EN COUVERTURE CHARLOTTE GAINSBOURG Héritière sans complexe La fille de Jane Birkin et Serge Gainsbourg est devenue célèbre par son propre talent. Depuis la rentrée, elle triomphe avec « 5:55 », un album chanté en anglais, et au cinéma avec « Prête-moi ta main », le succès de l’automne. A35 ans, Charlotte Gainsbourg démontre qu’elle n’est pas que « la fille de ». Difficile de se défaire d’un tel héritage quand on est célèbre avant même de voir le jour. En 1971, dans un hôpital londonien, trois figures se penchent sur le berceau de la petite Charlotte : un légendaire chanteur aux grandes oreilles, une actrice à l’accent british et un cow-boy comédien au crâne rasé – Yul Brynner en personne est le parrain de Charlotte ! Une popularité difficile à supporter pour la petite Gainsbourg qui vit ses premières années repliée sur elle-même et qui prend la décision, à 12 ans, de partir dans un pensionnat suisse. Une enfance qui l’éloigne de la réputation du couple le plus scandaleux de l’époque… jusqu’en 1984 où elle chuchote avec son père le fameux Lemon incest, une chanson provocatrice, qui choquera leurs contemporains, mais dont Charlotte et Serge Gainsbourg resteront fiers. Sa première apparition sur le grand écran aura lieu la même année : elle joue la fille J. PIMENTEL/KIPA/CORBIS HADRIENLECŒUR Trois visages Chanteuse Après quelques albums avec son père, Charlotte Gainsbourg a sorti son premier disque Charlotte forever en 1986. Depuis, elle a participé aux bandes originales de nombreux films. Pour 5:55, Charlotte a pris son temps et s’est entourée de pointures comme Air, Beck, Nigel Godrich ou Jarvis Cocker. de Catherine Deneuve dans Paroles et musique. En 1985, Claude Miller lui offre son premier rôle principal dans L’effrontée. Comme dans son premier film, elle joue le rôle d’une adolescente introvertie et torturée. Une performance dont elle sort récompensée par le césar du Meilleur espoir féminin. Les deux années suivantes, elle tourne avec son père dans Charlotte for ever, puis avec sa mère dans deux films d’Agnès Varda : Kung-Fu Master et Jane B. En 1989, l’adolescente retrouve Claude Miller pour un rôle écrit pour elle, et basé sur le dernier script de François Truffaut : La petite voleuse. Le succès est immédiat et la France adopte définitivement Charlotte, comme image d’une époque : une jeune femme fragile, timide et introvertie, fille d’un fumeur de gitanes que le public a élevé au rang de mythe. A 19 ans, elle décide d’arrêter ses études et continue de tourner. Elle rencontre Yvan Attal sur le tournage d’Aux yeux du monde. Il devient son mari et le père de ses deux enfants. Avec La bûche, de Danièle Thompson, où elle est nommée pour le césar du Meilleur second rôle, et les films de son compagnon – Ma femme est une actrice et Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants – elle rompt avec cette image de jeune femme introvertie. Viennent ensuite L’un reste, l’autre part et Lemming qui lui permettent d’élargir sa palette d’actrice. Après le poétique La science des rêves, Charlotte Gainsbourg est la fausse femme d’Alain Chabat dans la comédie Prête-moi ta main. Le film a déjà dépassé les 2 millions d’entrées en trois semaines. C’est un très gros succès. A chaque séance, le public applaudit. Charlotte Gainsbourg est devenue une star par son propre talent et pas par son nom, aussi mythique fut-il. C. CABROL/KIPA/CORBIS Mannequin Même si la comédienne voue un culte à la discrétion, elle prête son image à la marque de luxe Gérard Darel et a posé pour les plus grands photographes. Avec son jean, ses bottines et son trench, elle incarne un style parisien qui correspond à sa génération. Maman Asavoir « 5:55 » : le clip ! Première diffusion du clip 5:55 hier à 20h40, sur TF1. Un clip très attendu qui a été réalisé par Yvan Attal, extrait du single de l’album éponyme. Avec le réalisateur, scénariste et comédien Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg forme un couple cité en exemple. Depuis leur première rencontre en 1990, Charlotte et Yvan ont eu deux enfants, Ben et Alice-Jane, et ont su protéger leur vie privée. P.RONCEN/CORBIS S. LANCRENON/H&K
B. AMSELLEM/EDITINGSERVER www.directsoir.net ÉCONOMIE/Des « anges » au secours des « gazelles » h Les « business angels » seront à l’honneur cette semaine dans plusieurs grandes villes (Lille, Lyon, Marseille..). Anglicisme, ce terme désigne la personne qui, lorsqu’une entreprise à fort potentiel peine à se développer, met à sa disposition ses compétences, son expérience et une partie de son temps. Et surtout un apport de capital, qu’il souhaite voir fructifier. Une action qui entre dans le plan « Gazelles » du ministère de l’Economie et des Finances, destinée à promouvoir l’activité des PME, créatrice de richesse et d’emplois. TABAC/Le décret au bout du fil h Le nouveau décret d’interdiction de fumer dans les lieux publics, entre en vigueur au 1 er février 2007. Afin de bien comprendre quelles sont leurs nouvelles obligations, les fumeurs peuvent dès aujourd’hui composer le 0 825 309 310 (0,15 € /min.). La plateforme téléphonique de Tabac-info-service répondra aux questions les plus techniques, tout en poursuivant son rôle de conseiller médical. Du côté du Net, le site www.tabac.gouv.fr expliquera l’intégralité du décret, à compter du 15 décembre. Serge Vaneson, tailleur-graveur sur cristaux. DR ARTISANAT/Onze maîtres d’art recompensés h Ils possèdent un savoir-faire jugé exceptionnel dans l’exercice de leur métier. Onze maîtres d’art ont été récompensés ce matin par le ministre de la Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres. Un facteur d’instruments anciens à clavier, un gaufreur, imprimeur et façonneur de velours ou un spécialiste textile de l’art du pli. La liste des métiers couronnés, cette année encore, représente des activités méconnues ou oubliées du patrimoine français. La prise de conscience par l’Etat de l’importance de la création contemporaine dans ces domaines traditionnels date de 1975, mais c’est en 1994 que le ministère créé le Conseil des métiers d’art. L’objectif est double : valoriser les professions de conservation du patrimoine et de création contemporaine et assurer la transmission de savoir-faire d’exception. Ces distinctions, biennales, sont l’occasion pour le ministère d’affirmer, d’une part, sa reconnaissance pour cinq artistes reconnus des grandes maisons d’art. C’est le cas pour Louis Vuitton et pour Hermès Sellier, avec respectivement, Jean-Marie Delhoume et Arnaud Philippe, maroquiniers ; Chanel avec Martine Houdet, modéliste haute couture ; ou enfin, la cristallerie Baccarat avec Serge Vaneson, tailleur-graveur sur cristaux. D’autre part, cette distinction constitue un coup de pouce pour six autres artisants indépendants dont le travail n’est pas soutenu par une marque. SÉCURITÉ ROUTIÈRE/ « Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas » h La Sécurité routière poursuit sa campagne de sensibilisation autour des capitaines de soirée et de son fameux slogan : « Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas. » Pour cette 3 e édition qui a débuté ce week-end dans 90 discothèques, la Prévention routière et la Fédération française des sociétés d’assurances mettent à contribution les téléphones portables. Un logiciel téléchargeable permet ainsi d’estimer son taux d’alcoolémie. Il suffit d’indiquer son poids, son âge et le nombre de verres consommés. Ce test permet de suivre l’évolution du taux d’alcool dans le sang jusqu’à ce qu’il soit égal à zéro. LES SITES À CONSULTER ★★★★ ★★ ★★★ J. LARIVIÈRE/BACCARAT plus de 0,5g : conduite interdite www.rentrerenvie.fr www.capsoir.com www.securiteroutiere.equipement.gouv.fr FRANCE CRÉDIT FACILE POUR LES MALADES ET HANDICAPÉS 1 Faciliter l’accès au crédit pour les personnes malades, anciens malades ou handicapés, tel est l’objectif de la nouvelle convention « Aeras », dévoilée hier, qui prendra effet dès le 1 er janvier. 2007. Jusqu’à présent, ils étaient soumis à un véritable parcours du combattant auprès des banques et assureurs. 2 Concrètement, aucun questionnaire de santé ne sera imposé aux personnes âgées de moins de 55 ans pour un prêt à la consommation jusqu’à 15 000 €. Une règle plus large dans son application, puisque cette formalité était réclamée auparavant pour les plus de 45 ans et pour des sommes supérieures à 10 000 €. 3 Tout demandeur pourra désormais être informé par son établissement de crédit, de la nécessité d’assurer son prêt. Un référent devrait être nommé. Disponible, il pourra répondre en direct aux questions des intéressés. Les banques doivent communiquer obligatoirement son numéro. 4 Dorénavant, les banques devront traiter les demandes de crédit dans les plus brefs délais. A compter de la réception du dossier complet, elles ont cinq semaines pour répondre, dont deux semaines pour les banquiers et trois semaines pour les assureurs. CAROLE TOLILA,XAVIER FORNEROD,NICOLAS CAILLEAUD P.PARROT/REA Directsoir t Lundi 27 novembre 2006 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :