Direct Soir n°569 15 jun 2009
Direct Soir n°569 15 jun 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°569 de 15 jun 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : les cent ans du salon du Bourget.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 CULTURE THRILLER Le dernier complot de Tom Clancy DR ➔ Maître incontesté du techno-thriller ultradocumenté, Tom Clancy a lancé avec son complice, StevePieczenik, la série à succès des Op-Center. Le romancier a depuis confié les clés de la franchise à l’écrivain Jeff Rovin, qui prolonge donc les aventures d’une cellule ultrasecrète du gouvernement américain dans l’esprit de son fondateur. Appel à la trahison, le onzième volet de la saga, met en scène un complot interne destiné à faire basculer les Etats-Unis dans la xénophobie. Une nouvelle crise grave pour les agents d’Op-Center qui doivent en outre faire face à des coupes budgétaires… Appel à la trahison, Jeff Rovin, Albin Michel, 16 €. MUSIQUE Autour de Lady Marianne Marianne Faithfull est à l’honneur à la Cité de la musique, dès demain. ➔ La Cité de la musique donne cette semaine carte blanche à l’icône Marianne Faithfull. L’ex-égérie du « swinging London » convie demain soir le talentueux songwriter canadien Rufus Wainwright. Elle se produira mercredi et jeudi, et propose également un concert de musique classique autour des textes de Shakespeare (mercredi), une lecture par Michael Lonsdale des poètes de la « beat generation » et la projection de films dans lesquels elle a joué. Domaine privé, Marianne Faithfull, du 16 au 20 juin. Cité de la musique, 221, av. Jean-Jaurès, Paris 19e. www.cite-musique.fr P.SWIRC INTERVIEW Directsoir N°569/Lundi 15 juin 2009 Amandine Bourgeois : « Je n’ai rien lâché » Gagnante de la « Nouvelle Star » 2008, Amandine Bourgeois sort un premier album, « 20 m² », marqué par des sonorités folk et dont le titre phare est « L’homme de la situation ». « Libre de vivre tous mes rêves (…) 20 mètres carrés c’est ma liberté » : Amandine Bourgeois donne le ton. Vous dites que 2O m² a failli être un disque de reprises. Pourquoi ? La maison de disques m’a proposé de réfléchir à un album de reprises, dans la continuité des tubes internationaux que j’interprétais à la Nouvelle Star. Ça m’a forcément frustrée, parce que j’avais participé à l’émission pour pouvoir faire découvrir mon univers. J’ai donc dû me battre, peaufiner mes maquettes. Je n’ai rien lâché et j’ai eu ce que j’ai voulu. Comment s’est passée l’écriture ? Je vivais seule à Toulouse dans mon petit appartement et je travaillais avec mon ami Guillaume Soulan, qui est guitariste et compositeur. Pour les textes, j’ai sollicité mon papa, un jeune auteur de 60 ans. Il est doué pour les mots. Cette expérience nous a vraiment rapprochés. Vous recevez aussi le soutien de plusieurs auteurs et compositeurs. Comment se sont faites ces rencontres ? J’avais croisé Ariane Moffat dans les couloirs de Sony. C’est quelqu’un de très chaleureux avec son accent québécois, et j’adorais son album. Jeanne Cherhal m’avait vue à la Nouvelle Star et avait craqué sur mon interprétation de Jacques Brel. Elle m’a appelée pour me dire qu’elle venait de passer une nuit blanche à travailler sur une chanson. Joseph d’Anvers, Rose et DR Ludéal avaient eux aussi envie d’écrire pour moi. Ils ont su s’insérer dans mon univers, car j’ai refusé d’autres compos qui ne s’imbriquaient pas dans l’ensemble. L’ambiance est très folk, alors que vous vous êtes fait connaître pour vos performances vocales énergiques… Je voulais une base folk avec des textes qui racontent une histoire et un côté ludique. J’aime bien Camille, Fiona Apple, les Rita Mitsouko… Vous jouez aussi de la flûte sur l’album… En fait, je suis rentrée au conservatoire à 9 ans pour apprendre la flûte traversière. Mais j’ai arrêté car je trouvais ça un peu strict et compétitif. Ensuite, à 23 ans, je me suis mise à chanter de manière spontanée lors d’un repas de famille festif. Tout le monde s’est tu. Du coup, je n’ai plus lâché. N’est-ce pas stressant de passer après Christophe Willem ou Julien Doré ? C’est vrai qu’ils ont placé la barre très haut. Mais ils ont aussi apporté une crédibilité qui ne peut que m’être bénéfique.Après, je ne me pose pas ces questions-là. J’ai envie d’être authentique. 20 m², Amandine Bourgeois, Sony Music.
www.directsoir.net FESTIVALS Le Sud entre dans la danse Placés sous les auspices des plus grands chorégraphes, Montpellier Danse, Uzès danse et le Festival de Marseille donnent rendez-vous à tous les amoureux de la création contemporaine. Quand l’été montre le bout de son nez, il est temps pour les corps et les esprits de se libérer. Le Sud de la France tient alors le haut du pavé pour enfiler ses pointes ou ses baskets et fêter toutes les danses. Un mot d’ordre semble guider le festival de Marseille, Montpellier Danse et Uzès danse : se faire l’écho des identités chorégraphiques d’aujourd’hui. Chacun de ces événements compte dans sa sélection un choix de grands noms de la création contemporaine, mais aussi de compagnies locales montantes. Mathilde Monnier sera présente à Uzès le 13 juin et à Montpellier les 27 et 28, avec sa création City Maquette. La chorégraphe espagnole Blanca Li ouvrira le bal de Montpellier Danse le vendredi 19 juin avec son nouveau spectacle inspiré du INTERVIEW Des hommes et des femmes « Direct Soir » a interrogé Paul Dewandre, l’homme qui rabiboche les couples avec son adaptation sur scène du best-seller « Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus ». Comment avez-vous eu l’idée de faire du livre une pièce de théâtre ? J’ai rencontré l’auteur il y a dix ans dans le cadre de mon métier. Et en lisant son livre, j’ai trouvé des réponses concrètes à toutes les questions que je me posais sur les relations de couple. Alors, j’ai commencé à inclure certains éléments de l’ouvrage dans mes séminaires. Puis il m’est venu à l’esprit que je pouvais toucher un public plus large si j’en faisais un spectacle ludique et pédagogique. Concrètement, comment se déroule le spectacle ? Je me mets dans la peau d’un professeur qui propose aux couples des questionsréponses, des jeux de rôles, pour gagner des points avec son partenaire. Qu’est-ce qui fait le succès de ce spectacle ? Je crois que c’est sa nouveauté, ses pistes concrètes pour améliorer les relations homme-femme. On sent qu’il y a vraiment tableau de Jérôme Bosch Le jardin des délices. Autre événement de taille et qu’il ne faudra manquer sous aucun prétexte : la venue d’Angelin Preljocaj avec Un funambule, son premier solo, dévoilé les 22, 23 et 24 juin à l’Opéra Comédie de Montpellier. On notera en outre les présences du Flamand Wim Vandekeybus avec sa Création 2009 au Merlan de Marseille le 20 juin et du chorégraphe israélien Emmanuel Gat, nouvelle étoile montante de la danse contemporaine, le 30 juin au Corum de Montpellier. Festival Montpellier Danse, 19 juin- 4 juillet, www.montpellierdanse.com. Festival Uzès danse, 13-18 juin, www.uzesdanse.fr. Festival de Marseille, 17 juin-11 juillet, www.festivaldemarseille.com. un avant et un après représentation. Les couples ont l’air de mieux se comprendre. Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, du 19 juin au 11 juillet. Casino de Paris, 16, rue de Clichy, Paris 9 e (08 926 98 926). DR CULTURE 13 Le festival Montpellier Danse a battu des records de fréquentation lors de sa dernière édition, avec 55 000 spectateurs. Mathilde Monnier présentera City Maquette à Uzès le 13 juin, les 27 et 28 à Montpellier.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :