Direct Soir n°53 13 nov 2006
Direct Soir n°53 13 nov 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°53 de 13 nov 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : Marie-George Buffet face aux autres

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Lundi 13 novembre 2006 8 ACTU FRANCE EN BREF Ostréiculteurs : rien à espérer v Il n’y a « pas de dommages et intérêts à envisager » pour les ostréiculteurs d’Arcachon, estime Dominique Bussereau dans un entretien à Sud-Ouest, publié ce matin. La commercialisation d’huîtres avait été interdite plusieurs semaines après le décès suspects de deux personnes. En revanche, le ministère de l’Agriculture va soutenir un « dispositif promotionnel » pour aider la profession. Les policiers à nouveau dans la rue v Des policiers se sont rassemblés aujourd’hui devant les préfectures pour dénoncer les violences à leur encontre. Répondant à l’appel d’Alliance, premier syndicat des gardiens de la paix, ils réclament un « Grenelle de la sécurité » pour revaloriser leur métier. Jeudi dernier, une journée similaire était organisée par l’Unsa-police (3 000 adhérents). Ces manifestations, rares pour la corporation, devraient peser dans les élections professionnelles la semaine prochaine. Congrès juif mondial v Réunis hier, dans un grand hôtel parisien, les quelques 80 pays représentés ont dénoncé la menace du nucléaire iranien et la montée de l’antisémitisme en Europe. Cependant, en France, les actes anti-juifs confirmaient une tendance à la baisse amorcée depuis 2005. C’est ce qu’a annoncé Dominique de Villepin dimanche soir, devant la centaine de représentants. Ce matin, l’Elysée recevait une délégation des Congrès mondial et européen. Fabius prend la plume v Dans une lettre destinée aux militants socialistes, le candidat à l’investiture PS pour l’élection présidentielle a souligné son « ancrage populaire ». Le député de Seine-Maritime a également annoncé que Nicolas Hulot avait refusé de devenir le « vice-Premier ministre » chargé de l’environnement dans son éventuel gouvernement. UDF/François Bayrou prêt pour 2007 Lors du Conseil national de l’UDF qui se tenait hier à Paris,François Bayrou a voulu convaincre,une fois de plus, qu’il était prêt pour la présidentielle de 2007. Sans officialiser sa candidature, ses discours d’ouverture et de clôture sonnaient clairement le début de sa campagne. Son ébauche de programme est publiée dans un avant-projet législatif intitulé « La France ensemble ». Un titre qui fait écho au slogan de Jacques Chirac en 2002, « La France en grand, la France ensemble ». Et c’est aussi « ensemble » que le projet va se construire, puisque les 33 000 adhérents auront la possibilité de l’amender. « Le projet n’est pas ficelé à l’avance (…) vous êtes invités à vous en saisir et à le soumettre au crible de votre réflexion pour l’enrichir », a expliqué François Bayrou. Parmi les points clés, le texte prône une révolution civique, avec notamment l’instauration d’un service civique de six mois pour tous les jeunes. Il soutient une VI e République avec un président responsable et un Premier ministre coordinateur. Sur les sujets épineux, l’UDF propose un assouplissement des 35h selon des négociations branche par branche et refuse l’adhésion de la Turquie à l’UE. Le candidat de 2002, qui avait remporté 6,8% des voix, souhaite peser dans le débat politique et ne pas tomber dans la politique du bouc émissaire comme le font, selon lui, Nicolas Sarkozy en attaquant les juges et Ségolène Royal envers les enseignants. François Bayrou pense trouver sa place pour sortir de « la stéréo Ségo-Sarko » qui « sature le peuple français ». POLITIQUE/Ségolène veut la confiance h « La France est en panne. » Ségolène Royal, invitée hier soir du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, a confirmé sa mission : « réparer ». Pour commencer, elle veut mettre l’éducation au premier rang. La socialiste est revenue sur ses critiques et sur les soutiens scolaires dispensés par des professeurs du public rémunérés par des entreprises privées. « Je préfère que les enseignants soient payés (à donner des cours de soutien,ndlr) dans l’école de la République plutôt qu’à l’extérieur », a-t-elle expliqué. Pour relancer la croissance, l’emploi ou encore la consommation, Ségolène Royal croit au retour de la confiance des Français et à un « syndicalisme de masse ».Aucune réponse concrète aux questions sur la défense, l’économie, elle préfère attendre la campagne présidentielle avant d’aborder tous ces points. Elle devra d’abord passer l’épreuve des militants avec, jeudi, le premier tour des primaires du PS pour la présidentielle. CAROLE TOLILA,NICOLAS CAILLEAUD,ALEXANDRE GIRAUD,SÉBASTIEN DUPORT,XAVIER PLASSON A. DE RUSSE/ABACAPRESS Une fois de plus, il s’en est pris aux médias en dénonçant « la plus vaste opération de bourrage de crâne (…) qui martèle comme un tam-tam les noms jumeaux de Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal ». « Ils ne sont pas en duel, ils sont un duo. Et je n’ai pas envie qu’il n’y ait que Le Pen pour échapper à leur duo », a ajouté le président de l’UDF. François Bayrou se déclarera candidat à la présidentielle d’ici le 5 décembre, date limite du dépôt des candidatures. Les 33000 adhérents du parti seront alors appelés à voter par correspondance, entre le 6 et le 18 décembre, pour désigner leur candidat. S’il y a une élection qu’il est certain de gagner, c’est celle de l’investiture UDF. PRÉSIDENTIELLE/La campagne des campagnes h Agé de 39 ans et père de deux enfants, Frédéric Nihous est le nouveau candidat de Chasse, pêche, nature et tradition (CPNT) pour 2007. Successeur de Jean Saint-Josse dont il dirigea la campagne en 2002, ce chasseur passionné a retenu de cette expérience, qu’il était primordial d’aller à la rencontre des gens. Devenu directeur politique du parti la même année, il a du quitter ses racines nordiques pour rejoindre le Béarnet Pau. Aujourd’hui, il propose de défendre les libertés de chasser et de pêcher, de garantir un « aménagement du territoire équilibré pour une ruralité moderne et des villes vivables » ; le tout, dans le respect des traditions. Pour défendre ce programme, Frédéric Nihous, fraîchement élu pour arborer les couleurs de CPNT, lance « la campagne des campagnes. » La semaine dernière, Il s’est rendu dans la Somme, une région bien connue pour sa chasse au gibier d’eau, où il a pu s’entretenir avec les élus locaux, visiter des entreprises, des sites agricoles et rencontrer N. CHAUVEAU/ABACA François Bayrou, président de l’UDF. Asavoir François Bayrou souhaite « une nouvelle synthèse entre modernité et modèle républicain français ». « La modernité, ce n'est pas l'ennemi des valeurs républicaines : c'est leur meilleur allié » a-t-il ajouté. les chasseurs. Attaché aux valeurs du monde rural, le candidat de CPNT entend rassembler les fameux 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l’élection présidentielle. S’il dispose actuellement d’un peu plus de 180 signatures, Frédéric Nihous observe « un certain verrouillage » pour éliminer les petites candidatures. La route est encore longue pour rejoindre et, peut-être, même dépasser les 982 parrainages que Jean Saint-Josse avait réunis en 2002. Frédéric Nihous.
www.directsoir.net HANDICAP/Au-delà de l’assistanat La 10 e Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, organisée par l’Adapt, débute aujourd’hui. Jusqu’au 19 novembre, plus de 150 actions sont organisées à travers la France pour chasser les préjugés. Aujourd’hui, la moitié des entreprises françaises n’emploient toujours pas de personnes handicapées, alors que 90% des entreprises qui en recrutent s’en disent satisfaites. » Le constat est paradoxal, et pour Emmanuel Constans, président de l’Adapt, cette nouvelle semaine d’action n’a qu’un seul but : « reconnaître les compétences des personnes handicapées. » Devenue incontournable depuis maintenant 9 ans, l’initiative contribue à changer les mentalités des entreprises. Forte d’un partenariat avec plus de 500 sociétés, l’Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées,organisatrice de cette 10 e édition,entend sensibiliser l’opinion publique. « En matière d’embauche, il faut aller au-delà de l’assistanat,souligne Emmanuel Constans, les personnes handicapées sont donc accompagnées et conseillées dans leurs démarches afin de décrocher un travail, mais par elles-mêmes. De plus, l’entreprise qui rencontre une personne handicapée doit parler compétence avec elle, et non pas handicap. » A cet effet, les organisateurs mettent en place de nombreuses rencontres dans les grandes villes du pays. Certaines entreprises ont ainsi répondu présent pour une série de « job dating ». Plus de 60 000 entretiens d’embauche doivent avoir lieu au forum de Paris, tout au long de la semaine. Un moyen pour trouver un travail qui donne des résultats. Etienne Hoarau de la Source, 28 ans, est atteint du syndrome de Little. L’an passé, suite à un entretien avec un recruteur de chez Renault, il a décroché un poste de chef de produit marketing, après avoir participé à l’un de ces jobs dating. Selon lui, tout se joue lors de la première embauche. « Avant que celle-ci n’arrive, le handicap reste un frein. En revanche, après une première expérience, les entreprises se montrent plus ouvertes », constate-t-il. Parmi les secteurs les plus facile d’accès, la grande distribution et les agences d’intérim offrent de nombreuses occasions. En outre, les personnes handicapées qui ont un niveau bac + 2 ont moins de problèmes pour trouver un poste. Certains ont décidé de créer leur propre emploi. C’est le cas de Marie Decker, dont la paralysie des membres inférieurs ne l’a pas empêchée de monter son entreprise : « Technical Design ». Pour cette mère C’estdit « Je suis très étonné qu’on ne célèbre pas plus un artiste dont on mesure aujourd’hui l’importance, qui est devenu une référence pour nombre d’imitateurs. » Jacques Pessis, auteur de La France de Thierry Le Luron (Aujourd’hui en France/Le Parisien, ce matin) « L’entreprise qui rencontre une personne handicapée doit parler compétence et non pas handicap » de famille, « la France accuse un retard dans le domaine de l’emploi des personnes handicapées, mais ce n’est pas un sujet à éviter. Si nous sommes crédibles dans notre domaine, nous pouvons atteindre les mêmes postes que ceux occupés par des salariés non-handicapés ». Une position partagée par le gouvernement et l’administration. L’insertion des personnes handicapées est l’un des principaux chantiers du quinquennat de Jacques Chirac. « Depuis trois ans, on sent une forte prise de conscience dans l’opinion, remarque le président de l’Adapt. La loi pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées de février 2005 a d’ailleurs rénové des dispositions vieilles de 30 ans sur le travail des handicapées. » Un déblocage constaté au niveau local, avec la création de maisons départementales des personnes handicapées pour simplifier les démarches. « Il est important pour une personne handicapée de travailler, d’être recruté et d’obtenir un emploi. Comme pour toute autre personne, l’épanouissement passe par l’emploi »,conclut Emmanuel Constans. « Les Européens doivent aider les Américains à sortir du bourbier irakien. On ne peut rien en Irak sans eux. Mais nous pouvons conseiller une vraie stratégie de sortie. » Gerhard Schröder, ancien chancelier allemand (Le Grand Rendez-vous Europe 1, hier soir) « Si la Nouvelle Zélande continue à inscrire quarante points à tout le monde, la Coupe du monde sera monotone. C’est pour cela que nous devons être performants samedi prochain. Pour se donner dix mois d’espoir… » Bernard Laporte, entraîneur du XV de France (Le Figaro, ce matin) Grégory Perrin, trader. D. MEYER/AFP P.SCHULLER/EDITINGSERVER.COM FRANCE SCIENCES/Sur les traces d’E.T. h E.T., Alien, Rencontre du troisième type... La vie extraterrestre n'a jamais été mise en doute par les cinéastes qui lui attribuent souvent des formes étranges. Celles-ci constituent la première partie de Seuls dans l'Univers ?, exposition qui ouvre demain à La Villette, à Paris. Si, la vie ailleurs dans l'Univers n'est pas une lubie de savant fou, c'est une des branches de l'exobiologie qui étudie les conditions nécessaires à l'apparition du vivant. L'espace est le terrain de jeu privilégié de ces scientifiques. Des sondes ont été envoyées sur Mars, à la recherche de traces de vie passée. Tandis que sur Titan (satellite de Saturne), les chercheurs ne désespèrent pas de trouver la vie. Mais la Terre est aussi riche d’enseignements. Certains organismes se développent dans des milieux extrêmes comme ces poissons à la morphologie bizarre errant dans l'obscurité des abysses (sous une pression plus de 500 fois supérieure à la surface) ou ces bactéries colonisant les lacs de soude. Une expo étonnante. Seuls dans l’Univers ? jusqu’au 22 juillet 2007 à la Cité des sciences et de l’Industrie, Paris 19e. Des mondes étranges à La Villette. Dans les KIOSQUES Femme Actuelle (1,20 €) se prépare à passer l’hiver en changeant de tête. Du mi-long effilé aux boucles stylées, découvrez toutes les coupes à la mode. A lire aussi, un portrait de Monica Bellucci par Isabelle Giordano. L.. COOK/SPL/CC Directsoir t Lundi 13 novembre 2006 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :