Direct Soir n°5 12 jun 2006
Direct Soir n°5 12 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de 12 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : Franck Dubosc camping star

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Lundi 12 juin 2006 14 CULTURE COMÉDIE/Baffie, c’est pas du Toc Thérapie théâtrale au Palais Royal... La dernière pièce de Laurent Baffie s’attaque aux « TOC ». C’est du tac au tac ! Ce trublion de l’émission Tout le monde en parle a le sens du comique, c’est le moins qu’on puisse dire. La salle est complète et les rires fusent à souhait. Tout commence avec Fred, un septuagénaire atteint du syndrome Gilles de la Tourette (maladie neurologique entraînant tics en tous genres, obsessions, compulsions et hyperactivité). Chez lui, ça se traduit par des gestes obscènes et un langage grossier… C’est pour ça qu’il a rendez-vous chez le grand docteur Stern, spécialiste du traitement des TOC. D’ailleurs, ils sont vite très nombreux dans le cabinet : coprolalie, mais aussi arithmomanie, nosophobie, TOC de vérification etc. Les TOC s’accumulent, se bousculent et se mélangent. Mais qu’est- D.R. « Quand on me demande d’où vient mon sens de la répartie, je ne sais jamais quoi répondre » ce-qu’il fait le psy ? En attendant, les langues se dénouent et tout ce beau monde fait connaissance. Et, quand un toqué rencontre cinq autres toqués, ils se racontent des histoires de… toqués. Oui, mais pas seulement ! Bientôt, la compassion gagne le public qui assiste à leurs échanges déjantés ; l’énergie qu’ils mettent à dissimuler leurs TOC, comme un mal honteux, rend ce huis clos touchant. On n’en sort pas indemne ; on partirait presque avec quelques gestes un peu trop nerveux ou avec l’envie soudaine de tout répéter deux fois pour voir si, nous aussi, on n’aurait pas quelque part… On rit du début à la fin, sur un rythme infernal… à la Baffie. MUSIQUE/LA BOSSA D’ALINE u Cette jolie Brésilienne à la voix suave, Aline de Lima est envoûtante comme ses mélodies, puisées dans les chants traditionnels de son enfance. Un premier album « hommage » à la chanson populaire brésilienne, « celle qui me touchait le plus » dit-elle, mais également à « ces choses d’adolescente » qu’elle écrivait en Suède, loin de son pays natal. Aujourd’hui, à Paris, elle égrène ses rythmes de bossa, samba ou encore de frevo avec une touche « plus personnelle ». Ce Paris dont elle parle avec affection : « J’ai senti qu’il y avait beaucoup de vie, cela me faisait penser au Brésil, à ce métissage », elle le célèbre en reprenant le texte Septembre de Barbara. Arrebol, Naïve. En concert, le 14 juin au New Morning. P.GELY/AGENCE BERNAND ENGERAND EUROCKÉENNES Belfort monte le son u Pour marquer leur 18 e édition (30 juin-02 juillet), les Eurockéennes de Belfort veulent enflammer une fois encore la presqu’île de Malsaucy. L’affiche 2006 promet une programmation époustouflante. Quelques stars de la scène musicale internationale seront au rendez-vous : Depeche Mode, Dionysos, Coldcut, The Strokes, Muse, Daft Punk ou encore Deftones seront de la fête. Fidèle à ses habitudes, le festival jouera la carte de la musique de qualité dans toute sa diversité. Renseignements : www.eurockeennes.fr Olivia de Buhren, Delphine Dewost, Véronique Forge, Mathieu Durand, Carole Tolila, Linda Labidi, Rachel Bourlier, Edouard Charuit EN DIRECT DE VOTRE PORTABLE… www.villette.com Je t’aime, un peu, beaucoup... à la villette.On aime plus aujourd’hui come on aimait hier. l’exposition » l’amour comment ca va ? » s’intéresse aux transformations des rapports amoureuxAvis aux amateurs ! JEROME DOMINE/GAMMA LA SÉLECTION DU JOUR > LIVRE Cent photos de foot pour la liberté de la presse. Joies ou colères des joueurs ou des spectateurs, le stade, catalyseur d’émotions, autant d’images fortes et talentueuses. Le recueil est préfacé par Michel Platini et l’intégralité des bénéfices sera utilisée pour défendre le métier de reporter. L’année 2005 a été la plus meurtrière de la décennie avec 65 journalistes tués. (Ed. Reporters sans frontières, 8,90 €). > BLOG Pour partager vos impressions sur le ballon rond, faites un tour du côté d’un blog collectif de passionnés de sport. www.parlonsfoot.com > JEU Dans Super Princess Peach, le méchant Bowser a décidé de capturer Mario et Luigi plutôt que la demoiselle au jupon rose. Les rôles sont inversés : c’est désormais la princesse au secours du plombier. Super Princess Peach sur Nintendo DS. ENVOYEZ VOS BONS PLANS à lejournal@directsoir.net
D.R. www.directsoir.net Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER MUSÉE LE PALAIS DES BONBONS Sur 800 m², le Palais des bonbons et du nougat s’élève à Montélimar depuis le 17 juin 2005. Ville réputée sucrée pour son nougat, Montélimar frappe encore très fort avec d’autres variétés de bonbons et sucreries. Au programme : découverte des variétés, dégustation et même test de nos conaissances olfactives ! Plus qu’un simple palais, Montélimar abrite également un véritable musée. De l’Antiquité à nos jours, les sucreries sont mises en scènes et représentées de façon somptueuse. DVD u LE MONDE DE NARNIA Après la trilogie de Matrix, Le Seigneur des anneaux, ou encore Harry Potter, voici en DVD la nouvelle trilogie d’heroic fantasy : Le monde de Narnia. Une sorcière a jeté un maléfice à Narnia. Avec l’aide de quatre enfants, le lion, symbole du Bien, devra rompre Une reproduction de la Joconde en réglisse, des sculptures d’art en sucre, avec les étapes de fabrication chocolat. Mais le nougat, maître des lieux, n’entend pas se faire piquer la vedette : le plus gros nougat du monde y est représenté : 1,3 tonnes de plaisir ! Un espace ludique et attractif ! Tarifs : adultes : 5 €, enfants : 3 €, gratuit pour les moins de 5 ans. Pour plus de renseignements : www.palais-bonbons.com RESTAURANT QUAND LA VOYANCE SE MET À TABLE Ambiance tamisée, métissage des plats et saveurs d’ailleurs, tout est là pour séduire le client. Le plus : une grande variété de thés provenant des quatre coins du monde. Le truc en plus : le Barramundi accueille tous les soirs une voyante prête à lever le voile sur votre avenir ! (attention toutefois, le prix de la consultation n’est pas compris dans le menu) l’enchantement. Pâle mix de J.R.R.Tolkien et J.K.Rowling, le film n’arrive pas à atteindre l’effet magique attendu. Ce DVD ne s’adresse qu’aux fanatiques du genre. Pour les autres, le cinéma fantastique a fait bien mieux. Sortie le 21 juin. D.R. FILM DU JOUR ON VA S’AIMER D’IVAN CALBÉRAC, AVEC ALEXANDRA LAMY, MÉLANIE DOUTEY, JULIEN BOISSELIER. Prévoyez 20 euros pour une question. Laissez-vous séduire, vous ne serez pas déçu. www.barramundi.com CHATEAU VALENCAY 3 000 bougies, des comédiens en costumes d’époque, jardins à la française, bienvenue au château de Valençay, dans les Pays de la Loire. C’est à la famille d’Estamps que l’on doit le château actuel. A la tombée de la nuit, vous pourrez découvrir la cour d’honneur ornée de milliers de bougies avec, au programme, la visite de CD u PAULINE ESTER Chanteuse de Oui, je l’adore... sort son best of de ses trois CD, avec ses plus grands tubes : Le monde est fou, Il fait chaud et Une fenêtre ouverte. Pas de méga tubes au programme, vous l’aurez compris, mais du kitsch à gogo, idéal pour les soirées revival, et autres karaokés… salons et de chambres éclairés comme au XVIII e siècle, le tout animé par des comédiens en costumes d’époque. Pour tous renseignements : www.chateau-valencay.com On attend son prochain album, qui sera produit par son compagnon, le comédien Pascal Légitimus. Pauline Ester, Best of, Polydor. EXPO u A LA TABLE DES PAYSAGISTES En 1830, des peintres parisiens révolutionnent l’art de représenter le paysage. Ils sortent de leurs ateliers pour aller peindre la nature en direct, peindre « sur le motif », en général à Fontainebleau. A deux pas de là, l’auberge du Père Ganne qui deviendra le pied à terre favori de l’école de Barbizon. Vous y verrez de nombreux graffitis. Et oui, à l’époque les artistes étaient autorisés à peindre sur les murs et les meubles. Et, sinon deux œuvres de maîtres, Jean-François Millet SORTIR VIES NOCTURNES DE FRANCIS LALANNE ENVOYEZ VOS BONS PLANS SUR WWW.SORTIES.NET HÉSITER HÉSITER HÉSITER/HÉSITER/HÉSITER/HÉSITER/D.R. D.R. > SON LIEU « Mon bureau, j’aime y traîner le soir au milieu de mes figurines ». C’est en quelque sorte mon havre de paix. > SON BAR Le Divina café, rue Bayen, à Paris. J’aime y aller entre amis. Ma boisson : le morito. > SON RESTO L’Innamorati caffé, petit resto italien dans le Marais. Une cuisine pleine de créativité et de saveur. Salvatore, le chef, est mon meilleur ami. > SA SALLE L’UGC normandie sur les Champs- Elysées, à Paris. La salle est confortable, les films en version originale. J’aime le cinéma, j’y vais très souvent. > SON DVD « Le mien ; mon spectacle au Casino de Paris. Des instants de magie avec le public, nous partageons des moments forts, la joie de nous retrouver, des rencontres avec des musiciens, des artistes… » > SON LIVRE « Skizogrammes est un recueil de poésie, des pantoums, une forme très intéressante ramenée par les romantiques du XIX e siècle sur la dualité de l’âme et des anges. Il sort en août. > SA MUSIQUE « J’aime la musique de Bonne nuit les petits ainsi qu’Adagio, la Cinquième symphonie de Gustav Mahler. » > SON SITE www.francislalanne.com (1814-1875) et Théodore Rousseau (1812-1867), tout est déjà au musée du Louvre et au musée d’Orsay, ce qui est un peu décevant. L’auberge Ganne, 92, Grande rue, à Barbizon. www.barbizon-france.com C. COMBE/SIPA Directsoir t Lundi 12 juin 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :