Direct Soir n°5 12 jun 2006
Direct Soir n°5 12 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de 12 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : Franck Dubosc camping star

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir t Lundi 12 juin 2006 10 A.ZEMLIANIGHENKO/AP L’ACTU MONDE Dernière minute Inquiétude à Quetta Un attentat a eu lieu ce matin à Quetta, dans le sud-ouest du Pakistan. L’explosion a coûté la vie à cinq personnes, et blessé dix-sept autres selon un bilan provisoire. C’est à l’heure de pointe que la bombe a été déclenchée. Montée sur une bicyclette, elle a fortement endommagé l’épicerie et l’hôtel qui étaient à proximité immédiate. La police n’a pas encore communiqué de piste sur les auteurs de l’attaque. PAIX DANS LE MONDE/UNE VALEUR EN HAUSSE La guerre recule. Roger Faligot le démontre dans « Les seigneurs de la paix » (Seuil). h L’Institut de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) présente aujourd’hui son rapport 2006. Jamais les conflits n’ont été aussi peu nombreux depuis la fin de la guerre froide. Un autre centre de recherche dépendant de l’université du Maryland estime pour sa part que la guerre a reculé de 60% depuis le milieu des années 80. Un constat a priori surprenant auquel Roger Faligot, grand reporter, a choisi de consacrer une enquête. En Irlande, au Pays basque espagnol, mais aussi au Liberia, au Burundi, en Angola, au Guatemala, au Sri Lanka, au Cachemire, en Indonésie ; dans toutes ces régions, la paix a marqué des points. Discrètement bien souvent. Qui s’est aperçu de la naissance du dialogue entre le Dalaï-Lama et les autorités de Pékin ? Guillaume Zeller, Samuel Rousseau L’apprentissage du dialogue multilatéral, la mise en place de tribunaux internationaux ont sans doute fourni un cadre efficace, bien qu’imparfait, à la conclusion des accords de paix. Roger Faligot leur donne acte. Mais il rappelle aussi que bien souvent, la paix est le fait d’humbles artisans qui, dans l’ombre, nouent patiemment les fils du dialogue. Qui a entendu parler de la section « Paix et réconciliation » norvégienne, artisan du dialogue au Sri Lanka ? Qui connait la communauté italienne de Sant’Egidio, cheville ouvrière de la paix au Mozambique, egalement impliquée dans le dialogue civil en Algérie ? Sans jamais sombrer dans l’angélisme ou réfuter la violence du terrorisme, Roger Faligot vient nous rappeler que la paix est tangible pour les hommes de bonne volonté. PROCHE ORIENT/EHUD OLMERT VISITE L’EUROPE Olmert, le Premier ministre israélien, entame une visite en Europe, alors que la violence flambe au Proche-Orient. h Le Premier ministre israélien n’aura pas la tâche facile. Il arrive en Europe alors que les attaques se multiplient dans les territoires palestiniens et sur le sol israélien. C’est dans ce contexte qu’Ehud Olmert se rend à Londres et à Paris. Il devrait présenter son plan de désengagement unilatéral de la Cisjordanie. Il prévoit le retrait des colonies de Cisjordanie pour renforcer les implantations contiguës à Israël. L’Etat hébreu fixerait ainsi de manière définitive les frontières d’un futur Etat palestinien. Les Palestiniens refusent cette solution, craignant des annexions trop massives et une frontière hermétique qui étoufferait leur économie. Ils ont déjà reçu le soutien des pays de la région. Cependant, Tony Blair, qu’Olmert considère comme un ami, ne devrait pas suivre les Palestiniens. Mais, comme Jacques Chirac, le Britannique exigera des garanties du Premier ministre israélien. Cependant, l’escalade a déjà commencé. Vendredi, une explosion sur une plage de Gaza a emporté une famille, ne laissant qu’une petite fille, que le président palestinien veut adopter. Incriminée, l’armée israélienne accuse le Hamas d’avoir piégé la plage pour empêcher l’infiltration de commandos. Cette nuit, des activistes proches du Hamas ont lancé sept roquettes sur Israël. Ce matin, un officiel de Kadima, le parti d’Olmert, suggérait l’assassinat d’Haniyeh, le Premier ministre palestinien issu du Hamas. Les puissances européennes vont encore appeler une accalmie de leurs vœux. G.NACARINO/REUTERS T.ROGE/REUTERS R.ABD/AP LE « DAVOS DES FEMMES » FERME SES PORTES C’est ce soir que prend fin le 12 e Sommet mondial des femmes qui se tient au Caire, sous la présidence de l’Américaine Irene Natividad. Surnommée le « Davos des Femmes », cette manifestation réunit des leaders politiques, des chefs de gouvernement, des personnalités exceptionnelles – toutes des femmes – venues des quatre coins de la planète pour renforcer leur position dans les allées du pouvoir politique et économique. BUSH : L’EMBUSCADE DES SUICIDES DE GUANTANAMO Pour Bush les accalmies sont courtes. La bonne nouvelle de la mort de Zarqaoui a vite été éclipsée par les suicides de trois prisonniers de Guantanamo. Cette prison, objet de vives critiques, perd sa dernière ligne de défense. L’argument d’un centre d’une sécurité totale ne tient plus, alors que ces morts soulignent le non-respect des protocoles de garde. Vendredi, le président américain avait émis le souhait de « vider » cette base. Le Comité international de la Croix-Rouge a annoncé ce matin l’envoi d’une équipe chargée d’évaluer la situation sur place. HIROSHIMA TREMBLE h Le réveil fut brutal pour les habitants de l’île de Kyushu, dans le Sud du Japon. A 05h01, heure locale, un séisme de 6,2 sur l’échelle de Richter a frappé la région, et tout particulièrement la ville d’Hiroshima. Plus de peur que de mal, même si huit blessés sont à déplorer. Les dégâts auraient pu être pires : c’est un séisme d’une magnitude de 6,3 qui avait ravagé l’île de Java le 27 janvier et qui avait occasionné plus de 5 800 morts et 420 000 sans-abris. L’Indonésie demeure une région sous haute surveillance : une nouvelle secousse a été enregistrée ce matin dans la province de Lampung, sur l’île de Sumatra. Aucune victime n’a été recensée. L’écorce de notre planète semble donc en pleine effervescence. Le séisme qui a touché la Guyanne française vendredi dernier (d’une magnitude de 5,2) témoigne d’une diffusion du phénomène au-delà de l’Asie, et dans des zones réputées calmes. LUIS ENRIQUE ASCUI/REUTERS D.O.D/SIPA
s 1 Ol)érate11r N 1 en l ! urope. Ei.llelsal nest pas sev1emen1 la,.,. puissance se1ePllal



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :