Direct Soir n°474 12 jan 2009
Direct Soir n°474 12 jan 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°474 de 12 jan 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : Benoît Poelvoorde : « Je fonctionne à l'amitié »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 INTERVIEW MUSIQUE Grand Corps Malade : « J’ai hâte d’y retourner » A mi-parcours de sa tournée pour la promotion de son deuxième album, Grand Corps Malade repasse par l’Olympia. Rencontre. Grand Corps Malade reprend sa tournée marathon pour son deuxième album, Enfant de la ville. Il sera à l’Olympia de jeudi à samedi. Vous êtes sur les routes depuis mars 2008, n’êtesvous pas trop fatigué ? Je me sens très bien. Notre tournée est longue mais pas très dense. En tout, on a dû faire cinquante-cinq concerts. Il y a toujours une bonne énergie et une belle fraîcheur. On s’est reposés pendant trois semaines à Noël. Depuis, j’ai hâte d’y retourner. Votre public a-t-il changé entre la première et la deuxième tournée ? Il s’est peut-être élargi, mais on ne fait pas d’étude socioprofessionnelle à la fin des concerts… Je le rencontre souvent, il a toujours été très large. Il est constitué d’enfants, d’adultes et de grands-parents. Que réservez-vous à ceux qui viendront vous écouter à l’Olympia ? Je vais dire des textes du premier album (Midi 20) et quelques titres du deuxième (Enfant de la ville) qui ont marqué. Un ou deux inédits également, parce que j’aime bien que les gens repartent avec des nouveautés. Des textes a capella, car ce sont mes origines, avec les mots à nu. Et une surprise dans un genre musical assez éloigné du mien, mais je ne vous en dis pas plus… Dans votre premier album,vous évoquiez une rupture, dans le second, une histoire d’amour. Prévoyez-vous de parler de votre récent mariage dans le prochain ? (Rire) Le troisième album n’est pas encore d’actualité. On sera en tournée jusqu’à la fin de l’été, et on ne s’interdit pas de partir un peu à l’étranger cet automne. Mais pour répondre à votre question, les textes correspondent à un état d’esprit. C’est ça qui est formidable avec l’écrit. On peut parler de l’amour avec tristesse, passion… Grand corps malade, du 15 au 17 janvier à l’Olympia. 28, bd des Capucines, Paris 9e. Et en tournée dans toute la France. Le 28/01 à Rouen, le 27/02 à Nantes, le 14/03 à Lyon. WENN/SIPA DR CONCERT Les Gallagher chez les froggies Liam Gallagher, le frère de Noel. ➔ Oasis a sorti en octobre dernier Dig Out Your Soul, album honnête aux sonorités très psychédéliques et groovy, inspiré notamment par la période orientalisantes des Beatles. A défaut de révolutionner le rock, le groupe mancunien y prouvait qu’il était encore capable d’évoluer. Ce soir, Noel et Liam Gallagher entament leur tournée française par un concert au Zénith de Nantes. Le groupe Oasis se rendra ensuite à Lille (30 janvier), à Talence (31 janvier), à Toulouse (17 février), à Marseille (18 février) et à Paris (Bercy, 3 mars). CONCERT En bref Directsoir N°474/Lundi 12 janvier 2009 DVD Légendes de la chanson française DR ➔ Pour tous ceux qui apprécient la chanson française, les éditions Montparnasse sortent un double DVD comprenant 60 chansons devenues au fil du temps des incontournables de notre patrimoine. L’occasion de réécouter les œuvres de 47 interprètes aux voix inoubliables. De Serge Reggiani à Charles Trenet en passant par Edith Piaf, Yves Montand ou encore Jacques Brel, retrouvez la nostalgie de toute une époque. Chanteurs de toujours, éd. Montparnasse, 20 €. Disponible dans la même collection : Comiques de toujours,20 €. La tournée des frères ennemis ➔ Après les albums Act. 1 (en 2000) et 2nd round (en 2004), Benjamin Sportès et Nicolas Kantorowicz ont fêté leur grand retour au printemps 2008 avec 3 at last (éd. Le village vert, label Pias). Une galette inclassable de bonne humeur électro, soul, rock psyché, hip-hop, new wave… Des rythmes dansants, à l’instar de l’irrésistible titre Whistle, que les deux frenchies propagent joyeusement, donnant de quoi transpirer sur les dancefloors. Sporto Kantès en tournée. Toutes les dates sur ww.myspace.com/sportokantesofficial. Victoires de la musique/Alain Bashung, NTM, Abd Al Malik, Camille, Anaïs, Catherine Ringer et The Do font partie des 44 groupes ou artistes nominés pour les Victoires de la musique 2009 qui seront décernées le 28 février prochain au Zénith de Paris. La cérémonie sera retransmise en direct sur France 2 et France Inter. Jazz et musiques d’ailleurs/La 28 e édition du festival Jazz et musiques d’ailleurs aura lieu à Amiens du 12 au 29 mars. Parmi les têtes d’affiche annoncées figurent le jazzman Brad Mehldau, le pianiste congolais Ray Lema, et le duo de chanteurs maliens Amadou et Mariam.
www.directsoir.net SLAM L’ovni Lauréline Kuntz Lauréline Kuntz est un nom à retenir. Au théâtre de Dix-Heures, la jeune femme revient avec « Dixlesic », son premier spectacle aussi indéfinissable que percutant. HUMOUR Camille Chamoux, trentenaire de choc Après les plateaux de télé, c’est sur les planches que la jeune Camille Chamoux prouve son talent pour dire tout haut ce que nous pensons tout bas. ➔ Mythomane, érotomane, hypocondriaque, paranoïaque et gentiment alcoolique, Camille ou plutôt son double scénique, fait sa psychothérapie sur scène. Tout y passe : sa mère, son chat, mais aussi son mec avec qui elle voudrait bien faire le point, et les flics qui voudraient bien lui en enlever quelques-uns. Après avoir aiguisé son verbe sur les plateaux de La classe (2005) et Merci d’éteindre vos portables (2006), la comédienne est passée à l’écriture de son one-woman show, Camille attaque. Depuis presque trois ans, cette trentenaire survoltée a fait rire le théâtre des Blancs-Manteaux et le Point Virgule. Cette fois, c’est sur la scène de l’Européen que Camille Chamoux donne libre cours à sa fantaisie. Elle n’en délaisse pas moins Désormais figure incontournable, Lauréline Kuntz pourrait être la petite sœur de Grand Corps Malade (lire ci-contre). Si le second a contribué à populariser le slam, il a aujourd’hui une homologue féminine. Championne de slam 2007, la brunette revient en ce début d’année avec son spectacle Dixlesic, présenté pour la première fois il y a deux ans. Depuis, sous la houlette de Rodolphe Sand, à qui l’on doit entre autres la mise en scène de Voyage en Armélie, d’Armelle, Lauréline Kuntz a ciselé ce premier « slam-woman show » pour se délecter toujours plus des mots. Qu’ils soient coquins, drôles, durs ou imprononçables, en virtuose de la langue, elle les malaxe, les torture, les sublime. Toutefois, si cette boulimique du verbe porte fièrement l’étendard de cette nouvelle discipline, Dixlesic ne peut être réduit à une simple session de slam, à des joutes verbales gratuites. Croqueuse de personnages, la Strasbourgeoise donne, par le biais de textes aussi poétiques que truffés d’humour, la parole à ceux qu’elle appelle « les dyslexiques de la vie ». Dès lors, elle se glisse dans la peau du « serial killer velu, du Chinois sans-papiers, de la fille de la tour Eiffel » pour en faire autant de compagnons de route. Mêlant gestuelle étudiée et phrasé décapant, Lauréline Kuntz offre finalement un exercice de style qui attise la curiosité. Dixlesic, Lauréline Kuntz, jusqu’au 14 février, au théâtre de Dix-Heures, 36, boulevard de Clichy, Paris 18 e (01 46 06 10 17). Camille Chamoux attaque. DR les plateaux télé. Elle est actuellement « Cam-X de la brigade d’intervention du futur » dans une émission écologique, sur la chaîne Planète. Camille attaque, les 13 et 14 janvier à 20h30. L’Européen, 5, rue Biot, Paris 17 e (01 43 87 97 13). DR CULTURE 9 En avril dernier, dans le cadre du festival Juste pour rire, Lauréline Kuntz était en première partie du spectacle de Florence Foresti. Lauréline Kuntz torture les mots pour rendre hommage aux « dyslexiques de la vie ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :