Direct Soir n°413 1er oct 2008
Direct Soir n°413 1er oct 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°413 de 1er oct 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : Hervé Morin pour une défense européenne

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 SPORTS Après avoir traversé deux fois l’océan Atlantique, vous vous attaquez au Pacifique. Vous avez une relation spéciale avec l’océan ? Je suis Bretonne, mais ce n’est pas la raison principale ! Mon père était moniteur et c’est lui qui nous a inculqué l’amour de cet univers, qui m’est donc rapidement devenu familier. L’océan est un élément familier qui fait partie de ma vie, c’est sûr ! Quelles sont les différences de navigation entre l’aviron et le kite ? Dans une traversée en aviron, on est plus spectateur qu’acteur. On ne peut aller contre le vent et le courant imposé par l’océan. Avec le kite, on devient tout de suite plus acteur. Pour simplifier, ça s’apparente à un voilier de croisière. Je préfère cela, même si j’ai aussi trouvé auparavant ce que je voulais dans l’aviron. Comment se prépare un tel périple ? Quand on se lance dans une traversée, on part pour une véritable course de fond. Cela nécessite donc beaucoup de temps de préparation. Pour la partie technique, tout TRAVERSÉE A 42 ans, Anne Quéméré va s’élancer dès la mi-octobre dans l’un de ses plus grands défis, la traversée en kite du Pacifique, de San Francisco à Tahiti. Venue à Paris il y a quelques semaines, cette Quimpéroise au caractère bien trempé nous a parlé de cette prochaine aventure. Anne Quéméré : « On apprend à se découvrir » Anne Quéméré à bord de son OceanKite, en baie de Concarneau, le 28 août dernier. est décortiqué. Je prends des risques dans cette traversée, mais avec l’équipe technique, on essaie de les limiter au maximum. Comment vivez-vous la solitude ? Je suis reliée au monde terrestre par un téléphone satellite. Il y a un rapport différent entre ce qui se passe sur terre et la mer. Quand on raccroche, le silence est plus pesant. On est vraiment seul. Personne ne peut vous venir en aide. Lors de ma première traversée, j’ai trouvé la solitude insupportable, et finalement j’ai réussi à l’apprivoiser. Au fond cela permet de se retrouver soi-même, on apprend à se découvrir, ce que l’on n’a pas forcément le temps de faire avant. Bien souvent, c’est l’autre qui nous connaît le mieux. Votre départ de San Francisco est-il symbolique ? Totalement ! J’ai passé une bonne partie de ma vie aux Etats-Unis. J’aime bien cette ville. Si une aventure n’a pas un côté humain, cela ne m’intéresse pas. La compétition, je l’ai connue plus jeune et cela ne m’attire plus. ■ Après deux traversées de l’Atlantique en aviron, Anne Quéméré prendra la direction de Tahiti à bord d’un kite boat sécurisé et conçu spécialement pour son défi par Marc Ginisty. L’OceanKite mesure 5,5 mètres de long pour 2,15 mètres de largeur. Un kite qui reste relativement léger, avec un poids total avoisinant seulement les 300 kilos. La coque, savant mélange de fabrication traditionnelle et high-tech avec du bois et de l’époxy, permettra à la Quimpéroise de profiter au maximum de la vitesse du vent. L’aile qui doit capter le vent est reliée à une barre réalisée en forme de guidon. Plusieurs caissons étanches permettront d’assurer Directsoir N°413/Mercredi 1 er octobre 2008 L’OceanKite d’Anne Quéméré la sécurité de la navigatrice. L’espace de vie réservé à Anne Quéméré n’est que d’un mètre cube. L’OceanKite d’Anne Quéméré a été conçu spécialement pour ce défi.
www.directsoir.net FOOTBALL/LIGUE DES CHAMPIONS Rencontres décisives pour l’OM et les Girondins Tous deux battus lors de la première journée de la Ligue des champions, les clubs marseillais et bordelais affrontent ce soir l’Atletico Madrid et l’AS Roma pour se relancer dans la compétition. C’est au stade Vicente Calderon que Marseille se déplace ce soir pour affronter l’Atletico, « l’autre » club madrilène, espérant oublier sa défaite à domicile il y a deux semaines, face à Liverpool, et surtout se relancer dans le groupe D de la Ligue des champions. Les joueurs d’Eric Gerets sont toujours à la recherche d’une première victoire, toutes compétitions confondues, depuis le 30 août dernier. Mais l’adversaire qui les attend ce soir, facile vainqueur à Eindhoven (3-0) il y a quinze jours, a le vent en poupe avec son incroyable armada offensive : la bande de Florent Sinama-Pongolle et de Sergio « Kun » Aguero. Attirés par le jeu et l’attaque, les « Colchoneros » devraient laisser des espaces aux Phocéens qui, bien que défaits, avaient révélé un bon niveau de jeu contre Liverpool (1-2). Par ailleurs, le retour en forme de Hatem Ben Arfa, très bon face au Mans samedi, pourrait être un atout non négligeable pour les Marseillais. Côté Bordelais, les enjeux sont les mêmes, mais les atouts sans doute moins manifestes. Laminés contre Chelsea (4-0), les hommes de Laurent Blanc doivent s’imposer ce soir face à l’AS Roma, pour ne pas quitter définitivement le championnat européen. Mission peu évidente d’autant plus que les Italiens, battus à la surprise générale par les Roumains de Cluj, sont à la recherche de points. Bonne nouvelle pour les Girondins : le redoutable Francesco Totti ne sera pas sur la pelouse du stade Chaban-Delmas ce soir. SPORTS Le Girondin Hatem Ben Arfa, samedi dernier contre le Mans, en match de championnat. LE CHIFFRE 282 MILLIONS D’EUROS. C’est la somme que la diffusion des Jeux olympiques de Pékin a rapportée à la chaîne publique de la télévision chinoise CCTV. Ce chiffre d’affaires représente un retour sur investissement particulièrement important puisque 12 millions avaient été investis par la chaîne pour obtenir les droits de retransmission de ces JO. TENNIS/TOURNOI WTA Les Françaises recalées à Tokyo ■ Dernière tricolore en lice au tournoi en dur WTA de Tokyo, Camille Pin, 80 e joueuse mondiale, a été éliminée cette nuit au deuxième tour par la Thaïlandaise Tamarine Tanasugarn, en deux sets (6-2, 6-2). Chez les hommes, l’Espagnol David Ferrer, tenant du titre, a dû batailler pour éliminer le modeste Américain Jesse Levine, 101 e au classement ATP (6-4, 4-6, 6-1). Camille Pin a été battue cette nuit. 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :