Direct Soir n°412 30 sep 2008
Direct Soir n°412 30 sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°412 de 30 sep 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Sarah Palin pour un duo républicain

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 CRISE FINANCIÈRE BANQUES L’ACTUALITÉ MONDE L’inquiétude a gagné tous les marchés au lendemain du rejet du plan Paulson par le Congrès américain. A la Bourse de New York, hier soir. ■ Les économistes et hommes politiques américains n’en démordent pas. Le Congrès finira par adopter le plan Paulson malgré son rejet hier. « Les hommes politiques se sont trop investis, ils ont besoin d’arriver à quelque chose », indique un analyste du cabinet Mesirow Financial. Le candidat En bref Dexia sous perfusion Un blindé russe sous le regard d’un policier géorgien, district d’Akhalgori (Géorgie), vendredi dernier. Retour des exotages en Europe ■ Les cinq ex-otages d’origine italienne, enlevés en Egypte le 19septembre dernier et relâchés hier, sont arrivés cette nuit à Turin. Et ce matin, ce sont les ex-otages allemands qui sont arrivés en bonne santé à Berlin. GÉORGIE Directsoir N°412/Mardi 30 septembre 2008 Le rejet du plan américain agite les marchés mondiaux ■ Après la renationalisation partielle, dimanche, de Fortis, première victime européenne de la crise financière, c’est le groupe franco-belge Dexia qui fait les frais du repli des marchés. Au terme d’une nuit de négociations, un accord visant à injecter 6,4 milliards d’euros en faveur du « bancassureur », dont l’action a perdu hier près de 30%, a été conclu entre les gouvernements belge, français et luxembourgeois. En fin de matinée, on a appris la démission des deux principaux dirigeants de l’établissement, Pierre Richard et Axel Miller. Après une suspension de sa cotation, le titre Dexia a connu un très fort rebond ce matn à Paris et à Bruxelles. A 11h10, l’action avait grimpé de 13,47%, à 8,17 euros, sur la place parisienne. La mission européenne va observer le retrait russe ■ Les premiers des 352observateurs, provenant de 22 pays européens, débutent aujourd’hui leurs patrouilles en Géorgie, pour constater et garantir le départ, d’ici au 10 octobre, des forces de sécurité russes du territoire. Chargés « d’observer le respect intégral, à travers la Géorgie », du plan de paix du 12 août, les émissaires de l’Union européenne devront aussi s’assurer que les « forces armées géorgiennes » sont retirées dans leurs Afghanistan : trois soldats de la coalition tués ■ Trois soldats de la coalition internationale sous commandement américain ont été tués hier dans l’explosion d’une bombe au passage de leur véhicule, dans le sud de l’Afghanistan. Depuis le début de l’année, 221 soldats de la coalition sont morts en Afghanistan. républicain John McCain a appelé le Congrès à « revenir rapidement pour régler cette crise ». Son rival Barack Obama a, lui, exhorté les représentants : « Démocrates, républicains, relevez le défi et réglez cela », a-t-il lancé au cours d’un meeting. Le retour du texte devant l’Assemblée pourrait intervenir jeudi. Mais l’heure est au désaveu pour le gouvernement et sa gestion de crise, puisque le président George W. Bush était lui-même très engagé. Deux tiers des représentants républicains ont pourtant rejeté le texte. Un mauvais plan pour le FMI Pour justifier leur décision, les parlementaires se sont dit inquiets d’une trop grande intervention de l’Etat dans l’économie. Le plan, jugé mauvais par le Fonds monétaire international, prévoyait d’injecter 700 milliards de dollars pour stabiliser le marché avec un coût qui s’annonçait très élevé pour le contribuable. Les démocrates regrettent aussi que seule la tourmente bancaire soit prise en compte, sans s’interroger sur le cas des ménages surendettés, à l’origine de la crise. HO/US NAVYMSC2/J. ZALASKY/AFP Le siège de Dexia, à Bruxelles. D. FAGET/AFP BOURSES Les places européennes réagissent mieux qu’en Asie ■ Dans le sillage de Wall Street, qui a connu hier soir une baisse historique (–6,71%), l’ensemble des places asiatiques a « dévissé » ce matin, provoquant un véritable mardi noir. A Tokyo par exemple, le Nikkei a clôturé en baisse de 4,12% malgré l’annonce par la Banque du Japon de l’injection de 19,5 milliards d’euros dans le circuit bancaire. En Europe, la situation est en revanche moins alarmante. Après avoir cédé près de 2% à l’ouverture (sous les 4800 points), le CAC 40 est remonté en fin de matinée, gagnant 0,3% à 11h30. Même chose à Bruxelles où, plombé par l’affaire Dexia, le Bel 20 chutait de 4% en début de cotation, avant de très vite repasser dans le vert. A Londres, le Footsie, qui était lui aussi dans le rouge à l’ouverture, cédait 0,4% peu avant la mi-séance. Le Dax à Francfort continuait lui aussi de perdre près de 1%. Quant aux deux Bourses de Moscou, après une phase de suspension, elles ont repris leurs échanges en fin de matinée. cantonnements. « Cette mission va être difficile, et son succès n’est pas absolument certain », a déclaré samedi le responsable de la délégation, Hansjörg Haber. Initialement, les observateurs ne devraient pas circuler dans les régions séparatistes d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud, mais l’UE souhaite qu’ils puissent y avoir accès dans un second temps. Moscou a répondu qu’il incombait aux autorités de ces territoires d’en décider. Controverse sur la destination des armes du cargo ukrainien ■ Selon Sugule Ali, le porte-parole des pirates somaliens, le chargement d’armes à bord du cargo ukrainien contrôlé depuis le 25 septembre par les pirates serait destiné au Sud-Soudan et non au Kenya. Des propos confirmés par les autorités kenyanes mais démentis par Ukrspetsexport, la société ukrainienne d’exportation de matériel militaire. M. EULER/AP
www.directsoir.net INDE En bref Bousculade meurtrière dans un temple ■Au moins 144 pèlerins venus se recueillir dans un temple hindou de l’Etat touristique du Rajasthan, dans l’ouest du pays, ont été tués ce matin dans une bousculade. Plus de 25000 personnes étaient rassemblées dans le temple pour préparer la grande fête hindoue des lumières qui aura lieu le 28 octobre. Selon les autorités locales, un mur de l’édifice s’est effondré, tuant d’abord plusieurs pèlerins. Ensuite, un mouvement de panique et une bousculade ont entraîné le décès d’une centaine de personnes. « Nous avons 113 corps dans les hôpitaux publics de la ville de Il neige sur la planète Mars ■ Pour la première fois, de la neige a été aperçue tombant sur la planète rouge. Un laser porté par la sonde Phoenix a détecté de la neige qui tombait de nuages à environ 3 km de sa base actuelle, dans les plaines arctiques du nord de la planète. Les scientifiques qui pilotent la mission ont par ailleurs révélé la découverte de traces d’eau anciennes sur Mars. L’ACTUALITÉ MONDE 5 Jodhpur » a indiqué un fonctionnaire avant que le bilan ne s’élève à 144 victimes. Par ailleurs, au moins 150 personnes ont été blessées pendant la bousculade, dont certaines très grièvement. En période de festivités, les accidents dans les temples sont très fréquents car les mesures de sécurité sont quasi inexistantes. Au début du mois d’août, 150 personnes étaient mortes écrasées dans les mêmes conditions. La bousculade la plus meurtrière remonte à janvier 2005 lors d’un pèlerinage hindou à Satara, au sud de Bombay, qui avait fait 257 morts. Nouvelle loi électorale au Liban ■ Après plusieurs semaines de débats, le parlement libanais a adopté une nouvelle loi électorale pour les élections prévues au printemps ; le dernier point de l’accord de Doha signé en mai dernier pour mettre un terme à la crise politique. Ce texte prévoit plusieurs réformes, dont un nouveau découpage qui permet aux chrétiens de se libérer du poids électoral décisif des musulmans dans de nombreuses régions. Ce matin, la police et des civils participaient aux secours dans un temple hindou du Rajasthan. Le chômage baisse en Allemagne ■ En Allemagne, le nombre de chômeurs a reculé au mois de septembre selon des données diffusées par l’Agence pour l’emploi. Le nombre de sans-emploi a reculé de 29 000 alors que les prévisions initiales avaient été établies à 15 000. Le nombre de chômeurs à la fin du mois de septembre s’élève à 3,081 millions.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :