Direct Soir n°411 29 sep 2008
Direct Soir n°411 29 sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°411 de 29 sep 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : Juliette Binoche, tous les talents

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 ALBUM/CONCERT CULTURE TV on the Radio, le goût de l’expérimentation Avec leur troisième album « Dear Science », les laborantins de TV on the Radio confirment que leur musique est l’une des plus singulières du moment. Les membres de TV on the Radio, de gauche à droite : Gerard Smith, David Sitek, Kyp Malone, Tunde Adebimpe et Jaleel Bunton. Depuis ses débuts en 2003,TV on the Radio a posé un important cas de conscience aux mélomanes : dans quelle rangée de sa discothèque doit-on classer ses œuvres, bandeson parfaite d’une époque aussi confuse que turbulente ? Funk-soul ? Rock noise ? Free jazz ? Afrobeat ? Doo-wop mutant ? En s’affranchissant des genres, ce quintet de Brooklyn s’est imposé comme la formation la plus innovante du moment, et, accessoirement, comme le groupe préféré de David Bowie, un maître en la matière. Son alchimiste sonore, le producteur et multi-instrumentiste David Sitek, a également multiplié les collaborations artistiques, entre les Yeah Yeah Yeah, les Liars, et Scarlett Johansson pour ce premier album de l’actrice très réussi. Sitek et ses camarades Tunde Adebimpe (voix), Kyp Malone (voix et guitare), Gerard Smith (basse), Jaleel Bunton (batterie) sont maintenant de retour avec leur troisième album, Dear Science, disque plus pop et plus accessible que les précédents. Si l’architecture s’est légèrement simplifiée, les constructions sonores de TV on the Radio se distinguent nettement d’un paysage musical très largement formaté. En écoutant cet album, l’auditeur pensera inévitablement à David Bowie (décidément !), à Radiohead ou Prince, monuments de référence qui suffisent à eux seuls à démontrer à quelle hauteur vertigineuse évoluent actuellement ces singuliers New-Yorkais. Dear Science, TV on the Radio, 4AD-Beggars. En concert demain soir au Nouveau Casino, Paris 11e. G. VIDAMMENT O. CARRETTE DR WORLD Davy Sicard, la voix de La Réunion Le chanteur est aussi auteur-compositeur. ■ A 35 ans, Davy Sicard s’est imposé comme l’ambassadeur de la musique réunionnaise et plus particulièrement du maloya, un genre musical hérité des esclaves. Sur l’album Kabar, dont le titre fait référence à un rituel festif, sa voix chaude et envoûtante lance un nouvel appel à la créolité. Kabar, Davy Sicard, Up Music. En concert le 23 octobre à l’Européen, Paris 17e. En bref Directsoir N°411/Lundi 29 septembre 2008 DR CONCERT Trois hommes et une amoureuse ■ Cécile Verny, accompagnée de son trio de musiciens composé de Torsten Krill (batterie et percussions), Andreas Erchinger (piano et clavier), et Bernd Heitzler (contrebasse), se produira pour la première fois en France demain soir. La chanteuse originaire de la Côte d’Ivoire, déjà appréciée en Allemagne, où elle réside, présentera aux Parisiens Amoureuse, son sixième album. Si elle signe la plupart des textes qu’elle chante en français et en anglais, le disque compte aussi la mise en musique de poèmes de Paul Verlaine (Il pleure dans mon cœur) et William Blake (The Fly). Le secret de son swing singulier repose sur un jazz vocal lounge teinté de rythmes sud-américains et africains. Amoureuse, Cécile Verny Quartet. En concert le 30 octobre au New Morning, Paris 10e. DVD Collection de classiques ■ Les 85 ans de la Warner sont l’occasion pour le distributeur de proposer, à petit prix (9,99 €), 85 des films qui ont marqué son histoire, des années 1920 aux années 2000. Plusieurs inédits sont à découvrir : La fièvre dans le sang d’Elia Kazan, Le roman de Mildred Pierce de Michael Curtiz ou encore Le chanteur de jazz d’Alan Crosland, sorti en 1927 et considéré comme le premier film sonorisé de l’histoire du cinéma. Collection 85 DVD, Warner Bros Vidéo, 9,90 €. Tout sur Gainsbourg/Trois semaines avant l’inauguration de l’exposition Serge Gainsbourg, qui se tiendra du 21 octobre au 1 er mars 2009, la Cité de la musique propose un cycle de dix conférences dédié à l’un des artistes les plus « provoc » de sa génération. Dès le 1 er octobre, tous les mercredis, le journaliste Bertrand Dicale décryptera la vie et l’œuvre fragmentée de Gainsbourg. Il ouvrira le bal avec « Un petit pianiste dans son époque », puis évoquera « Les premiers pas du dandy » et, entre autres, « Gainsbourg, années érotiques », « Paris-Kingston-Paris, la première gloire ». Conférences de Bertrand Dicale sur Serge Gainsbourg, tous les mercredis du 1 er octobre au 17 décembre 2008, de 19h30 à 21h30 (50 €). Cité de la musique, salle des colloques, 221, av. Jean-Jaurès, Paris 19 e (0144844484). www.cite-musique.fr
www.directsoir.net CINÉMA L’autoroute de la drogue ★★★★★ Inspiré de faits réels, « Go Fast » dévoile la nouvelle technique en vogue chez les dealers pour transporter de la drogue en grande quantité. Attachez vos ceintures avant d’embarquer pour Go Fast. A mi-chemin entre Fast and Furious, Le Transporteur et Banlieue 13, le deuxième long métrage du réalisateur belge Olivier Van Hoofstadt (Dikkenek) ne laisse pas une minute de répit au spectateur. Roschdy Zem y campe un policier chargé d’infiltrer un gang de dealers qui importe de la résine de cannabis depuis l’Espagne. Leur méthode : le « Go Fast ». Lancée à grande vitesse, une voiture « saine » balise la route (radars, contrôle de police, etc.) et une autre suit, chargée avec la drogue. La vraie force de ce film d’action tient à son réalisme.Tout a été mis en œuvre pour que Go Fast soit crédible. Les premières pages du scénario ont été écrites par un vrai commissaire divisionnaire, Jean-Marc Souvira. Emmanuel Prévost, coscénariste et producteur du film, a insisté pour tourner les scènes de banlieue au sein même de la cité La Forestière, à Clichy-sous-Bois, où les émeutes de 2005 avaient commencé. De son côté, Olivier Van Hoofstadt s’est immergé dans tous les milieux (police, malfaiteurs, cité) que son film abordait. Le réalisateur a même participé à un « Go Fast » entre Paris et Málaga, à 190km/h. Roschdy Zem, qui tient le haut de l’affiche, a été formé par un conseiller de la police. Comme Yves Montand pour Police Python 357 (1977), l’entraînement de l’acteur a eu lieu au fort de Montlignon, qui abrite aujourd’hui encore le centre de tir de la police nationale. Go Fast, d’Olivier Van Hoofstadt, en salles mercredi. DVD Que restera-t-il des jours anciens ? Charles Berling, Juliette Binoche et Jérémie Régnier, une fratrie aux prises avec les problèmes de l’héritage et de la transmission. ■ C’est l’été. Comme de coutume, les Berthier sont réunis dans la maison d’Hélène (Edith Scob). Ses enfants, Frédéric (Charles Berling), Jérémie (Jérémie Rénier) et Adrienne (Juliette Binoche), profitent de ces traditionnelles retrouvailles pour se raconter leurs quotidiens et se remémorer leur enfance. Hélène, qui fête ce jour-là ses 75 ans, s’inquiète de l’héritage qu’elle va laisser, elle qui a passé sa vie à chérir les collections d’œuvres d’art de feu leur oncle. Elle en confie la responsabilité à son fils aîné, qui se refuse à penser que sa mère pourrait un jour disparaître. Pourtant, quelques mois plus tard, Hélène décède. Extrêmement attaché à la maison, Frédéric ne se résout pas à s’en séparer. Mais sa sœur et son frère ne voient pas les choses de la même manière… Avec L’heure d’été, qui sort cette semaine en DVD, Olivier Assayas (Fin août début septembre, Clean) signe un beau film émouvant sur la famille à l’heure du deuil, dans lequel il est subtilement question des liens fraternels et de la valeur, inestimable, des souvenirs… L’heure d’été, d’Olivier Assayas, en DVD (MK2). DR A. GERLACH/2007 EUROPACORP/AVALANCHE PRODUCTION CULTURE 11 Dans Go Fast, Roschdy Zem endosse le rôle d’un officier de police. Bruno di Maio, « ex-gofasteur », publie Au cœur du trafic – L’histoire vraie des « Go Fast », aux éditions Intervista.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :