Direct Soir n°410 26 sep 2008
Direct Soir n°410 26 sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°410 de 26 sep 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : François Bayrou, les ambitions du modem.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 CD CULTURE L’envol de Guillaume Cantillon Après avoir connu le succès avec son groupe Kaolin, Guillaume Cantillon s’évade en solo. Avec « Des ballons rouges », il signe un album aérien et nostalgique. Guillaume Cantillon, chanteur du groupe Kaolin, signe son premier album solo. L’histoire du groupe Kaolin a tout d’un pied de nez à l’industrie du disque. Estampillé post-rock, ce groupe de Montluçon avait enregistré deux albums soutenus par la presse spécialisée, mais pas assez par le public. C’était en tout cas l’avis de leur employeur Barclay, qui a mis un terme à leur contrat. Réfugié chez le label indépendant At(h)ome, Kaolin n’a pas lâché l’affaire. En 2006, Mélanger les couleurs est devenu disque d’or, porté par le tube Partons vite, une entêtante ritournelle folk qui n’a jamais quitté les ondes. Plutôt que de capitaliser sur ce succès tardif, leur chanteur Guillaume Cantillon a décidé d’emprunter des chemins de traverse avec un premier album solo, Des ballons rouges, en forme de ballon d’oxygène. « Nous avions besoin de souffler, car on était usés par la longue tournée. Et j’ai ressenti l’envie d’exprimer des choses différentes, plus personnelles », explique le musicien. Poussé par la productrice Edith Fambuena (ex-Les Valentins), il a ainsi composé des chansons intimes parlant de retour à l’enfance aux sonorités pop délicieusement nostalgiques. Dans C’était vachement bien !, Guillaume Cantillon se souvient des joies d’écolier, entre les Malabar roses et les premiers baisers « à la fraise ». L’enfance est aussi omniprésente sur Etre un héros, titre cosigné par toute une classe de CE2. (« On avait composé tout un album pour le présenter en spectacle, et on s’est vraiment éclaté »). Hello, Hello, Hello est un hommage en anglais aux maîtres, les Beatles et les Beach Boys, que ce papa fait écouter à ses jumelles pour leur réveil. Mais au fait, quid de Kaolin ? « On travaille actuellement sur le prochain disque ». Nous voilà rassurés : ces ballons rouges semblent bien avoir regonflé le moral de la troupe. Des ballons rouges, Guillaume Cantillon, Cinq 7- Wagram. En concert le 9 octobre au Zèbre de Belleville, Paris 11 e (01 43 55 55 55). Y. L ENQUETTE CARLOTTA FILMS CONCERT Youssou N’Dour, chanteur philanthrope DVD En bref Youssou N’Dour, en concert demain au Grand Rex. ■ Ambassadeur de l’Unicef depuis 1993, Youssou N’Dour s’engage une fois de plus pour les plus démunis. Demain, il sera au Grand Rex pour un concert dont les bénéfices seront reversés à quatre ONG. Le chanteur sénégalais sera accompagné du Super Etoile de Dakar ainsi que d’autres invités : Za, jeune chanteuse à la voix de velours, Rôla Gamana, musicien malgache et le duo comique Garnier et Sentou. Durant la journée, la salle de concerts ouvrira ses coulisses aux enfants pour des ateliers Peinture, Maquillage, Clown ou Conteur. Youssou N’Dour, demain, Grand Rex, 1, bd Poissonnière, Paris 2 e (www.legrandrex.com). Directsoir N°410/Vendredi 26 septembre 2008 DR OPÉRA Nabucco fait trembler le Stade de France Roberto Servile et Rosa d’Imperio dans Nabucco. ■ Après Aïda, Le requiem de Verdi, Carmen et Turandot livrés en versions gigantesques, l’arène du Stade de France accueille Nabucco. Cinq cents artistes seront réunis pour jouer le chef-d’œuvre lyrique du compositeur italien Giuseppe Verdi, l’un des opéras les plus représentés au monde, dans une mise en scène inédite à 360° signée Charles Roubaud. Avec les solistes de l’Orchestre national d’Ile-de-France et le chœur Nicolas de Grigny, sous la direction de Yoel Levi. Nabucco, demain au Stade de France, Saint-Denis (93). Réservations au 0892 700 900 (0,34 € /min). www.stadefrance.com. Le rêve américain à la sauce roumaine ■ En pleine guerre de Yougoslavie, alors qu’ils convoient un train de l’Otan vers la Serbie, des soldats américains sont arrêtés dans leur course par un chef de gare zélé. Coincés dans un trou perdu de la Roumanie ils font connaissance avec les autochtones. California Dreamin’, tube enjoué de The Mamas & The Papas, est le titre de ce drame plein d’humour et de poésie, premier et dernier long métrage de Cristian Nemescu. Alors qu’il travaillait encore au montage, le jeune réalisateur roumain a trouvé la mort dans un accident de voiture. Les distributeurs ont choisi de ne pas toucher au film pourtant inachevé, Grand Prix pour Un certain regard, à Cannes en 2007. Grand bien leur a pris. California Dreamin’, de Cristian Nemescu (Carlotta). Salon du vintage/Demain et dimanche, de 10h à 19h, l’espace Pierre-Cardin accueille le deuxième salon du vintage. De quoi (re)découvrir toute la mode et le mobilier de cette époque libérée des dogmes et férue de nouveautés. Ce sera également l’occasion de faire évaluer par des experts vos propres objets rétro. BD aux enchères/Demain, la galerie Artcurial met en vente 567 lots représentatifs de l’âge d’or de la bande dessinée franco-belge. Parmi les pièces les plus précieuses à acquérir, un Tintin en Amérique imprimé par Casterman en 1934 et un Tintin au pays des Soviets, numéroté et signé datant de 1930.
Honda Jazz II Après une première génération totalement passée inaperçue en France, Honda réinterprète sa vision du « minimonospace » avec sa Jazz 2. Celle-ci retrouve les nombreuses qualités du modèle précédent et espère séduire un public français toujours plus exigeant. Esthétiquement, la nouvelle Jazz conserve le style monovolume qui caractérisait la première génération, à tel point qu’elle ressemble plus à une évolution qu’à une vraie nouveauté. Ses principales rivales sont les Renault Modus, Peugeot 1007, Nissan Note, Opel Meriva, Fiat Idea et, bientôt, la Citroën C3 Picasso. La Jazz a donc de sérieuses concurrentes. Pour se positionner sur le marché, la nippone mise sur un intérieur astucieux et modulable. Faciles et rapides à manipuler, les assises sont rabattables pour transporter des objets d’une certaine hauteur – des plantes vertes, par exemple. A l’arrière, la Jazz fait figure d’exemple : le coffre compartimentable offre 399 litres de volume, un très bon score pour la catégorie, puisqu’il est même plus important que le volume de certains modèles de segments supérieurs, comme la Golf de Volkswagen. La planche de bord, originale et plutôt réussie, rappelle celle de sa grande sœur(la Civic), avec un look futuriste digne d’un dessin DR www.directsoir.net La deuxième tentative sera-t-elle la bonne ? Grâce à sa carrosserie monovolume, la Jazz surprend par son espace intérieur. ■ La Mégane III semble se rapprocher, du point de vue du style, de la dernière Laguna. Une stratégie curieuse, d’autant que les ventes de LagunaIII n’arrivent toujours pas à décoller. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle Mégane devrait proposer une présentation et une finition nettement supérieures, et une série de nouvelles motorisations revues, voire inédites, comme une 1400 turbo essence de 130 CV. animé japonais. Dommage que la qualité des plastiques soit à la traîne par rapport à l’ensemble. Notons que la nouvelle Jazz est dotée en série de six airbags, ce qui est encore rare sur ce segment. Deux motorisations sont proposées : 1,2 l de 90 CV ou 1,4 l de 100 CV, mais uniquement en essence. Honda n’a pas prévu de version Diesel, misant sur la baisse des parts du diesel depuis que celui-ci a atteint le prix de l’essence à la pompe. Un vrai choix stratégique. Les 10 CV de différence entre les moteurs 1,2 l et 1,4 l semblent trop mesurés et auraient sans doute mérité un écart plus net en faveur de la motorisation 1400. Le correcteur de trajectoire est livré en série quelle que soit la version, et la tenue de route est assez bonne, malgré une monte pneumatique Dunlop qui ne nous a guère convaincus. Côté confort, la filtration des suspensions reste un peu dure. Pour compléter la boîte manuelle à cinq rapports, une boîte robotisée sera disponible en option pour 1000 euros, un élément désormais important pour un segment dans lequel la lutte est rude. La Jazz tire son épingle du jeu, avec un rapport prix-équipement plutôt intéressant par rapport à la concurrence. Dommage que Honda ne communique pas un peu plus sur la fiabilité de ses modèles, un argument que bon nombre de concurrents seraient heureux de pouvoir avancer. Sauvera-t-elle le Losange ? Citroën vise juste ! Un crossover chez Peugeot ! DR FICHE TECHNIQUE 20 Jazz 1.4i-VTEC Executive ■ Avec son style original et son gabarit passepartout (4,08 m), la C3 Picasso devrait rencontrer un beau succès au Mondial de Paris. Cette petite pomme verte mise sur une bonne modularité, une belle luminosité et une ergonomie a priori soignée. A l’occasion de son lancement, prévu en 2009, C3 Picasso recevra deux blocs diesel de 90 et 110 CV avec filtre à particules et deux motorisations essence de 95 et 120 CV. 14 Puissance : 100 CV Emissions Sérieux à 6000t/mn Co 2/km : 128 g de fabrication. Couple : 127 Nm Eco bonus : Fiabilité légendaire. à 4800 t/mn 200 € Equipement Vitesse Consommation abondant. maximale : cycle mixte : 182 km/h 5,4 l/100 km Suspensions 0 à 100 km/h : Poids : 1073 kg fermes. 11,4 s Volume du coffre : Qualité des 399 l plastiques. Prix : 15775 € Pas de moteur diesel. Dans le même esprit que celui de la dernière Civic, la Jazz s’offre un habitacle futuriste du plus bel effet... Dommage que la qualité de certains plastiques ne suive pas. AUTOMOBILE 17 DR DR fi Le volume du coffre, avec son plancher plat, est étonnant pour un véhicule de moins de 4 mètres : la Jazz frappe fort dans ce domaine ! Retrouvez sur Direct8, tous les samedis à 18h et dimanches à 15h, l’émission Direct Auto, présentée par Grégory Galiffi. LES STARS FRANÇAISES AU PROCHAIN MONDIAL DE L’AUTO ■ Au sein du groupe PSA, la guerre fait rage. Le Lion sortira ses griffes en présentant un « concept car », le Prologue, très proche de la série. Il devrait annoncer le premier crossover de Peugeot, une sorte d’anti-Nissan Qashqai. Basé sur la plateforme du C4 Picasso, ce véhicule devrait arriver sur nos routes dès le printemps prochain sous l’appellation « 3008 ». A noter qu’une version sept places pourrait également voir le jour. Les prix sont donnés à titre indicatif.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :