Direct Soir n°401 15 sep 2008
Direct Soir n°401 15 sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°401 de 15 sep 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Julien Clerc son nouvel album

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 STABILO sont contraints à vendre. LES PRODUITS Le boss des marqueurs La rentrée scolaire constitue pour les marques de fournitures scolaires le point d’orgue de l’année. La marque Stabilo reste une référence dans le segment du surlignage, tandis qu’elle impose de plus en plus sa griffe en matière de produits de coloriage et d’écriture. Stabilo Boss est vendu chaque seconde dans le monde. Aujourd’hui présent dans près de soixante-dix pays, le groupe Schwan-Stabilo puise ses origines en Bavière et plus précisément à Nuremberg. En 1855, alors que tous les fabricants de la ville conçoivent encore leurs crayons à la main, Georg Grossberg et HermannKurz débutent la fabrication mécanique de crayons noirs.Très vite, l’entreprise Grossberg- Un Kurz exporte ses produits à l’étranger. Mais si la qualité de leurs crayons est rapidement reconnue, dix ans après la création de leur entreprise, faute de moyens, les deux hommes UNE HISTOIRE DE FAMILLE En 1865, c’est un certain Gustav Adam Schwanhäusser qui fait l’acquisition de l’usine. Dès lors, l’entreprise ne quittera Interview de la directrice marketing STABILO/DR plus le giron de cette famille allemande. Premier d’une grande lignée, Gustav Adam Schwanhäusser donne à l’entreprise sa signature actuelle. L’entreprise prend alors le nom de Schwan, diminutif du nom de famille ; son symbole est le cygne (der Schwan en allemand). Il faudra attendre le début du XX e siècle pour que l’entreprise change de nom, au profit de l’appellation Schwan-Bleistift-Fabrik – « fabrique de crayons Schwan ». Par la suite, la renommée de l’entreprise ne cesse de grandir. Depuis 1997, les produits sont commercialisés sous la marque Stabilo. Le nom de Schwan est quant à lui apposé au secteur de la cosmétique (Schwan Cosmetics), développé dans les années 1930. STABILO : LE BOSS DU FLUO Pendant un siècle, la fabrique de crayons se développe en Allemagne comme à l’étranger. Mais les événements de la première moitié du XX e siècle affaiblissent l’entreprise. Dans les années 1970, l’arrivée aux commandes du groupe de Directsoir N°401/Lundi 15 septembre 2008 Le Stabilo Boss, conçu au début des années 1970, est devenu le produit phare de la marque. Marie-Pierre Mesgouez – directrice marketing de Stabilo France Quel est le positionnement de Stabilo sur le marché de l’écriture ? Stabilo a l’avantage d’être leader en surlignage, mais cette position a eu l’inconvénient, pendant un certain nombre d’années, d’enfermer la marque dans cette image de marque monoproduit. Aujourd’hui, nous sommes à 53% de part de marché en surlignage, à presque 18% en coloriage, et il nous reste un segment à conquérir, celui de l’écriture. Notre ambition est de doubler notre part de marché – actuellement de 5% – pour devenir une véritable marque généraliste. la quatrième génération relance l’activité, grâce au lancement du produit qui est, depuis, devenu une star du rayon de l’écriture : le Stabilo Boss. Au cours d’un voyage aux Etats-Unis, en 1971, Günter Schwanhäusser observe les étudiants américains qui surlignent, au lieu de les souligner, les informations importantes des textes avec un crayon-feutre. Il rapporte l’idée du surligneur dans ses valises et s’emploie, une fois rentré à Nuremberg, à perfectionner ce nouvel outil. Avec l’apparition des premiers colorants fluorescents, les experts chimistes du département recherche et développement conçoivent rapidement une encre jaune fluorescente, qui permet de mettre en relief l’information sans la recouvrir. Une fois le fonctionnement au point, il s’agit désormais de s’occuper de l’apparence Quelles sont les attentes du consommateur ? Nous sommes aujourd’hui face à un consommateur qui a de réelles exigences et qui, au-delà du prix, témoigne d’un véritable intérêt pour une innovation si elle a un réel bénéfice. Stabilo travaille donc très en amont, comme par exemple pour le S’move easy, réalisé avec les conseils du corps enseignant, qui répond parfaitement à des besoins d’ergonomie. Aujourd’hui, écrire est un exercice qui devient délicat. Au niveau des programmes scolaires, de ce nouveau crayon. Avec de la pâte à modeler, les designers fabriquent dans un premier temps un cylindre conique. Peu satisfait du modèle obtenu, l’un d’entre eux se serait agacé, frappant du plat de la main l’ébauche. C’est ainsi que la forme plate du marqueur aurait été trouvée.Avec le Stabilo Boss, le public adopte rapidement un mode de sélection encore inédit à l’époque. Devenu le produit phare de l’entreprise, le Stabilo Boss est décliné en différentes versions au gré des tendances. Aujourd’hui, « Stabilo » est même un terme générique employé pour désigner un surligneur. Et qui n’a jamais utilisé le terme « stabilobosser » ou « stabiloter » à la place de « surligner » ? Cela dit, cette notoriété coûte parfois à la marque d’être réduite à la seule activité de surlignage. certaines directives ministérielles soulignent l’importance de la graphie. Il est donc important de pouvoir offrir aux enfants des outils « facilitateurs » qui leur permettent de se décharger de cet aspect de la prise en main pour se concentrer sur le contenu. Il faut savoir qu’en écriture, deux points sont importants : le grip – la manière de tenir le stylo – et la glisse – le confort de l’écriture, lié généralement à l’encre. A cela, on peut ajouter un troisième point : le design, qui reste important dans l’acte d’achat.
www.directsoir.net Gustav Adam Schwanhäusser. L’ÉCRITURE FACILE Au côté du Stabilo Boss, d’autres produits phares ont contribué au succès de la marque, comme le Stabilo Point 88. Lancé en 1977, ce feutre d’écriture est reconnaissable à la couleur orangée de son corps et à ses rayures blanches. Déclinée en vingtcinq teintes, sa pointe sertie dans du métal facilite l’écriture. En France, l’entreprise a acquis sa renommée grâce au surligneur fluorescent, mais elle est également présente sur d’autres segments du marché de l’écriture, comme celui du coloriage, avec le Pen 68.Après ces deux segments, Stabilo LE MARCHÉ DE L’ÉCRITURE (2007) Crayons graphite et porte-mines 6,7% Stylos plume 10% ■ Source : Panel Gfk Surligneurs 6,4% Marqueurs 11,8% Le S’move easy, conçu avec les conseils des enseignants. « Stabilo a l’avantage d’être leader en surlignage, mais cette position a eu l’inconvénient (…) d’enfermer la marque dans une image de marque monoproduit. » Marie-Pierre Mesgouez, directrice marketing de Stabilo France Autres instruments 8,8% doit encore acquérir ses lettres de noblesse dans celui de l’écriture, déjà conquis à l’étranger, où le Point 88 est devenu une référence en écriture, notamment en Allemagne. Dans l’Hexagone, pour s’imposer sur ce segment, la marque a lancé en 2005 le S’move easy. Cette alternative au stylo plume devient progressivement un incontournable de l’écriture. Avec sa prise en main facile, associée à un look « tendance » et une pointe roller à la place d’une plume, écrire devient un plaisir pour les droitiers comme pour les gauchers. Ces derniers ont à présent un stylo adapté. Coloriage 12,3% Stylos-bille 16,3% Produits de correction 14,1% Rollers 13,6% LA SAGA DE L’ÉCONOMIE 9 PHOTOS : STABILO/DR G. ROLLE/REA ACTEURS DU MARCHÉ BIC L’écriture à bille ■ Persuadé du potentiel de l’écriture à bille, le Français Marcel Bich achète en 1950 le brevet au Hongrois Laszlo Biro et lance dans la foulée le Bic Cristal. Depuis, les stylos à bille Bic ont révolutionné les habitudes d’écriture de millions de consommateurs dans le monde. Aujourd’hui présent sur les cinq continents, Bic fabrique et vend, chaque jour, 24 millions d’articles de papeterie à travers le monde. En France, la marque occupe la place de numéro un sur le marché de l’écriture. PENTEL Une écriture novatrice ■ Présente sur le marché français depuis 1963, la marque Pentel est créée en 1946 au Japon, destinée à l’origine aux produits de beaux-arts. Elle tire son nom de « Pen », pour « painting », et « tel », de « pastel ». Rapidement, la marque se diversifie avec différents produits d’écriture, dont elle peut se targuer d’avoir souvent été la créatrice. WATERMAN À l’origine de la plume ■ Courtier en assurances, Lewis Edson Waterman manque la signature d’un contrat à cause d’un encrier renversé. Afin d’éviter une nouvelle marée noire, il réfléchit à la conception d’un nouvel outil. Après plusieurs tentatives, PILOT Bic a inventé le concept du « jetable ». Numéro deux mondial il finit par mettre au point son propre porte-plume à réservoir et dépose le brevet de son invention le 12 février 1884. Très vite, le succès l’oblige à abandonner sa fonction pour se consacrer à la production de stylos plume. ■ Créée par deux anciens officiers de la marine marchande, Pilot, qui signifie littéralement « le navire amiral qui montre la voie », est née au Japon en 1918. Aujourd’hui numéro deux mondial de l’écriture, la marque est réputée pour ses produits de qualité et certaines de ses inventions, comme sa gamme Capless, le seul stylo plume sans capuchon. Une simple pression suffit à libérer ou à cacher la plume en or 18 carats. Pour Pilot, « rien n’est impossible à qui s’en donne les moyens ». Pentel : l’un des pionniers des instruments d’écriture moderne.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :