Direct Soir n°4 9 jun 2006
Direct Soir n°4 9 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de 9 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : Carla Bruni la dame de coeur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Vendredi 9 juin 2006 8 D.CHARLET/AFP L’ACTU FRANCE Vite dit Scène de ménage Le couple Royal-Sarkozy n’en finit plus de se jeter des assiettes à la tête. Ce matin, sur France Inter, la chef de file socialiste a contesté le bilan présenté par le ministre de l’Intérieur hier. Elle a notamment souligné « la fébrilité du ministre, qui au bout de quatre ans, fait face à son échec ». Ségolène-DSK : le grand écart Dans la grande course à la présidentielle, Ségolène Royal caracole en tête chez les socialistes. Selon un sondage BVA, 43% des personnes interrogées estiment qu’elle est la meilleure candidate pour la gauche. Son principal rival, Dominique Strauss-Kahn est à la traîne avec trente points de retard. Deux poids, deux mesures Si Dominique Strauss-Kahn évalue le coût du projet du Parti socialiste (en cas de victoire en 2007) à 50 milliards d’euros, le ministre des Finances, Thierry Breton, le chiffre, lui, à 100 milliards. 24% de tués en moins sur les routes Les Français – pour cause de radar – deviendraient-ils plus prudents sur la route ? Il y a eu 24% de morts en moins pendant le dernier week-end de la Pentecôte. C’est tout de même 100% de morts de trop. Un futur mémorial pour journalistes ? C’est en tout cas le projet de Reporters sans frontières (RSF), qui veut dresser la liste des journalistes tués dans le monde depuis 1944. Objectif : construire un mémorial à Bayeux, constitué d’une promenade ponctuée de pierres blanches. Une pour chaque journaliste tué. L’inauguration est prévue le 7 octobre 2007. Dernière chance de voir les Red Hot Les Californiens des Red Hot Chili Pepper se produisent pour le deuxième soir consécutif à Bercy à l’occasion de la sortie de leur nouvel album, Stadium Arcadium. Le groupe ne s’était pas produit en France depuis plusieurs années. EUROPE/L’écologie au menu du 28 e sommet franco-britannique. Tony Blair et Jacques Chirac ont un point commun.Tous deux au pouvoir suprême, ils sont également durement décriés par leur camp respectif, et luttent contre scandales et mauvaise presse. Le peu de temps qu’il leur reste à ce niveau de pouvoir semble les inciter aujourd’hui à agir, et à laisser leur marque. Les deux hommes se rencontraient aujourd’hui lors du 28 e sommet franco-britannique qui s’est tenu à l’Elysée. Après Angela Merkel, et avant sa rencontre avec Romano Prodi, Jacques Chirac poursuit la préparation du Conseil européen qui aura lieu la semaine prochaine. L’enjeu : apaiser les tensions nées il y a un an déjà lors des négociations sur le budget de l’Union européenne. Au menu, les réflexions sur l’avenir de la construction européenne, mise en berne après le non français et néerlandais au référendum. Mais les thèmes de l’énergie et de la lutte contre le changement climatique démontrent une véritable envie commune de progresser sur le terrain de l’écologie. Tony Blair et Jacques Chirac sont d’accord : il est nécessaire de sécuriser au maximum les approvisionnements énergétiques. Tous deux devraient dans l’avenir ouvrir le dialogue avec de nouveaux fournisseurs. Enfin, la question EMPLOI/CDI le parcours du combattant Entrer dans la vie active, conserver son emploi et obtenir la rémunération adéquate à sa formation, quand on est jeune, est un vrai parcours du combattant… Et cela empire depuis vingt ans. D’après une étude de l’Insee, le nombre d’intérimaires a doublé depuis 1980 et ce sont les jeunes actifs qui en font les frais : un jeune sur trois qui débute se voit proposer un contrat temporaire, « souvent un passage obligé pour l’entrée dans la vie active ». La probabilité de travailler en CDI a « chuté de manière spectaculaire ». Seuls les diplômés du supérieur long y échappent, mais ils sont confrontés à un autre problème : l’emploi « déclassé », en-dessous de ce qu’ils pouvaient espérer avec leur diplôme. Philippe Labro, Caroline Halazy, Anne Deverre, Tiphaine Lalonde, Thomas Liard EN COUV. Ils s’accrochent aux branches du réchauffement climatique est plus que jamais au cœur de leurs préoccupations. Convaincus que le réchauffement non maîtrisé aurait des effets dévastateurs, les deux dirigeants se sont fixé des objectifs : « Cela suppose un accord sur l’intensification de la politique européenne en matière d’efficacité énergétique », déclare l’Elysée. Paris et Londres veulent faire avancer les questions d’émissions Ce n’est pas la maison des trois petits cochons, mais elle est faite malgré tout à partir de paille, de bois et de terre ! Située à Athée, dans le sud de la Mayenne, cette maison bioclimatique, construite en moins de quinze jours par les bénévoles de l’association Terres de Vent, n’a d’autre but que de vanter les mérites d’un habitat économe en énergie. Elle aura coûté, en effet, moins de 30 000 euros de matériaux ; ne reste plus qu’à parfaire les finitions… A l’origine du projet, deux baroudeurs et leurs enfants : Thierry Baffou et Cathy Dubourg ont parcouru le monde en famille durant un an, entre 1998 et 1999, à la rencontre d’autoconstructeurs et d’architectes écologiques. « Tous sont arrivés à la même conclusion : une maison bioclimatique doit avoir une ossature en bois, avec, pour l’isoler, un remplissage en fibres végétales ou animales, et pour le confort thermique, des murs de grandes densités qui stockent la chaleur à l’intérieur », raconte Thierry Baffou. de gaz à effet de serre, ou même la politique des transports. Tony Blair et Jacques Chirac ont donc plus de points communs qu’ils ne l’imaginaient il y a quelques mois. Le Premier ministre anglais soutient même la France sur le projet de taxe sur les billets d’avion, clé d’un mécanisme d’apport de médicaments aux pays en développement, effectif dès le 1 er juillet en France. ÉCOLOGIE/30 000 € la maison propre « On n’invente rien, car les maisons anciennes étaient construites selon les mêmes principes. » Sauf qu’aujourd’hui, on peut ajouter les façades vitrées orientées au sud, les systèmes de récupération d’eau et les capteurs solaires pour produire de l’électricité et de l’eau chaude à moindre coût… Le grand méchant loup n’a plus qu’à souffler sur la maison, elle ne s’envolera pas. POOL/SIPA ANDRE DURAND/AFP
www.directsoir.net PROCÈS DE L’OM/Carton rouge pour Courbis Courbis, deux ans ferme, Dreyfus, trois ans avec sursis. Sévère mais attendu. Aquelques heures de l’ouverture du Mondial en terre allemande, on parle foot également du côté de la Canebière, mais pas sur le même terrain : c’est l’épilogue du procès des comptes de l’OM. Depuis le 16 mars dernier, à défaut de briller sur le banc du Stade Vélodrome, Rolland Courbis, Robert-Louis Dreyfus (RLD) et douze autres prévenus remplissaient le banc des accusés du tribunal correctionnel de Marseille. Respectivement ancien sélectionneur et ancien président du directoire du club ciel et blanc, ils s’étaient retrouvés au cœur d’une affaire de gros sous : pas moins de 28 millions d’euros auraient transité frauduleusement pour achever leur course dans les fonds de poches non seulement de ces deux protagonistes mais également de joueurs du club et d’intermédiaires. Jouant la carte « à l’insu de mon plein gré », RLD a fustigé son entourage. Il a délégué, d’autres ont fraudé dans son dos, avec son argent. Avant le verdict, son avocat ne voulait « faire ni diagnostic ni pronostic ». Maître Sophie Bottaie a affirmé que « ceux qui veulent condamner le système relatif aux dérives fiscales dans le football français ne peuvent pas rendre Robert-Louis Dreyfus coupable ». Le marché des transferts demeure la face immergée de la sphère foot, les stratégies de complément de rémunération et d’autres modes de défiscalisation ne font pourtant aucun doute. Mais pour l’ex-patron d’Adidas, qui a englouti plus de 150 millions de sa fortune personnelle dans l’Olympique de Marseille, c’est trop fort. Rarement présent à Marseille, il se serait entouré de présidents délégués pour ne s’occuper ni des transactions ni des transferts de joueurs. Jean- Michel Roussier, lui-même dans le collimateur du procureur Cimamonti dans ce procès, « pilotait l’avion de RLD » sans que l’information ne remonte forcément aux oreilles du président explique M e Bottaie. Les malversations auraient donc été opérées hors de la vue du mécène, qui continue de batailler contre les charges d’abus de biens sociaux qui lui coûtent trois ans d’emprisonnement avec sursis et 375 000 euros d’amende. « Sanction hallucinante » pour Courbis Rolland Courbis était celui qui risquait le plus gros. Finalement, C’estdit « Je regarderai le Mondial d’un œil, tout en lisant un journal ou en écoutant de la musique avec mes écouteurs. » Ségolène Royal, députée PS Thomas Liard, Samantha Szwec, Nicolas Cailleaud il passera deux ans en prison dont dix-huit mois fermes et devra payer la même amende que R.L.D. Il s’est de surcroît fait subtiliser sa « S’il y a eu des astuces traditionnelles pour économiser des charges, ce n’est pas moi qui pourrais répondre. » R. Courbis casquette d’entraîneur en France pour cinq ans. Son double rôle de coach et d’agent a joué en sa défaveur, il s’est sali les mains lors de transferts, notamment ceux de Christophe Dugarry et de Fabrizzio Ravanelli en décembre 1997. Ses avocats ont dénoncé un procès « en sorcellerie » et s’insurgent contre la sévérité de la sanction requise à son encontre qu’ils jugent « hallucinante ». Déjà compromis dans le transfert Bordeaux-Milan AC d’Ibrahim Ba, cette fois-ci Courbis se posait en victime, comme il l’a confié à La Provence : « S’il y a eu des astuces traditionnelles pour économiser les charges et défiscaliser les joueurs, ce n’est pas moi qui pourrais répondre. » La pression de construire une équipe performante a beau être le pain quotidien de tout sélectionneur de l’OM, Rolland Courbis n’a pas été entendu par les juges. Les deux agents Gilbert Sau et Licio D’Onofrio écopent également de prison ferme. « Les oiseaux réagissent à des chansons sexy. Plus la chanson est attrayante, plus les œufs pondus sont gros. » Stefan Leitner, de l’Institut ornithologique Max-Planck « Beaucoup de Français ont le sentiment que la sécurité ne s’est pas améliorée. » François Bayrou, député UDF TSCHAEN/SIPA S. DE SAKUTIN/AFP TSCHAEN/SIPA H.ARDEZ/ZEFA/CORBIS FRANCE ÉCONOMIE/Ça balance assez mal à Paris Le déficit du commerce extérieur français s’est encore creusé en avril. Il s’établit désormais à 2,286 milliards d’euros contre 1,827 milliards en mars. Pourtant, les exportations françaises se portent bien. Elles ont même progressé pour atteindre les 32,5 milliards d’euros le mois dernier. Mais dans le même temps, les importations ont explosé et flirtent avec les 35 milliards d’euros. Le déficit accumulé de la balance commerciale atteint les 25 milliards d’euros sur les douze derniers mois. La faute notamment à la vente de véhicules français, toujours au point mort en Europe. Mais aussi au boom des importations de téléviseurs, dû en grande partie à l’effet Coupe du monde de football. SOCIÉTÉ/Cybertourisme en action Des prix clairs et des prestations détaillées, s’il vous plaît. Telle est la principale exigence des voyageurs français, lorsqu’ils s’adressent aux voyagistes en ligne. L’enquête réalisée par TNS Sofres* pour lastminute.com, révèle que 62% des internautes considèrent ces informations comme essentielles. Alors que les premiers départs en vacances se profilent, le rapport qualité-prix n’est donc plus le critère n°1 pour choisir sa destination, mais reste important pour 51% d’entre eux. Plus étonnant, seulement 43% des individus s’intéressent aux tarifs discounts du Net. Pour l’institut de sondages, ces chiffres précisent que tout se joue au moment du paiement, puisque seulement 16% des sondés s’inquiètent des conditions et services de l’aprèsvente. Enfin, signe de l’acceptation de l’ère du virtuel, l’étude précise que les consommateurs attendent et exigent désormais autant des agences en ligne que des voyagistes traditionnels. * Etude réalisée auprès de 762 acheteurs on-line et off-line. Directsoir t Vendredi 9 juin 2006 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :