Direct Soir n°392 2 sep 2008
Direct Soir n°392 2 sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°392 de 2 sep 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : Bernard Kouchner diplomatie sous haute tension

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
11111*. + - ILLIMITES, OFFERT 241124JJn •.:•..., , • m ; tlîl1f1 C'tr ma fiiliif... _
TÉTIERE ET PICTOS : PHOTONONSTOP Tout ou presque va changer dans les classes cette année. Après les réformes lancées par le ministère de l’Education, la rentrée s’annonce particulièrement chargée en nouveautés. POUR LE PRIMAIRE• Vendredi soir, l’école est finie La classe du samedi matin est supprimée. La semaine de cours est ramenée à 24heures au lieu de 26 heures…• Du soutien le samedi matin … sauf pour les élèves en difficulté, qui bénéficieront de 2 h hebdomadaires d’aide personnalisée dès octobre. Objectif : diviser par trois l’échec scolaire d’ici à 2012. La réforme de l’école primaire• Accompagnement éducatif Un accompagnement éducatif de deux heures quotidiennes, pour du soutien scolaire et des activités culturelles ou sportives sera proposé aux 4000écoles primaires classées ZEP, ainsi qu’aux collèges et lycées en difficulté. Ceux-ci pourront aussi organiser des stages lors des vacances.• Nouveaux programmes De nouveaux programmes simplifiés et mettant davantage l’accent sur le français et les maths vont faire leur entrée. Il y aura une heure de sport supplémentaire par semaine (soit 4 heures) ainsi qu’un enseignement des principes de la morale et des cours d’instruction civique. SPÉCIAL RENTRÉE SCOLAIRE Ce qui va changer Douze millions d’élèves reprennent aujourd’hui le chemin de l’école. Grandes nouveautés en primaire : une semaine de quatre jours et des programmes recentrés sur les fondamentaux. LUDOVIC/REA• Un service minimum d’accueil En cas de grève, le service minimum d’accueil (SMA) devrait se généraliser pour pallier l’absence d’enseignants. Le dispositif consiste à rémunérer des agents municipaux afin qu’ils gardent les enfants (90 euros par groupes de 15 élèves) grâce aux retenues sur salaire des grévistes. POUR LE COLLÈGE ET LE LYCÉE• Suppression de la carte scolaire La suppression de la carte scolaire est en marche. Pour la première fois, les parents auront la possibilité de choisir leur établissement sans restriction de secteur.• Le bac pro en 3 ou 4 ans La réforme du bac professionnel doit être effective cette année et les lycéens pourront le passer en trois ans au lieu de quatre.• Le mois de juin travaillé Les élèves dont la cité scolaire est centre d’examen en fin d’année poursuivront leurs cours jusqu’au 30 juin. Le dispositif pourrait être étendu à toutes les académies.• L’aide aux élèves handicapés L’Education nationale entend poursuivre l’effort initié l’an dernier et recruter près de 2 000 auxiliaires de vie scolaire supplémentaires lors de cette rentrée, afin d’accompagner les élèves handicapés. ■ La rentrée n’a pas tout à fait le même parfum cette année au collège Chevreul. Cet établissement situé en zone d’éducation prioritaire (ZEP), à L’Haÿ-les-Roses (Valde-Marne), est en effet le seul à proposer un projet expérimental en 2008. Le concept est une petite révolution pédagogique. En fin d’année dernière, les élèves de CM2 ont émis des souhaits pour intégrer une 6 e thématique (sciences de l’ingénieur, sports et santé, langues, musiques, etc.), une « couleur » qui servira de fil conducteur à leurs études générales. « L’idée, c’est que les contenus scolaires acquièrent du sens à travers cette thématique », explique la principale, Catherine Ferrier, qui réfute le principe d’une spécialisation. « Chaque classe suivra le programme national tout en l’illustrant par sa thématique », Chiffres q 12,3 millions d’élèves font leur rentrée cette année, tous établissements et niveaux confondus. q 878947 enseignants les accueilleront dans les écoles, les collèges et les lycées (11200 postes sont supprimés cette année). q 59 milliards d’euros, c’est le montant du budget 2008 de l’enseignement. q 1100 heures, c’est le nombre d’heures de cours suivis par chaque lycéen en un an. Réformes et suppressions de postes vont modifier la rentrée pour tous. Rentrée sociale La rentrée sociale 2008 aura lieu le jeudi 11 septembre. Pour dénoncer les suppressions de postes dans l’Education nationale, une intersyndicale de l’Education (FSU, Unsa-Education, Sgen-CFDT, FAEN, CGT, FO et Solidaires) a appelé la semaine dernière à une « journée nationale d’action ». « Il n’y a pas d’appel à la grève au niveau national, mais il y pourra y avoir possibilités de grèves locales », a expliqué Patrick Gonthier, secrétaire général de l’Unsa-Education. A cette occasion, des « rassemblements seront notamment organisés devant les rectorats, devant les préfectures » et des tracts d’information seront distribués au public. La 6 e à thème, un concept visionnaire ? P.TURPIN/BELPRESS/ANDIA précise-t-elle. Aussi, la 6 e musique prévoit un partenariat avec le Conservatoire, alors que les élèves de sports et santé aborderont leur discipline dans les matières littéraires et scientifiques. Nouveaux horaires, aménagements des cours… Chevreul se veut à l’avant-garde. Mais « on n’expérimente pas de force », glisse le directeur de cabinet du recteur de Créteil. « Les professeurs ont tous voulu rester », renchérit la principale, pour qui l’expérience motive à nouveau les troupes. Grâce aux intervenants externes et à l’enseignement en binôme, « c’est tout un travail d’équipe qui se dégage et qui permet de casser l’isolement de l’enseignant ». Reste à faire vivre le projet. Une mission d’évaluation opérera un suivi régulier de l’expérience avant le bilan de fin d’année.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :