Direct Soir n°39 13 oct 2006
Direct Soir n°39 13 oct 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de 13 oct 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Vanessa oiseau de paradis

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Vendredi 13 octobre 2006 14 CULTURE THÉÂTRE/Être une princesse en 2006 Valérie Bonneton, Helena Noguerra, Anne De Petrini et Florence Thomassin campent des princesses très « Sex and the City ». Délirant. Quatre jolies filles pour une comédie déjantée. Dans Et après… vous saurez tout sur l’histoire des quatre princesses les plus célèbres des contes de fées… transposée à notre époque. L’idée des deux auteurs, Helena Noguerra, – qui joue également dans la pièce – et la photographe Barbara d’Alessandri, était d’imaginer la vie de Blanche Neige, Peau d’Ane, la Belle au Bois Dormant et celle de Cendrillon en 2006. C’est ainsi que Peau d’Ane (Valérie Bonneton) dirige le mensuel Vogue, Cendrillon (Anne De Petrini) tient un magasin de produits ménagers. En avril dernier, l’ex-présentatrice de Canal+ goûte pour la première fois aux joies du Festival Le 7 e art s’installe à Rome u Du 13 au 21 octobre, Rome présentera son tout nouveau festival de cinéma. Baptisé Cinéma-la Fête internationale de Rome, il se tiendra à peine plus d’un mois après la Mostra de Venise, le plus ancien festival de cinéma. Sept soirées seront consacrées à la projection de films en avantpremière. La soirée d’ouverture sera présentée ce soir par Nicole Kidman. L’actrice américaine viendra défendre son dernier film Fur, réalisé par Steven Shainberg, dans lequel elle interprète la photographe américaine Diane Arbus. Un Acting Award, célébration réservée aux acteurs contemporains, récompensera cette année le comédien écossais Sean Connery. TOPDESTOPS Singles : Larage de vaincre Après trois semaines de combat enragé, le rapper Faf Larage, de son vrai nom Raphaël Mussard, réussit à gravir de la première marche du podium grâce au générique français de la série Prison Break. 1 2 3 4 5 théâtre, au Palais des Glaces à Paris, dans Jour de neige. Elle était Liz, une avocate venue assister au mariage à la montagne d’une de ses meilleures amies. Et pour sa deuxième apparition sur les planches, dans Et après…, elle est impressionnante de charisme ! Un délire qui a séduit Dominique Farrugia, qui a accepté de coproduire le projet et d’en assurer la mise en scène. Chapeau les filles ! Et après… Théâtre de la Gaieté-Montparnasse, Paris 14e. Tél. : 01 43 22 16 18. Du mardi au samedi à 20h. PAS LE TEMPS (+1) Faf Larage M6 Interactions FACON SEX (+1) Tribal King ULM SLIPPING AWAY (Crier la vie) (-2) Moby & Mylène Farmer Mute LA LOI DU SILENCE (=) Johnny Hallyday Warner LA JUNGLE DES ANIMAUX (=) Bébé Lilly Heben Music LÉGENDE DE CE TOP HEBDO : (+1) : progression d’une place (-3) : perte de trois places (e) : entrée/label Source : SNEP/IFOP Nicole Kidman. VISUAL PRESS AGENCY P.GELY/AGENCE BERNAND DR EN DIRECT DU MUSÉE VIVANT DU CHEVAL Sur la Route de la soie Il aura fallu trois ans à Sophie Renauldon-Bienaimé pour concevoir ce spectacle équestre. Mettant en scène sept écuyers aborant des costumes traditionnels d’Inde, de Chine et de Mongolie et plus de 20 chevaux, cette invitation au voyage plonge petits et grands dans le monde fascinant et envoûtant des cavaliers nomades de la Route de la soie. Musée vivant du cheval, 60500 Chantilly. Jusqu’au 29 octobre, samedi à 20h30 et dimanche à 16h30. Tél. : 03 44 57 40 40 www.museevivantducheval.fr DVD « Wassup Rockers » : skate et rock’n’rollu Voici la dernière bombe du réalisateur Larry Clark, Wassup Rockers, en DVD. Une bande de sept jeunes Latino-américains, vivant dans le ghetto de South Central, à Los Angeles, décide, pour changer de décor, d’aller skater le fameux « nine stairs » de Beverly Hills. Dès lors, un monde aussi nouveau qu’étrange s’offre à eux : celui des gosses friqués, des flics et du showbusiness… Le réalisateur a fait la connaissance de ces ados alors qu’il effectuait une séance photo dans la cité des Anges. Leur look atypique interpelle rapidement Clark qui, après quelques clichés, fait la rencontre de Jonathan Velasquez, qui deviendra l’acteur principal du film. Il suivra leur quotidien pendant près d’un an. Les préoccupations de ces jeunes garçons sont simples et contrastent dans leur propre quartier, dominé par la violence et le rap : ils ne fument pas, ne boivent pas, ne se droguent pas, jouent du rock et skatent comme des furieux. Larry Clark signe ici un teenage movie halluciné. Wassup Rockers de Larry Clarke (2005), éd. Mk2. OLIVIA DE BUHREN,MATHIEU DURAND,ANNE DENIS,RACHEL BOURLIER,EMMANUELLE DE PEYRON,ADRIENNE DE MALEREY,THÉO PHAN,ALLAN VAN DARC Wassup Rockers, de Larry Clark. MUSÉE VIVANT DU CHEVAL
www.directsoir.net SORTIR WEEK-END WEEK-END WEEK-END/WEEK-END/WEEK-END FREDERIC SOULOY/GAMMA TROYES/LA VILLE AUX COLOMBAGES Au cœur de la Champagne, la « belle médiévale » a conservé de beaux atours. L’HISTOIRE L’ancienne capitale de la Champagne mérite bien son nom de belle médiévale. Reconstruite en majeure partie au XVI e siècle suite à un incendie, le cœur de la cité a gardé une belle uniformité de cette époque prospère. Année après année, la ville se fortifie et les marchands viennent nombreux arpenter ses rues pavées. Les ruelles sont étroites, étouffées par des maisons à colombages, toutes restaurées dans les règles de l’art. Aujourd’hui, la muraille et les tours ne sont plus visibles, détruits à mesure que Troyes s’agrandissait de ses faubourgs. De cette époque, l’ancienne cité médiévale n’a cependant pas tout perdu, elle a conservé sa tradition textile et la bonneterie. Des fabriques d’excellente réputation ont fleuri au court des siècles, atteignant leur apogée au XIXe. La ville devient la capitale du textile. Aujourd’hui, Troyes n’a pas totalement rompue avec cette tradition et vous pourrez, le temps d’un week-end, faire des achats dans les magasins d’usines à des prix très avantageux… Ils sont tous regroupés en bordure de la ville. Mais Troyes brille aussi par les vitraux de sa cathédrale, magnifiquement éclairée le soir. Élie Chouraqui, cinéaste. Son adaptation de Ô Jérusalem sort mercredi en salles. ✜ LE LIEU Chez moi, avec ma compagne et mes enfants. Le temps passe bien. OÙ SE RESTAURER ✱ LA GRENADINE Envie de vous restaurer entre deux visites ? La grenadine vous enchantera par ses crêpes et ses salades, une restauration rapide et délicieuse. Terrasse et décor rustique. Fermé le dimanche. 16, rue Louis-Ulbach. Tél. : 03 25 78 23 20 ✱ LE JARDIN GOURMAND C’est un coin de verdure en plein centre-ville pour déguster des produits frais. Caché au détour d’une ruelle, ce lieu tout en couleurs pastels vous propose des plats variés et originaux (poulet au chocolat). Au dessert, laissez-vous tenter par les glaces artisanales. Menu autour de 15 €. Fermé le dimanche. 31, rue Paillot-de-Montabert. Tél. : 03 25 73 36 13 OÙ DORMIR ✱ CHAMBRE D’HÔTES A proximité de Troyes, Le domaine de la Creuse permet de découvrir la campagne environnante. Le couple qui vous accueille a soigné les moindres détails de la décoration. Chambre : 85 €. Suite à partir de 95 €. Petit-déjeuner compris. www.domainedelacreuse.com Tel : 03 25 41 74 01. VIES NOCTURNES d’Élie Chouraqui ✜ LE BAR Le Flore, à Paris. Je m’y sens bien. ✜ LE RESTAURANT La Barge. J’aime être sur l’eau et le patron est un vieux copain. ✜ LA SALLE Le Palais des Sports, j’y ai fait deux shows : Les 10 commandements et Spartacus. ✱ HÔTEL Intime et chic, La maison de Rhodes est un lieu idéal pour un séjour en amoureux. Située dans le centre historique de Troyes, cette ancienne demeure templière a été restaurée il y a ✜ LE DVD Citizen Kane, pour Orson et Rosebud. ✜ LE LIVRE Portnoy et son complexe, de Philippe Roth. ✜ LA MUSIQUE Hotel California, des Eagles. peu et propose aujourd’hui 8 chambres et 3 suites. Ouvert toute l’année, chambre à partir de 153 €. 18, rue Linard-Gonthier Tél : 03 25 43 11 11. http://maisonderhodes.com STRITT PASCAL/HOA-QUI DR A VOIR LES ÉGLISES ET LEURS VITRAUX Hormis la cathédrale Saint- Pierre Saint-Paul et ses 1 500m 2 de transparence, pas moins de onze églises vous permettront de découvrir le savoir-faire de l’école troyenne. Renseignez-vous auprès de l’office de tourisme. MUSÉES La Maison de l’outil et de la pensée ouvrière présente une collection unique de 10 000 outils dans un hôtel Renaissance qui met en valeur le travail des Compagnons du devoir. Ouvert tous les jours de 10h à 18h. 7, rue de la Trinité. Entrée : 6,50 € Il ne faut pas oublier de visiter la basilique Saint-Urbain, située en face de la rue Gambey (fermée le dimanche et lundi matin). À FAIRE LES MAGASINS D’USINES Détour obligatoire pendant le week-end…Au total, 200 magasins et près de 450 marques proposent des prix parfois inférieurs de 30 à 50%. Centre Mac Arthur Glen et Marques City, zone industrielle du Pont Sainte-Marie. Centre Marques Avenue : route de Dijon à Saint-Julien-les-Villas. Office de tourisme : 16, bd Carnot. Tél. : 03 25 82 62 70 DR DR Directsoir t Vendredi 13 octobre 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :