Direct Soir n°386 9 jui 2008
Direct Soir n°386 9 jui 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°386 de 9 jui 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : Carla Bruni autoportrait en chanson

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 FESTIVAL CULTURE À Arles, les mondes se croisent Jusqu’au 14 septembre, l’Arlésien Christian Lacroix, passionné de photographie, est le commissaire invité des Rencontres. Amateur d’art, Christian Lacroix a participé au choix des photos présentées dans cette édition des Rencontres d’Arles. Christian Lacroix, après Martin Parr et Raymond Depardon, est l’invité et le meneur de jeu des Rencontres photographiques d’Arles. Un choix qui provoque tout de suite un doute : le plus hétéroclite des festivals de photographie se tournerait-il vers la mode, en omettant au passage l’éventail des sujets que touche la photographie ? Non, bien sûr. Car si Lacroix est un créateur, une marque et un monument de la mode, il n’en reste pas moins un amateur d’art, appliqué et curieux, qui avoue avoir eu un choc en découvrant Picasso. Les choix de Christian Lacroix, en collaboration avec le directeur François Hébel se dirigent vers des artistes doubles, voire triples, comme Richard Avedon, effectivement photographe de mode, mais aussi portraitiste (on se souvient de sa série sur les Beatles). Ici, on pourra voir la collection frappante sur « M. et Mme Comfort », duel imagé entre un mannequin et un squelette. Des regards, aussi, seront présents dans cette édition, ceux de Pierre Gonnord, que Lacroix compare à des maîtres de la peinture : « Murillo, le Caravage, Vélasquez sont d’emblée évoqués. » Plus esthétiques que les clichés intimes de Patrick Swirc, « prestes et rigoureux » selon Christian Lacroix. Mais à Arles, on fait également face à des situations indicibles, que capte par exemple Grégoire Korganow, photoreporter et créateur du magazine De l’air, qui propose ici une série sur les femmes de prisonniers. En parallèle à la soixantaine d’expositions, de nombreux événements sont organisés, par exemple la Nuit de l’Europe, ce soir, ou la Nuit de l’année, vendredi, exposition géante en plein Arles, dans ses cafés et ses écoles, à la découverte des agences, photographes de presse et collectifs. Rencontres d’Arles. Divers lieux de la ville. Jusqu’au 14 septembre. En souvenir des regrettés M. et Mme Comfort : une fable, de Richard Avedon. Nadja Auermannest Mme Comfort et un inconnu est M. Comfort. New York, 1995. RICHARD AVEDON/2008 THE RICHARD AVEDON FOUNDATION THÉÂTRE Nouveaux talents en pays cathare Niels Arestrup. ■ La 9 e édition du festival Nava poursuit son objectif : faire connaître de nouveaux auteurs de théâtre. Une belle initiative qui permet de découvrir la comédie téléphonique Sans fil (les 24 et 26 juillet), écrite par le talentueux espagnol Sergi Belbel ; d’assister aux retrouvailles d’un père (Niels Arestrup) et de son fils qui ne se connaissent pas dans la pièce de l’Allemand Roland Schimmelpfennig, Visite au père ; d’écouter les souvenirs de deux sœurs (Marianne Basler et Christine Boisson) ayant aimé le même homme dans Les sœurs cruelles de Stéphane Guérin (le 31). Nava, jusqu’au 3 août à Limoux (11), infos : 04 68 31 85 08. FESTIVAL En bref PATRICK BERNARD/ABACA Directsoir N°386/Mercredi 9 juillet 2008 FESTIVAL Musiques au cœur du blues ■ Le festival Cognac Blues Passions offrira cette année encore un beau voyage à travers toutes les tendances de la musique afro-américaine. Durant six jours et six nuits, de 10h à l’aube, se succéderont sur 15 scènes plus de 120 concerts, dont 80 gratuits. Les têtes d’affiche de cette quinzième édition : Status Quo, Massive Attack, Joan Baez, Billy Jones Band, Willie King & The Liberators, Keziah Jones, Greg Brown, Leningrad Cowboys, Billy Jones Band. Cognac Blues Passions, du 22 au 27 juillet. Programmation et renseignements au 05 45 36 11 81 et sur le site www.bluespassions.com. Sous un ciel d’étoiles immortelles ■ Comme chaque été, la pelouse du Parc de la Villette accueille son festival de cinéma en plein air. Trente jours pour (re)découvrir des classiques du cinéma ou assister à l’une des nuits consacrées à trois mythes : Clint Eastwood (le 25 juillet, avec Le bon, la brute et le truand, Honky Tonk Man, Sur la route de Madison), PedroAlmodóvar (le 1 er août, avec Attache-moi !, Volver, Kika) et Al Pacino pour une Nuit du parrain avec la trilogie de Francis Ford Coppola (le 8 août). Cinéma en plein air, jusqu’au 17 août au Parc de La Villette (Paris 19 e). Infos : 01 40 03 75 75. L’Europe à la Cinémathèque/L’Europe est-elle un personnage de cinéma ? Telle est la question posée par la programmation de la Cinémathèque française. Jusqu’au 31 juillet, le cycle « Un siècle en Europe, un siècle de cinéma » revisite la question de l’Europe à travers les films d’Hitchcock et de Semprun, entre autres. www.cinematheque.fr Mini-Rock en Seine/Le festival Rock en Seine ne pense pas qu’aux adultes. Pendant que les parents écouteront Amy Winehouse ou The Roots, leurs bambins trouveront un accueil chaleureux au Mini-Rock en Seine. Les 28 et 29 août prochains. Pré-inscriptions sur : www.rockenseine.com (rubrique « Autour du Rock »).
de la randonnée seme Trophée duVACCARES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :