Direct Soir n°379 30 jun 2008
Direct Soir n°379 30 jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°379 de 30 jun 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Ségolène Royal une stratégie de conquête

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 THÉÂTRE On a testé… CULTURE Gensac caquette, Castaldi enquête Classique du théâtre de boulevard, « La perruche et le poulet » profite de la belle saison pour reprendre du service au Théâtre Dejazet. La troupe des acteurs du spectacle au grand complet. La perruche et le poulet a été créée en 1966 par Robert Thomas, un auteur de comédies policières. C’est notamment à partir d’une de ses œuvres qu’a été adapté le scénario de Huit femmes de François Ozon et l’histoire retiendra que son Piège pour un homme seul a séduit un certain Hitchcock… La perruche et le poulet réunissait à l’époque sur scène deux comédiens de séries radiophoniques, Raymond Souplex et Jane Sourza. Immortalisée dans l’émission de télévision Au théâtre ce soir, la pièce connut un immense succès et devint un classique du théâtre de boulevard. Elle est en ce moment présentée au Théâtre Dejazet, mise en scène par Luq Hamet (voix française de Michael J. Fox et ancien présentateur de l’émission pour enfants Hanna Barbera Dingue Dong sur Antenne 2). Claude Gensac incarne aujourd’hui la standardiste bavarde (« la perruche ») qui découvre un soir le cadavre de son patron, et Jean-Pierre Castaldi celui du policier (« le poulet ») chargé de mener l’enquête… Affublé d’un bras droit gauche et sous les jacasseries de la volubile secrétaire, il va devoir trouver le coupable parmi cinq suspects. La comédienne Claude Gensac, octogénaire énergique, partenaire de Louis de Funès dans Les gendarmes, et Castaldi-père, un physique de bête élevée au grain et en plein air (centurion dans Astérix aux Jeux olympiques), se voleront dans les plumes tout l’été dans une « Secret Story » entre Agatha Christie et Feydeau. Les représentations sont prévues jusqu’au 30 août, et plus si affinités… La perruche et le poulet, au Théâtre Dejazet, 41, boulevard du Temple, Paris 3 e (01 48 87 52 55). L’ENTRAIN ENTRE EN GARE ■ Il y a quelques décennies, des passagers y descendaient pour prendre le train. La Gare sied à l’endroit même de l’ancienne station Passy-La Muette. L’entrain est composé d’une grande salle en sous-sol, d’une terrasse de 180 couverts, d’un bar et d’un DJ pour les afters. Au vu du contenu de l’assiette, les papilles peuvent se réjouir. Le restaurant propose une formule entrée et plat à 31 € ou entrée, plat et dessert à 36 €. En entrée, vous aurez le choix entre le velouté de champignons avec artichaut et foie gras poêlé ou les lasagnettes au parmesan, ou des antipasti et jambon de Parme. Daurade à la plancha, noix de Saint-Jacques, tian d’agneau ou tartare sont les quatre plats proposés à la carte. En dessert, une note de poire, coing, pamplemousse ou de marrons glacés conclura ce repas en fraîcheur. La Gare, 19, chaussée de la Muette, Paris 16 e (01 42 15 15 31). DR DR FESTIVAL Excentricité musicale ■ Le chapiteau du Cabaret sauvage accueille ce soir un méli-mélo d’artistes fantasques pour une soirée inspirée des foires du début du XX e siècle. Entre concerts, démonstration « live » de body art et performances graphiques, les adeptes de l’univers de Tim Burton ou de Tod Browning s’amuseront de voir resurgir sur scène « freaks » et créatures énigmatiques. La musique rejoint ici le 7 e art, puisque le groupe Les fils de Teuhpu accompagnera d’une version acoustique cartoonesque ou électrique deux courts-métrages de Buster Keaton. Un DJ viendra clore cette soirée fantaisiste. Festival Novo Burlesque, demain soir au Cabaret Sauvage, 59, bd Macdonald, Paris 19e. THÉÂTRE Toute la bravoure de Cyrano ■ Salué par six molières en 2007, le Cyrano de Bergerac créé en 2006 par Denis Podalydès est repris cet été à la Comédie-Française pendant un mois. Sociétaire depuis 2000, Podalydès signait alors ce qui fut l’un des plus grands succès du Français. Décors, costumes et second rôle furent récompensés dans cette pièce d’Edmond Rostand, dans laquelle le panache de Cyrano est porté par Michel Vuillermoz. Cyrano de Bergerac, jusqu’au 26 juillet, Comédie-Française, place Colette, Paris 1 er (0 825 10 16 80). R. SENERA/CIT’EN SCENE DR Directsoir N°379/Lundi 30 juin 2008 ROMAN Les tribulations d’un Indien blanc ■ Auteur du best-seller Retour à Cold Mountain, adapté au cinéma et couronné par le National Book Award, Charles Frazier livre avec Treize lunes une nouvelle épopée majestueuse, au lyrisme typiquement américain. L’écrivain nous conte le destin de Will Cooper, adopté par un chef indien, qui sera tour à tour avocat, colonel dans l’armée confédérée et sénateur, tout en défendant toute sa vie la cause du peuple cherokee. Treize lunes, de Charles Frazier, éd. L’Olivier, 23 €. LIVRE Robert Johnson, bluesman démoniaque ■ La musique de Robert Johnson est cachée derrière le mythe. Soupçonné d’avoir vendu son âme au diable, ce musicien ne savait ni lire ni écrire, et pourtant, il fut un des plus grands génies du blues. L’auteur Peter Guralnick dévoile, dans un ouvrage très complet, la vie d’un musicien énigmatique, empoisonné à l’âge de 27 ans. Johnson est l’auteur de standards tel que Sweet Home Chicago et sa musique a influencé les grands du rock : les Rolling Stones, Muddy Waters ou Eric Clapton. A la recherche de Robert Johnson, de Peter Guralnick, éd. Le Castor Astral, 12 €.
www.directsoir.net CINÉMA Timsit et Berling affrontent la grève ★★★★★ Quand un homme de gauche rencontre un homme de droite pendant les grèves, la cohabitation est-elle possible ? Réponse dans « Par suite d’un arrêt de travail… ». Patrick Timsit se fait rare au cinéma depuis 2004.Au 7 e art, il a préféré sa carrière d’humoriste et d’homme de théâtre. Il s’est concentré sur son One man Standup show et sur la mise en scène des Aventures de Rabbi Jacob, événement musical de la rentrée prochaine. Par suite d’un arrêt de travail…, second long métrage de Frédéric Andréi, annonce donc son retour sur les écrans – il sera fin 2008 à l’affiche de L’emmerdeur de Francis Veber – et marque ses retrouvailles avec Charles Berling, trois ans après Un fil à la patte. Alors que la France est paralysée par de violentes grèves, Marc Roux et Vincent Disse, deux hommes que tout oppose, se croisent Gare de Lyon. Patrick Timsit, convaincant dans son rôle de pur produit du capitalisme et Charles Berling, charmant personnage DVD Tintin animé Réalisé en 1947, le film d’animation fait de poupées de chiffon de l’album Le crabe aux pinces d’or, est réédité pour la première fois. ■ Le film est quasiment un objet historique, une œuvre dont on aurait même pu oublier l’existence. En 1947, Claude Misonne réalisait sur la demande d’Hergé un film d’animation, qui ne fut projeté qu’une fois avant d’être saisi, suite à la faillite du producteur. Autant dire que jusqu’à aujourd’hui, il y avait peu de spectateurs qui pouvaient se vanter d’avoir vu ce premier film d’animation belge, basé sur des marionnettes en trois dimensions. C’est la bande dessinée Le crabe aux pinces d’or qui a été choisie, sans doute parce qu’elle a marqué une étape essentielle dans l’histoire de Tintin – sa rencontre avec le capitaine Haddock sur un bateau au nom incongru, le Karaboudjan. On découvre donc une adaptation fidèle de la BD (plan par plan), et des personnages étonnants (Milou parle, mais avec une voix de fillette, et Tintin bohème, entament un road movie, direction Rome. L’un doit signer un contrat décisif pour sa carrière, l’autre erre au rythme de ses envies. Annoncé par Frédéric Andréi comme un film « dépeignant l’époque chaotique dans laquelle on vit », le scénario se perd en introspection plutôt que de s’atteler pleinement à un sujet rarement abordé au cinéma. S’appuyant sur son passé de documentariste, le réalisateur révèle pourtant un montage intelligent, ponctuant son récit d’images d’archives révélatrices des mouvements sociaux qui ont secoué la France ces deux dernières années : un ancrage réaliste des plus intéressants, qui ne compense pas les carences d’un scénario finalement assez convenu. Par suite d’un arrêt de travail…, de Frédéric Andréi, en salles mercredi. DR a la voix fluette). La reconstitution d’une ville marocaine, sorte de maison de poupées exotique, est aussi rafraîchissante que l’ensemble du film, qui ravira les tintinophiles avant la sortie, l’année prochaine, de l’adaptation annoncée et attendue de Steven Spielberg. Le crabe aux pinces d’or, Moulinsart Multimedia. DR Charles Berling, a l’affiche de Par suite d’un arrêt de travail… CULTURE 15 Le frère de Samy Naceri, Bibi Naceri, fait une apparition au casting de Par suite d’un arrêt de travail…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :