Direct Soir n°379 30 jun 2008
Direct Soir n°379 30 jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°379 de 30 jun 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Ségolène Royal une stratégie de conquête

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 LES PRODUITS Zodiac Les boudins toujours en vogue Après sa conquête du ciel, Zodiac s’est imposé dans le secteur du nautisme où le groupe figure au premier rang mondial des bateaux pneumatiques. Depuis leur invention en 1937, les célèbres canots constitués de boudins ont bien évolué. Ces dernières années les semi-rigides sont devenus les vedettes des ports français. Avant de voguer sur les eaux, c’est dans les airs que le groupe Zodiac a débuté son histoire. En 1879, le destin de Maurice Mallet bascule après une ascension en ballon à Issy-les-Moulineaux. Seize ans plus tard, il fonde avec Paul Jovis, célèbre aérostier du XIX e siècle, une société d’aérostation baptisée l’Union aéronautique de France, nom qui évoluera au fil des décennies. A la mort de son ami, Maurice Mallet poursuit sa conquête de l’air. AU FIL DE L’EAU A la fin de la Première Guerre mondiale, comme bon nombre d’entreprises dépendant de l’armée, Zodiac envisage sa reconversion. En 1934, Pierre Debroutelle, alors ingénieur dans la société, conçoit un premier prototype de kayak pneumatique, dont la Marine nationale est le premier utilisateur. Elle lui demande par la suite de créer un bateau capable de transporter des bombes.Avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, l’activité de Interview d’un spécialiste 118 M € de chiffre d’affaires en 2007 pour l’activité bateau. DR Zodiac se recentre sur l’aérostation, mais cela n’empêche pas Pierre Debroutelle de continuer à poursuivre ses recherches sur le bateau pneumatique, en utilisant notamment les chutes de tissus de ballon. Ses inventions, dans un premier temps réservées à l’armée, vont susciter l’intérêt du public après les traversées en 1952 du docteur Bombard de Monaco à Tanger, puis de Las Palmas à La Barbade, à bord d’un Zodiac Mark III. ZODIAC SE POPULARISE En 1955, la parution d’un décret obligeant les navires à disposer d’un radeau de sauvetage permet à Zodiac d’accéder au marché civil de la marine. Un accès renforcé en outre par le développement des loisirs de masse. Par ailleurs, l’utilisation des Zodiac par la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) conforte l’idée de solidité du bateau auprès du grand public. Les célèbres canots pneumatiques se popularisent et commencent à s’exporter à l’étranger. Son activité maritime en pleine Directsoir N°379/Lundi 30 juin 2008 Le Zodiac est un produit polyvalent qui répond aux besoins des familles. Matthieu Coulon – responsable communication chez Zodiac International ■ Comment expliquez-vous le succès du semi-rigide ? Il y a plusieurs facteurs liés à ce développement. D’abord l’image de sécurité véhiculée par des utilisateurs comme la gendarmerie maritime, ou les commandos marine. Par ailleurs, le semi-rigide est apprécié puisqu’il est facilement transportable, ce qui est un atout face à la pénurie de places dans les DR expansion, c’est avec la création d’une filiale en Espagne que la société prend son nom définitif, Zodiac, en 1965. GONFLÉ À BLOC Sans pour autant délaisser le domaine aéronautique, Zodiac poursuit son activité maritime. Entre 1958 et 1962, la production de bateaux pneumatiques passe de 196 unités à 2 500. Sur le plan de l’innovation, Pierre Debroutelle continue ses recherches, en mettant notamment au point une quille gonflable et en utilisant des tissus toujours plus résistants. En 1969, Zodiac devient le leader mondial du pneumatique. Implanté partout dans le monde, ports. Dernier point, c’est un bateau polyvalent qui répond à toutes les activités d’une famille. Il peut être aussi bien utilisé pour la plongée, pour les sports nautiques, pour la pêche que pour un simple bain de soleil. Quelle est la tendance actuelle concernant les semi-rigides ? Ces derniers temps, il y a une nette faveur pour les unités de plus grande taille. Il y a le groupe poursuit son développement et élimine la concurrence en acquérant certaines sociétés comme Bombard- L’Angevinière en 1980, et la marque de bateau pneumatique britannique haut de gamme Avon en 1998. Entre-temps, Zodiac a ajouté une nouvelle division à sa branche Marine : la société est entrée sur le marché des piscines avec une première gamme lancée en 1979 et largement inspirée de la technologie des bateaux gonflables. Depuis 2007, le groupe Zodiac et le fonds d’investissement Carlyle ont rapproché la branche Marine de Zodiac et Jandy Pool Products pour créer Zodiac Marine & Pool. quelques années, le cœur du marché était constitué par des bateaux de 4-5 mètres alors qu’aujourd’hui il se situe davantage aux alentours des 6 mètres. C’est une taille idéale pour les familles puisqu’il faut savoir qu’un bateau rigide d’environ 6 mètres est en général homologué pour cinq personnes alors qu’un semirigide peut en contenir le double.
www.directsoir.net DU PLIABLE TRADITIONNEL AU SEMI- RIGIDE Si depuis quelques années, les bateaux pliables sont utilisés en grande majorité comme annexes, une autre catégorie de pneumatiques a pris les côtes d’assaut. La mode est aujourd’hui au semi-rigide, qui associe les fameux boudins pneumatiques à une coque rigide.A une charge exceptionnelle, ces bateaux ont ajouté la stabilité et la praticité du simple zodiac, vitesse et confort en plus. Déjà en vogue en Italie 6591 2001 6591 Source : Fédération des industries nautiques. 7097 Du Zodiac des années 1960 au projet Zodiac Medline IV. En 1969, Zodiac devient le leader mondial des bateaux pneumatiques. depuis une quinzaine d’années, ils se sont particulièrement développés en France depuis le début des années 2000. Un secteur sur lequel Zodiac est bien sûr présent à travers ses différentes gammes : Medline pour les escapades, Pro Open – le 4x4 des mers – ou encore la gamme Yachtline. Le dernier venu, le Medline IV, devait être officiellement lancé aujourd’hui. Un nouveau modèle déjà dévoilé en décembre, lors du dernier salon nautique durant lequel le groupe n’a pas manqué de célébrer le 70 e anniversaire du premier bateau Zodiac. VENTES EN FRANCE DE PNEUMATIQUES ET SEMI-RIGIDES 7243 7149 2002 2003 2004 2005 LA SAGA DE L’ÉCONOMIE 11 P.LEBLOND ACTEURS DU MARCHÉ SEA HAWK Les navires de plaisance de Poncin Yachts ■ Spécialisé dans la conception, la construction et la commercialisation de navires de plaisance, Poncin Yachts a été créé en 2001 par un passionné de voile, Olivier Poncin. Introduite en Bourse en mai 2005, l’entreprise s’est récemment lancée dans le marché des semi-rigides avec sa nouvelle gamme, baptisée Sea Hawk. Après le Sea Hawk 285 lancé en 2007, le groupe doit proposer à terme 5 modèles de 6,50 m à 9,90m. SILLINGER Une gamme robuste ■ Créée en 1962 par Tibor Robert Sillinger, l’entreprise s’est toujours concentrée sur la fabrication de structure gonflable en hypalon/néoprène et en particulier sur les bateaux pneumatiques à usage professionnel et militaire. Depuis janvier 2005, Sillinger a élargi sa clientèle vers le monde de la plaisance. Pneumatique privilégié des aventuriers, avec sa gamme Silverline, Sillinger séduit aussi les familles. DISCOV’RIB Nouvelle génération de semi-rigides ■ L’entreprise Discov’Rib, basée à La Rochelle, a été créée en 2005 par Matthieu Vincent. Trois gammes de semi-rigides sont proposées : professionnelle, plaisance et la gamme sur mesure qui permet au client de choisir lui-même certains critères de son futur bateau. La principale caractéristique de ces bateaux est l’ajout sur certains modèles de petits boudins munis de bras, qui pivotent autour du flotteur principal. Cette particularité renforce la sécurité, le confort et la stabilité. DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :