Direct Soir n°373 20 jun 2008
Direct Soir n°373 20 jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°373 de 20 jun 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : Fête de la musique : Thomas Dutronc et tous nos coups de coeur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 PALAIS-ROYAL Nino Rota, compositeur pour films mythiques, créateur de thèmes aussi célèbres que celui de La dolce vita, ou Le parrain, est au centre de la création que propose demain soir le Palais- Royal. Le projet Rendez-vous chez Nino Rota, qui sera disponible sur disque en novembre prochain, a été chapeauté par Catherine Ringer, présente ce soir, mais aussi par son compagnon Fred Chichin, disparu entre-temps. OLYMPIA FÊTE DE LA MUSIQUE PARIS ■ Autre événement de la Fête de la musique à ne pas rater à Paris, le concert exceptionnel de Thomas Dutronc à l’Olympia, organisé par FIP. Les accords sensuels du jazz manouche, inspirés de Django Reinhardt mais aussi des anonymes du marché aux puces de Des musiciens font leur cinéma Focus cette année sur les musiques de films, thème de la soirée au Palais-Royal, à Paris. Catherine Ringer s’imprègne des univers de Fellini, alors que Café de los Maestros ressuscite l’âme du tango. Jamais encore présenté, le spectacle devrait mêler cinéma, cirque et théâtre, le tout mis en scène par Mauro Gioia, acteur et chanteur italien (20h Thomas Dutronc, jazz manouche pour tous Saint-Ouen, résonneront demain dans la salle mythique. Le guitariste, nommé aux Victoires de la musique 2008, devrait offrir à son public des extraits de son dernier album Comme un manouche sans guitare (ULM/Universal). A ses côtés, Zuco 103, Mariee Sioux et, excusez du peu, Bernard Lavilliers qui réinterprétera ses plus beaux titres. A partir de 19h30, entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Billets à retirer samedi 21 juin à partir de 18h30. Olympia, 28, boulevard des Capucines, Paris 9 e (métro Opéra). 20h45). Après ce hors-d’œuvre alléchant, le grand orchestre Café de los Maestros prendra le relais pour évoquer le tango, témoin de l’âme argentine. Gustavo Santaolalla, compositeur déjà honoré de deux oscars (Le secret de Brokeback Mountain, Babel) et Gustavo Mozzi ont réalisé un disque fascinant (sorti le 9 juin chez Universal), en réunissant de grands noms de l’âge d’or du tango. Ils ne seront bien sûr pas tous là demain soir, mais une vingtaine de musiciens feront revivre ces morceaux mythiques, vibrant éventail d’émotions, du tragique à la passion amoureuse. Cour d’honneur du Palais- Royal, Paris 1 er, dès 20h (métro Palais- Royal-Musée du Louvre). PARC DE BERCY Brésil et 7 e art : tout pour la musique ■ Le 12 e arrondissement revêt les couleurs du Brésil de 18h à 22h. De quoi vibrer sur les rythmes d’une batucada ou d’une samba carioca menées par une trentaine de percussionnistes. De 22h30 à minuit, la projection du Bal, film aux trois césars d’Ettore Scola, viendra clôturer la soirée. Sur grand écran, l’histoire de France – du front populaire aux années 1980 – défilera au gré des musiques qui ont rythmé ces décennies. Parc de Bercy, place Bernstein, Paris 12 e (métro Bercy). Directsoir N°373/Vendredi 20 juin 2008 Catherine Ringer sera au Palais-Royal demain. ARÈNES DE LUTÈCE Les petits choristes de Paris ■ On connaissait les choristes du film de Christophe Barratier ; la Fête de la musique propose de découvrir, au cœur des Arènes de Lutèce, 700 petits chanteurs des écoles élémentaires de Paris. Accompagnés d’un chœur mixte et de leurs professeurs de musique, ils célébreront en chansons, de 10h30 à 11h30, le 400 e anniversaire de la Fondation de Québec. Les Arènes de Lutèce, Paris 5 e (métro Place Monge).
www.directsoir.net LILLE ET ENVIRONS Musarder en musique dans le Nord AV PRESS/ABACAPRESS.COM ■ Rock, électro, classique, chorale, chanson française, variété, musique du monde, pop, jazz… : les Ch’tis fêtent toutes les musiques. Dany Brillant invite les habitants de la ville de Lesquin à entrer dans la danse. L’hippodrome de Marcq-en-Baroeul convie le rock des groupes Animals and Friends, The Pretty Things et Dr. TOULOUSE - BORDEAUX Le Sud-Ouest joue l’éclectisme ■ Cette année, le festival international des musiques du monde, Rio Loco, fête sa 14 e édition à Toulouse. Pour découvrir la musique des Balkans, filez demain soir au Pont-Neuf (21h30) écouter les Balkan Beat Box, groupe électro-world venu des Etats- Unis (www.rio-loco.org). Si vous préférez le folklore occitan, ne manquez pas le concert des Fabulous Trobadors, enfants de la Ville rose, en concert à la Fnac à 20h (16, allée Franklin-Roosevelt). LAWRENCE/STARFACE FÊTE DE LA MUSIQUE PROVINCE 15 Feelgood. Le groupe de reggae Sinsemilia (photo) sera à l’esplanade François- Mitterand de Tourcoing. Les années 1980 battront leur plein au stade Corbelle de Bully-les- Mines avec Emile et Image. Deux autres vedettes de ces années fastes, Jean-Pierre Mader et Gérard Blanc, participeront à la soirée Fiesta latina animée par Laurent Petit- Guillaume à Beuvry. Quant à la pop des grands espaces du groupe Poney Express, elle animera le Café des Sports de Bruay-La-Buissière. Les Balkan Beat Boys viennent à Toulouse. ■ Du côté de Bordeaux, gospel et negro spiritual traditionnels seront à l’honneur avec le groupe Sankofa qui se produit à 17h à la bibliothèque du Grand-Parc (34, rue Pierre-Trébod). Amateurs de musique classique, tendez l’oreille vers le musée national des Douanes pour entendre les cinq solistes du Madrigal de Bordeaux à 19h (1, place de la Bourse). On est là pour vous aider POMPE INGOLF/HEMIS LYON Fanfares, dub et jeune scène rock ■ L’ambiance sera très brésilienne cette année à Lyon, avec par exemple une soirée rythmes latinos place Raspail, rue Montesquieu et rue Pasteur, ou la batucada Le cri de la Bat, des DJ comme Juan Carlos et El Gringo, ainsi que des initiations à la danse. Au jardin Villemanzy, les fanfares au sens large seront de la partie, pour une « joute musicale » qui dépassera les frontières. La ville qui a vu naître des grands noms du dub comme High Tone est logiquement pourvue de belles scènes électroniques, avec notamment, dès 16h au parc STRASBOURG La fête commence tôt Chazière de la Villa Gillet, une belle programmation du collectif Dub Addict (Don Dino, Prince Bachir, Roots Massacre…). Les Coming Soon [photo], l’une des perles rock du moment, joueront demain soir à l’Amphi Pont de la Guillotière, avec Suomi6 et Benjamin Fincher. Si vous les avez manqués aux Nuits de Fourvière, vous avez une chance de vous rattraper. ■ A Strasbourg, la Fête de la musique commencera dès l’aprèsmidi dans le cadre bucolique du Parc de l’Orangerie, avec des fanfares et des harmonies qui se produiront de 14h à 18h. Dans la soirée, les mélomanes pourront varier les plaisirs, entre électro (place des Orphelins, place Sainte-Madeleine, place des Meuniers, parc de la Citadelle…), reggae et hip-hop (faculté Robert-Schuman), musiques du monde traditionnelles (place De Lattre de Tassigny), rock (place Saint- Etienne, place de l’Etal, place de l’Université), chanson (place d’Austerlitz, place Gutenberg) et un peu de tout cela (place Broglie, place de la Cathédrale). Enfin, ceux qui voudront écouter des musiques plus apaisantes pourront se rendre à l’église Saint- Thomas (concert de gospel entre 20h30 et 22h) et à l’église du Temple Neuf pour écouter l’Orchestre symphonique des jeunes de Strasbourg (à partir de 21h). FRED MORTAGNE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :