Direct Soir n°372 19 jun 2008
Direct Soir n°372 19 jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°372 de 19 jun 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Rama Yade une voix singulière

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 TOURISME MARRAKECH L’envoûtante Ville rouge A trois heures de vol de Paris, Marrakech est une destination très prisée. La « Ville rouge » ne manque pas d’atouts. Le climat y est agréable, l’accueil exceptionnel, l’architecture hispano-mauresque dépaysante et la gastronomie unique. Derrière les dix-neuf kilomètres de remparts de couleur rouge qui enserrent la médina se trouve la célèbre place Djemaa el-Fna. A partir de 19h, l’ambiance y est incroyable. Une foule de locaux s’y retrouvent et les animations n’y manquent pas : les porteurs d’eau, les diseuses de bonne aventure, les tatoueuses au henné rouge ou noir, les charmeurs de serpents et les danseurs et chanteurs en transe qui font tournoyer leurs bonnets sur leurs têtes. Les conteurs rassemblent tous les soirs des Marocains fascinés par leurs histoires invraisemblables. Les ruelles qui desservent la place mènent aux souks : quel plaisir de s’y perdre pour y découvrir des objets en cuivre, en terre cuite, des herbes à remèdes… ! Non loin de là, vous découvrirez un autre univers : le quartier de Guéliz. Les boutiques sont modernes, les hôtels, riads et restaurants sont haut de gamme ; mais la ville n’y perd pas pour autant son âme. Visitez les tombeaux saadiens, unique vestige d’une dynastie royale. Un couloir d’accès mène au palais el-Badi, qui était destiné aux fêtes royales avec ses 350 salles. Afin de garder la magie des Mille et une nuits, les calèches vous feront voyager à travers la médina.Vous aurez plaisir à passer par le jardin Majorelle, possédé par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé.Vous y découvrirez une végétation luxuriante où se mêlent bougainvilliers, palmiers, bambous et nénuphars.Au milieu de ce paradis terrestre surgit une villa bleu vif. Elle accueille aujourd’hui un musée d’art islamique, où sont exposés des photos et documents du créateur disparu le 1 er juin. Marrakech détient aussi des secrets ancestraux de beauté qu’elle a su garder jalousement. Pour en bénéficier, il vous suffit de pousser la porte d’un riad afin de goûter à un monde de délectation extrême dans lequel bien-être et détente sont les mots d’ordre, avec massage à l’huile d’argan et hammam à la clé. C. TREAL/J. M. RUIZ/HOA-QUI S’orienter Deux cités forment la ville de Marrakech : la médina et Guéliz. La médina est entourée de 19 km de remparts (photo ci-dessous). Les principaux repères pour éviter de se perdre sont le minaret de la Koutoubia et la place Djemaa el-Fna, vers laquelle convergent toutes les rues. Dans l’axe de la Koutoubia débute l’avenue Mohammed-V, qui relie la médina au quartier Guéliz sur plusieurs kilomètres. Pratique Les premiers prix pour un vol Paris- Marrakech commencent à 150 euros (kelkoo.fr). Royal Air Maroc propose des vols réguliers à partir de 200 euros (www.royalairmaroc.com). Sur le Net, vous trouverez des voyages clés en main comprenant vol, J. P.LESCOURRET/EXPLORER Directsoir N°372/Jeudi 19 juin 2008 La place Djemaa el-Fna de Marrakech. transfert aéroport-hôtel, hébergement dans des hôtels de 3 à 5 étoiles et pension complète. Les prix varient entre 300 et 600 euros (safartours.com, promovacances.com). Shopping A Marrakech, le shopping est un grand moment. Négocier est un jeu. Il faut parfois diviser le prix par deux. Mais le tourisme fait vivre le pays, inutile de perdre du temps pour 20 dirhams. Il ne s’agit que de deux euros. On trouve tissus, vêtements, vaisselle artisanale, cuirs en tout genre, etc. Tester Le repas marocain est un spectacle par sa variété de plats et son service. N’hésitez pas à goûter à tous les plats (pastilla, harira, tagine, etc.). Les prix sont donnés à titre indicatif.
ttourdlssante VJssllluls Soflas, targe et longue artl ! re ponctuée des musées les plus prestigieux pour une dérive savante fusqu'iu cœur dé'la vitte modê'mê'. Aots Ininterrompus de passants sur stndagma que rythme chaque jour le ballet des evzones. Plus au sud, la végétation luxuriante du Jardin national tontraste avec la rigueur néodasslque des allé-es neurfes du Zaplo. Charme et ambiance village autour d'Ardltos et rues en pente à perdre haleine de Mets à Pangrali : c'est id, hors des sentier$ battus. que peut commencer Il quête de•vernes et de bars encore inexplorés. l AYl U U, MUtOOPOliA$ ADRISS[S - PIUTIQU(Su. -. -Mi.- "- (tUBS, COWCUtS SITES CUlTUIUlS..,, ""',..-...,..,w. - * ltlullllMllpot ('tt)• 1,..,.. f » ra,...'1 _,.,l..,..,.. w, -­.-­,..., "-..._..,•si..,..(A.1l ""'-,.,..,. -­ I ; IJI.,.._.._.., "*-­ PIMthiM IIo ltloAJ (CJ). bfn),.-.-­...,,..,.,._...,,.. -r DIIMIOflt.,... - - _,"...,... ,.,...,.. -coo-•TS... Ir-.,.,.. ! -..,._"" -­ -"""""



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :