Direct Soir n°372 19 jun 2008
Direct Soir n°372 19 jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°372 de 19 jun 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Rama Yade une voix singulière

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 CD CULTURE Un avenir Doré ? Julien Doré, gagnant de l’édition 2007 de « Nouvelle Star », s’est entouré d’une belle brochette de collaborateurs pour son premier album, « Ersatz ». Julien Doré sort son premier album « post-Nouvelle Star ». L’année dernière, Julien Doré avait fait le bonheur (et l’audience) de Nouvelle Star, sur M6. Ce dandy décalé émerveillait les branchés en citant Jean d’Ormesson comme Marcel Duchamp, et en reprenant avec la même facilité déconcertante le Lolita d’Alizée et Les mots bleus de son idole Christophe. Phénomène médiatique, le chanteur tente maintenant de prouver qu’il a les qualités pour s’imposer sur la durée. S’il a fait l’unanimité à la télévision, le natif d’Alès se sait attendu au tournant. Pour ses débuts discographiques, il a donc mis tous les atouts dans son jeu en s’entourant d’une « dream team » musicale. Parmi ses collaborateurs, on retrouve le duo Cocoon, Vincent Segal (Bumcello), DR Arman Méliès, Edith Fambuena (ex-Les Valentins), Fred Pallem (Le sacre du tympan), Doriand et le producteur star Renaud Letang (Manu Chao, Feist…). Le chanteur belge Arno est lui aussi présent pour un duo déglingué, tout comme Christophe, venu soutenir son admirateur en faisant les chœurs et les synthés sur deux titres. S’appuyant sur ce casting prestigieux, Julien Doré s’essaye à différents styles. Un peu comme dans le cas de son prédécesseur Christophe Willem, on découvre sur le disque un artiste qui se cherche encore, quitte à brouiller les pistes, et même parfois à en sortir. Le « name dropping » de Dans tes rêves (« Alain Bashung, c’est mon ami/Et Jacques Dutronc, c’est mon ami/Mylène Farmer, c’est mon amie… »), s’il peut amuser au départ, lassera vite. La tentative funky des Soirées parisiennes est, elle, irritante dès la première écoute. Heureusement, Julien Doré est bien plus convaincant quand il fait le crooner ténébreux sur Pudding morphina ou interprète les délicates ballades folks Acacia et Los Angeles, émouvantes. Des réussites qui promettent, au chanteur comme à l’auteur, un avenir doré. Ersatz, de Julien Doré, Jive Epic. G. DE MOLINA/J. A. ARZILIER M. CORREIA/CAMERAPRESS/GAMMA/EYEDEA PRESSE DR CONCERT Dylan is Dylan Bob Dylan est en concert ce soir à Grenoble et demain à Toulouse. ■ Les temps changent, mais lui est toujours sur scène. A 67 ans, Bob Dylan continue sans relâche son Never Ending Tour (« Tournée sans fin »), réinventant concert après concert ses standards ou interprétant de vieilles chansons country dont lui seul connaît encore l’existence. La légende, récemment honorée par un prix Pulitzer, est de passage en France avec deux concerts, l’un ce soir à Grenoble, l’autre demain à Toulouse. MANGA En bref CATARINA ERIC/GAMMA Directsoir N°372/Jeudi 19 juin 2008 CONCERT Jean-Louis Aubert, la boucle est bouclée L’ex-chanteur et guitariste du groupe Téléphone, Jean-Louis Aubert. ■ Qu’il semble loin le temps immortalisé dans le documentaire Téléphone public de Jean-Marie Périer, l’époque Crache ton venin du jeune groupe rock Téléphone mettait le feu au Palais des sports en 1979… C’est sur cette même scène demain soir, pour la fin de sa tournée marathon « Un tour sur moi-même » entamée en 2007, que Jean-Louis Aubert revisitera en acoustique les tubes qui ont jalonné sa carrière jusqu’à son dernier album solo en date, Idéal standard (2005). Jean-Louis Aubert, demain soir au Palais des sports, Porte de Versailles, Paris 15e. Dans la tourmente du nazisme ■ Considéré comme le père du manga, Osamu Tezuka a profondément été marqué par la Seconde Guerre mondiale, qu’il a vécue. L’auteur d’Astro le petit robot livre ici un récit haletant et sombre, mêlant le destin de trois hommes dénommés Adolf emportés par l’extrémisme nazi. Chef-d’œuvre de la BD japonaise, L’histoire des 3 Adolf fait l’objet d’une réédition de luxe agrémentée de suppléments sur la guerre et la culture japonaise. L’histoire des 3 Adolf, vol. 1, de Osamu Tezuka, éd. Tonkam. 19,90 €. Un Divan pour Dylan/Alors que Bob Dylan est actuellement de passage en France (lire ci-dessus), le Divan du monde lui rend hommage en organisant une soirée spéciale pour la sortie en DVD d’I’m not there, un beau portrait du chanteur réalisé par Todd Haynes. Au programme : des concerts (avec notamment Claire Diterzi), des DJ sets tournant autour de l’œuvre de Dylan et des projections d’extraits du film. I’m not there : tribute to Bob Dylan, ce soir au Divan du monde, 75, rue des Martyrs, Paris 18 e (01 40 05 06 99), 10 €.
8 ! r'l'avenir est un choix de tous les jours



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :