Direct Soir n°371 18 jun 2008
Direct Soir n°371 18 jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°371 de 18 jun 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Patrick Dempsey le nouveau séducteur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 POP ROCK CULTURE Coldplay : retour en Technicolor Avec son 4 e opus « Viva la Vida or Death and All His Friends », le groupe de rock alternatif Coldplay repousse ses propres limites. Tour d’horizon d’une galette enlevée et surprenante. Le groupe, en tournée mondiale, s’arrêtera en France en septembre (Strasbourg, Lyon, Paris). DR Dix ans déjà. En 1998, le groupe britannique Coldplay sortait Safety, un disque de trois titres diffusé à 500 petits exemplaires, dont une cinquantaine seulement avait trouvé acheteurs. Une décennie plus tard, le chanteur Chris Martin accompagné de Jon Buckland (guitare), Guy Berryman (basse) et Will Champion (batterie) connaissent l’un des plus gros succès commerciaux du nouveau millénaire, avec plus de 30 millions d’albums vendus dans le monde. Un succès qui se résumait jusqu’alors à trois opus pop-rock – Parachutes (2000), A rush of blood to the head (2002), X&Y (2005) –, mélodiques mais légèrement redondants. Trois ans après leur dernier disque, qui a figuré dans les dix meilleures ventes pendant plusieurs semaines en France et qui s’est écoulé à 10 millions d’exemplaires, ces quatre garçons formidables reviennent sur le devant de la scène avec un opus court mais saisissant, produit par Brian Eno (David Bowie, U2) et Markus Dravs (Arcade Fire). Viva la Vida or Death and All His Friends se décline en dix titres et seulement 46 minutes, introduits par un morceau instrumental, Life in Technicolor, aux arrangements parfaits. Cemeteries of London enchaîne dans un registre que les fans de Coldplay connaissent bien, subtilement rehaussé de rythmes flamenco, qui surprennent et annoncent les nouveaux partis pris du groupe. Sur chaque chanson, instruments nouveaux et sonorités originales s’invitent. De l’orgue et du tambour rythment Lost, des cordes orientales intriguent sur Yes. Viva la vida, qui donne son titre à l’album, donne dans la pop acidulée, tandis que Strawberry Swing s’inspire de la musique traditionnelle irlandaise. L’ensemble est donc plus expérimental, mais reste harmonieux et très abouti. Le groupe se lance dès maintenant dans une tournée mondiale, qui passera par Strasbourg le 1 er septembre, Lyon le 4 et Paris les 9 et 10 à Bercy. Viva la Vida or Death and All His Friends, de Coldplay, Emi. T. SHEEHAN FESTIVAL Reims au son des violons ■ Haydn, Brahms, Beethoven, Prokofiev, Vivaldi, Bach, Schubert, Moussorgski, Ravel, Haendel… toutes les musiques classiques se donnent rendez-vous aux Flâneries musicales de Reims. Durant sept semaines, la ville champenoise bat au rythme d’œuvres incontournables. Organisé autour de trois grands axes, les Schubertiades, Haydn 2009 et le Festival baroque, l’événement investit les grands lieux de la ville : la basilique Saint-Rémi, le Cirque, le palais du Tau, l’Hôtel de Ville ou encore le Grand Théâtre. Les flâneries musicales de Reims, du 19 juin au 3 août, divers lieux à Reims, www.flaneriesreims.com. DVD En bref DR DR Directsoir N°371/Mercredi 18 juin 2008 BEGGARS DVD/ROCK The National ouvre ses frontières ■ Le DVD A Skin, A Night n’est ni le compte rendu d’une tournée ni un « rockumentaire ». C’est une invitation. L’occasion de passer, à travers la caméra du réalisateur français Vincent Moon, quelques jours dans la maison-studio du groupe The National, pendant l’enregistrement de leur dernier album, le magistral Boxer. Alternant extraits de live, confidences des membres et sessions studio, il nous plonge avec eux dans les joies et les doutes de la conception de ce qui deviendra au final un petit bijou. A skin, a Night, de The National, éd. Beggars Banquet. Témoins privilégiés des années 1960 ■ Le 28 août 1968, soit il y a bientôt quarante ans, des émeutes éclataient à Chicago entre les Black Panthers, les Young Patriots et la police. Les deux journalistes Howard Alk et Mike Gray étaient présents : American Revolution 2 témoigne de la rare violence qui a embrasé la ville. Dans le même coffret, l’histoire de la mort d’un leader des Black Panthers, Fred Hampton. The murder of Fred Hampton/American Revolution 2, Arte Video. Poésie/A partir de demain et jusqu’au 22 juin, le 26 e Marché de la poésie s’installe place Saint-Sulpice. En parallèle commence le 31 e Festival franco-anglais de poésie dirigé par le poète Jacques Rancourt, directeur de la revue La Traductière. Lectures bilingues et performances musicales se succéderont pendant trois jours. Invité d’honneur pour le podium du samedi soir, le Festival franco-anglais donnera une grande soirée le 21, place Saint-Sulpice. Une dizaine de poètes participera à des lectures, tandis que le poète écossais Gerald Mangan accompagné du guitariste Malcolm McCallum interpréteront des chansons des îles britanniques ainsi que des airs de blues. Programme sur www.festrad.com.
Disney/Pixar LE 30 JUILLET AU CINÉMA PAR LES CRÉATEURS DE "LE MONDE DE NEMO" ET "RATATOUILLE" SM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :