Direct Soir n°365 10 jun 2008
Direct Soir n°365 10 jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°365 de 10 jun 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Raymond Domenech, le plus dur reste à faire

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 THÉÂTRE CULTURE « Les Alpes, c’est mort ! » Comédie burlesque mâtinée d’absurde, « Hors piste » se déroule dans un chalet pyrénéen où des amis se retrouvent après dix ans de séparation. Les personnages dévoilent progressivement leur véritable nature. L’heure des règlements de comptes a sonné. Pour fêter son premier milliard, Thomas Klein décide d’offrir une randonnée de l’extrême à ses amis perdus de vue. Confortablement installé dans son chalet pyrénéen – parce que « les Alpes, c’est mort ! » –, il accueille d’abord Stan, travailleur social en galère doté d’un esprit clairvoyant et cynique. Puis arrive Cookie, sûre d’elle, caractérielle, incapable de quitter son téléphone portable. Elle est suivie du couple improbable formé par Francis, pizzaïolo m’as-tu-vu, rongé par le besoin d’argent, et sa quatrième femme, Blandine, apprentie boulangère rêvant de gloire et de strass. Surnommée « la nouvelle tare », Blandine accueille le dernier invité, Pierre, guide de FESTIVAL ■ Amorçant la saison d’été, le festival June Events 08 est l’occasion pour Carolyn Carlson de renouer avec ses origines. En effet, la troisième édition de ce festival consacré à la danse contemporaine européenne – 25 chorégraphes de divers pays européens sont invités pour une trentaine de spectacles – déploie ses événements parallèlement à la « saison 100% Finlande » (d’avril à juin). Cette année, le festival June Events prend de l’ampleur et se donne dans sept lieux partenaires. June Events 08, du 4 au 20 juin, divers lieux dont La Cartoucherie, Directsoir N°365/Mardi 10 juin 2008 montagne braillard et spontané. Au travers de cette galerie cocasse de personnages contrastés, le metteur en scène aborde les thèmes de l’égoïsme et de la vanité, l’addiction aux nouvelles technologies, l’homosexualité, le triomphe de l’inculture et de la bêtise et celui des illusions perdues. Comédie loufoque où l’absurde s’immisce entre deux dialogues, Hors piste est un bonbon acidulé à consommer sans modération. Hors piste, d’Eric Delcourt. Avec Eric Delcourt, Jean-Marie Lamour, Lydia Andréi, Cyrille Eldin, Marie Montoya et Franck Molinaro. Théâtre Fontaine, 10, rue Pierre- Fontaine, Paris 9 e (0148747440). Les acteurs de Hors piste servent allègrement des dialogues soignés, drôles et percutants. L’Europe autour de la danse route du Champ-de-Manœuvre, Paris 12 e (www.junevents.com et 01 43 74 99 61). La compagnie Juha Marsalo. THÉÂTRE Pippo Delbono, metteur en scène de la différence ■ Pour la première fois, le Théâtre national de Bretagne accueille le metteur en scène et acteur italien Pippo Delbono. Auréolé d’une notoriété européenne, ce dernier y présente pour quatre représentations exceptionnelles Guerra, prix de la critique italienne en 1998. On retrouve sur scène l’étonnante troupe du dramaturge : des comédiens handicapés, d’anciens clochards et des artistes de rue représentent la vie qui naît de la marginalité, de la différence, de la souffrance, thèmes de prédilection du maître. Guerra, du 10 au 14 juin à 20h. Théâtre national de Bretagne, 1, rue Saint-Hélier, Rennes (35). M. RUIZ BD Vaincre sans péril ■ Lefranc, le journaliste-héros de Jacques Martin, n’est pas du genre à fuir l’aventure. Tel Tintin, il enchaîne les aventures et avec elles les dangers. Londres subit une vague d’attentats. Lefranc s’aperçoit que les dates, les lieux et les personnes visées correspondent à des événements passés, qui, entre 1942 et 1945, ont conduit à la défaite d’Hitler. Les attentats sont le fait de néonazis. Lefranc file en Angleterre. Aidé par un jeune vagabond, il tentera de retrouver les coupables, à un rythme haletant. Londres en péril, une aventure de Lefranc, par Jacques Martin, avec André Taymans et Erwin Drèze (Casterman). En bref Des artistes avec Cartier/Lancement en musique pour la nouvelle collection Love de Cartier, dont 10% des ventes seront reversés à l’association Action contre la faim, du 19 au 21 juin. Autour du thème « How far would you go for love ? » [Jusqu’où iriezvous par amour ? »], douze artistes dont Lou Reed, Phoenix, Pauline Croze, Marion Cotillard, Hawksley Workman, Dan Black de The Servant, ont chacun composé un titre inédit. Aux sensibilités musicales diverses, ces chansons personnelles entre pop, songwriting et électro sont à télécharger gratuitement sur www.love.cartier.com. L’occasion de découvrir leurs interviews et douze courts métrages d’Olivier Dahan réalisés l’an passé.
www.directsoir.net CULTURE 13 CINÉMA Annecy s’anime en trois dimensions La 32 e édition du Festival international du film d’animation ouvre aujourd’hui à Annecy. Une belle occasion de faire le point sur la production française avec Patrick Eveno, son directeur. Le dessin animé ou film d’animation n’est plus l’apanage des studios américains et asiatiques. Contrairement aux idées reçues, la France en est le premier acteur européen et le troisième mondial. Avec la création des secteurs jeunesse au début des années 1980, la production animée s’est considérablement développée. Les géants Pixar et Ghibli bénéficient toujours d’une aura très importante, mais « les studios français Alphanim (Franklin et le trésor du lac), Xilam (Lucky Luke – Tous à l’Ouest), Futurikon (Chasseurs de dragons) ou Folimage (La prophétie des grenouilles), pour ne citer qu’eux, sont très performants », rappelle Patrick Eveno, directeur du Festival international du film d’animation qui s’ouvre aujourd’hui à Annecy. En 2007, 314 heures d’animations audiovisuelles (pour la télévision) ont été produites par des studios français. Quant aux long métrages, ils sont en général six ou sept chaque année à sortir en salles, avec des budgets moyens avoisinant les 5 millions d’euros. « Les films et séries d’animation français s’exportent dans une vingtaine de pays en général. L’Allemagne est un grand acheteur de nos programmes, précise Patrick Eveno. Ceux à destination des enfants trouvent particulièrement bien leur place ». Ouverte aux professionnels et au grand public, cette 32 e édition présente 216 films, dont les très attendus Mia et le Migou de Jacques-Rémy Girerd et Valse avec Bachir d’Ari Folman, déjà présenté à Cannes, qui sera projeté en ouverture du festival. Festival international du film d’animation, jusqu’au 14 juin. Billets et infos : www.annecy.org. FOLIMAGE/TPS/TELETOON L’hiver de Léon de Pierre-Luc Granjon et Pascal Le Nôtre. En parallèle à ce 32 e festival, le Marché international du film d’animation (MIFA) réunira vendeurs et acheteurs du 11 au 13 juin à Annecy.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :