Direct Soir n°364 9 jun 2008
Direct Soir n°364 9 jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°364 de 9 jun 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : Avril Lavigne à la rencontre du public français

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
14 À LA LOUPE, BOOKMAKERS La France n’a pas la cote À peine l’Euro a-t-il débuté que, déjà, les parieurs s’en donnent à cœur joie. Petit tour d’horizon des principales cotes auprès d’une sélection de cinq sites de paris en ligne. QUI VA REMPORTER L’EURO ? BETCLIC 1 er Allemagne 5 1 2 e Espagne 7 1 3 e Italie 8 1 5 e France 9 1 UNIBET 1 er Allemagne 4,75 1 2 e Espagne 6,5 1 3 e Portugal 7 1 5 e France 9 1 BWIN 1 er Allemagne 4,75 1 2 e Espagne 6,75 1 3 e Italie 7 1 4 e France 8,5 1 SPORTING BET 1 er Allemagne 4,5 1 2 e Espagne 6,5 1 3 e Italie 7,5 1 5 e France 9 1 WILLIAM HILL 1 er Allemagne 4 1 2 e Espagne 5 1 3 e Italie 6,5 1 5 e France 8 1 QUELS SERONT LES MEILLEURS BUTEURS FRANÇAIS ? BETCLIC 1 er Henry 3 1 2 e Anelka 3,75 1 3 e Benzema 4,5 1 UNIBET 1 er Henry 3 1 2 e Benzema 4 1 3 e Anelka 5 1 QUI SERA SACRÉ MEILLEUR BUTEUR ? BETCLIC 1 er Ronaldo 10 1 1 er Klose 10 1 1 er Torres 10 1 6 e Henry 20 1 UNIBET 1 er Ronaldo 9 1 2 e Torres 10 1 3 e Klose 11 1 8 e Henry 22 1 BWIN 1 er Toni 9 1 1 er Ronaldo 9 1 1 er Torres 9 1 8 e Henry 17 1 SPORTING BET 1 er Ronaldo 10 1 1 er Torres 10 1 1 er Klose 10 1 8 e Henry 19 1 WILLIAM HILL 1 er Torres 8 1 2 e Ronaldo 9 1 3 e Klose 10 1 7 e Henry 20 1 BWIN 1 er Henry 2,75 1 2 e Benzema 3,75 1 3 e Anelka 6,5 1 SPORTING BET 1 er Henry 2,75 1 2 e Benzema 3,75 1 3 e Anelka 5,5 1 WILLIAM HILL 1 er Henry 1,5 1 2 e Benzema 3 1 3 e Anelka 4 1 Anelka sur le podium ? À l’issue de la compétition, l’UEFA élira le meilleur joueur de l’Euro 2008. Betway est l’unique site à proposer un pari sur le sujet. And the winner is… Cristiano Ronaldo, devant Miroslav Klose et… Nicolas Anelka ! À noter que cinq Français (Anelka 3 e, Ribéry 5 e, Henry 10 e, Benzema 11 e) figurent parmi les onze premiers noms cités. Pas mal... JEAN-MARIE HERVIO/FLASH PRESS/DPPI BARBICHETTE. Avant que le match ne débute, l’attente peut être longue. Heureusement, Benzema et Ribéry savent comment s’occuper... AGENDA Jour de match Comme si vous y étiez, vivez de l’intérieur les momentsclés qui vont précéder le match des Bleus. Chaque jour de rencontre internationale, les joueurs de l’équipe de France suivent un rituel immuable. Aujourd’hui encore, face à la Roumanie, les Bleus respecteront à la lettre ce programme qui sera quelque peu perturbé en raison de l’horaire inhabituel du coup d’envoi (18 h au lieu de 20 h 45). Plongée au cœur d’un jour de match. 10h, SÉANCE VIDÉO. Après 150 heures de dérushage et de montage, les deux hommes en charge de la cellule vidéo des Bleus seront en mesure de présenter, ce matin, à toute l’équipe, un sujet d’une vingtaine de minutes qui mettra en évidence les forces et faiblesses des Roumains, la manière dont ils occupent le terrain et comment ils tirent les coups de pied arrêtés. C’est à l’issue de cette séance que le sélectionneur livrera officiellement sa décision sur le cas Vieira. 10 h 30, BALADE. Pas de séance d’entraînement matinale au programme, mais une « balade magique », comme la qualifie Raymond Domenech, dans les jardins du lieu de résidence des Bleus. « C’est une tradition chez toutes les sélections du monde, poursuit le boss tricolore. Si on ne la fait pas, ça crée un vide bizarre. » 12h, DÉJEUNER. Même si la résidence des Bleus compte trois restaurants gastronomiques, l’équipe de France a amené avec elle deux cuisiniers diététiciens qui travaillent conjointement avec la brigade de cuisine de l’hôtel. « Le déjeuner permet de déterminer l’état d’esprit du groupe, explique Domenech. Si les joueurs ne restent que dix minutes à table, c’est mauvais signe. Cela signifie que ça ne se passe pas très bien entre eux. » 14 h, SIESTE. De retour dans les chambres, certains joueurs se plieront à la sacro-sainte sieste d’après déjeuner, d’autres passeront le temps en musique ou en regardant un DVD. 15 h 30, COLLATION et CAUSERIE. Les glucides lents étant le carburant de l’effort, de petites portions de pâtes, riz, tartines de confiture ou autres barres énergétiques sont proposées à ceux qui le souhaitent. Dans la foulée, Domenech effectuera sa « causerie car dans les vestiaires, les gars sont déjà dans le match ». 16h, BUS. À leur sortie de l’hôtel, un bus tricolore, sur les vitres duquel est inscrit « On vit ensemble, on vibre ensemble », attendra les Français. Une fois à bord et pour passer le temps, ils dégaineront alors téléphones portables, lecteurs Mp3 et autres jeux de cartes. Direction le Letzigrund de Zurich. 16 h 30, ARRIVÉE AU STADE. Par tradition, les joueurs viennent ausculter l’état de la pelouse et prendre leurs repères avant de s’engouffrer dans les vestiaires. « Là, il n’y a plus grand-chose à faire, confie Domenech. Je leur glisse juste des petits mots ou des remarques. » ■ GÉRALD MATHIEU



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :