Direct Soir n°363 6 jun 2008
Direct Soir n°363 6 jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°363 de 6 jun 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Alanis Morissette en concert à Paris

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 EN COUVERTURE ALANIS MORISSETTE LA VOIX FOLK DU CANADA Après trois longues années d’absence sur la scène française, Alanis Morissette s’installe pour une soirée unique au Zénith de Paris. Ce soir, ses fans pourront découvrir son nouvel album, « Flavors of Entanglement », le septième en studio pour l’artiste américano-canadienne. La chanteuse en concert à Lisbonne au Portugal la semaine dernière, pour le festival Rock in Rio. Directsoir N°363/Vendredi 6 juin 2008 Après le premier étage de la tour Eiffel pour un concert très privé en 2002, et un premier Zénith en 2005, Alanis Morissette revient en France pour un concert unique, le premier d’une tournée qui l’emmènera en Allemagne, en Espagne et en Europe centrale. Pour les quelque 6 500 fans qui seront présents ce soir, l’artiste réserve une surprise, la présentation de son dernier album, Flavors of Entanglement.Trois ans que l’on ne l’avait pas vue ou entendue en France, le temps, selon la jeune chanteuse de 34 ans, « de trouver de nouvelles inspirations » pour son septième album. Celui-ci a été coécrit et produit par Guy Sigsworth (producteur d’un des albums de Björk) et enregistré entre Londres et Los Angeles. Ce n’est pas une surprise si Underneat a été choisi pour être le premier single issu de l’opus, après avoir été utilisé lors de l’Elevate Film Festival il y a six mois. Quant à Not As We, la cinquième chanson, elle est connue pour avoir été chantée en live avant d’être intégrée à l’album, mais aussi pour avoir fait partie d’un épisode de la saison 4 de la série Dr House. DU CANADA AUX ÉTATS-UNIS Née le 1 er juin 1974 à Ottawa, la capitale canadienne, Alanis n’a que dix ans lorsqu’elle enregistre son premier single. Parallèlement à son début de carrière de chanteuse, l’adolescente tient un rôle à la télévision dans la série You can’t do that on Television. Quatre ans plus tard, la maison de disque MCA/Canada la remarque et lui offre son premier contrat de chanteuse. Son premier enregistrement n’est lancé qu’en 1991 et le succès est déjà est au rendez-vous. Il lui permet de remporter le prix Juno Award (l’équivalent des Grammy Awards américains) de la chanteuse la plus prometteuse. Au début des années 1990, Alanis Morissette mène de front ses études et sa carrière. A l’époque, il n’est pas rare de la voir traverser le pays pour chanter l’hymne national pour des compétitions de sports. Ses études secondaires bouclées et son diplôme en poche, Alanis s’envole pour Los Angeles.
www.directsoir.net LA RENCONTRE Arrivée aux Etats-Unis, elle décroche un rôle dans la sitcom Just one of the girls, puis dans le film Lookin’Italian au côté de Matt LeBlanc, révélé plus tard par la série Friends (Joey). Malgré ces succès, Alanis rêve toujours de musique. Elle compose seule les mélodies de ses chansons. Pour les paroles, elle choisit de parler d’ellemême, le plus naturellement possible. La rencontre qui changera sa vie arrive en 1993, lorsqu’elle croise le producteur compositeur et arrangeur Glen Ballard. Il est connu à A Los Angeles, car il a déjà travaillé avec des grands noms de la musique comme Aretha Franklin, Aerosmith et Michael Jackson. Le coup de foudre musical est immédiat. Le premier titre qu’ils enregistrent ensemble, Perfect, est bouclé en moins de vingt minutes. Sur les accords de guitare de Glen Ballard,Alanis improvise un texte qui deviendra la version finale. Les deux compères ne se quitteront plus jusqu’en 2002. C’est le découvreur de talents Guy Oseary de Mavery Records (l’ancien label de Madonna) qui permet à Alanis Morissette de sortir son premier album, Jagged Little Pill, en juin 1995. LE SUCCÈS L’impact auprès du public est immédiat. Quatre mois après sa sortie dans les bacs, Jagged Little Pill est numéro un des albums aux Etats-Unis. C’est du jamais-vu pour une Canadienne. Le premier single, You oughta know, dans lequel deux des quatre membres des Red Hot Chili Peppers participent à l’enregistrement, est un véritable succès. La critique est enthousiaste, le texte de la chanson, très acerbe sur les relations amoureuses (Alanis Morissette s’adresse à un ami qui l’a quittée pour une autre), séduit le public. Moins d’un an après la sortie de l’album,Alanis Morissette remporte quatre Grammy Awards : celui d’album de l’année, de meilleur album rock, Repères ACTRICE de meilleure chanson rock et de meilleure chanteuse rock. De retour dans son pays natal pour les Juno Awards, la chanteuse remporte cinq récompenses. Au total, Jagged Little Pill s’est écoulé à plus de trente millions d’exemplaires et reste la plus grosse vente de tous les temps pour le premier ■ Après ses premières expériences avec des télévisions canadiennes, Alanis Morissette a fait quelques apparitions dans des séries américaines. On a pu la voir dans Nip/Tuck (photo), mais également dans Sex and the City. Sur les planches de Broadway, elle a joué dans Les monologues du vagin, la pièce d’Eve Ensler. KCS PRESSE EN COUVERTURE 7 Alanis Morissette à Chicago, le 21 mai dernier, lors de l’Eco Friendly Show. « DANS UN CERTAIN SENS, CET ALBUM MARQUE LA FIN D’UN CHAPITRE. » album d’une chanteuse. Depuis cet énorme succès, six autres albums ont été créés. La manière est restée la même que pour le premier. Alanis FEMME ENGAGÉE ■ On la sait très proche de la « cause tibétaine ». En avril 2004, lorsque le dalaï-lama séjourne au Canada, Alanis Morissette organise un concert spécial pour la venue du chef spirituel des Tibétains à Ottawa. Elle est aussi très investie dans les causes humanitaires. Avec d’autres chanteurs, elle milite contre un projet américain de forage pétrolier en Alaska. Elle s’est rendue plusieurs fois au Parlement européen pour parler du changement climatique. Morissette écrit, compose et interprète la plupart de ses chansons. Les albums suivants n’ont pas eu le même succès que le premier, même si le deuxième s’est vendu à près de sept millions d’exemplaires.Artiste pluridisciplinaire, Alanis Morissette a depuis treize ans conquis son public grâce à des disques très personnels, dans lesquels elle se raconte et dit son parcours avec force et détermination. Ce soir, au Zénith, elle souhaite retrouver ses nombreux fans français pour, comme elle le dit, « sensibiliser les gens à l’art et la musique ». ENTRE STARS ■ Lorsqu’elle signe son premier album chez Mavrey Records, le label de Madonna, cette dernière déclare à propos de la Canadienne : « Elle est comme moi à mes débuts, un peu maladroite mais déterminée et franche. » Même si les rencontres entre les deux femmes sont très rares, lorsque Jagged Little Pill dépasse le million d’exemplaires, Madonna offre à Alanis Morissette un vernis à ongles platine… Quand l’album atteint les 30 millions d’exemplaires, la star de la pop lui offrira un bracelet d’une valeur de 49000 dollars !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :