Direct Soir n°358 30 mai 2008
Direct Soir n°358 30 mai 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°358 de 30 mai 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Kylie Minogue princesse de la Pop

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 EN COUVERTURE En tournée internationale, Kylie Minogue a choisi Paris (le 6 mai dernier) et Lyon (le 1 er juin) pour présenter son spectacle de 3h30 au public français. KYLIE MINOGUE L’ÉTERNEL RETOUR Adeux jours près, le public lyonnais aurait pu fêter sur scène l’anniversaire de Kylie Minogue, qui vient de souffler ses quarante bougies. La star australienne avait choisi Paris et le cadre magnifique de l’hôtel George V pour franchir ce cap symbolique, entourée de ses proches, loin des paparazzi. La rumeur avait laissé croire que la fête était organisée en Allemagne, où la chanteuse était en tournée. Nul ne l’avait contredite afin de préserver l’intimité de Kylie Minogue, qui avait en fait choisi de faire un aller-retour spécial dans la ville lumière entre deux concerts à Cologne et à Munich. Un choix qui témoigne de son attachement particulier pour la France où elle était venue suivre les traitements postopératoires consécutifs à son cancer du sein. De sombres souvenirs, qui s’éloignent peu à peu.Aujourd’hui, Kylie Minogue est en pleine forme et entend combler son public. Elle a donc tout misé sur sa tournée, intitulée Kylie X 2008, inaugurée à Paris le 6 mai dernier.Trois heures trente de spectacle, des chorégraphies époustouflantes, des écrans géants. Le spectacle fait l’unanimité, cette tournée est la plus ambitieuse de la carrière de la star australienne. CARRIÈRE EN DEUX TEMPS De sa deuxième carrière, disent certains. Car on peut aisément distinguer deux phases principales dans son parcours. La première correspond à l’ascension fulgurante d’une toute jeune Australienne, fille d’un comptable et d’une danseuse, dont trois producteurs – Stock, Aitken et Waterman – ont su faire un phénomène musical et commercial à partir des Directsoir N°358/Vendredi 30 mai 2008 Après Paris, Kylie Minogue va séduire Lyon dimanche. La reine de la pop a retrouvé sa meilleure forme. Danseurs, écrans géants, chorégraphies, costumes de Jean Paul Gaultier : la chanteuse a vu grand pour le plus grand bonheur du public et des critiques. Portrait d’une artiste que l’adversité a toujours rendue plus forte. années 1980 et 1990. Initiée très tôt à l’art de la scène, elle avait été repérée en 1987 grâce au petit rôle qu’elle jouait dans un soap opera australien : Neighbours. Elle connaît alors un succès immédiat et ses tubes affluent dans les charts du monde entier : The Locomotion, I should be so lucky, Especially for you… Mais au tournant des années 1990, le phénomène Kylie Minogue prend des allures de feu de paille. Tout au long de la décennie, sans jamais sombrer, elle ne parvient plus à galvaniser son public et ses fans. Son album, intitulé
www.directsoir.net Kylie Minogue, sorti en 1994, reçoit un succès critique important, mais est boudé par le public international. Au cours de ces années de flottement, elle interprète des morceaux d’anthologie comme son duo avec Nick Cave sur le magnifique titre Where The Wild Roses Grow. LA TRANSFORMATION Le monde du show-business est cependant implacable. Kylie Minogue a beau faire la preuve de son talent artistique, cela ne suffit pas. Elle décide alors de reprendre totalement son look. En 2000, lorsqu’elle publie, sous l’égide de la maison de disques Parlophone (Radiohead, Beatles), le single Spinning Around, elle intègre définitivement la catégorie des sex-symbols. Son short ultracourt, doré, qu’elle porte dans le clip illustrant le tube, est devenu culte. Nick Cave, toujours lui, parlera d’un « chefd’œuvre. Des civilisations entières ont été bâties en l’honneur de choses plus futiles que ça, notamment les pyramides ». Paradoxe de l’époque, si l’Australienne a de quoi affoler le plus sage des hétérosexuels, elle devient aussi une icône dans le milieu gay, que l’on sait prescripteur de tendances. La chanteuse est également respectée par ses pairs et par le milieu musical le plus exigeant. Ses tubes sont régulièrement remixés par les disc-jockeys en vogue, comme Fisherspooner.Adulée sur les dancefloors, Kylie Minogue connaît la consécration nationale en chantant lors de la cérémonie d’ouverture des JO de Sydney en 2000, devant 2,1 milliards de téléspectateurs. L’année suivante, après une tournée triomphale, elle remporte son plus gros succès : Can’t Get You out of My Head qui prend très vite la tête de tous les charts. Elle reprend ensuite New Order, l’hymne des dancefloors des années 1980, qui devient Can’t Get Blue Monday En savoir plus… S.I.N./CORBIS Pour cette tournée, la chanteuse porte une vingtaine de costumes dessinés par Jean Paul Gaultier. out of My Head. Suivent In Your Eyes, Come Into My World, Love at First Sight... La « Kyliemania » est mondiale. L’ÉPREUVE Kylie Minogue affronte une nouvelle épreuve en 2005, lorsqu’elle se sait atteinte d’un cancer du sein. Il lui faudra un an pour se soigner. Le traitement est particulièrement lourd : opération, puis chimiothérapie. La jeune femme se bat avec une admirable détermination. Un UNE FEMME DE CŒUR ■ Après que le Sri Lanka a été frappé par un tsunami en 2004, de nombreuses associations ont été créées qui viennent en aide aux habitants. Kylie Minogue est la marraine de l’une d’elles, Les enfants de la mer (Children of the Sea), une troupe de théâtre de vingtsept Sri Lankais, des enfants pour la plupart, avec qui elle entretient une correspondance. A leur plus grande joie, elle leur a fait une visite surprise en mars 2006. Elle a été très touchée de les rencontrer et de constater les résultats positifs de l’action de l’association. EN COUVERTURE 7 « SI J’ARRÊTAIS DE FAIRE DES DISQUES OU D’ÊTRE EN TOURNÉE, JE RESTERAIS PROBABLEMENT CÉLÈBRE PENDANT UN MOMENT. MAIS JE PRÉFÈRE MONTRER ENCORE AUX GENS DE QUOI JE SUIS CAPABLE. » homme compte alors beaucoup dans sa vie, et l’aide à surmonter l’épreuve : le comédien français Olivier Martinez. Sitôt guérie, elle reprend comme si rien ne s’était passé, sa tournée Showgirl, manifestant ainsi un courage et un caractère qui forcent le respect. Entourée par sa sœur Dannii (chanteuse elle aussi), mais aussi (et surtout) par U2, son retour sur SON COMBAT CONTRE LE CANCER ■ Certaines artistes sont engagées moralement contre le cancer. Kylie Minogue en fait partie, pour une raison bien personnelle : la chanteuse a dû interrompre sa carrière en 2005, annonçant publiquement qu’elle avait un cancer du sein. Elle a suivi un traitement lourd, à Maisons-Alfort, dans la région parisienne. LYDIE/SIPA scène à Sydney est un véritable triomphe. En novembre dernier, Kylie Minogue sort son 10 e album studio : X, en référence au chiffre romain. Nouveau succès avec déjà un million d’exemplaires vendus à travers le monde. La princesse de la pop, dont le prénom Kylie signifie « boomerang » en langue aborigène, est la reine du come-back gagnant. CHEVALIER DES ARTS ET DES LETTRES ■ Quelques jours avant sa prestation parisienne, l’Australienne recevait des mains de la ministre de la Culture Christine Albanel la distinction de Chevalier des arts et des lettres. Même les hautes sphères de la culture française ne sont pas insensibles à ses attraits. La ministre a ainsi salué la « princesse de la pop, reine incontestée des pistes de danse […] qui transforme tout ce qu’elle touche en or, des disques jusqu’aux micro-shorts ! ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :