Direct Soir n°354 26 mai 2008
Direct Soir n°354 26 mai 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°354 de 26 mai 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Maria Sharapova, nouvelle numéro 1

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 MUSIQUE CULTURE La vie envoûtante de Wasis Diop Dix ans après son dernier album, l’auteur-compositeur et interprète sénégalais Wasis Diop revient avec un envoûtant « Judu Bék ». Wasis Diop publie un nouvel album, Judu Bék. Acteur à dix ans dans les films de son frère Djibril Diop Mambéty – disparu en 1998 et à qui il dédie une chanson, L’ange Djibril, adaptée du mythique Hallelujah de Leonard Cohen –, Wasis Diop, né en 1950 à Dakar, est devenu au début des années 1970 l’un des pionniers de la musique world, avec la création du groupe afro-jazz West African Cosmos. C’est grâce à la BO d’un film de son frère, Hyènes, qu’il se fera connaître en solo en 1993. Depuis Toxu, son précédent opus, il aura fallu attendre dix ans, durant lesquels il a notamment sillonné l’Afrique avec le projet Opéra du Sahel et signé des musiques de films (L’affaire Thomas Crown), avant que Judu Bék (« joie de vivre » en wolof), son quatrième disque solo, ne voie le jour. Un album acoustique, intimiste et mélancolique, habité par ses souvenirs d’enfance (comme dans Gudi Diop qui relate une légende africaine), et mixé par Oz Fritz (connu pour ses collaborations avec le producteur Bill Laswell et Tom Waits). Pedal steel et accordéon y soufflent comme le vent chaud du Sahel sur des rythmes et basses chaloupés. Ecrins feutrés, ses élégantes mélodies et sa guitare portent sa voix grave, profonde et sombre, qui se fait plus émouvante encore quand s’y adjoignent des voix féminines : celle de l’Américaine Grace (fille d’une collaboratrice d’Emmylou Harris) sur un Let it go « tubesque », et celle de son épouse, la Japonaise Kaoru, sur Jine Ji (chanson écrite par le bluesman El Hadj n’Diaye). Pas seulement nostalgiques, ses textes s’ancrent aussi dans la réalité d’aujourd’hui. En témoignent Anna Mou, sur une prostituée de Bamako, un morceau à la signature vocale qui évoque Gainsbourg, Dans l’arène, une métaphore des conflits mondiaux, ou bien encore Automobile mobile, titre enjoué en français sur la mondialisation et la pollution, né dans le chaos d’un embouteillage à Dakar. Marqué d’une empreinte musicale forte qui dépasse le folklore en mêlant les traditions africaines à des influences contemporaines et un soupçon de sonorités sudaméricaines, Judu Bék invite à un singulier voyage. Judu Bék, de Wasis Diop, ThinkZik ! /Pias. DR 38818/ELIOTPRESS CONCERT Ambiance boule à facettes au Zénith Le retour de Patrick Hernandez avec le RTL Disco Show. ■ Surfant sur la vague revival disco, les formations d’hier s’offrent une cure de jouvence grâce au RTL Disco Show. Depuis le 21 mai, BoneyM, les Village People, Patrick Hernandez (avec sa canne) et autres superstars des seventies font vibrer les Zénith de France. Nostalgiques, chaussez vos guêtres à paillettes et offrez-vous les mythiques It’s raining men, Born to be Alive, YMCA, et Rivers of Babylone en live. Tournée RTL Disco Show, les 27 et 28 mai à Paris et jusqu’au 7 juin dans plusieurs villes de France. CD Punch rock en pleine Phaze Directsoir N°354/Lundi 26 mai 2008 DVD Une sitcom légendaire 2007/2008 TWENTIETH CENTURY FOX CORPORATION La sitcom la plus inventive du moment. ■ Vous ne connaissez pas le cultissime Barney Stinson, amateur de costumes, de conquêtes faciles et de soirées légendaires ? Jetez-vous sur How I Met Your Mother – des réalisateurs Pamela Fryman et Rob Greenberg –, la sitcom américaine la plus inventive et attachante du moment. Tandis que la saison 3 est en cours de diffusion outre-Atlantique (avec Britney Spears en guest), la saison 2 est désormais disponible en DVD. How I Met Your Mother, saison 2, 20th Century Fox. ■ En 2005, La Phaze, trio angevin militant sortait Fin de cycle, un mélange décapant de rock, dub, drum & bass, hip-hop, jungle, punk et ragga. Ils récidivent avec Miracle, une bombe organique sans concession de fusion dubélectro-rock énervée, toutes guitares hurlantes avec riffsuppercuts, paroles contestataires et polémiques. Légalisation de l’euthanasie, « révolte des insoumis »... ça conteste et ça râle, et Miracle, ça donne une furieuse envie de danser… Miracle, de La Phaze, Because Music.
At, """ ""11\00EL t• i'



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :