Direct Soir n°35 9 oct 2006
Direct Soir n°35 9 oct 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de 9 oct 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Béart l'eau vive

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir t Lundi 9 octobre 2006 6 ACTU EN COUVERTURE EMMANUELLE BÉART/L’amour à mort Après Tom Cruise dans Mission impossible, elle a tourné à New York avec un autre monument du cinéma américain, Harvey Keitel dans Un crime, un film de Manuel Pradal (en salles mercredi). Depuis cette baignade dénudée dans une source de la garrigue provençale, Emmanuelle Béart impose sa beauté et son image d’actrice sauvage au cinéma. Comme Ugolin, le misérable personnage de Pagnol incarné par Daniel Auteuil, nous « l’aimons d’amour ». Mais Manon des Sources a fait beaucoup de chemin depuis le film de Claude Berri. Elle élargit sa palette de couleurs à chaque nouvelle rencontre avec un cinéaste. Et celle avec Manuel Pradal est une nouvelle étape. « Emmanuelle peut tout jouer, c’est une actrice fusionnelle, passionnelle et subtile, déclare Manuel Pradal. Ce sont les qualités d’une grande actrice, elle peut tout jouer. » Le réalisateur français l’a choisie pour incarner Alice, une New- yorkaise amoureuse de Vincent, son voisin de palier. Lui ne vit que pour retrouver le meurtrier de sa femme, elle s’obstine à fabriquer un coupable pour lui permettre d’assouvir sa vengeance. Un chauffeur de taxi innocent en fait les frais, mais le coupable idéal n’existe pas… le crime parfait non plus. Manuel Pradal a voulu « une Manon des sources qui devienne Manon des villes face à un Bad lieutenant cabossé et fragile. » Il se souvient d’une rencontre passionnée sur le plateau de tournage entre une peau « douce » et une peau TCD Parfums de femme L’éclosion Longtemps après son baptême des plateaux de cinéma à l’âge de 7 ans, Edouard Molinaro révèle une grande actrice dans L’amour en douce (César du meilleur espoir en 1985). Elle devient star en 1987 dans Manon des Sources de Claude Berri, rôle couronné par un César du second rôle. Emmanuelle Béart aime multiplier les identités à l’écran : délinquante dans Les enfants du désordre de Yannick Bellon, prostituée dans J'embrasse pas d’André Téchiné ou femme de chambre sensuelle dans 8 Femmes de François Ozon. GARFUNKEL/RETNAUS/STARFACE « dure », dans les quartiers populaires de New York, loin du regard des touristes : « Emmanuelle et Harvey se sont aimés, bagarrés, ils ont rigolé ensemble. Le crime s’est fait à mains nues, le film aussi. Pas de costumes d’apparat. L’un et l’autre ont affronté ce film en étant proches de leur vraie nature. » Pour la grande scène d’amour, les deux acteurs ont laissé de côté leur pudeur. Emmanuelle Béart commente : « Je ne regrette pas cette scène torride. Je la trouve même très forte. » Le réalisateur lui-même souligne la performance : « Ils ont fait l’amour devant les milliers de New-yorkais La révélation BORIS EHRGOTT,LAURIE CHOLEWA,THOMAS LIARD,XAVIER FORNEROD,NICOLAS CAILLEAUD,ALEXANDRE GIRAUD P.BOUSSEL/AFP qui allaient et rentraient du boulot. Dans les deux secondes de face à face, les regards étaient vertigineux. Le bruit du métro, les hurlements, les crissements ressemblaient à leur voyage au bout de la chair et de la nuit. » Une fois encore, Emmanuelle Béart se livre à corps perdu dans ce polar nocturne. Martin Scorsese a déjà prouvé que le décor naturel de Brooklyn et du Queens permettait aux acteurs d’exprimer toute leur vérité et leur violence. Une vérité que la belle Emmanuelle nous laisse entrevoir un peu plus dans ce thriller : « Les gens, et tant mieux, ne voient jamais un acteur pleurer Emmanuelle Béart n’hésite pas à mettre sa célébrité au service de causes qui lui sont chères. Ambassadrice de l’Unicef pendant dix ans, elle voyage partout dans le monde, dans tous les pays où l’enfance est menacée. Son combat le plus vigoureux : les sans-papiers. Elle s’illustre en dormant à leurs côtés au sein de l’église de Saint-Bernard, en 1996. Enfin, Emmanuelle soutient l'association Les amis du bus des femmes, créée en 1990 à l'initiative d'anciennes prostituées. TCD C’est dit ! « Je n’ai pas l’habitude de regretter les choses, je n’aime pas ça. Une fois que vous les avez faites, ça ne sert à rien de se retourner. Il faut foncer. » tout seul chez lui comme un con. Mais les instants de doute existent. C’est une forme de politesse que de ne pas s’écrouler devant le public, de ne pas montrer ses faiblesses. » La consécration Sex-symbol du cinéma français, la comédienne est la reine du tapis rouge sur les marches du Palais des festivals à Cannes. Elle est la cible privilégiée des photographes. En 2001, Emmanuelle Béart défend les couleurs de trois films en compétition sur la Croisette : Les destinées sentimentales d’Olivier Assayas, Le temps retrouvé de Raoul Ruiz et La répétition, de Catherine Corsini.
www.directsoir.net Le poète-président Léopold Sédar Senghor en 1981. BORDEAUX/Juppé : belle victoire h Avec 56,24% des voix, Alain Juppé reprend Bordeaux. Hier, les suffrages ont été favorables à sa liste UMP-UDF-DVD dès le premier tour des élections municipales anticipées. L’année d’inéligibilité passée est déjà oubliée. Pour la majorité des Bordelais qui se sont exprimés, l’ancien maire devait revenir à la tête de leur ville. L’ex-Premier ministre reprend donc les rênes qu’il avait laissées à son premier adjoint, Hugues Martin, après sa démission. Seule ombre au tableau : un taux de participation relativement faible : 44,10%, soit 10 points de moins qu’en 2001. Victoire pour la liste d’Alain Juppé, hier. SÉGO-SARKO/Statu quo h Au second tour de la présidentielle, 49% des Français préféreraient voir Ségolène Royal présidente de la République, contre 39% pour Nicolas Sarkozy, selon un sondage CSA pour Le Parisien, Aujourd’hui en France et i-Télé paru aujourd’hui. Mais un paradoxe subsiste concernant le premier tour, puisqu’un autre sondage TNS Sofres-Unilog pour Le Figaro-RTL-LCI, publié également aujourd’hui, crédite le président de l’UMP de 38% des voix, contre 29,5% pour la présidente de Poitou-Charente. P.ANDRIEU/AFP J. DEMARTHON/AFP 8 PARIS/Une passerelle des Arts pour Senghor h Après le sommet de la Francophonie, une nouvelle occasion est donnée de rendre hommage à l’ancien président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor. Abdou Diouf, son ancien Premier ministre, est à Paris aujourd’hui où, en compagnie du maire Bertrand Delanoë, ils vont baptiser la passerelle piétonnière qui relie le musée d’Orsay au jardin des Tuileries, qui sera dorénavant nommée « passerelle Léopold Sédar Senghor », célébrant ainsi le centenaire de la naissance du père de la négritude. Sédar Senghor était un des plus ardents défenseurs de la langue française et l’ambassadeur de la culture de l’Afrique noire, il aurait eu 100 ans aujourd’hui. Né le 9 octobre 1906 à Joal (sud de Dakar), Léopold Sédar Senghor, membre de l’Académie française depuis 1984, s’était fait l’apôtre de « la civilisation de l’universel ». À la tête du Sénégal jusqu’au 31 décembre 1980, le poète-président, décédé en 2001, a fait de son pays une des premières démocraties d’Afrique, en y autorisant le multipartisme et cédant la place à son Premier ministre de l’époque, Abdou Diouf. Souhaitons que ce nouveau baptême posera moins de problèmes que son inauguration initiale, puisque l’ouvrage avait été fermé le soir de son ouverture au public, en décembre 1999, pour raisons de sécurité. L’œuvre de l’architecte Marc Mimram a été rouverte au public le 12 novembre 2000 après des travaux et près d’un an de polémique. SANTÉ/Au volant, la vue c’est la vie LES SITES À CONSULTER ★★★★ ★★★ ★ ★★ GALMICHE/TF1/SIPA millions d’automobilistes concernés h Parce qu’avoir une bonne vue au volant c’est vital, les « Journées de la vision » invitent cette année les automobilistes à évaluer leur capacité visuelle. Les 32 millions de conducteurs que compte notre pays, son donc invités à se rendre chez l’un des 6 000 opticiens partenaires, dès demain et jusqu’à samedi. Gratuite, l’évaluation permettra de repérer rapidement le moindre défaut visuel. L’opération, organisée par l’Association nationale pour l’amélioration de la vue, veut plus particulièrement dépister le glaucome. Cette affection qui touche les plus de 40 ans ne peut être décelée que par un professionnel. www.journeesdelavision.info www.asnav.org www.udo.org www.e-sante.fr FRANCE FRANCILIENS : « LA VIE EN VERT » Les Franciliens aspirent à une meilleure qualité de vie et à des actions prioritaires dans les quartiers défavorisés. Ce sont les résultats d’une consultation (1) présentés aujourd’hui par la région Île-de-France. (1) consultation réalisée par l’institut CSA 1 Ils attendent une réduction des nuisances liées à la pollution, l’environnement et plus d’espaces verts. C’est le cas notamment des habitants de l’agglomération parisienne. Plus on s’éloigne de la capitale, moins l’environnement est critiqué. 2 L’amélioration des transports en commun est une priorité pour les Franciliens excentrés. Les déplacements de banlieue à banlieue se transforment souvent en expédition. Le système centralisé les oblige à passer par Paris la plupart du temps. 3 En matière de logement, ils se prononcent pour une réutilisation de l’espace existant, et notamment une réhabilitation des secteurs industriels désaffectés. Pour ce qui est du choix de l’habitation, c’est la proximité avec le lieu de travail et les commerces qui prime. GOOGLE EARTH Directsoir t Lundi 9 octobre 2006 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :