Direct Soir n°330 8 avr 2008
Direct Soir n°330 8 avr 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°330 de 8 avr 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (138 x 183) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Hosni Moubarak, élections municipales en Egypte

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 C LA SAGA DE L’ÉCONOMIE Le papier d’Arménie Le désodorisant naturel Le papier d’Arménie est le premier désodorisant à avoir été commercialisé, dans un carnet de douze feuilles prédécoupées en trente-six bandelettes. Depuis plus de 120 ans, des milliers d’utilisateurs plient les petites feuilles odorantes en accordéon pour assainir leur habitation. Un parfum d’évasion à base de benjoin et de vanille… 2 millions de carnets sont produits par an. omme l’odeur de l’herbe fraîchement coupée à la nuit tombée, le parfum du papier d’Arménie continue de flotter dans l’air. Reconnaissable à son carnet à couverture jaune et gris vert et à ses bandelettes de papier brun, le désodorisant naturel séduit les consommateurs. Selon une étude Nielsen réalisée en 2007, trois Français sur quatre connaissent le produit et près d’un quart en utilise fréquemment. Son nom est repris dans de nombreux ouvrages culturels. Même Serge Gainsbourg évoque le parfum à brûler dans sa chanson Les petits papiers, interprétée par Régine en 1965. UN PARFUM VENU D’ORIENT Au cours d’un voyage dans l’Empire ottoman,Auguste Ponsot part à la rencontre des Interview de la DIRECTRICE NIKO Arméniens. Le chimiste découvre en 1885 que ce peuple utilise du benjoin pour purifier et assainir leurs habitations souvent infectées par le choléra. Il décide de rapporter en France quelques cristaux de cette miraculeuse résine. A son retour, il travaille avec son ami et collaborateur Henri Rivier, pharmacien de formation. Après plusieurs expériences, ce dernier dissout le benjoin dans de l’alcool à 90° et parvient à obtenir une pâte, à l’origine du futur papier d’Arménie. Si l’on imprègne cette texture sur une feuille buvard, le papier ne s’enflamme pas et brûle lentement. Le papier d’Arménie est d’abord distribué dans la rue avant de gagner les étalages des officines. Les pharmaciens préconisent son usage en cas de grippe. L’invention remporte un franc succès lors de l’Exposition d’hygiène en 1888.A l’occasion de l’Exposition universelle de 1889, Auguste Ponsot et Henri Rivier impressionnent les visiteurs. Pour prouver l’efficacité de leur produit, ils déposent un morceau de viande sous une cloche où ils ont préalablement placé du papier d’Arménie. La semaine suivante, la viande est toujours comestible. Cette expérience révèle que le désodorisant a des effets purificateurs et des vertus antiseptiques. L’Exposition universelle de 1900 à Paris contribue également au succès du papier d’Arménie auprès du grand public. légende en blanc Directsoir N°330/Mardi 8 avril 2008 Mireille Schwartz – directrice de la maison Papier d’Arménie Vous êtes l’arrière petite-fille d’Henri Rivier, l’un des deux créateur du papier d’Arménie. Pourquoi avoir repris les rênes de l’entreprise ? Par tradition familiale. A la mort de mon grand-père, ma mère a repris la direction de la société. Puis elle m’a demandé de lui succéder en 1993. J’étais très intéressée par le projet. Le papier d’Arménie a obtenu des médailles notamment à l’Exposition d’hygiène en 1888 et à l’Exposition universelle de 1889. En quoi votre arrivée a-t-elle apporté un nouveau souffle à l’entreprise ? J’ai développé la communication du groupe. J’ai engagé un assistant commercial, participé au salon Marjolaine à Paris sur les produits bio, et mis en place une grande campagne de publicité. A mon arrivée, l’usine produisait 200 000 carnets de papier d’Arménie par an. Henri Rivier, l’un des deux créateurs du Papier d’Arménie. MONTROUGE, BERCEAU DU PAPIER D’ARMÉNIE Si son nom évoque les contrées lointaines de l’Orient, le parfum à brûler est pourtant fabriqué depuis plus d’un siècle à Montrouge, dans la banlieue parisienne. L’atelier du papier d’Arménie demeure la plus ancienne usine de la commune. La plupart des machines utilisées pour sa fabrication remontent à la naissance du désodorisant. Près de six mois sont nécessaires pour élaborer ces bandelettes à l’odeur vanillée. L’un des composants du papier d’Arménie est le styrax, l’une des meilleures résines de benjoin provenant de l’aliboufier (arbuste) au Laos. Les ateliers en importent près d’une tonne et demie par an. La résine est dissoute pendant deux mois dans de l’alcool, parfumée, puis appliquée sur une feuille de papier buvard. Après avoir été séchée et pressée pendant un mois, la feuille est passée dans une étuve et de nouveau mise sous presse pendant trente jours supplémentaires. La composition de la solution parfumée est bien gardée – ALPH.B.SENY/FEDEPHOTO les ouvriers de l’atelier se la transmettent de génération en génération. ARMÉNIE MON AMIE A l’occasion de l’année de l’Arménie en France (2006-2007), Francis Kurkdjian, créateur de fragrances pour les marques Aujourd’hui, nous en sommes à deux millions en moyenne. En quoi le papier d’Arménie est-il différent des autres désodorisants ? C’est un produit simple et efficace qui dégage une odeur agréable. Son prix est abordable et il est facile à transporter au cours de ses voyages. DR
www.directsoir.net Le papier d’Arménie a été créé à la fin du XIXe. Il est élaboré à partir du benjoin, résine de l’aliboufier, qui produit aussi de belles fleurs blanches (arrière-plan). Plus de 20 000 bougies spéciales « papier d’Arménie » sont vendues chaque année. de luxe, conçoit un carnet et une bougie parfumée distribués en édition limitée. Originalité : la couverture du carnet est pour l’occasion déclinée en bleu, l’une des trois couleurs du drapeau du pays invité : elle représente le ciel arménien. Quant aux bougies spéciales, plus de 20 000 exemplaires sont écoulées chaque année. Le chiffre d’affaires de la société, évalué à deux millions d’euros en 2007, a été multiplié par douze en quinze ans. L’été dernier, un concours a été lancé à l’attention des jeunes étudiants en design. Objectif : réaliser un brûleur en métal pour déposer les bandelettes de papier. Près de 70 projets ont été sélectionnés sur un total de 350. Un jury de professionnels issus notamment de la publicité et du graphisme a désigné les lauréats de cette compétition à l’automne dernier. Un nouveau brûleur de parfum devrait donc bientôt voir le jour… RÉPARTITION DES VENTES DU PAPIER D’ARMÉNIE 10% « Respire ! dit-elle. C’est du papier d’Arménie, ça sent très bon ! » Extrait du roman Les allumettes suédoises de Robert Sabatier, paru en 1969. Étranger France ■ Les carnets de papier d’Arménie sont principalement exportés vers le Canada, le Japon et les pays francophones (source : société Papier d’Arménie). 90% DR NIKO - DR - D. BARTHELEMY/BIOS EN SAVOIR PLUS ENCENS Le bâtonnet parfumé traditionnel ■ Souvent associé aux odeurs de bois, de plantes ou de fleurs, l’encens est une résine extraite d’arbres poussant notamment au Yémen, en Somalie ou en Inde. Lors de sa combustion, il dégage une odeur qui parfume et purifie les lieux. Commercialisé sous forme de bâtonnets ou de cônes, l’encens a également des vertus médicinales. Les thérapeutes le préconisent pour lutter contre le stress, les douleurs et les insomnies. Cette résine conserve VOISIN/PHANIE une signification mystique. L’encens est souvent utilisé lors de rites religieux. HUILES Les diffuseurs ambiants ■ L’aromathérapie aux huiles essentielles permet d’assainir l’air ambiant et offre un bien-être grâce aux plantes. De nombreux diffuseurs sont distribués sur le marché français, souvent privilégiés par rapport aux désodorisants qui dégagent des odeurs artificielles. Parmi les diffuseurs préférés des Français : la lampe Berger, faite en porcelaine, en cristal ou en faïence. Créé en 1898 par Maurice Berger, ce brûleur diffuse un agréable parfum dans toute la maison. Un diffuseur d’huiles essentielles qui fait aussi fonction d’humidificateur et d’ioniseur. TRUCS ET ASTUCES Finies, les mauvaises odeurs ! ■ Verser deux à trois gouttes d’huile parfumée sur le filtre de l’aspirateur pour dégager un parfum agréable pendant le ménage. ■ Disposer des herbes de Provence mélangées à du sable humide dans le fond du cendrier pour éviter les odeurs de tabac. ■ Mettre de la menthe, de la lavande et de la citronnelle à l’entrée de chaque pièce en cas d’absence prolongée. ■ Lors de travaux de peinture, placer un bol de vinaigre dans la pièce à peindre pour éliminer les odeurs de peinture fraîche. ■ Mettre un verre de lait ou une pomme de terre crue épluchée dans la partie supérieure de votre réfrigérateur pour ôter les odeurs fortes de fromage ou de charcuterie. ■ Saupoudrer la moquette de bicarbonate de soude et laisser reposer 15 à 30 minutes avant de passer l’aspirateur pour la nettoyer. L’encens est brûlé pour son parfum, mais aussi pour ses vertus médicinales. Dans une pièce, une plante odorante telle que la citronnelle est efficace contre les odeurs. 9 BICHON/SUCRÉ SALÉ L. TETTONI/CORBIS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :