Direct Soir n°328 4 avr 2008
Direct Soir n°328 4 avr 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°328 de 4 avr 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (138 x 185) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Youssou N'Dour voix de l'Afrique

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 L LA SAGA DE L’ÉCONOMIE Yves Rocher L’éco-cosmétique Inositol, la gamme de soins pour le visage Yves Rocher, fonde son succès sur les bienfaits des ressources naturelles. Soucieuse de promouvoir le développement durable, l’entreprise bretonne a été récompensée par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) pour sa démarche, qui marie qualité et respect de l’environnement. e succès de la gamme Inositol, et plus particulièrement de son soin antirides, est désormais international. Mais c’est dans un terroir qui préserve jalousement ses racines qu’il faut rechercher l’origine de cette aventure cosmétique. Tout commence avec un jeune homme qui se lance dans la fabrication de pommades à base de ficaire, une plante herbacée à fleurs jaunes. La recette de ce produit miracle lui aurait été confiée par une guérisseuse rencontrée dans les bois… Voici pour la légende, qui contient sans doute une part de réalité. La véritable histoire de la marque prend forme en 1958, lorsque Yves Rocher, jeune entrepreneur, décide de vendre des produits cosmétiques à base de plantes.Avec un capital de 2000 francs, il loue un grenier et le transforme en siège de sa société. Elevé en Bretagne, à La Gacilly (Morbihan) plus précisément,Yves Rocher choisit ce village pour commencer son épopée. « Un jour La Gacilly sera connue et prospère », dit-il à l’époque. De ce serment, il fera une réalité. LE VÉPÉCISTE Officiellement, Yves Rocher choisit de vendre ses produits cosmétiques par correspondance pour être plus proche des femmes. Mais officieusement, le Breton ne dispose pas du diplôme de pharmacien qui En savoir plus l’autorise à vendre ce type de produits… C’est un véritable succès, à tel point qu’aujourd’hui Yves Rocher expédie plus de 7 millions de colis par an. Grâce au Livre vert de ma beauté, lancé en 1965, véritable catalogue des produits, les femmes ont rapidement connaissance des cosmétiques à base de plantes vendus par la marque. Et pour Yves Rocher, l’utilisation de végétaux pour créer ses produits est une véritable volonté. LES BELLES PLANTES C’est petit à petit qu’Yves Rocher est devenu une référence en cosmétique végétal. Une cinquantaine de brevets ont été déposés. Les guides de formulation très stricts, régulièrement actualisés par les laboratoires, listent le pourcentage d’origine naturelle des produits, les composants d’origine végétale à privilégier et les ingrédients à proscrire comme les composants d’origine animale. La sélection des plantes est scrupuleusement encadrée par une charte qui interdit l’emploi d’ingrédients végétaux OGM. Concrètement, Yves Rocher privilégie les plantes issues de l’agriculture biologique. Quarante-quatre hectares de champs sont cultivés en mode biologique à La Gacilly, où est cultivée la camomille que l’on retrouve dans les soins visage « Pure Camomille ». YVES ROCHER Directsoir N°328/Vendredi 4 avril 2008 Soin Optimal, crème antirides de la dernière gamme de soins d’Yves Rocher – Inositol–, est un produit conçu dans le respect de l’environnement. Luminelle, la marque de maquillage référence ■ Outre les soins cosmétiques, Yves Rocher s’est également lancé dans la création de produits de maquillage. Luminelle est la première marque de maquillage « made in Yves Rocher ». Elle voit le jour en 1978. Le créateur souhaitait des produits de maquillage simples d’utilisation et très abordables pour le porte-monnaie de ses clientes LE TOURNANT 1968 L’aventure Yves Rocher prend un véritable tournant en 1968. Le succès de la vente par correspondance est bloqué lorsqu’au mois de mai de cette année, les bureaux de poste sont paralysés par les grèves. Pendant plusieurs semaines, aucun colis n’est livré. C’est probablement le tournant qu’attendait le vépéciste pour créer ses centres de beauté. Pour ne plus dépendre de la seule vente par correspondance, Yves Rocher ouvre son premier magasin boulevard 3 Un produit Yves Rocher est vendu toutes les trois secondes dans le monde. déjà adeptes des soins pour le corps. Aujourd’hui, Luminelle est devenue une marque de maquillage dont les produits se vendent très bien : les derniers chiffres indiquent qu’en 2007, quarante-trois produits Luminelle ont été vendus par minute en France. Grâce à ses couleurs « naturelles », la première gamme Luminelle comme la Haussmann, à Paris. Les femmes montrent rapidement un réel engouement pour les centres de beauté. Et l’impact est d’autant renforcé chez elles qu’Yves Rocher démocratise les soins et les produits cosmétiques. Aujourd’hui, on compte plus de 1600 centres dans le monde, dont 600 en France. Quant au Livre vert distribué dans les centres, il a été modifié en 1997 et se vend à trois millions d’exemplaires dans 79 éditions. Devenue une marque internationale, Yves Rocher n’en reste pas moins profon- YVES ROCHER dernière-née ont obtenu l’adhésion des utilisatrices. En outre, par l’intermédiaire de la marque Luminelle, Yves Rocher Maquillage s’attaque depuis l’année dernière à un autre marché : les jeunes filles. Avec ses couleurs flashy, la gamme « Luminelle Tendance » s’adresse aux nouvelles amatrices de maquillage.
RAYMOND MORRIS/SIPA YVES ROCHER www.directsoir.net Yves Rocher en 1990. dément attaché à ses racines bretonnes. Les sites de production industrielle et de logistique se trouvent toujours à La Gacilly. Et depuis longtemps, le fondateur de la marque contribue au développement économique de sa région. Ainsi, sur les 13500 employés que compte la ■ Source : Yves Rocher Une visite du Jardin de la découverte, à La Gacilly. 44hectares de champs y sont cultivés en mode biologique. « Yves Rocher, c’est l’histoire d’un homme, une histoire vraie. » Alain Cabaret, directeur mondial magasins. société Yves Rocher, 4 000 se trouvent dans le Morbihan. Même si l’évolution de la marque ne s’est pas faite sans embûches, ce nom est une référence pour les femmes, car il est porteur de valeurs simples, toujours plus proches de la nature. VENTILATION DES VENTES YVES ROCHER EN 2006 Maquillage par familles de produits Hygiène Parfumerie 18% 12% 19% 20% Soin du visage 40% 31% 52% Vente Vente à distance par magasins Soin du corps par réseau de distribution 8% Autres (VD, agents) BIGOT/ANDIA.FR J.T./DIRECTSOIR LES ACTIONS YVES ROCHER ÉCOLOGIE L’engagement d’Yves Rocher ■ Yves Rocher est engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il y a deux ans, le groupe s’est lancé dans la création de recharges cosmétiques. Résultats : 23tonnes de plastique et 6,9tonnes de carton en moins. Parmi les autres initiatives écologiques de la marque, Yves Rocher a fait de ses sites de fabrication des sites propres. Toutes les usines ont reçu la double certification « environnement-qualité ». Enfin, Yves Rocher a vendu en 2006 plus de 2 millions de sacs réutilisables en France, à savoir 104 tonnes de plastique économisées. DR-YVES ROCHER LE LIVRE VERT en braille 9 ■ Lorsque la marque a créé le premier Livre vert en braille en 2003, elle était loin de se douter de l’engouement qu’il allait susciter. L’association HandiCaPZéro s’est engagée auprès d’Yves Rocher pour aider les femmes aveugles. En 2006, HandiCaPZéro commande plus de 1500 Livre vert en braille, qu’elle met à la disposition des femmes. L’année d’après, les commandes du livre triplent. Enfin, en 2008, Yves Rocher crée des étiquettes de produits pour mieux identifier les cosmétiques et orne ses centres de beauté de vitrophanie en braille. LES ACTEURS DU MARCHÉ AGNÈS B. L’autre vépéciste ■ C’est, parmi les autres vépécistes de cosmétiques, l’une des marques les plus connues. Mais derrière le prénom se cache d’abord l’âme d’une artiste passionnée, celle d’une créatrice de mode et aussi d’une avant-gardiste des cosmétiques. La première collection « beauté » prend vie en 1987, lorsque Agnès b. accepte l’invitation du Club des créateurs de beauté, qui réunit plusieurs grandes marques de cosmétiques. Aujourd’hui, ses produits de beauté se vendent entre Tokyo et New York, en passant par Londres et Paris. THE BODY SHOP L’autre franchisé ■ Outre le fait qu’elle est parmi les marques de cosmétiques bios les plus connues, The Body Shop jouit d’une grande notoriété, acquise en défendant la protection de la nature et de l’environnement. Depuis 1976, date à laquelle le premier « shop » voit le jour Yves Rocher fabrique ses produits de façon écologique et favorise le recyclage. Depuis cinq ans, Le livre vert de ma beauté est disponible en braille. L’embellisseur abricot d’Agnès b. près de Brighton en Angleterre, The Body Shop est devenue la marque « éthique » par excellence. Avec la volonté de participer à des combats comme celui contre le sida, The Body Shop est aujourd’hui présente dans une soixantaine de pays. CRÉATEURS DE BEAUTÉ YVES ROCHER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :