Direct Soir n°324 31 mar 2008
Direct Soir n°324 31 mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°324 de 31 mar 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Bachar El-Assad l'influence du Président syrien

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
GARNIER/AMBRE SOLAIRE Directsoir N°324/Lundi 31 mars 2008 10 ÉCONOMIE L’huile Ambre solaire Le secret d’un teint hâlé Depuis plus de soixante-dix ans, Ambre solaire parfume nos serviettes de plage d’un agréable parfum. Apparue à l’époque des congés payés sur les côtes de la Méditerranée, l’huile bronzante laisse la peau brillante et satinée après le passage des UV. Au fil des décennies, cette lotion bronzante s’est imposée comme l’un des produits phares de L’Oréal, le fleuron de l’industrie cosmétique française. Ambre solaire est un des produits phares de L’Oréal. FOCUS P.LUCENET/ORÉDIA LE JEUNE EUGÈNE SCHUELLER DEVAIT ÊTRE PÂTISSIER COMME SON PÈRE. MAIS LA VIE EN A DÉCIDÉ AUTRE- MENT. Après de brillantes études à l’Institut de chimie appliquée de Paris, il crée la Société française de teintures inoffensives pour cheveux en 1909. Elle prend le nom quelques années plus tard de L’Oréal, aujourd’hui un des leaders mondiaux du secteur de la beauté et des cosmétiques. SOUS LE SOLEIL DE LA CÔTE D’AZUR Le chimiste d’origine alsacienne quitte chaque été la capitale pour quelques jours de vacances en Bretagne. Sur son voilier baptisé L’Edelweiss, il découvre les contrées bretonnes, de Dinard à l’île sauvage de Bréhat. Mais les plaisirs de la navigation ont un prix. Peu habituée à être exposée au soleil, sa peau rougit facilement. Eugène Schueller teste toutes les huiles – d’olive, de noix de coco, d’arachide – disponibles sur le marché. Le résultat est peu concluant. De retour dans ses laboratoires à Paris, il travaille avec une équipe de scientifiques pour élaborer une solution contre les coups de soleil. Après de longues recherches, ses chimistes découvrent une huile miracle, qui est un film protecteur. Prudent, l’entrepreneur ne souhaite pas la commercialiser dans l’immédiat. En avril 1935, il effectue quelques tests sur des vacanciers de la « French Riviera ». Deux mois plus tard, l’huile ambrée à l’odeur agréable est distribuée sur la Côte d’Azur. L’année suivante, le produit est vendu partout en France. VACANCES, SOLEIL ET AMBRE SOLAIRE Le Front populaire remporte les élections législatives en avril 1936. Léon Blum, dirigeant de la Section française de l’internationale ouvrière (SFIO), forme un nouveau cabinet. Sous sa présidence, les accords de Matignon sont signés le 7 juin. Les ouvriers obtiennent l’instauration de la semaine de 40 heures et quinze jours de congés payés. Les Français peuvent désormais partir en vacances, du pain bénit pour Eugène Schueller. L’Ambre solaire rencontre un franc succès. Les femmes l’utilisent pour obtenir un bronzage intense sans brûlure. Eugène Schueller souhaite pérenniser cette réussite. Il lance une grande campagne publicitaire sur les radios et dans toutes les pages des quotidiens. Mais la Seconde Guerre mondiale bouleverse le quotidien des Français. La joie de vivre de l’entredeux-guerres n’est plus de mise. Les femmes détournent l’Ambre solaire de son usage premier. Elles se maquillent les jambes avec l’huile pour simuler la présence de bas. Les hommes l’utilisent pour se lisser les cheveux. A la sortie de la guerre, les ventes reprennent. Eugène Schueller retrouve le sourire. En 1951, L’Oréal crée deux nouveaux produits : Ambre solaire crème et Ambre solaire total. Faites-moi confiance. Vous verrez comme c’est contagieux. Eugène Schueller, fondateur du groupe L’Oréal Les Européens se protègent-ils correctement ? La lumière du soleil aurait des effets bénéfiques sur le moral en favorisant la présence de mélatonine dans l’organisme, couramment appelée « l’hormone du sommeil ». Mais une exposition prolongée au soleil est déconseillée pour éviter tout risque de cancer de la peau. Une étude menée en 2007 dans sept pays* par Garnier et l’association de Ligues contre le cancer européennes (ECL) révèle que les Européens ne sont pas tous de bons élèves en matière de protection solaire. - 22% des personnes interrogées, principalement en Italie, en Espagne, en France ou en Pologne, se déclarent « accros au bronzage ». A l’affût du moindre rayon de soleil, ils n’abusent cependant pas des crèmes solaires. Ils fréquentent régulièrement les cabines UV. - 17% des Européens utilisent des crèmes avec des indices élevés (30 ou 50) en raison de leur peau claire. Prudents, ils préfèrent s’abriter sous un parasol ou rester à l’ombre en cas de forte chaleur. - 31% d’entre eux aiment lézarder au soleil en 1935 Création de l’huile Ambre solaire. SUZY, MISS AMBRE SOLAIRE Après l’apparition du bikini, les pin-up tout droit venues des Etats-Unis débarquent sur les plages françaises. En 1948, la première pin-up de la marque Ambre solaire fait son apparition à l’entrée des magasins. La dénommée Suzy, blonde et coiffée d’un chapeau de paille, tient l’huile bronzante à la main. Les ravissantes Betty Grable et Rita Hayworth n’ont qu’à bien se tenir ! Suzy est la première Miss Ambre solaire à apparaître dans les publicités de la marque, dans les années 1950. Les pin-up recrutées par L’Oréal partent en campagne et offrent des échantillons du produit à bord d’élégants cabriolets. Pour faire face à la concurrence, le flacon de l’huile Ambre solaire connaît quelques modifications. Un bouchon en forme de crochet apparaît dès 1958. Après le carré et un soleil orangé dans les années 1960-1970, un nouveau sigle en forme d’arc s’invite dix ans plus tard sur les flacons des produits. 1984 est l’année de la disparition de la pin-up égérie de l’Ambre solaire. GARNIER AMBRE SOLAIRE, UNE MARQUE RESPONSABLE Aujourd’hui, les gammes de produits Ambre solaire s’exportent dans plus d’une soixantaine de pays. Les laboratoires Garnier (de L’Oréal), restant conscients des risques qu’ils encourent. Ils respectent à la lettre les consignes délivrées par les médecins : ne pas s’exposer après le déjeuner, s’enduire de crème solaire après chaque bain de mer et bien s’hydrater. Garnier Ambre solaire s’est engagée cette année auprès de l’Institut national du cancer. Participant au Cercle des partenaires pour la prévention solaire, la marque communique sur les risques d’une surexposition. * Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Norvège, Pologne.
GARNIER/AMBRE SOLAIRE GARNIER/AMBRE SOLAIRE www.directsoir.net Affiche publicitaire de 1946. Au sortir de la guerre, les ventes reprennent. 1937, l’Ambre est commercialisée depuis quelques mois. privilégient la protection à l’intensité du bronzage. Au bord de la mer ou à la montagne, la peau doit être protégée pour lutter contre les risques dus à une exposition prolongée au rayonnement des UV. Les vacanciers prennent peu à peu conscience de l’importance des indices de protection des crèmes. Les petits sont les plus sujets aux brûlures car ils s’exposent souvent sans RÉPARTITION DES VENTES DE CRÈMES SOLAIRES EN FRANCE Crèmes de protection 18% Autobronzants 11% Après-soleil ■ Source : Emap Media Régie 71% Garnier lance cette année l’Ambre solaire Rapido. Un flacon d’Ambre de la création d’Eugène Schueller. être enduits de crème préalablement. Garnier lance cette année l’Ambre solaire Rapido, un spray à haute protection destiné aux enfants. Et pour les femmes qui souhaitent éviter la chaleur de l’été, les laboratoires ont développé une gamme d’autobronzants, classique pour les peaux mates, light pour les peaux claires. La recette d’une peau hâlée toute l’année ! GARNIER/AMBRE SOLAIRE GARNIER/AMBRE SOLAIRE ÉCONOMIE 11 SOLEIL DES ÎLES : l’odeur enivrante de Tahiti DR Le monoï séduit dès 1983. LOVEA : la gamme solaire bio ■ Lancée en 1992 par Edouard Valette, Lovea, des laboratoires Serval, implantés à Castres (Tarn), s’inscrit comme l’une des principales marques de produits solaires en France. Soins après-soleil, huiles sèches, graisses à traire parfumées à la vanille ou au monoï sont autant de produits proposés par la marque. Depuis plus d’un an, les laboratoires ont changé de direction. A moins de trois mois de la saison estivale, Lovea a mis au point une nouvelle gamme de produits solaires bios certifiée par l’organisme Cosmébio. ■ L’origine de la boîte ronde de couleur bleue remonte à 1911. A l’époque, Oskar Troplowitz lance une crème de soin, en collaboration avec le chimiste Isaac Lifschütz et le dermatologue Paul Unna, dont la formule se compose d’un nouvel émulsifiant, l’Eucérit. Dans les années 1930, la marque commercialise une huile solaire avant de distribuer, après la Seconde Guerre mondiale, ACTEURS DU MARCHÉ ■ Créée en 1983, la marque Soleil des îles séduit les consommatrices grâce à son célèbre monoï de Tahiti. Le produit est obtenu après la macération des fleurs de tiaré dans l’huile de coprah. Cette dernière est extraite des noix de coco récoltées sur les terres polynésiennes. Après quelques heures d’exposition au soleil, la peau est bronzée et satinée. Le monoï peut être également appliqué sur les cheveux pour leur redonner souplesse et brillance. La marque propose de nombreux produits comme l’huile bronzante et le lait solaire. Depuis 1987, Soleil des îles appartient au groupe Interlac. NIVEA : le secret d’un teint hâlé DR Le spray protecteur pour homme. Ces produits sont certifiés par Cosmébio. une gamme de crèmes protectrices. « Peau bronzée… oui, desséchée… non », tel est le slogan publicitaire de Nivea. La gamme est baptisée « Nivea Sun » dans les années 1990. Soins pour le visage, crèmes destinées à la protection de la peau des enfants, laits pour le corps, les produits se multiplient chaque année dans les rayons des grandes surfaces. CORINE DE FARME : la priorité aux hommes ■ Les femmes ne sont pas les seules à se préoccuper de leur bronzage. Les hommes ont également droit à leur crème solaire. Créée en 1974, la marque Corine de Farme des laboratoires Sarbec innove cette année en proposant une nouvelle gamme de produits destinés exclusivement à la gent masculine. Cinq produits – sprays, gels, graisses à traire – à base de monoï de Tahiti et d’huile de tamanu pour séduire cet été sur les plages ensoleillées. DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :