Direct Soir n°321 26 mar 2008
Direct Soir n°321 26 mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°321 de 26 mar 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Russel Crowe le retour du Western

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
N. KHAYAT/ABACA N. KHAYAT/ABACA SAM/STARFACE Directsoir N°321/Mercredi 26 mars 2008 14 V.I.P. Si la valeur marchande des acteurs était fixée par les récompenses qu’ils reçoivent, il faudrait en déduire que la cote de la jeune Audrey Dana s’apprête à exploser. Lauréate de l’édition 2008 du prix Romy-Schneider, qui récompense chaque année les meilleurs espoirs du cinéma français, Audrey Dana succède en effet à la comédienne Mélanie Laurent, à qui cette récompense a servi de tremplin pour les césars. Suivant les traces de sa consœur, Audrey Dana tourne actuellement avec le réalisateur Philippe Lioret, celui-là même qui a offert à Mélanie Laurent le rôle de Lili dans Je vais bien, ne t’en fais pas, qui lui a valu le césar du meilleur espoir féminin en 2007. Au sujet d’Audrey, Philippe Lioret est formel : « Quoi qu’elle fasse devant la caméra, j’y crois toujours. » Et ce n’est pas Claude Lelouch qui le contredira. Ce réalisateur, par qui tout a commencé, l’avait repérée dans le film de Bernard Werber Nos amis les Terriens. Séduit par son jeu, son charme, sa voix, il la contacte et lui offre le premier rôle de son long métrage Roman de gare, persuadé d’avoir trouvé une perle rare : « Elle me rappelle Annie Girardot à ses débuts, explique-t-il. Elle dégage vraiment quelque chose, elle est formidable. » Consciente de la chance que lui a donnée ce prestigieux parrain,Audrey Dana raconte au site GreenMama.fr : « Aujourd’hui, tout est directement lié à Claude. C’est bizarre, parce que j’ai ZOOM SUR… Récompensant les espoirs du cinéma français, le prix Romy-Schneider est revenu cette année à l’actrice Audrey Dana, qui succède à Mélanie Laurent. Discrète, cette jeune comédienne révélée par Claude Lelouch dans « Roman de gare » devrait faire parler d’elle. Audrey Dana, mise à prix Penélope Cruz souhaite adopter vingt enfants. L’actrice québécoise maîtrise son bonheur. la sensation de débarquer, alors que ça fait longtemps que je suis là et que je travaille. Je ne me sens pas jeune débutante. Mais en même temps, objectivement, il s’est passé un truc avec le film de Claude. » Franco-américaine,Audrey Dana est partie vivre deux ans à New York, après avoir réussi le concours de l’Ecole supérieure d’art dramatique de la Ville de Paris. De ce séjour lui restent des méthodes, « à l’américaine ». Suivant l’exemple de ses amies, elle a intégré le sport et la nourriture bio à son hygiène de vie, digne de celle d’un sportif. Adepte du roller et du yoga, Audrey Dana reconnaît faire du sport pour évacuer le trop-plein d’énergie qu’elle a dans le corps. « C’est indispensable », confirme-t-elle. Après une semaine Amie de Marion Cotillard, qui lui de tournage avec Audrey Dana, a transmis sa passion pour la je prends la mesure de l’actrice cause écologique il y a cinq qui est devant moi : quelqu’un de vrai, ans, Audrey Dana savoure la de populaire au plus beau sens reconnaissance de son travail en du terme. Un mélange d’intuition tant que comédienne, mais rêve généreuse et de technique invisible. déjà de passer derrière la caméra. Sur le modèle de Claude Lelouch à Philippe Lioret, mars 2008 qui elle doit tant, c’est logiquement d’amour dont Dana parlera. Penélope Cruz, mère de famille nombreuse ? ■ Inspirée par l’exemple d’Angelina Jolie, l’actrice espagnole Penélope Cruz envisage elle aussi l’adoption, mais en masse. « Il est possible que j’adopte vingt enfants, a-telle annoncé, c’est mon rêve depuis que je suis gamine. » Ayant du mal à concilier vie familiale et vie professionnelle, la compagne de Javier Bardem estime que son emploi du temps surchargé ne lui permet pas de prêter son corps à la période de la grossesse : « Si j’ai un bébé, je ne pourrai plus travailler. Je peux être à Londres un jour, Miami le lendemain, New York ensuite, puis de retour à Los Angeles. Je voyage plus que certains pilotes. » Marie-Josée Croze, autonome en amour ■ A l’affiche du film Le nouveau protocole au côté de Clovis Cornillac, la comédienne Marie-Josée Croze a déclaré au magazine Paris Match qu’elle n’avait besoin de personne pour être heureuse. « Je mentirais en disant que je suis prête à tout pour un homme, a-t-elle confié. Le bonheur, je l’ai en moi. Si je peux le partager, tant mieux. L’amour fusionnel est pure invention et la dépendance affective ne m’intéresse pas. » B. PINGUET/ABACA Michel Denisot remercié par Will Smith ■ Si son dernier film, Je suis une légende, a si bien marché en France, Will Smith est convaincu que c’est grâce à Michel Denisot. Invité de l’émission Le grand journal sur Canal+, l’interprète du Prince de Bel-Air a tenu à saluer l’accueil que lui avait réservé le présentateur en lui adressant une lettre de remerciements dans laquelle on peut lire : « Je veux vous remercier personnellement pour votre rôle dans le formidable succès du lancement du film. Je vous souhaite tout le meilleur pour l’année à venir ». BON ANNIVERSAIRE KEIRA KNIGHTLEY Plus jeune que ce que sa carrière pourrait laisser croire, l’actrice anglaise Keira Knightley célèbre aujourd’hui son 23 e anniversaire. Née le 26 mars 1985 à Teddington, en Angleterre, d’un père acteur et d’une mère scénariste, la jeune fille obtient de ses parents d’avoir un agent dès ses 7 ans. Enfant star, elle voit sa carrière décoller suite à son apparition dans Star Wars : épisode1, mais c’est Pirates des Caraïbes qui l’emmène définitivement au sommet. Lasse du rythme de travail qu’exige le métier d’actrice, Keira Knightley évoque fréquemment l’idée d’une reconversion, mais sans trop savoir où ni comment. WENN/SIPA M. BRUNO/CANAL+
P.J. CAROLL/AP PHOTO G. SCHREMPP/FRANCE 2 E. ROBERT/DIRECT 8 www.directsoir.net 20H55 NE PAS OUBLIER Nicolas Gob (Bruno) et Michaël Cohen (Nicolas) : un amour presque possible. Michel Roussin. Débarquement ■ Le 6 juin 1944, les troupes alliées débarquaient en France. Des milliers de kilomètres plus loin, la bataille dans le Pacifique s’intensifiait. The War revient sur l’engagement des Etats-Unis lors de la Seconde Guerre mondiale. The War (épisodes 7 et 8), documentaire. Jeudi 21H00 20H50 Rendez-vous africain ■ Chaque mois, l’émission Paroles d’Afrique propose de partir à la découverte du continent africain avec un regard résolument optimiste. Michel Roussin reçoit des personnalités de la société civile africaine pour partager opinions et expériences. Ce mois-ci il s’agit de Charles Diby Koffi, le ministre des Finances de la Côte d’Ivoire, et de Louis Keumayou, le président de l’Association de la presse panafricaine. A ses côtés, Véronique Forge voyage au cœur de la culture et des tendances de la société africaine : art, littérature, cinéma, musique, en brossant le portrait d’artistes qui portent l’histoire de leur pays. Guillaume Zeller évoque les questions d’ordre économique, social et politique. Paroles d’Afrique, demain à 15h15 sur Direct8. C. SCHOUSBOE/FRANCE 3 Ce soir à 20h55, France 2 diffuse Sa raison d’être, un film en deux parties réalisé par Renaud Bertrand qui évoque, à travers la relation de deux hommes âgés de 20 ans en 1981, le destin d’une génération bousculée par le sida. La comédienne Bérénice Béjo, qui joue le rôle d’une femme vivant avec un homme atteint du sida, nous livre ses impressions. Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce projet ? Au départ, j’ai apprécié l’idée du sujet, car aujourd’hui on ne parle plus beaucoup du sida. Quand j’ai lu le scénario, je l’ai trouvé fort, très bien écrit, avec de très beaux personnages. C’est un film simple autour d’un sujet fort et sa diffusion à la télévision le rend accessible au plus grand nombre. Comment s’est déroulé le tournage ? Nous avons tourné les deux parties (2 x 100 minutes) en deux mois, ce qui implique le tournage de nombreuses séquences par jour à un rythme assez soutenu. Le réalisateur, Renaud Bertrand, arrivait toujours très concentré. Cela a participé à créer une ambiance de travail intense et très féconde. Que retenez-vous de cette expérience ? Le fait que l’on oublie vite une maladie apparue au début des années 1980. Vingt ans, ce n’est pas long. Aujourd’hui, le sida est encore un sujet tabou et la discrimination des malades continue. Il faut continuer de rappeler, notamment à la jeune génération, qu’il est important de se protéger, car on ne guérit pas du sida. Ce film retrace l’évolution de la maladie en France, parle du regard que l’on pose sur elle et du travail qu’il reste à accomplir. Il faut prendre conscience que ce combat est loin d’être terminé. Sa raison d’être, téléfilm, 1 re partie ce soir, 2 e partie le 2 avril à 20h55. 22H50 Rois d’aujourd’hui ■ Droit d’inventaire consacre son quatrième numéro aux monarchies. Le magazine d’actualité s’interroge sur cette forme de pouvoir, s’intéresse à la vie des têtes couronnées et prolonge le débat et la réflexion avec des personnalités et des acteurs de l’Histoire. Droit d’inventaire, magazine. LE CH’TI EN SPECTACLE Depuis sa sortie, la comédie de Dany Boon Bienvenue chez les Ch’tis a attiré plus de douze millions de spectateurs. Ce soir, M6 propose le spectacle qui a inspiré le film. Enregistré en 2003 à Lille, A s’baraque et en ch’ti joue avec tous les clichés de la région pour le plus grand bonheur du public. Dany Boon, A s’baraque et en ch’ti, divertissement. TÉLÉVISION 15 20H40 Direct8 rend hommage à Thierry Gilardi. Jean-Marc Morandini évoque ce soir la figure du présentateur décédé hier, qu’il avait reçu jeudi sur son plateau. Morandini !, à 18h50 sur Direct8. Être quelqu’un d’autre ■ Parce qu’elle est une femme et spécialiste dans un domaine généralement réservé aux hommes, la métallurgie, Camille (Hélène de Saint-Père, bluffante) est au chômage. Pour faire aboutir la découverte révolutionnaire qu’elle vient de faire, elle décide de se déguiser en homme, et de vivre sa vie professionnelle sous une fausse identité. De l’autre côté de la barrière, elle découvre la vie entre hommes. Dans son entreprise, elle tombe amoureuse de Marc (Robin Renucci), lui-même intrigué par ce jeune homme pas comme les autres… Une comédie sentimentale fine et bien vue, de Michaëla Watteaux. Avec Hélène de Saint-Père (Camille) et Robin Renucci (Marc). Le mâle dans ma peau, téléfilm. Hélène de Saint-Père dans le rôle de Camille. PARIS PREMIÈRE DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :