Direct Soir n°319 21 mar 2008
Direct Soir n°319 21 mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°319 de 21 mar 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Daniel Cohn-Bendit il y a 40 ans, mai 68

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
F. NATAF DR Directsoir N°319/Vendredi 21 mars 2008 10 SPORTS Après le boxeur Jean-Marc Mormeck, le nageur Franck Esposito, ou son confrère Djibril Cissé, Nicolas Anelka a lancé au début du mois sa marque de vêtements : 39 pro. Tout un symbole pour le nouvel attaquant des Blues de Chelsea, attaché à ce numéro qu’il porte depuis son passage à Manchester City. Passionné de mode – mais aussi de musique, univers auquel il a déjà goûté – l’enfant de Trappes réalise aujourd’hui un projet qui mûrit depuis longtemps : « L’idée est venue de Turquie, où j’ai vécu avec mon ami Harry, qui est designer. A l’époque, on avait réalisé des produits pour le club de HOMMAGE MODE Il y a une vie à côté du sport. A l’image de nombre de ses collègues sportifs de haut niveau, Nicolas Anelka nourrit des passions que son statut lui permet de vivre. La mode en est une, comme le prouve le récent lancement de sa marque, 39 pro. Anelka, l’autre passion Nicolas Anelka a lancé sa marque de vêtements de sport, 39 pro. C. ENA/REUTERS Raymond Kopa décoré ■ Raymond Kopa a été promu au rang d’officier de la Légion d’honneur. L’ancien joueur de Reims et du Real Madrid, élu meilleur joueur de la Coupe du monde et Ballon d’or en 1958, a reçu sa prestigieuse récompense des mains du président de la République, Nicolas Sarkozy, en présence de Jean-Pierre Escalettes et de Frédéric Thiriez. Un autre grand nom du sport français a également été décoré ce jour-là en la personne de l’ancien rugbyman international Pierre Albaladejo. P.PERUSSEAU/ICON SPORT Fenerbahçe, dans lequel j’ai évolué. Une gamme qui a d’ailleurs plutôt bien marché. » La genèse est encore plus lointaine : « On avait déjà l’envie quand j’étais au PSG. » Preuve que la destinée d’Anelka dans la mode ne s’est pas décidée sur un coup de tête. Un rêve devenu réalité car, comme sur un terrain, l’international français y a mis du sien : « Je m’investis à 100%. Harry vient chez moi et nous travaillons sur les lignes ensemble ». De retour dans une grande formation capable de lui offrir les trophées et les honneurs que son talent mérite, Anelka semble avoir choisi le bon moment pour lancer une gamme qui tend à lui ressembler : MARKETING Airness rafraîchit les sportifs ■ Le géant des produits cosmétiques L’Oréal a décidé de lancer une ligne de produits sous la licence Airness. L’équipementier français poursuit donc son développement après avoir investi notamment les terrains de football et de rugby. On devrait retrouver dans les rayons des grandes surfaces à partir du mois d’avril des déodorants et des eaux de toilette destinés exclusivement à la gent masculine. O. ANDRIVON/ICON SPORT GOLF 46 000 visiteurs au salon de mars ■ Le Salon du golf a enregistré pour sa deuxième édition une nette progression du nombre d’entrées. Cet événement qui s’est déroulé du 14 au 17 mars a attiré plus de 46 000 visiteurs, soit une augmentation de plus de 28% par rapport à la première édition, en 2007, qui avait comptabilisé 33 000 entrées. De tels chiffres apportent une preuve irréfutable de l’engouement que connaît actuellement le golf en France. Tous les produits de la gamme 39 pro sont visibles sur le site www.39pro.fr, et disponibles dans près de 150 points de vente en France et dans les DOM-TOM. sobre, racée et bien évidemment sportive. A tout juste 30 ans, l’ancien globe-trotter semble désireux de se poser. Et s’il lui reste encore devant lui de belles années sur le rectangle vert, l’ancien pensionnaire du Camp des Loges ne nie pas une possible reconversion dans ce nouveau milieu. Avec modestie, bien entendu : « Me reconvertir dans la mode ? Pourquoi pas. Ce serait avant tout bien pour toutes les personnes qui s’investissent à fond dans ce projet. » Pour Nicolas Anelka, c’est donc une nouvelle aventure qui démarre, avec, en fond, la vision d’un rêve qui se réalise. ALLEMAGNE Révélations sur le dopage ■ Selon une étude parue dans le journal d’outre-Rhin Die Zeit, près d’un Allemand sur dix qui fréquente une salle de gym s’est déjà dopé au cours de son existence. Sur les 685 personnes sondées, les 9,4% ayant eu recours à une pratique dopante prennent en majorité des stéroïdes anabolisants qu’ils se sont procurés auprès de leur médecin ou de leur pharmacien. Pour ces sportifs, amateurs pour la plupart, le dopage commence par des produits à base de vitamines, pour se terminer par des substances qui sont non seulement totalement interdites, mais aussi extrêmement dangereuses pour la santé. Quand Cissé et Mormeck lançaient leurs lignes ■ Avant Anelka, Djibril Cissé, buteur de l’OM, avait lancé sa propre marque de vêtements. Autre personnalité autre esprit, à l’époque dans les rangs de Liverpool, Cissé a ainsi inauguré en 2004 une ligne streetwear, à son image, fashion. Fan de musique, comme l’attestent ses prestations de DJ, l’international français ne pouvait baptiser sa marque autre que Klubb 9. Le neuf étant bien évidemment une référence à son numéro fétiche et son poste d’attaquant. La démarche n’avait pas surpris, tant le goût pour la mode de cet accroc des tatouages avait déjà frappé. Dans un style moins tape-à-l’œil, le boxeur Jean-Marc Mormeck, champion du monde lourds-légers WBA et WBC, a également lancé une marque de vêtements sportswear, via sa société, Mormeck Sport, en 2004. A. BALZANE/ASA PICTURES HANDBALL L’Allemagne réunit hommes et femmes ■ L’Allemagne est la nation du handball, et la fédération germanique de handball compte bien le prouver. Les Allemands, qui avaient organisé le dernier Mondial masculin, souhaitent maintenant accueillir les championnats d’Europe des hommes (janvier) mais aussi des femmes (décembre) la même année, une première dans l’histoire de ce sport. V. HAGE/VISUAL
J. THYS/AFP E. BRETAGNON/FLASH PRESS www.directsoir.net NATATION Manaudou pour un doublé Laure Manaudou, hier. FOOTBALL Marseille à l’épreuve L’entraîneur de l’OM, Eric Gerets. ■ Après avoir remporté le titre européen sur 200m dos, Laure Manaudou a encore affolé les chronos hier à l’occasion des demi-finales du 100 m dos. La nageuse française a battu le record d’Europe de la distance avec un temps de 59 » 50. Ce soir, elle visera une nouvelle médaille d’or en finale, dans le bassin d’Eindhoven (Pays-Bas). Hugues Dubosq tentera lui aussi de décrocher le titre européen sur le 200 m brasse. Le nageur de Saint-Lô a réalisé le meilleur temps des demi-finales hier, en améliorant au passage la meilleure marque française (2’09 » 85). Enfin, trois autres tricolores ont gagné leur ticket pour des finales aujourd’hui : Christophe Lebon en 200 m papillon, ainsi que Camille Muffat et Sophie de Ronchi sur le 200 m 4 nages. ■ Après sa déconvenue en Coupe de France, Marseille repart en campagne dans le championnat. Opposé demain à un autre déçu des huitièmes de finale, Sochaux, l’équipe phocéenne doit en plus faire face à une brouille de vestiaire, qui oppose son entraîneur Eric Gerets à Karim Ziani. Le technicien belge, ulcéré par le comportement de son joueur, l’aurait bousculé dans le vestiaire de la Beaujoire à la mi-temps du match contre Carquefou. Une situation délicate, qui ne devrait pas arranger le moral des Marseillais, qui traversent une période difficile depuis l’élimination en Coupe de l’UEFA la semaine dernière. Autres matchs à suivre ce week-end, le déplacement du PSG à Lyon et de Bordeaux à Valenciennes. FORMULE 1/GP MALAISIE SPORTS 11 Ferrari pour une revanche La seconde manche du championnat du monde de Formule 1 s’est ouverte cette nuit sur le circuit de Sepang, en Malaisie. Moins d’une semaine après Melbourne, l’écurie Ferrari est rassurée car elle a trouvé l’origine des problèmes de moteur. Felipe Massa sur sa Ferrari ce matin, sur le circuit de Sepang. Sepang ressemble à un second départ pour Ferrari. La Scuderia, qui se devait de réagir après son naufrage sur la piste d’Albert Park à Melbourne, a retrouvé son rang lors des deux séances d’essais libres qui se sont déroulées la nuit dernière. Dans la première session, Felipe Massa a surclassé la concurrence avec le temps de 1’35"392, reléguant son chef de file Kimi Räikkönen à plus d’une seconde. Une nouvelle rassurante pour l’écurie Ferrari, après ses mystérieux pépins mécaniques rencontrés en Australie qui ont poussé le septuple champion du monde, Michael Schumacher, à se pencher sur le problème. Dans la seconde séance, Lewis Hamilton a rappelé à tous son statut de leader du championnat du monde en signant un chrono de 1’35’055, suivi de très près par Massa (+ 0"151). De son côté, Jenson Button sur sa Honda a décroché la quatrième place lors de la deuxième séance d’essais libres. Pour sa part, Fernando Alonso a encore été pénalisé par le manque de compétitivité de sa Renault. Il ne réalise que le 14 e temps. Après avoir réalisé le 18 e temps de la première séance, Sébastien Bourdais s’est arrêté dans les premières secondes du deuxième acte, victime vraisemblablement d’un problème moteur sur sa Toro Rosso. Son coéquipier Sébastien Vettel s’est hissé au cinquième rang. La nuit prochaine, les bolides retrouveront la piste de Sepang à 7h, heure française, pour la séance de qualification. J. SAMAD/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :