Direct Soir n°317 19 mar 2008
Direct Soir n°317 19 mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°317 de 19 mar 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Kristin Scott Thomas émouvante

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
GALLO/RETNAUS/STARFACE Directsoir N°317/Mercredi 19 mars 2008 6 PORTRAIT Discret, modeste, ordinaire… ou presque. Forest Whitaker a choisi dans son dernier film d’incarner un simple mortel pris dans un événement exceptionnel. Dans Angles d’attaque, il incarne Howard Lewis, un touriste américain en Espagne. Lorsqu’il apprend que le président américain donne un discours sur la grande place de Salamanque, il s’y rend. Mais ce dernier se fait tirer dessus… Howard Lewis se retrouve au centre d’une aventure à rebondissements. RÉFLEXION À FLEUR DE JEU Et le comédien déploie la palette de ses talents. Quel que soit le personnage, l’acteur s’impose un important travail de préparation. Pour Bird, film retraçant la vie de Charlie Parker réalisé par Clint Eastwood en 1988, Forest Whitaker s’est intéressé à la manière de vivre du musicien : « J’ai vécu seul dans un loft à Los Angeles, sans dormir, en sortant la nuit, pour trouver ce sentiment d’étrangeté qui habitait Charlie Parker » déclare-t-il à Direct Soir. Ce désir de plonger au cœur de la psychologie des personnages le suit partout et d’autant plus sur des projets qui lui tiennent à cœur. Ainsi, lorsque le comédien a dû interpréter Idi Amin Dada, dictateur sanguinaire ougandais, il a appliqué la même méthode et a rencontré victimes et proches d’Amin Dada. Au Texas, il a appris le swahili, la langue parlée en Ouganda, et a intégré l’accent, la manière d’être, jusqu’aux terribles sautes d’humeur du dictateur. « Forest est un « method actor », indiquait alors Kevin McDonald, le réalisateur du Dernier roi d’Ecosse. Pour devenir Amin, il devait trouver un moyen de l’aimer mais aussi de le comprendre. » DU TEXAS À HOLLYWOOD « Quand j’étais jeune, je vivais à Los Angeles. Lorsque j’ai déménagé pour le quartier de Hollywood, j’étais persuadé d’être en vacances, que cela n’allait pas durer » déclare l’acteur, souriant. Né dans le Texas en 1961, le jeune garçon passe Forest Whitaker Sous tous les angles Doté d’un physique imposant, Forest Whitaker sait se renouveler sans jamais perdre son insaisissable charme. A l’affiche d’« Angles d’attaque » de Pete Travis, aujourd’hui en salles, le comédien incarne un touriste témoin d’un attentat contre le président des Etats-Unis en Espagne. Bird est le film qui a transformé ma carrière. J’étais jeune, quelqu’un a cru en moi, et m’a aidé par là même à moins douter de moi. Forest Whitaker, février 2008. son temps à s’exercer sur le terrain de football de son lycée, ce qui lui vaut de recevoir une bourse. Avec cette dernière, le jeune homme – qui dit avoir pris conscience de sa vocation d’acteur grâce à l’interprétation de Robert De Niro dans Taxi Driver – va pouvoir recevoir une formation en art dramatique à Berkeley après avoir appris la musique et plus particulièrement le chant à l’université de Caroline du Sud (USC). « Je ne pouvais pas m’imaginer devenir acteur, c’était un univers vraiment éloigné de moi. C’est lorsque j’ai été accepté au Kodak Theater (un célèbre théâtre sur Hollywood Boulevard,ndlr) que les choses me sont réellement venues. » Débutant sa carrière dans les années 1980 par de petits rôles dans des séries à succès, comme Arnold et Willy ou L’homme qui tombe à pic, ce n’est qu’en 1986 que le comédien se fait remarquer grâce à La couleur de l’argent de Martin Scorsese. Il s’est vu mondialement consacré il y a vingt ans grâce à son interprétation du musicien de jazz Charlie Parker dans Bird, de Clint Eastwood. Et le comédien n’en reste pas là. « Je regarde aujourd’hui ce qui se fait dans le monde entier. Jean-Pierre Jeunet, AlejandroAmenábar, les frères Coen ou le cinéma de Paul Greengrass m’intéressent beaucoup » déclare Forest Whitaker. Forest Whitaker dans le film Angles d’attaque, réalisé par Pete Travis. Mathieu Carratier, journaliste pour le magazine Première ■ « Forest Whitaker étonne constamment par ses choix de films. On peut le voir dans les grosses machines hollywoodiennes comme dans des petits films indépendants. Et, alors qu’il est bardé de prix, il reste très discret. C’est un peu le Clovis Cornillac des Américains, dans le sens où il travaille énormément, reste réservé et possède un jeu vraiment juste quel que soit le genre du film dans lequel UNE RECONNAISSANCE INTERNATIONALE Si l’homme se fait discret et privilégie le travail à la course aux cérémonies, il n’est pas pour autant exclu de la reconnaissance de ses pairs. Fort d’une vingtaine de récompenses liées à ses rôles télévisés et cinématographiques, Forest Whitaker est l’un des acteurs-réalisateurs-producteurs les plus réputés d’Hollywood. En 1988, le monde entier découvrait cet acteur au physique étonnant lors du festival de Cannes où il reçut le prix d’interprétation masculine pour son interprétation dans Bird. Deux ans plus tard, Ghost Dog, la voie du samouraï de Jim Jarmusch, dans lequel il interprétait le rôle-titre, était présenté une nouvelle fois sur la Croisette, au Festival de Toronto et nommé à l’Independent Spirit Award du meilleur film. Il confirmait ensuite son talent auprès de deux grands réalisateurs, avec Panic Room de David il joue. Angles d’attaque se veut un film de réflexion sur le contexte mondial actuel mais c’est tout de même l’action qui y prime. Alors qu’on lui a remis l’oscar du meilleur acteur l’an dernier, Forest Whitaker accepte de jouer le rôle d’un simple touriste. Il aurait pu demander plus ! Mais, même avec ce rôle à l’apparence très simple, il apporte quelque chose au film, en l’occurrence 2008 SONY PICTURES VU PAR une certaine bienveillance et une douceur. L’oscar l’an passé lui était remis à juste titre pour sa magnifique interprétation d’Amin Dada, mais aussi pour l’ensemble de sa carrière. C’est en tout cas un magnifique message passé aux gens qui débutent dans ce métier : on peut être un grand acteur sans avoir un physique de jeune premier. » Fincher (2002) et Mary d’Abel Ferrara (2005). Mais c’est l’année 2007 qui a marqué à jamais la carrière et la vie du comédien, qui a raflé toutes les plus grandes récompenses du septième art, avec l’oscar du meilleur acteur ainsi que le Golden Globe, le Screen Actors Guild Award et le BAFTA Award du meilleur acteur pour son interprétation du dictateur ougandais dans Le dernier roi d’Ecosse. Par ailleurs, en plus de nombreux prix pour des fictions télévisées, ce sont ses prestations dans des séries comme The Shield ou Urgences qui sont saluées dans le monde entier. Forest Whitaker est en outre passé de l’autre côté de la caméra pour le téléfilm Strapped (1993) qui lui a valu le prix du meilleur jeune réalisateur au Festival de Toronto et a pu diriger Sandra Bullock et Whitney Houston dans des comédies dramatiques plus légères. Il dirige et produit également Michael Keaton dans Les étoiles plein les yeux (2005). L’homme sait profiter de son succès et monte Spirit Dance Entertainment, sa propre compagnie de production de films et de musiques, ces dernières lui valant quelque 14 nominations aux Grammy Awards. EN ROUTE VERS L’AVENIR Dès juin, le comédien sera à l’affiche d’Au bout de la nuit, adapté d’un roman de James Ellroy, au côté de Keanu Reeves, dans lequel il jouera un capitaine de police. En plus de quatre autres films prévus cette même année, c’est The Great Debaters qui marquera 2008, film de et avec Denzel Washington, qui a déjà remporté quatre prix aux Etats-Unis. Bonne nouvelle pour ses fans, de plus en plus nombreux.
ERIC ROBERT/DIRECT8 CULTURE VIP présenté par Valérie Benaïm Le premier quiz télé sur la vie des stars. Deux équipes de « Very Important Participants » (deux candidats et une célébrité) seront testées sur leur « culture VIP ». Laquelle remportera le plus de carats ? A vos strass, prêts… jouez ! Direct8 est accessible sur la TNT gratuite (canal 8), le satellite (CanalSat et TPS - canal38), le câble (Noos-Numéricable - canal 28), l’ADSL (canal 8), la téléphonie 3G. TOUS LES SOIRS à 19h50



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :