Direct Soir n°316 18 mar 2008
Direct Soir n°316 18 mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°316 de 18 mar 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Raphael, sortie de son nouvel album

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir N°316/Mardi 18 mars 2008 8 ÉCONOMIE Reflet de Boucheron Un temps d’avance Elle se vend depuis septembre sur Internet, revisite son look pour les 150 ans de Boucheron et se dote même d’un nouveau mécanisme sur mesure. Pourtant, hier encore, Piaf l’accrochait au poignet de Marcel Cerdan : la Reflet a déjà 60 ans ! MICHELLE YEOH, JULIANNE MOORE OU ENCORE DIANE KRUGER : LES PLUS BEAUX JOYAUX D’HOLLYWOOD RÉU- NIS POUR FÊTER L’ANNIVERSAIRE DE L’UN DES PLUS GRANDS JOAILLIERS DE PARIS, QUOI DE PLUS NATUREL ? 150 ans pour 150 « happy few » triés sur le volet. C’était en janvier dernier à Paris. Au programme, des bougies et des bijoux. Plus exactement, sept parures de haute joaillerie à couper le souffle donnent la réplique à des œuvres d’art contemporain de la collection de François Pinault. Un vrai must. Audace, volupté ou encore danger : l’exposition célèbre les valeurs fondatrices de la créativité maison. Clou de la soirée : une Emmanuelle Seigner en robe Stefano Pilati venue entonner « Happy Birthday Boucheron » sous les voûtes du Petit Palais… Et, comme on le rappelle chez le joaillier, ce n’est qu’un début. 2008 sera l’année de toutes les festivités. ON N’A PAS TOUS LES JOURS 150 ANS Autre pilier de la maison, l’horlogerie célèbre aussi l’événement avec le lancement d’une série limitée de son produit phare : la Reflet XL. Une montreanniversaire pour les 150 ans de Boucheron, qui se veut sportive et masculine, « à destination des collectionneurs avertis ». Loi des chiffres oblige, seulement 150montres, en version tout acier, ainsi qu’en or et acier, seront lancées en juin. Une variante en platine et diamants, sertie de 3,70 carats, sera aussi éditée en vingtsix exemplaires. Pourquoi vingtsix ? C’est le numéro de la place Vendôme, où Frédéric Boucheron, en homme avisé, choisit d’ouvrir sa boutique en 1893 en raison de son ensoleillement exceptionnel, propre à faire étinceler les diamants de ses vitrines. JOAILLIER DU TEMPS « Joallier du temps », c’est l’autre nom de Boucheron.Pourtant,un joaillier n’est pas un horloger. « Il est même difficile de les faire travailler de concert », selon Jean-Christophe Bédos, nouveau PDG de la maison, tombée dans l’escarcelle du groupe PPR (Pinault-Printemps-La Redoute) en 2004. « Les premiers sont trop artistes et demandent toujours des choses invraisemblables, les seconds sont trop terre Le Web offre une formidable opportunité d’être présent partout dans le monde Jean-Christophe Bédos, président de Boucheron 3 questions À… DR à terre et ont l’esprit aux mathématiques et au calcul. Pourtant, c’est un défi que Boucheron a relevé avec maestria depuis 140 ans. L’horlogerie ne relève pas de l’incident de parcours chez le joaillier. Dès l’origine, Frédéric Boucheron, le fondateur de la dynastie, se passionne pour les montres. Nous sommes sous le Second Empire, la mesure du temps n’est pas encore une obsession. Les montres sont d’abord des bijoux ciselés, émaillés, diamantés et qui, accessoirement, ont le mérite d’indiquer l’heure (avec une exactitude parfois relative). Chez Boucheron, le mouvement sera « Swiss made » dès l’origine mais, plus que le mécanisme, c’est la liberté de création du joaillier qui fera la réputation des montres de la maison. Lors de l’Exposition universelle de 1867, sa montre Châtelaine – « un étonnant garde-temps monté sur pendentif » – récolte les éloges du jury. Treize ans plus tard, Boucheron se Geoffroy d’Anglejan – directeur de la Maison du chocolat A l’occasion des 150 ans de Boucheron, le chocolatier et le bijoutier ont réalisé un collier de haute joaillerie en chocolat et diamant. Prix : un million de dollars. POURQUOI UN TEL COLLIER ? On n’a pas tous les jours 150 ans. Et puis les diamants et le chocolat, quel beau mariage ! Nous voulions un bijou symbolique et romantique à la fois. Le collier allie 200 grammes de chocolat et un diamant de 20,08 carats, le « Fancy Browny Yellow » qui pend de la gueule du serpent. Boucheron a dessiné une structure en or pour le serpent. Nous avons réalisé un moulage d’après le collier original, puis il a fallu ensuite sculpter, pigmenter et scalper une à une les 3000 écailles de chocolat. Un vrai travail d’orfèvre. UN CHOCOLATIER ET UN JOAILLIER : UN TANDEM PLUTÔT INATTENDU ? Pas tant que cela. Nous avons le même goût de l’excellence et les mêmes valeurs. Le chocolat a été façonné comme un diamant par notre chocolatier Nicolas Cloiseau (Meilleur La Reflet XL, en série limitée. La Reflet, modèle homme, de 1946. distingue encore en lançant une collection de montres-bracelets pour femmes. Celles-ci vont désormais porter leur montre au poignet, une nouveauté, alors que celle des hommes continue de pendre à leur gousset. L’autre grande révolution de la maison, c’est la Reflet. Sa marque de fabrique : un ingénieux système de bracelet interchangeable au fermoir invisible, dont le brevet sera déposé en 1947. Un bijou intemporel, que l’on peut changer à sa guise : un des grands succès du petit monde des montres de luxe. UNE REFLET, SINON RIEN La rupture est un art difficile. La petite histoire raconte qu’Edith Piaf offrait à ses amants éconduits une montre Reflet de Boucheron. Etait-ce une façon de se rappeler à leur souvenir en dépit du temps qui passe, ou la Reflet avait-elle des vertus consolatrices ? La montre est une quasi-icône de l’horlogerie, reconnaissable entre toutes avec son boîtier à la sobriété toute rectangulaire et sculpté des fameux godrons de la maison. Elle porte ouvrier de France 2007). C’est un vrai duo d’artistes, il existe une réelle proximité entre le travail des artisans et nos savoir-faire. LE COLLIER S’ENVOLE POUR LE JAPON ? Le bijou sera vendu à Tokyo du 14 au 16 mars dans la boutique de Ginza. C’est le White Day au Japon, une fête pendant laquelle les hommes offrent un cadeau aux femmes. Nous voulions que ce collier ait une dimension romantique. BOUCHERON BOUCHERON
BOUCHERON BOUCHERON www.directsoir.net Frédéric Boucheron, fondateur de la dynastie. désormais tous les codes emblématiques de l’orfèvre : une ellipse sur le cadran censée renvoyer à l’œuf primordial, une couronne gravée à l’adresse historique de la boutique et des aiguilles en forme de colonne Vendôme. Dernière innovation en date, Boucheron a invité la manufacture suisse Girard-Perregaux – un must des connaisseurs– à créer, pour son 150 e anniversaire, un mouvement automatique avec une masse oscillante unique. Prouesse technique, le dessin de la masse a été inspiré par le poinçon historique de Boucheron. Il est désormais visible au dos de la Reflet. Une façon de rappeler que chez le joaillier, la mécanique est à la hauteur des aspirations esthétiques de ses clients. VENDÔME SUR LE WEB La Reflet s’expose depuis toujours dans les vitrines du 26, place Vendôme, ce qui ne l’empêche pas de s’afficher sur la Toile. Une montre se doit de vivre Le siège de la maison Boucheron, 26, place Vendôme, à Paris. L’HORLOGERIE, LA BIJOUTERIE ET LA JOAILLERIE EN FRANCE 600 500 400 300 200 522 1996 531 521 1998 2000 2,1 milliards d’euros H.T. en 2007 (- 4% par rapport à 2006) 2002 435 380 2004 321 321 2006 ■ Source : C.P.D.H.B.J.O. du 21 février 2008, études statistiques. DR Jean-Christophe Bédos, PDG de Boucheron. avec son temps et celui-ci est à l’e-commerce. Le luxe explose sur Internet. Qu’à cela ne tienne, en septembre dernier, Boucheron secoue le petit cénacle conservateur de la joaillerie parisienne en proposant l’intégralité de ses collections horlogères et de ses bijoux en ligne. De la moquette épaisse des salons feutrés au simple tapis de souris, il fallait oser. Ce n’était pas tabou pour Jean-Christophe Bédos : « Nous avons décidé de nous mettre à la place de notre clientèle, plutôt que de rester dans la posture des acteurs de ce marché, un peu méprisante vis-à-vis du e-commerce », explique-t-il. Désormais, on n’a plus besoin de se déplacer pour devenir l’heureux propriétaire d’une création du prestigieux joaillier. L’e-acheteur peut s’appuyer sur une hotline d’experts et le paiement se fait en ligne, du moins jusqu’à 10000euros. Cerise sur le gâteau, le site offre même la possibilité de personnaliser ses bijoux à l’aide d’un assistant de création. 2007 Production (en millions d’euros H.T.) ÉCONOMIE 9 ■ Quatre fleurs de lys stylisées : le design de la Calatrava est inspiré de l’emblème d’un ordre d’illustres chevaliers de la Reconquista en Espagne. Du Moyen Age à aujourd’hui, la marque a fait un bout de chemin… Ses créateurs, Antoine Norbert de Patek et Adrien Philippe, lancent en 1867 le premier bracelet-montre de l’histoire. La société, rachetée en 1932 par la famille Stern, perpétue la tradition d’un modèle élégant et de grande valeur, doté des pièces « les plus fines du monde ». Selon la marque, il faut entre trois et cinq ans pour créer le mouvement mécanique de ces montres. La marque ne diffuse ses produits qu’en petite quantité : pas plus de quelques centaines d’exemplaires pour ses modèles les plus connus. ■ Un char d’assaut pour modèle… C’est l’histoire de la célèbre Tank. Louis Cartier, fondateur de la marque, découvre, fasciné, ces monstres mécaniques sur les champs de bataille de la Grande Guerre. En 1917, il crée la montre Tank, dont le format s’inspire directement des chenilles du char d’assaut. Lancée avec le retour de la paix, la montre se décline contre toute attente en version féminine. Elle sera portée par les plus grands de ce monde, des stars du cinéma aux hommes politiques. Simone Signoret en offre une à Yves Montand, John et Jackie Kennedy vont longtemps porter le même modèle, Catherine Deneuve et Jacques Chirac comptent aussi parmi ses aficionados. DR DR LA REVERSO DE JAEGER-LECOULTRE Le cadran réversible ■ Elle fut créée à l’attention des officiers de Sa Majesté, lassés de briser leurs montres durant les matchs de polo en Inde. Son signe distinctif : son fameux cadran réversible, qui opère un pivot à 180° afin de protéger le verre. Le verso de la Reverso est devenu, quant à lui, un terrain d’expression LA SUBMARINER DE ROLEX La montre de James Bond ■ Quel petit garçon n’a pas un jour rêvé de porter la montre de Sean Connery dans James Bond ? A défaut de combattre Dr No, porter une Submariner à son poignet a déjà quelque chose d’héroïque… Le mythique modèle de Rolex, dévoilé au public en 1953, a été conçu pour les plongeurs et sportifs de haut niveau. Autrefois étanche à 200 mètres, elle supporte aujourd’hui 300 mètres de profondeur. La Submariner est aussi la première montre de plongée réalisée avec une lunette tournante afin de mesurer le temps de décompression. Reste que si nombre de modèles sont souvent baptisés « James Bond », la seule véritable référence de 007 est la 6538. ACTEURS DU MARCHÉ LA CALATRAVA DE PATEK PHILIPPE Le premier bracelet-montre LA TANK DE CARTIER Le temps de la paix pour modèle personnalisable à l’envi par ses propriétaires. On y consigne sa date de mariage comme son chiffre porte-bonheur à l’instar de Claude Lelouch, voire son numéro de coffre-fort et même – selon la légende maison – les mensurations de ses conquêtes. Cette montre mythique a pourtant bien failli être abandonnée, avant de connaître une véritable renaissance à la faveur des années 1990. Elle a fêté ses 75 ans en grande pompe en 2006 et a choisi Diane Kruger comme nouvelle ambassadrice en janvier dernier. DR DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :