Direct Soir n°306 4 mar 2008
Direct Soir n°306 4 mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°306 de 4 mar 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (138 x 190) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,3 Mo

  • Dans ce numéro : Patrick Poivre d'Arvor engagé pour l'UNICEF

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir N°306/Mardi 4 mars 2008 6 V.I.P. WENN/SIPA ZOOM SUR… L’acteur Liam Neeson s’attaque à un nouveau genre avec « Taken », film d’action du Français Pierre Morel. Atypique, loin des paparazzi hollywoodiens, le comédien continue son chemin au cinéma avec succès et en toute discrétion. Rencontre avec un pilier du septième art. Liam Neeson, un géant à Paris Du haut de son 1,95 met fort de sa carrure d’athlète, Liam Neeson n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler une « petite nature ». Taken, film d’action réalisé par le Français Pierre Morel (Banlieue 13) et produit par Luc Besson via sa société EuropaCorp, met en valeur les capacités physiques de l’acteur. Entre récits historiques (La liste de Schindler), films de science-fiction (un maître jedi dans Star Wars) et comédies romantiques (Love Actually), étonnamment, l’acteur ne s’était servi que peu de son physique imposant au cours de sa carrière cinématographique. Le comédien, aujourd’hui renommé, ne s’est pas toujours intéressé au septième art. Irlandais de naissance, diplômé en physique, mathématiques et arts dramatiques, il a commencé jeune à travailler comme cariste pour une grande marque de bière, et se défoulait en tant que boxeur amateur. Comme une envie de revenir aux sources, Liam Neeson révèle son incroyable aisance à mener des combats sans aucun doublage : « J’ai fait énormément de boxe étant jeune. Il est vrai aussi que je continue à m’entretenir, notamment avec mes enfants, mais je ne pratique plus vraiment d’activité sportive spécifique. Toutefois, cela a suffi pour que je n’aie pas trop d’efforts à faire sur le tournage, d’autant plus que j’avais un coach formidable. » Radieux, il ajoute : « J’ai en tout cas adoré tourner ces combats ! » Liam Neeson, loin de se sentir star, reste avant tout un père, avec les angoisses que cela implique. « Taken raconte l’histoire d’un père qui apprend que sa fille de 17 ans a été kidnappée lors de son voyage en France. A la lecture du scénario, j’ai tout de suite ressenti ce que cet S. BENHAMOU/GAMMA/EYEDEA PRESSE « No sport », la devise d’Inès. MEIGNEUX/SIPA homme pouvait endurer, car je suis moi-même père de deux enfants. Et perdre mes enfants est, comme pour tous les parents, certainement mon pire cauchemar. Je ne peux imaginer une telle tragédie. Mais être acteur est un avantage car on peut explorer ce type de sentiment. En tout cas, j’ai joué ce personnage avec tout mon cœur et mes tripes. » Le comédien, cité plusieurs fois aux oscars et à de multiples distinctions, s’est néanmoins éloigné un temps des studios hollywoodiens pour venir à Paris tourner pour un auteur français. « J’étais déjà venu pour le tournage des Misérables, mais je n’étais resté que peu de temps dans ce pays. Cette expérience-ci fut fabuleuse. Je trouve que les Français – et en particulier l’équipe avec qui j’ai travaillé – sont vraiment énergiques, impliqués, pleins de vie », explique celui qui va prochainement rejoindre les collines d’Hollywood pour un film de Steven Spielberg sur la vie d’Abraham Lincoln. Romain Duris appelle au calme Je me suis retrouvé à Paris pendant les vacances scolaires. C’est fou comme tout s’arrête à ce moment-là ! Malgré cela, cette expérience était formidable : la nourriture française est digne de sa réputation, et j’ai aimé l’ambiance et tous les lieux fabuleux que compte Paris. Liam Neeson, février 2008. ■ L’acteur fétiche de Cédric Klapisch, aujourd’hui devenu une célébrité, souffre de ne jamais pouvoir passer inaperçu. Il a voulu se faire entendre via une interview pour Marie Claire : « L’idée de ce regard permanent sur moi peut être flippante, mais je la chasse. Je ne suis pas non plus Brad Pitt. En France, les gens ne savent pas se comporter, ils sont parfois très vulgaires. » Lassé que les gens lui tapent sur l’épaule comme on le ferait à un vieil ami, il ajoute : « Je comprends, ça vient de la sympathie suscitée par les personnages que j’ai joués, je ne peux pas me battre contre ça. Mais je pense qu’on ne tape pas sur l’épaule de Daniel Auteuil. » La forme selon Inès de La Fressange ■ L’éternelle minceur de l’ancienne Marianne reste un secret. Inès de La Fressange a expliqué au magazine Elle que, excepté la course au pantalon « slim » de ses rêves, elle ne pratiquait jamais aucun sport : « Je ne nage pas, je ne fais pas de gym. C’est mal, je devrais. » La femme d’affaires donne un conseil aux femmes pour vieillir au mieux : « Accepter qu’il y ait des jours sans. Et se souvenir qu’on en avait aussi à 20 ans. Et bien profiter des jours avec ! » ELLIOTPRESS Janet Jackson à la recherche de ses frères ■ Si Janet Jackson a démenti formellement les rumeurs qui couraient sur la probable reformation des Jackson Five le temps d’un album, elle n’en est pas moins motivée pour reformer le groupe… « Nous sommes en pourparlers pour une tournée, mais rien n’est fixé. C’est compliqué de réunir mes frères sur un même projet. Michael n’a pas donné son accord et nous ne pourrons rien faire sans lui ». Ce n’est pas l’envie qui manque à la chanteuse, qui finit par déclarer : « En ce qui me concerne, je serais partante ». BON ANNIVERSAIRE PATSY KENSIT La comédienne britannique Patsy Kensit, de son vrai nom Patricia Jude Francis Kensit, fête aujourd’hui son quarantième anniversaire. Née le 4 mars 1968 à Londres, elle commence sa carrière à 6 ans, en jouant la fille de Mia Farrow. Quelques années plus tard, c’est Mia Farrow elle-même qu’elle interprète dans le film inspiré de sa vie. Outre la comédie, Patsy Kensit est réputée pour avoir flirté avec la musique. En étant chanteuse, d’abord, puis en tant que femme de chanteurs, dont Liam Gallagher du groupe Oasis ou encore Jim Kerr de Simple Minds. En 2005, le magazine British Glamour lui a décerné le titre de femme de l’année. GOFF INF/ANGELI TSUNI/GAMMA/EYEDEA PRESSE
Programme complet sur www.printempsdespoetes.com/01 53 800 800 EN PARTENARIAT AVEC Mercredi 12 mars P PARIS 3 e Maison de la Poésie, Paris 157, rue Saint-Martin, passage Molière. Contact : 01 44 54 53 00 Festival Jazz-Poésie – soirée Jean-Luc Debattice « Ni plus ni moins », Grande salle, à 19h. Le jazz, la poésie : deux mondes liés au souffle, à la respiration, à ses cadences et à ses rythmes. PARIS 4 e Centre Wallonie-Bruxelles 46 rue Quincampoix. Réservations : 01 53 01 96 96, lettres@cwb.fr Lecture-rencontre avec les poètes liégeois, publiés aux éditions de La Différence, à 19h : Jacques Izoard (Lieux épars, poésie), Karel Logist (Le sens de la visite, poésie), Serge Delaive (L’homme sans mémoire, roman) et Ben Arès (Ne pas digérer, roman). Evocation de Diagonal doce de Thibaut Binard. Musée Victor Hugo 6, place des Vosges. Contact : 01 42 72 10 16 Pour les enfants : Conte-atelier plastique « Mille et une bêtises » à 10h ; Visites contées du musée : L’art d’être grand-père à 11h et à 15h ; Gilliat et la pieuvre géante à 14h. PARIS 5 e Institut finlandais 60 rue des Ecoles Contact : 01 40 51 89 09 Soirée spéciale consacrée à Jyrki Kiiskinen, poète finlandais invité en France pour le Printemps des poètes et 100% Finlande. A 20h : spectacle lecture, chant et musique crée à Bordeaux par le théâtre des Tafurs, sous la direction de François Mauget, d’après le nouveau recueil Aller-retour, éd. Fédérop. En collaboration avec l’Institut finlandais, le FILI et le théâtre des Tafurs. Entrée libre. Université Paris IV Sorbonne Réservation : 01 40 46 33 72, nicole.legendre@parissorbonne.fr 17, rue de la Sorbonne. A 19h, Salle G366 Lectures avec Jeanine Baude, Sylvestre Clancier, Maurice Couquiaud, Bernard Mazo, Azadée Nichapour... A 21h, Amphithéâtre Guizot Un Séminole nommé Simonomis, hommage à Simonomis, pseudonyme de Jacques Simon, poète français né à Paris en 1940. Auteur de plus de 30 ouvrages de poésie, il collabora à de nombreuses revues, y publiant des centaines d’articles, critiques littéraires, études, entretiens avec des poètes. Entrée libre et gratuite. Parcours poétique Contact : 01 53 800 800 Le choeur d’artistes sourds-entendants Clameur Public clame et signe des poèmes en compagnie du poète Tahar Bekri, à 17 h à la bibliothèque Mouffetard-Contrescarpe (74-76 rue Mouffetard), à 19h à la librairie l’Arbre à Lettres (2, rue Edouard-Quenu). PARIS 7 e Institut national des jeunes aveugles salle André Marchal 56 bd des Invalides – 1er étage Contact : 01 53 800 800 A 20h, soirée lecture et musique consacrée à l’anthologie Je est un autre par les éd. Seghers et les éd. sonores Sous la lime, en partenariat avec la Société de promotion sociale de l’Inja. PARIS 12 e Bercy Village Cour St Emilion. Contact : 01 40 02 90 80 De 15h à 17h, chasse au trésor poétique pour les enfants de 6 à 10 ans à partir des poèmes édités par les éditions Rue du Monde. Goûter offert par l’Ecole de Boulangerie de Paris et lots offerts aux gagnants du tirage au sort par les commerçants et les Editions Rue du Monde. Extraits du spectacle Je suis un enfant de partout, montage poétique et musical par la Compagnie Sébastien Davis et le groupe vocal Chet Nuneta. Animations gratuites réservées aux enfants accompagnés d’un parent (pas de groupe). PARIS 18 e Restaurant Le Relais Gascon 13 rue Joseph-de-Maistre. Contact : 01 44 92 07 15 Café poésie, scène ouverte à 17h. Les élèves de l’atelier théâtre du lycée Chaptal diront des poèmes d’Apollinaire, Baudelaire, Char, Eluard, La Fontaine, Prévert,… VERSAILLES (78) Mairie de Versailles Hôtel de Ville, salle Montgolfier Contact : 06 85 66 31 02 Récital Rimbaud donné par Rémi Dhuart. Soirée proposée par la librairie la Gradiva, à 20h30. COLOMBES (92) Conservatoire de musique et de danse 25, rue Reine Henriette (auditorium Christian Jous) Contact : 01 47 85 65 59 A 19h30,Improvisations poétiques et musicales création pour slameurs et musiciens. 2 e partie PROGRAMME du 12 au 17 mars PANTIN (93) Bibliothèque Jules Verne 73 av. Edouard Vaillant. Contact : 01 49 15 45 20 Lectures de poèmes d’Eugène Guillevic par de jeunes comédiens de la Compagnie du Dernier Geste, à 15h. Jeudi 13 mars Diffusion nationale de cartes postales poèmes par la SNCF avec Direct soir PARIS 3 e Maison de la Poésie, Paris 157 rue Saint-Martin, passage Molière. Contact : 01 44 54 53 00 Festival Jazz-Poésie – soirée Yves Buin « Fou-L’art-Noir », grande salle à 19h. Université Pierre et Marie Curie place Jussieu - bibliothèques scientifiques Contact : 01 47 27 21 00 De 12h à 14h, Brèves crâniennes, lecturesperformances de l’œuvre de Jacques Rebotier Réponse à la question précédente, PARIS 7 e Musée du quai Branly Salon Kerchache, 37, quai Branly Contact : 01 56 61 70 00 Atelier Les Kanshi, quand le métissage libère l’écriture poétique à 13h30. Les kanshi, poèmes écrits en chinois mais lus en japonais, présentent le cas particulier d’une écriture poétique jouant sur deux langues différentes, par Marguerite-Marie Parvulesco, professeur à l’université Waseda de Tokyo. PARIS 12 e L’Orient Express 12, rue Claude-Tillier. Réservations : 01 43 48 14 78 Concert Piano – Saxo – Léo … et moi ! à 20h30. Michel Orion chante Léo Ferré. PARIS 14 e Parcours poétique Contact : 01 53 800 800 Le choeur d’artistes sourds/entendants Clameur Public clame et signe des poèmes en compagnie du poète avec Yves Bergeret, à 18 h à la bibliothèque Vandamme (80, avenue du Maine), à 20h à la librairie le Livre Ecarlate (31, rue du Moulin vert). PARIS 18 e Café Chez Ammad, Grand Hôtel de Clermont 18, rue Véron Contact : 01 44 92 07 15 Café poésie à 18h, les élèves de l’atelier théâtre du lycée Chaptal se font passeurs de poèmes. Espace Jemmapes 116, quai de Jemmapes Contact : 01 48 03 11 09 Gérard Pitiot chante les poètes afro-caribéens à 20h30 VERSAILLES (78) Maison de quartier Versailles Saint-Louis - Salle Camille Claudel 50, rue Royale. SalleC.Claudel Contact : tidiane.sy@wanadoo.fr Café poésie, scène ouverte Devenez le Héraut d’un soir de 21h à 23h. Fables,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :