Direct Soir n°30 2 oct 2006
Direct Soir n°30 2 oct 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de 2 oct 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Yannick Noah le roi lion

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
G. FLORES/LFI/ABACAPRESS.COM Directsoir t Lundi 2 octobre 2006 18 PEOPLE Kate Beckinsale, ex-vampire guerrière de la saga « Underworld », devient mère de famille dans « Click » ! K ate Beckinsale est à l’affiche de Click : télécommandez votre vie, (sortie en salles mercredi), une comédie loufoque dans laquelle Michael (Adam Sandler) utilise une télécommande magique qui lui permet de voyager dans le temps ! Si l’actrice britannique avait déjà fait ses armes dans Beaucoup de bruit pour rien ou La coupe d’or (James Ivory), c’est en infirmière amoureuse de Josh Hartnett dans le film PearlHarbor, qu’elle est vraiment remarquée du grand public, en 2001. Puis, elle a le coup de foudre pour Jonathan (John Cusak) dans la comédie romantique Un amour à New York. Alors jeune maman Tom Cruise joue faux L’acteur, qui a tant entretenu le mystère autour de la naissance de sa fille, projette de faire fabriquer des poupées sosies de sa petite Suri. Elles serviront donc à faire diversion lors des futurs déplacements en public de la famille « modèle ». Kate Beckinsale, à la première de Click, à Los Angeles. d’une petite Lily, l’actrice ensorcelle le réalisateur Len Wiseman en vampire guerrière et amoureuse d’un loup-garou sur le tournage de Underworld en 2003. Fou d’amour pour sa belle, le cinéaste avait fait noter sur la chaise de l’actrice « My Sweetie » (« Mon amour »). L’année de son mariage, l’actrice joue les « Comtesse aux pieds nus » dans Aviator en incarnant l’actrice mythique des années 40-50, Ava Gardner. Mais le film d’action la rattrape au vol avec Van Helsing, dans lequel elle affronte le comte Dracula avant de redevenir vampire pour les beaux yeux de son homme dans le second volet de la saga Underworld. PAGES RÉALISÉES PAR ISABELLE LABROUSSE, LAURIE CHOLEWA, NATHALIE LANIER, SONIA GICQUEL G.FLORES/ABACAPRESS.COM, DR KATE LA VAMP AMOUREUSE T.FABI/AFP F.BUKAJLO/GAMMA KARL NE FAIT PAS DANS LA DENTELLE Le couturier KarlLagerfeld est impitoyable. Ce magnat de la mode ne supporte pas le look de Jessica Simpson et ne s’en cache pas : « Elle n’a aucun style et aucun goût. » … et qu’importe qu’elle soit une icône fashion pour certains ! Et quand il s’agit de juger le travail d’actrices des jumelles Mary-Kate et Ashley Olsen, il balance allégrement : « Elles n’ont pas encore une image assez forte. Pour commencer, elles doivent tourner dans un film dont on se souviendra. » C’est dit ! EN COUV. JOHN ENON/GAMMA Scarlett en perd ses mots Scarlett Johansson n’a qu’une idole : David Bowie. Elle en rêvait tout au long de son adolescence. Et un beau jour, lors d’un gala de charité, elle se retrouve nez à nez avec lui. Magique. Mais patatra. Quand il lui a serré la main, elle était tellement intimidée qu’aucun son n’a pu sortir de sa bouche.
www.directsoir.net L’exclu Directsoir L’album du Roi Soleil s’est déjà écoulé à plus de 700 000 exemplaires. Aujourd’hui l’intégrale sort en édition limitée. Des nouveaux bonus, tous les titres du spectacle et trois tubes en version acoustique. A se procurer à tout prix. PHILIPPE LEROUX/SIPA Le roi Louis XIV (Emmanuel Moire). De gauche à droite : Victoria Petrosillo, Merwam Rim, Cathialine Andria, Emmanuel Moire, Anne-Laure Girbal, Lysa Ansaldi et Christophe Maé. LE TRIOMPHE DU ROI SOLEIL La comédie musicale, qui a déjà attiré 800 000 spectateurs, est de retour au Palais des sports. Rencontre avec les membres de la troupe. Chorégraphies signées Kamel Ouali, décors grandioses, costumes d’époque, musique live, mais surtout une troupe unie… Entre fous rires sur scène, chamailleries et franche complicité, nous nous sommes glissés en coulisses pour en savoir plus sur ces talentueux chanteurs. Quel effet cela fait de revenir sur la scène du Palais des sports ? Merwan Rim : C’est la maison ! On y revient pour quelques mois encore. Christophe Maé : C’est super-excitant ! En espérant se retrouver sur scène tous les soirs devant 4000 personnes. Lysa Ansaldi : Je suis super-contente pour nous. C’est ici que tout a commencé. Victoria Petrosillo : C’est génial ! On retrouve nos loges, nos repères. Cette année, vous êtes en live, et dix musiciens vous ont rejoint sur scène. Emmanuel Moire : Ça apporte un second souffle. Après avoir joué le spectacle plus de 200 fois, on retrouve la fraîcheur des premiers instants, c’est appréciable. Cathialine Andria : Le côté live, c’est vraiment la formule que je préfère. Par rapport aux bandes-son, cela donne plus d’énergie. Merwan : Derrière chaque instrument, il y a un mec qui joue. Il y a le groove, le rapport humain qui intervient. Lysa : Je pense que le côté live va attirer un nouveau public qui aime aller à des concerts. Avez-vous souvent des fous rires sur scène ? Christophe : Bien sûr ! C’est vivant, on a tous entre 20 et 30 ans et la bêtise en nous. On est tous ravis d’être ici et on s’éclate. Un soir, sur un de mes tableaux où le roi tombe à la guerre, les danseurs s’étaient collés des mouches noires sur les dents. J’ai eu un fou rire qui a duré au moins trois minutes et je n’ai pas pu chanter… Anne-Laure Girbal : Lorsque les danseurs, « les mignons » font des bêtises ou quand Manu butte sur un mot. Victoria : Les soirs de dernière, on se lâche. Entre vous, l’ambiance est bonne, donc ? Cathialine : Oui, très bonne, depuis le départ. Si on enlevait une seule des personnes de la troupe, l’équilibre serait ébranlé. On est tous complémentaires. Christophe et Merwann : Entre nous les mecs, il y a une ambiance particulière. On se comprend on a les mêmes goûts… (Rires) Que faites-vous de votre temps libre ? Emmanuel : Pour tenir, je fais beaucoup de sport. C’est important d’avoir une bonne hygiène de vie. Anne-Laure : Je lis énormément de romans. Lysa : Je fais beaucoup de musique. Une petite indiscrétion : célibataire ? Merwan : Un cœur à prendre ! Christophe : Un cœur à ne pas prendre, alors ! Cathialine : Un cœur déjà pris ! Le Roi Soleil. Palais des sports, Paris 15 e jusqu’au 23 décembre, puis en tournée dans toute la France. Rens. : www.leroisoleil.fr LEROUX-TV/NRJ/OH/SIPA Le come-back de Britney Accrochez-vous, la belle va se mettre… au rap ! Comptez sur elle : pour la réalisation de cet album, Britney s’entoure des meilleurs pros ! Kevin Federline, son rappeur de mari qui sort son album le 31 octobre, va prendre une leçon ! Pas de fumée sans feu ! Sean Penna honoré de sa présence le festival de cinéma de Toronto pour la promo de All The King’s Men. L’acteur a suscité une vive polémique en allumant une cigarette en dépit de l’interdiction de la loi canadienne. Un geste qui a déclenché l’ire des politiques et militants anti-tabac ! Une culotte en or ! La célèbre culotte géante de Bridget Jones incarnée à l’écran par Renée Zelwegger a été adjugée pour 2 000 livres sterling (2 962 €) lors d’une vente aux enchères à Londres au profit de la Fondation des parcs royaux. La pièce de lingerie avait été signée par l’acteur Hugh Grant : « Hello, mummy ! » N. CALHOUN/STARTRAKS/ABACAPRESS.COM LISA O'CONNOR/KPA/GAMMA PARKS FOUNDATION/PA EMPICS/ABACA Directsoir t Lundi 2 octobre 2006 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :