Direct Soir n°30 2 oct 2006
Direct Soir n°30 2 oct 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de 2 oct 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Yannick Noah le roi lion

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Lundi 2 octobre 2006 14 CULTURE THÉÂTRE/Du blanc pour Zabou Dans « Blanc », Zabou Breitman dirige ses deux copines, Isabelle Carré et Léa Drucker, deux sœurs au chevet de leur mère mourante. Dans cette pièce, tout est fait pour que l’alchimie passe : un metteur en scène exigeant et terriblement féminin, des actrices délicieusement libérées sur scène, une écriture sensible d’Emmanuelle Marie qui laisse s’envoler des monologues où l’on retrouve la sexualité, le ventre féminin comme point de repère à toutes ces échappées de mots et d’échanges… L’histoire de Blanc ? Deux sœurs se retrouvent autour de leur mère qui vit ses derniers jours. Au-delà du drame, les langues se dénouent et l’émotion est à vif. Elles apprennent à se parler, laissent peu à peu émerger leurs blessures profondes, puis la douceur, et c’est la vie qui rejaillit. Comme toujours, surprenante. Pourtant, au départ, tout les séparait : l’une, jouée par Léa Drucker, est Photo De la lumière… comédienne, célibataire, un peu « à côté ». L’autre, c’est Isabelle Carré, aux apparences trompeuses. Elle est mariée et hantée par l’idée du couple parfait, le souvenir du divorce de ses parents semble trop présent. Ensemble, et pour la première fois, les deux sœurs vont s’aider, se parler et même rire, car les souvenirs qui remontent peuvent déclencher l’hilarité. « Toutes les mères meurent, celle-là aussi. Bizarrement ce n’est pas triste… c’est comme ça. Pendant ce temps, les sœurs se parlent, les cigarettes se roulent, les religieuses au chocolat se mangent, et il est hors de question d’appeler un prêtre ! » Zabou Breitman et Emmanuelle Marie nous lancent ces jolis mots. Une invitation à saisir. Théâtre de la Madeleine, 19, rue de Surène, Paris 8 e (prix des places : de 15 à 40 €). Tél. 01 42 65 07 09. u Pour la troisième année consécutive, la Villa Tamaris, à La Seynesur-Mer, accueille le festival « L’œil en Seyne ». Des artistes venus du monde entier exposent leurs photos avec comme fil conducteur la lumière et le feu. Deux sujets qui ont inspiré les treize photographes. La lumière, essence même de la photographie et le feu de la terre (coulées de lave incandescente, incendies…) qui colore ces images. Tout concourt à faire de cet événement l’une des manifestations Une photographie de Gilles Coulon. culturelles majeures en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Villa Tamaris, 83500 La Seyne-sur-Mer. Tél. : 04 94 06 84 00. Jusqu’au 29 octobre. TOPDESTOPS Albums : Cocorico ! Élue chanteuse préférée des Français par un sondage en 2003, Hélène Segara (n°1) prouve que sa popularité résiste au temps. Notons que le top 5 est uniquement constitué d’artistes de chanson française. Cocorico ! 1 2 3 4 5 HELENE SEGARA (e) Quand l’Eternité Mercury JOHNNY HALLYDAY (-1) Flashback Tour Warner RAPHAEL (e) Résistance à la nuit Emi France CHARLOTTE GAINSBOURG (-2) 5:55 Because LAURENT VOULZY (-2) Septième Vague Ariola Isabelle Carré et Léa Drucker. LÉGENDE DE CE TOP HEBDO : (+1) : progression d’une place (-3) : perte de trois places (e) : entrée Source : SNEP/IFOP PAGES RÉALISÉES PAR OLIVIA DE BUHREN,DELPHINE DEWOST,CAROLINE HALAZY,EMMANUELLE DE PEYRON,MATHIEU DURAND,ALAN VAN DARC,OLIVIA ITHURBIDE P.GELY/AGENCE BERNAND DR DR La critique CD de Directsoir ☺☺☺ Jardin secret Quatre ans après Face A/face B, Axelle Red est de retour dans les bacs avec Jardin secret, son cinquième album. Pour ce nouvel opus très soul, enregistré entre Bruxelles et Memphis dans les mythiques Royal Studios, Axelle Red s’est entourée du producteur Al Green et des musiciens d’Isaac Hayes (Stax) : Lester Snellaux claviers, Michael Toles à la guitare, Jeff Anderson à la basse et StevePotts à la batterie. En attendant la sortie de cet album et ses prochains concerts à Paris et Bruxelles, on pourra patienter avec le premier single intitulé Changer ma vie. Style : soul Label : Virgin Music Editeur : Emi Music France ☺☺☺ Le bordel magnifique L’auteur-compositeur-interpète Bruno Caliciuri, alias Cali, sort enfin son premier album live enregistré lors d’un concert en mai dernier, à Lille. On y retrouve ses plus grands succès, Pensons à l’avenir, Elle m’a dit, C’est quand le bonheur… L’occasion de se replonger dans ses textes qui mélangent optimisme et désespoir, réalisme et évasion, tendresse et brutalité, autant de contradictions qui rendent le personnage à la fois sombre, lointain, mais infiniment humain et attachant. Style : pop-rock Label : Labels Editeur : Emi Music France Musique Les dix ans de Missy Elliott Presque dix ans après la sortie de son premier album, Missy Elliott sort sa première compilation, intitulée Respect ME. Un titre évocateur : le monde du hip-hop s’incline désormais devant cette reine américaine, qui s’est imposée dans un univers très masculin. Dès 1997, l’album Supa Dupa Fly donnait le ton : une production léchée (avec le complice de toujours Timbaland, qui travaille aujourd’hui avec Nelly Furtado ou Justin Timberlake), des sons jamais entendus, une rythmique inédite, une écriture toute personnelle et un flow à rendre jaloux les meilleurs rappeurs de la côte ouest. Cette réjouissante cure de jouvence ne serait pas complète sans les tubes de la Miss, de Get Ur Freak On a Work It, une collection décidément sans fausse note. Missy Elliot, Respect ME, WEA. Et ce soir à l’Elysée Montmartre à Paris. DR DR
www.directsoir.net SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER L. FLUSIN/GAMMA CONCERT ✱ RAPHAËL Avec à son palmarès pas moins de trois Victoires de la musique en trois albums, Raphaël s’est fait une véritable place dans le peloton de tête de la chanson française. Auteur, compositeur et interprète, l’artiste s’illustre au piano, au saxophone et surtout à la guitare. Après l’album studio Caravane, vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires, Raphaël revient avec un nouvel opus intitulé Résistance à la nuit (dans les bacs depuis le 18 septembre). Le public a pu entendre le premier single de l’album tout l’été, Schengen. Après avoir participé à la Fête de l’Humanité, le chanteur sera en concert au Théâtre Musical de Paris- Châtelet, ce soir et demain, à partir de 20h. Théâtre Musical de Paris- Châtelet 1, place du Châtelet Paris 1 er Tél. : 01 40 28 28 40 DR François Rollin est auteur, comédien, metteur en scène. Il donne un spectacle, Seul, de Pierre Légaré, les dimanches et les lundis à 20h30, au Théâtre de la Gaîté- Montparnasse Paris 14e. Location : 01 43 22 16 18. EXPO ✱ « DRAGONS : ENTRE SCIENCE ET FICTIONS » Jusqu’au 6 novembre prochain à la Grande Galerie de l’évolution, à Paris, une exposition vous propose d’aller à la rencontre des dragons. Ces créatures mythiques existent dans notre inconscient collectif depuis toujours, puisqu’on en retrouve des « traces » en Chine il y a plus de 6000 ans. Aussi fascinants que terrifiants, les dragons ont alimenté une iconographie très riche, jusqu’à ce que le cinéma s’en empare. Pour cet événement unique, les organisateurs n’ont pas lésiné sur les moyens : près de 150 objets décoratifs, des documents artistiques et historiques provenant des plus grands musées français et étrangers, des projections de films, des histoires contées, des jeux pour les enfants… et un dragon de cinq mètres de haut, conçu spécialement pour l’occasion ! « Dragons : entre science et fiction », jusqu’au 6 novembre, Grande Galerie de l’évolution, Jardin des Plantes, 36, rue Geoffroy-Saint-Hilaire Paris 5 e C. VIGNAUD/MUSEE DE SAINTE CROIX VENTE BRASSAÏ 561 photos, 192 dessins, 12 sculptures et une tapisserie sont dispersés à Drouot Montaigne. L’occasion de découvrir les talents multiformes de Brassaï. Demain à 14h, puis à 20h30. 15, avenue Montaigne, Paris 8e. Tél. : 01 48 00 20 80 VIES NOCTURNES de François Rollin ✜ SON LIEU Ce n’est pas le lieu qui compte, mais plutôt les personnes avec lesquelles je suis. Ce que je préfère : organiser un dîner avec les gens que j’aime. ✜ SON BAR Je fréquente très peu les bars, mais quand je sors tard, je vais au Mathis, rue de Ponthieu. ✜ SON RESTO Le Blue Elephant, un restaurant thaïlandais, rue de la Roquette dans le 11 e pour son changement total d’univers. Ici, tout est différent : les gens, le décor. Sinon un restaurant japonais de l’avenue de Versailles. ✱ LE HALL DES GLOBES Les globes de Coronelli sont de retour à la Bibliothèque nationale de France, à partir de mercredi. Cette exposition est marquée par l’aménagement d’une partie du hall ouest de la BNF, rebaptisée « hall des Globes ». Un nom qui se rapproche du « salon des Globes » qui les a accueillis pendant plus d’un siècle à la Bibliothèque royale. Vincenzo Coronelli, ✜ SA SALLE Le Théâtre Déjazet, même si la salle n’est pas le paramètre principal pour un spectacle. C’est ce qui s’y joue qui compte. ✜ SON DVD J’aime bien les DVD avec de courtes séquences comme la série Kaamelott, les sketches de Pascal Sellem ou ceux de Laurent Baffie. ✜ SON LIVRE Fortune carrée, de Joseph Kessel. ✜ SA MUSIQUE J’écoute beaucoup de musique classique, notamment Franz Schubert et Maurizio Pollini. ESTATE BRASSAI/RMN franciscain de Venise, est l’auteur de ces deux grands globes commandés par le roi Louis XIV. Ils ont été réalisés entre 1681 et 1683, et étaient les plus grands construits jusqu’alors. Ces globes n’ont été que très rarement présentés au public : il y a vingtcinq ans, lors d’une exposition au Centre Georges-Pompidou, puis plus récemment lors de la réouverture de la grande verrière du Grand Palais. Ils sont aujourd’hui définitivement installés au sein du « hall des Globes », dans un espace d’exposition en libre accès. Bibliothèque nationale de France, quai François- Mauriac, Paris 13 e M° Bibliothèque/Quai de la Gare Tél. : 01 53 79 59 59 SOIRÉE ✱ DISCO ! Dès que vous y aurez goûté, vous ne pourrez plus vous en passer… Boules à facettes, rythmes endiablés, piste de danse en feu… tout un programme proposé tous les lundis aux « soirées disco » du Queen Club de Paris. L’entrée est à 20 euros, avec une boisson offerte. Profitez de votre soirée jusqu’au bout de la nuit ! Queen Club 102, avenue des Champs-Elysées Paris 8 e ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net P.LAFAY/BNF DR Directsoir t Lundi 2 octobre 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :