Direct Soir n°3 8 jun 2006
Direct Soir n°3 8 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de 8 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : Nicolas Sarkozy marathon man

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28  |  Aller à la page   OK
28
Directdemain Coup d’envoi Coupe du monde : premier match à 18h, Allemagne-Costa Rica FELIX GOLESI/AFP Nous fêterons les : Diane Demain nous serons le 160 e jour de l’année SOLEIL LEVER : 5H48 COUCHER : 21H52 Retour à bon port Le Charles de Gaulle rentre à Toulon après trois mois d’absence. Escorté par trois autres navires, le porte-avions termine sa mission en Afghanistan et en Inde. Quelque 2 000 marins français vont pouvoir retrouver leur famille. Météo Pensez-y DAVID HECKER/AFP Demi-finales hommes à Roland-Garros Les 4 meilleurs joueurs du monde : Federer, Nadal, Nalbandian, Ljubicic EDITO Philippe Labro Les cavaliers savent cela mieux que personne : si tu tombes de cheval, tu dois te relever immédiatement pour te remettre en selle ! Qu’importe la douleur, la blessure, voire la fracture. Il faut, d’abord, se relever. Il existe, pourtant, de nombreuses autres façons de tomber pour se relever. On peut aussi décider de rester étendu et de réfléchir : pourquoi suis-je à terre ? Quelle a été ma faiblesse ? Quelle a été mon erreur ? Un peu de méditation, beaucoup de clairvoyance, et pas mal d’humilité. Deux secondes, ou deux heures, ou deux mois de recul, de mise en perspective, de retour aux fondamentaux : qui suis-je, d’où je viens, que veux-je devenir ? Et puis, et alors, on se relève et on en sort plus fort, plus aguerri, plus riche d’espoir. Les politiques, les sportifs, les malades et les gens normaux, les accidentés, les naufragés, les gens de cœur et d’esprit, ce qu’on appelle l’humanité, vous et moi, ne doivent jamais oublier cette leçon essentielle : à choisir, il vaut tout de même mieux se tenir debout que rester couché. Un homme, une femme, un pays, une civilisation, une cellule familiale, une entreprise découvrent leur véritable caractère, leur destin, la signification de leur existence parce qu’ils ont rencontré et appris l’expérience de la chute. On en ressort plus sage. Il n’y a pas de fatalité du « tomber » pourvu qu’il soit suivi de l’exigence du « relever ». N’oublions jamais ce beau proverbe indien : « Il est heureux de tomber par terre, on y rencontre un diamant ». Ce diamant a un nom. II s’appelle la Vie. Demain matin Demain après-midi Qualité de l’air DIRECT 8 TOMBER POUR MIEUX SE RELEVER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :