Direct Soir n°3 8 jun 2006
Direct Soir n°3 8 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de 8 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : Nicolas Sarkozy marathon man

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Jeudi 8 juin 2006 14 CULTURE LIVRE Parano express Josiane Balasko publie son deuxième livre. Prenez un agent d’assurances sur le point de se marier, installez-le à une terrasse de bistrot, une bière à la main. Un homme commun dans un monde banal : c’est Antoine Meyer. Quelques mots glissés dans une enveloppe seront le prélude au bouleversement de sa vie : « Vous allez perdre votre femme et votre travail. Mais ne vous découragez pas. » Après le succès de Cliente, en 2004, Balasko publie son deuxième livre, Parano express, et n’hésite pas à nous entraîner dans des péripéties à tomber par terre. Les accroches en début de chapitre empêchent de quitter le livre des yeux. « C’est une odyssée urbaine, j’avais envie de faire un clin d’œil aux bouquins de DR « Quand j’écris, j’ai envie que les gens s’amusent. » Jules Verne. Les têtes de chapitre ne dévoilent rien, mais cela me permettait de situer Antoine comme un personnage héroïque d’aventure. » Le suspense et l’humour font bon ménage dans ce roman. Une sculpteuse de « tringleurs », un serial killer, un trentenaire gérontophile : un cocktail détonant. « Quand j’écris, j’ai envie que les gens s’amusent. J’aime beaucoup les livres américains pour la clarté de leur style, il n’y a pas d’écriture pour l’écriture mais une description de situations avec des mots simples et efficaces. Quoi que mes personnages fassent, on ne peut pas leur en vouloir d’être ce qu’ils sont. » Que ceux qui pensent qu’ils n’ont jamais de chance se jettent sur ce livre. Un sans-faute de Balasko. Parano express, éditions Fayard. THÉÂTRE Country Music de S. Stephens u Histoire courte de vies brisées dans l’Angleterre des faubourgs de Londres. Tableau actuel d’une jeunesse meurtrie. Œuvre réjouissante pour ce qu’elle dégage de vie et d’espoir, de résistance à l’ennui ; triste lorsqu’elle évoque les années de prison, la démesure dans la cruauté. La vie de Jamie a ainsi basculé, sans lui laisser beaucoup le choix… Privé de sa fille pendant dix-sept ans, le retour à la vie civile sera une autre épreuve, pour tout reconstruire, reconquérir sa dignité. Les acteurs, par leur brillante interprétation, rendent saisissant ce spectacle de tensions et de non-dits. Country Music, de Simon Stephens, au Théâtre des Déchargeurs – 3, rue des Déchargeurs, Paris 1 er. Olivia de Buhren, Delphine Dewost, Majda Rida, Mikis Ceriex, Damien Hammouchi, Mathieu Durand. EXPOSITION Ed Templeton u L’artiste et skateboarder professionnel Ed Templeton n’était pas revenu en France depuis son exposition au Palais de Tokyo en 2002. Il présente à la librairie Colette, depuis le 29 mai, des photographies extraites de son dernier livre, Deformer (Greybull Press). Figure majeure de la culture skate depuis les années 90, Ed Templeton alterne photographies, dessins, collages, peintures et nous immerge dans un univers d’adolescents désœuvrés. Une exposition réalisée avec le soutien d’Emerica et, pour l’occasion, une sélection de skateboards, tee-shirts et sneakers seront disponibles chez Colette et sur le site de l’artiste, Sold Out (www.soldout.com). Librairie Colette, 213, rue Saint-Honoré, Paris 1 er. MELLOUL/SYGMA/CORBIS EN DIRECT DE WWW.ANNEES30.COM Tamara de Lempicka Une grande mondaine du Paris de l’entre-deuxguerres : Tamara de Lempicka. Le Musée des années 30 lui consacre sa première rétrospective française à Boulogne-Billancourt. Sulfureuse et glacée, elle est l’icône de l’Art déco. Exposition au Musée des années 30 Espace Landowski – 28, av. André-Morizet, 92100 Boulogne-Billancourt. ED TEMPLETON LA SÉLECTION DU JOUR > CD Bang ! de Dillinger Girl & Baby Face Nelson. Derrière ces noms, les voix de Federico Pelegrini et d’Helena Noguerra. Le couple interprète en français et en anglais de la folk américaine comme on l’aime. > DVD La boîte noire, de Richard Berry. A la suite d’un accident, Arthur (José Garcia) est plongé dans le coma. A son réveil, il tente de retrouver la mémoire grâce à un carnet de notes tenu par son infirmière. > LOGICIEL Tennis de table. Entre deux siestes au bord de la piscine, un peu de sport ne peut faire que du bien. Sur Xbox 360, « Tennis Table » propose une simulation sportive de très bonne qualité. De quoi perfectionner son smash. > LIVRE Les yeux jaunes des crocodiles, de Katherine Pancol. L’auteur aime les femmes et s’amuse à les divertir. Un livre qui décrit les vies entremêlées de deux sœurs dans la quarantaine. La véritable saga de l’été. ENVOYEZ VOS BONS PLANS à lejournal@directsoir.net
www.directsoir.net Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER CINÉMA U DANS LA PEAU DE JACQUES CHIRAC De KarlZéro. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vie du président de la République, mais sans jamais avoir osé le demander... Le journaliste politique KarlZéro et son camarade Michel Royer l’ont fait pour nous. Un pamphlet aussi réaliste que drôle, avec la voix de l’imitateur Didier Gustin. Un film-documentaire qui n’est pas sans rappeler celui de l’Américain Michael Moore. Un moment de réflexion agréable qui ne vous réconciliera pas de sitôt avec la politique. En salles depuis le 31 mai. U ZIDANE, UN PORTRAIT DU XXI e SIÈCLE De Philippe Parreno et Douglas Gordon. Dix-sept caméras braquées sur le visage de Zidane, et seulement le sien, durant un match du Real Madrid. Le but des deux réalisateurs : capter la grâce et la beauté du jeu du capitaine de l’équipe de France. Le film prétend être une œuvre d’art, et il a bien raison. Un portrait spectaculaire, magique, en temps réel et en action de D.R. EXPOSITION U JEAN-LUC GODARD À BEAUBOURG Comment ça va Godard ? Bof ! A Beaubourg, l’exposition « Voyages en Utopie, Jean-Luc Godard, 1946-2006, à la recherche d’un théorème perdu » est une sympathique catastrophe. Il y a bien quelque chose qui se tient, mais on attendait mieux. Maquettes de projets, câbles ou trains électriques, écrans de toutes tailles. Bref, faut-il y aller ? non si l’on pense que le cinéma est fait pour entrer au musée, oui si on s’intéresse aux catastrophes, ou au sentiment d’inachevé que l’on retrouve dans toute l’œuvre du cinéaste. Au Centre Georges-Pompidou jusqu’au 14 août. FILM DU JOUR… DANS LA PEAU DE JACQUES CHIRAC DE MICHEL ROYER, KARL ZÉRO. AVEC JACQUES CHIRAC. « Quand la réalité dépasse la fiction… » de France et d’ailleurs, en prévision de la soirée du 10 juin : une soirée électrochic avec le Dr Kiss, devenu en peu de temps le DJ résident du tout nouveau club tendance à Paris. Un invité de prestige pour cette soirée exceptionnelle : Ariel Wizman, qui passera peut-être aux platines. Le 10 juin au Slow Club 130, rue de Rivoli – Paris 1 er. Réservations : guestlist@electrochic.fr CINÉMA U DA VINCI CODE DE RON HOWARD Après la pub, le stress, la folie et l’attente : le flop total ! Aucune trace de profondeur ni d’humanité dans cette grosse production. Peut-être s’est-il trop posé la question des moyens ? le Louvre ! oui, il l’a fait, mais à quoi bon si c’est pour utiliser ses personnages principaux, le duo Tom Hanks et Audrey Tautou, comme des pantins mécaniques ? Dans Da Vinci Code le livre, Robert Langdon, spécialiste américain du décryptage des symboles, faisait équipe avec Sophie Neveu, jeune flic français, pour résoudre une série d’énigmes. Ici, c’est pareil et c’est bien ça notre problème. La fidélité au roman est plombante d’ennui. D’après le roman de Dan Brown. De Ron Howard avec Tom Hanks, Audrey Tautou. U RAYMOND DE BRIAN ROBBINS Après s’être fait mordre par un chien méchant du Tibet, un père de famille se transforme lui-même en toutou. Et oui, on rit beaucoup mais ça devient SORTIR VIES NOCTURNES D’EMMANUELLE BÉART ENVOYEZ VOS BONS PLANS à lejournal@directsoir.net HÉSITER HÉSITER HÉSITER/HÉSITER/HÉSITER/HÉSITER/Olivia de Buhren, Majda Rida, Mathieu Durand. Zinedine Zidane, donnant au spectateur le sentiment d’être sur le terrain aux côtés du joueur. Sublime. SPECTACLE U MES OS ET BARABAS Bénamar Siba nous raconte sa vie, de Fleury-Mérogis à Evelyne Dhéliat, dans l’humour, la dérision. Il nous parle aussi de sa famille, de ses petites arnaques, et de sa rencontre avec Evelyne. Sa vie a changé depuis. Il sera aux Déchargeurs dans un spectacle inattendu, plein d’humour et d’émotions. A partir du 6 juin au théâtre Les Déchargeurs – 3, rue des déchargeurs – Paris 1 er. CONCERT U AMINE Amine, un nom qui nous rappelle « Sobri », chanté en duo avec la chanteuse Leslie, avec ses nombreuses nominations aux NRJ Music Awards… En solo, Amine se révèle avec « Ma vie », premier single de son album Au-delà des rêves, sorti en janvier. Avec « J’voulais », deuxième single (déja Disque d’or avec 260 000 exemplaires vendus, tout comme l’album avec 100 000 ex.), en rotation sur tous les médias actuellement, il sera sur scène pour nous présenter un nouveau genre musical : le « Rain’B Fever ». Le 17 juin à 20h La Cigale – 120, boulevard Rochechouart – Paris 18e. SOIRÉE U SLOW CLUB Avec Ariel Wizman. Pour tous les night-clubbers PHILIPPE LEROUX/SIPA Amine. D.R. > SON LIEU L’île d’Ouessant : « J’aime la beauté encore vierge, le silence profond et la force qu’elle dégage ». > SON BAR L’Ice Cube Bar, Paris 18 e : « Sympa, convivial, une musique choisie. Bref, tout ce qu’il faut pour passer une bonne soirée entre amis ». > SON RESTO Le Mauzac, Paris 5 e : « Un petit bar à vins, avec des produits naturels et une cuisine traditionnelle ». > SON DVD Le concert de Nina Simone : « Femme engagée dans les droits civiques, elle a su faire passer la souffrance d’un peuple et le désir d’une femme ». > SA SALLE L’Arlequin, Paris 6 e : « Un cinéma pour voir ou revoir les films qui partent trop vite ». > SON BOUQUIN Plaidoyer pour le bonheur, de Matthieu Ricard : « J’aime les écrivains qui savent faire ressentir la profondeur de l’être sans jamais la dépasser ». > SA MUSIQUE L’inédit de Serge Reggiani : « Ses textes ont bercé mon enfance. Ils me bercent encore et cela sans doute jusqu’à la fin de ma vie ». > SON SITE www.unicef.fr : « Ce site me permet de suivre les actions humanitaires menées par l’Unicef ». vite ridicule. Lever la papatte, attraper la baballe, renifler ses amis… Une vie de chien qui malheureusement prend très rapidement des allures niaises. De Brian Robbins. Avec Tim Allen, Robert Downey Jr. et Danny Glover. VILLARD:ASTON:NIVIERE/SIPA Directsoir t Jeudi 8 juin 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :