Direct Soir n°3 8 jun 2006
Direct Soir n°3 8 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de 8 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : Nicolas Sarkozy marathon man

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir t Jeudi 8 juin 2006 10 AP L’ACTU MONDE Dernière minute Pas de percée en Iran Sans surprise, le président iranien Ahmadinejad a défié la communauté internationale en affirmant qu’il ne « négocierait jamais » sur les technologies que l’Iran souhaite utiliser. Rien de surprenant. On sait que le président est le champion du double discours et qu’il est un adepte des courants messianistes qui, à Téhéran, voient dans l’escalade nucléaire un préalable nécessaire à l’arrivée de leur messie… LIBAN/LANGUE DE BOIS AU PAYS DU CÈDRE Les différentes factions reprennent les pourparlers pour tenter de sortir enfin de l’impasse. h Désarmera ou pas ? S’en ira ou pas ? Une seule certitude : ce sont toujours les mêmes questions qui se posent au Liban. Celle du désarmement de la milice chiite Hezbollah au nom de la défense du Sud-Liban contre Israël. Celle du départ du président pro-syrien Emile Lahoud, réclamé par 60% du Parlement et dont le mandat était censé finir en 2004, mais alors prorogé de trois ans par l’ancien Parlement. Hezbollah s’accroche aux privilèges que l’ancienne administration pro-syrienne lui avait concédés et s’assoit à la table pour réclamer l’application de son « plan de défense » contre l’Etat hébreu. Et ce alors même que le Parlement doit présenter le sien. Grâce à cette queue de poisson, Hezbollah pourra continuer de s’affranchir des lois nationales et des Elisabeth Allain, Samuel Rousseau appels de la communauté internationale, en gardant ses armes. D’autre part, Lahoud semble jouer la montre en attendant 2007, date à laquelle il est sensé devoir quitter le pouvoir pour de bon. La huitième session de ces discussions, entamées le 2 mars ne devrait donc pas aboutir sur un règlement, mais plutôt pousser à bout les Libanais. Le pays retient en effet son souffle, en attendant les résultats de l’enquête sur l’assassinat de Rafic Hariri, l’ancien Premier ministre, tué le 14 février 2005. Ce crime avait alors mené le pays au bord de la guerre civile entre pro et anti-Syriens. Le 7 juin, Z. Makhoul notait dans L’Orient (le quotidien francophone du Liban) que le probabilité d’aboutir à un accord tient du « miracle. Un peu comme si le Togo gagnait le Mondial 2006. » IRAK/ZARQAOUI ELIMINÉ A 39 ans, le chef d’Al-Qaïda en Irak, Abou Moussab al-Zarqaoui a été tué hier soir lors d’un bombardement américain. h « Aujourd’hui,Al-Zarqaoui a été éliminé », a déclaré ce matin le Premier ministre irakien, Nouri al Maliki, lors d’une conférence de presse organisée à Bagdad. Le Jordanien est tombé hier soir avec l’un de ses principaux lieutenants et sept de ses hommes à Baaqouba, au nord de Bagdad. La frappe aérienne a eu lieu alors qu’il présidait une réunion avec son « groupe terroriste ». C’est une réussite pour la coalition, les forces américaines ayant procédé aux bombardements sur la base des renseignements fournis par les forces de sécurité irakiennes. Wanted… C’était l’homme à abattre et l’ennemi n°1 des Américains depuis qu’il était apparu pour la première fois dans un message vidéo en avril 2006. Il avait alors promis de vaincre les Etats-Unis en Irak. Sa tête avait été mise à prix par les Américains à 25 millions de dollars, un chiffre à la hauteur de son action en Irak. Il était pour eux la principale cause des violences quotidiennes en Irak et faisait peser la menace d’une guerre civile. Dans son dernier enregistrement audio, diffusé le 2 juin, il avait appelé les sunnites à affronter les chiites. Lors d’un précédent messag, Zarqaoui avait par ailleurs qualifié le nouveau gouvernement irakien de « larbin » et promis de poursuivre les combats contre l’occupant américain. Ben Laden, lui, reste introuvable. M. AZAKIR/REUTERS A. HASHISHO/REUTERS H. MALLA/AP 34 e AWARD À SEAN CONNERY Il y avait déjà Alfred Hitchcock, Clint Eastwood ou encore Tom Hanks… La liste des grandes stars du cinéma compte désormais un nom de plus, celui du célèbre acteur britannique Sean Connery. L’American Film Institute lui a remis aujourd’hui la distinction suprême : le très convoité Life Achievement Award. Mission accomplie, donc, pour l’agent 007. ALLEMAGNE : « RAS-LE-BORDEL » A la veille du coup d’envoi de la Coupe du monde de football, la polémique ne faiblit pas, au contraire. Les Suédois, accompagnés de l’équipe de Suède, étaient rassemblés ce matin pour exprimer leur colère face à l’arrivée massive de prostituées en Allemagne. Ils réclament « la fermeture des maisons closes ». En effet, du 9 juin au 3 juillet, 3 millions de spectateurs sont attendus dans les 12 villes d’accueil du Mondial. Le chiffre n’a pas échappé aux marchands de sexe, qui ont immédiatement saisi l’occasion pour ouvrir des maisons closes aux abords des stades. Un gigantestque complexe de 3 000 m² a ainsi été construit à proximité du grand stade de Berlin ; il pourra accueillir 650 clients simultanément. Et pour satisfaire les supporters, on annonce le chiffre de 40 000 femmes importées d’Europe de l’Est. Le tout dans la plus grande impunité, puisque l’Allemagne a légalisé le proxénétisme et l’industrie du sexe en 2002. ANGY… ON LINE C’est une première mondiale. La chancelière allemande, Angela Merkel, s’est adressée aujourd’hui à ses concitoyens via le Web. La première d’une longue série de messages vidéo, puisqu’elle devrait désormais apparaître sur le Net tous les samedis pour expliquer directement sa politique. Les Allemands pourront voir et entendre leur chancelière d’un simple clic… Il leur suffira de se rendre sur le site www.bundeskanzlerin.de. Les plus pressés, pourront télécharger les messages sur leurs baladeurs vidéo portables. BONNE NOUVELLE POUR LA PRESSE Le 59 e Congrès mondial des journaux s’est achevé hier à Moscou sur une note positive : les journaux se vendent toujours. Mieux encore, en cinq ans, les ventes ont progressé de 6%. F. NEBINGER/ABACA M. HARTLING/REUTERS
j 1i. OPérteur N 1 en Europe. &11elsa1 nest pas seu1eme111'8 1 puissance SG1ePl1<1i1 le sah l a de l'avenir Et1 etto1. ATUINTIC OIRO'• J cfiftuse les chaînes """'rennes natjonnles,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :