Direct Soir n°296 12 fév 2008
Direct Soir n°296 12 fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°296 de 12 fév 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Viktor Iouchtchenko, le Président ukrainien rencontre Poutine

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Directsoir N°296/Mardi 12 février 2008 16 CULTURE Calvin Harris, autoproclamé inventeur du disco, est un jeune producteur déjà très courtisé (il a produit plusieurs titres des derniers albums de Kylie Minogue et de Sophie Ellis- Bextor). Il avoue avoir choisi le titre de son album, I Created Disco, « juste parce que ça sonnait bien et que ça faisait drôle sur la pochette ». Loin d’être un hymne à la gloire de la fièvre du samedi soir et des Bee Gees, cet album d’electro « cheesy » pop qui, selon son auteur, « tantôt se chante, tantôt se danse », puise sa source dans la musique noire. « Mes principales influences, ce sont Timbaland, Prince, Outkast, George Clinton, Parliament et Herbie Hancock. » Ce grand écossais de 23 ans nous rappelle James Murphy, leader américain des LCD Soundsystem, qui reprend à son compte le même type d’influences pour les reproduire à sa sauce – blanche, groove et funk. Véritable phénomène en Angleterre, où plusieurs de ses titres sont devenus des tubes, Calvin Harris est surnommé par certains médias le « nouveau Mika ». Pour son excentricité vestimentaire, peut-être, ou sa passion pour les couleurs fluo et flashy. Mais cette comparaison, qui ne dérange pas l’intéressé, reflète assez peu la réalité : Calvin Harris préfère, lui, faire danser. La preuve avec le tiercé gagnant du disque, Merrymaking at My Place, Acceptable in the 80’s et Electro Man qui, en trois ambiances, lascive, euphorique et mélancolique, pourraient transformer n’importe quel salon en discothèque. I Created Disco, de Calvin Harris, Cinq 7/Wagram. ■ Il y a du Goldman, du Bruel et même un peu de Céline Dion chez cet artiste de variétés, abonné aux premières parties des grands noms de la chanson française. Après s’être illustré le temps d’une tournée aux côtés de Johnny Hallyday, Frédéric Lerner sera en solo ce soir à l’Olympia. Fort d’un disque d’or en 2002, celui qui s’est fait connaître grâce au générique d’Un gars une fille, interprétera sur scène les titres de son troisième opus dont il est auteur-compositeur. Sorti en avril dernier, Ça passe ou ça casse est réédité ces jours-ci avec une chanson supplémentaire. En concert ce soir à l’Olympia, 28, bd des Capucines, Paris 9e. www.olympiahall.com Il n’y a plus de saison en variété MUSIQUE ■ Le froid n’empêchera pas le groupe Onirique de sortir ce soir. Y.V.O, Lorris et Seb n’aiment pas l’hiver parisien, mais cela ne les empêchera pas de fêter la sortie de leur disque 4 saisons en 1 journée. Sous un titre révélateur, Onirique a réussi en un album à multiplier les facettes musicales. Ces trublions à la pop poétique supportent mal les étiquettes et préfèrent ces quelques mots pour décrire leur univers : « original, sans élitisme, accessible et plein de surprises ». Une nouvelle vague se lèverait-elle sur la variété ? Ce soir au Majesty Lounge Bar, Onirique fête la sortie de son premier album autoproduit, déjà disponible sur myspace.com/oniriquevibe. JEUX VIDÉO Calvin Harris, « dance » en noir et blanc Chasseur La bonne ADRESSE Frédéric Lerner à l’Olympia : « Ça passe… » DR DR Calvin Harris s’est fait connaître du public grâce à sa page internet MySpace. LE MOUTON NOIR EST VERT Petit restaurant sur trois niveaux à la façade vert pomme, Le mouton noir arbore une décoration à la fois chic et décontractée (murs de pierres, lustre noir aux pampilles sobres, douce lumière…). La cuisine, que les deux jeunes et sympathiques propriétaires estampillent « hippy groove » histoire de ne pas jouer les moutons de Panurge, est le résultat d’un mélange de cuisine traditionnelle française alliée à des produits du monde. Sur la carte (qui ne devrait pas tarder à changer), sont proposés cinq entrées (7 €), plats (14 €) et desserts (6 €) au choix. Un demi-camembert au lait cru pané OH/NRJ/WARRIN-TV/VILLARD-TV/LORE servi avec des pousses de salade, ou une aubergine marinée au grana padano et au cumin peut précéder des queues de gambas frites servies avec sirop balsamique et risotto au basilic, ou bien encore des aiguillettes de canard aux pleurotes et pain d’épices accompagnées d’une purée de pommes de terre… Un copieux repas que Le mouton noir proposera par exemple d’achever par les notes légères et acidulées d’un carpaccio d’ananas au thé vert matcha (japonais). Un original… Le mouton noir, 65, rue de Charonne, Paris 11 e (01 48 07 05 45). de dinos ■ Il y a dix ans, Turok premier du nom avait enchanté les joueurs sur Nintendo 64. Faisant partie des pionniers du jeu de tir à la première personne sur console, sa légende s’était bâtie sur un gameplay sans faille et une pléthore d’armes, allant de l’arc à flèches explosives au canon à plasma. En 2008, cette nouvelle mouture de Turok reprend parfaitement l’esprit du premier opus. Le jeu, produit par Disney Interactive, n’est pourtant pas un amusement pour les tout-petits. Déconseillé aux moins de 18ans, il fait la part belle aux combats au corps à corps dans une jungle des plus humides. On regrettera malgré tout que la réalisation des phases de jeu en intérieur n’ait pas bénéficié du même soin. Turok, Disney Interactive, sur Xbox360 et PS3, 70 € environ. « Medal of Honor : Heroes 2 », sur Wii DR ■ Ca y est, le FPS (jeu de tir en caméra subjective) a enfin un avenir sur la Wii ! Et cet avenir se déploie avant tout en mode multijoueur, avec la possibilité de se mesurer simultanément à 32 personnes. Medal Of Honor : Heroes 2 propose un mode solo, mais vous serez vite déçu par la campagne ultralinéaire, dont les ennemis disposent d’une intelligence artificielle proche du néant. Un gros effort a tout de même été réalisé sur la jouabilité. On utilise toujours la Wiimote pour pointer et déplacer le curseur sur les cibles, et le Nunchuk pour les déplacements du personnage, mais la précision et la rapidité de mouvement sont largement améliorées. Un bon titre pour profiter enfin des capacités de la Wii, en attendant que les scénarios suivent. Medal of Honor : Heroes 2, FPS, Electronic Arts, déconseillé aux moins de 16 ans. DR
DR Ce soir, Valérie Trierweiler reçoit : Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre, sénateur UMP. Chaque mardi soir, pendant 52 minutes, Valérie Trierweiler reçoit une personnalité du monde politique et mène une interview rythmée et sans complaisance. Direct8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8), le satellite (CanalSat-TPS - canal 38), le câble (Numéricâble - canal 28), l’ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet (www.direct8.fr). POLITIQUEMENT PARLANT Le rendez-vous politique de Direct8, tous les mardis à 22h15. LA NOUVELLE GRANDE CHAÎNE GÉNÉRALISTE ERIC ROBERT/DIRECT8



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :